Coaching de Vie d’Andro-AdoJeunoConseil® – 4

 

 

                                  Mener, le Jeune Homme, à faire Sens, à sa Mission de Vie !

 

 

C O A C H – C O N S E I L   /   C O A C H I N G   D E   V I E

A D O L E S C E N T S   /   J E U N E S   M A S C U L I N S

L Y C É E N S   /   É T U D I A N T S   /   A C T I F S

 

 

– Yves REMY, Dr

 

 

Coach de Vie AndroJeunoConseiller

Spécialiste AndroJeunesse-AndroÉducation

Consultant Institutionnel & Politique AdoJeunes

 

Docteur en Sciences Humaines et Sociales, Paris

(PsychoSociologie du Développement de l’AdoJuvénilité)

Certifié Acec / Coaching Personnel (Ados / Jeunes), Paris

 

 

Mentoring Andro15-24

 

Booster, la Confiance

Des Jeunes XY  !

 

 

Cabinet

 

Andro-AdoJeunologie®

 

PARIS 16 / Foch

 

 

Andro-AdoJeunoConseil15-24.Org

 

 

> L’Expertise de la Masculinité AdoJuvénile

Confiance en Soi / Motivation / Stress

Coaching de Vie Cognitif / Émotionnel / Comportemental

 

 

L’Andro-AdoJeunoConseil® permet, à tout jeune homme, de 1524 ans, de croire, en soi, se motiver, s’apaiser

Accompagnement spécifique, en réalisation, de soi, andro-adoJuvénile, pour se dépasser, devenir meilleur, s’épanouir.

En programme andro-adoJeunologique méthodique, adapté : écrit, directif, interactif, structuré.

Par études de cas, exercices, entraînements pratiques. En apprentissages, d’andro-adoJeunoCoaching de vie : formatifs, consultatifs, décisionnaires.

 

 

YR/c – 7 rue Marbeau, 75116 Paris, Foch, France, UE

 

SecteurPl. de l’Étoile – Av. Foch

Neuilly-sur-Seine – Av. de la Grande-Armée

 

T. 33 1 45 65 96 22 – M. 33 6 64 94 13 29

– Contact Internet –

 

 

>> Mémento d’AndroJeunoCoaching de Vie

 

 

Préambule   AndroJeunologue®   AndroJeunologie®   Expertise   Évaluation

Travaux   AndroJeune   AndroJeunoScience®   AndroJeunoConseil®-4   Cabinet

 

 

> Difficulté, des Jeunes / Adolescents XY, Coaching de Vie, Paris 16

 

Difficulté, des jeunes / adolescents garçons, maîtrise, de soi, mutation, action …, sont partie intégrante améliorative, du coaching de vie d’Andro-AdoJeunologie®.

 

 

« Si belle, qu’ait été, une vie, il y a, toujours, un immense écart
Entre l’existence, qu’avait rêvée, l’adolescent
Et, celle, qu’a connue, l’homme »

 

A. Maurois

Écrivain, France, 1885-1967

 

Lettres à l’Inconnue

Œuvre littéraire, France, 1953, 1956

 

 

<   1   2   3   4   5   6   7   8   9   >

 

 

– ANDRO-ADOJEUNOCOACHING DE VIE –

EN BREF

 

 

Yves REMY est Docteur des Universités. (PsychoSociologie adoJuvénile). Certifié Acec / Coaching personnel. (Ados / jeunes). Consultant institutionnel Éducation-Jeunesse, coach / conseiller de vie, du junior, uniquement, garçon. Andro-adoJeunologue®, concepteur et, théoricien-praticien, de l’Andro-AdoJeunologie®. En trois décennies, il a acquis, une maîtrise, de formation et d’exercice, d’excellence. En une double approche, théorique et pratique.

 

Andro-AdoJeunoScience®, étude, compréhension globales, transversales, pluridisciplinaires, de l’andro-adoJuvénilité. Andro-AdoJeunoConseil®, coaching / conseil de vie holistique, innovant, des adolescents / jeunes. Spécialement, du genre masculin. Expertise d’intervention, plus spécifique, du manque, d’estime, de confiance, d’affirmation, de soi, des jeunes hommes.

 

Yves REMY, Dr a créé, à Paris, l’unique cabinet privé, en France, de coaching / conseil de vie andro-adoJeunologique, personnel, intégral et, performant. Des 15-24 ans XY, à titre exclusif, spécialiste, des seules particulières problématiques et, questions adoJuvéniles masculines. Coaching de vie cognitif, émotionnel, comportemental, en réalisation, de soi, du junior mâle.

 

 

– ANDRO-ADOJEUNOCOACHING DE VIE –

L’ESSENTIEL

 

 

>> Andro-adoJeunologue®

Un coach de vie masculin, pour renforcer, les seuls jeunes XY

 

>> Andro-AdoJeunologie®

Une approche, un protocole d’intervention inédits / décisifs

 

>> Expertise d’Andro-AdoJeunoCoaching

Des indications d’accompagnement idoines / adaptées

 

>> Évaluations de Suivis d’Andro-AdoJeunoPratique

Des situations et, résultats significatifs / optimisés

 

>> Travaux d’Andro-AdoJeunoConsulting

Un procédé méthodique d’excellence / rigoureux

 

>> Andro-AdoJeunoScience®

Une maîtrise solide / globale, des réalités (andro)adoJuvéniles

 

>> Andro-AdoJeunoConseil®

Un coaching de vie androJeunologique complet / sur-mesure

 

 

– Yves REMY, Dr

 

 

DOCTEUR DES UNIVERSITÉS

 

Consultant Institutionnel & Politique Éducation-Jeunesse

Coach / Conseiller de Vie des Jeunes Hommes

Expert Confiance en Soi Andro-AdoJuvénile

 

Depuis, Vingt-Cinq Ans

 

 

ANDRO-ADOJEUNOCONSEIL®

 

 

C’est Bien

Vous Êtes Un Homme

Pour Les Garçons !

 

Formulation, de nombreux praticiens, de santé et autres, à l’égard, de l’expert andro-adoJeunologue®, Yves REMY, Dr. Lui adressant, en coaching de vie d’Andro-AdoJeunoConseil®, des jeunes hommes.

 

 

L’ANDRO-ADOLOGIE

« AGIR, À BON ESCIENT, FAIRE SON POSSIBLE », PROGRESSER

 

 

Affermir, les forces mentales, la maîtrise, de soi, andro-adoJuvéniles. Planifier, le changement, avec rigueur, systématisation. Concrétiser, le passage, à l’action, jusqu’à, la victoire, du junior masculin. Telles sont, les conditions idoines, de l’accomplissement, de soi, néogénérationnel. Sous l’égide, du coaching de vie spécifique androJeunologique.

 

__________________________________

L’adojeunesse est toute, d’ambivalences. Parce qu’elle « se cherche », est encore, instable, inachevée et, en mutation, elle est « tout et, son contraire ». À la fois, tour à tour, « ange et, démon, charmante et, détestable, séductrice et, répulsive ». Le beau roman, de J. Cocteau, Les Enfants terribles, en rend, magnifiquement, compte. Paul et, Élisabeth, sont deux adolescents, orphelins. Le frère et, la sœur vivent seuls, en reclus, repliés, sur leur monde fantasmagorique. Agathe, une amie, d’Élisabeth, les rejoint. Or, il y a aussi, deux camarades, connus, au cours, des études : Gérard et, Dargelos. Gérard a aimé Paul, Paul, Dargelos. Perverse, Élisabeth « divise, pour mieux régner ». Elle sème, doutes et zizanies. Paul aime, ensuite, Agathe. Élisabeth fait croire, à Paul, qu’Agathe aime Gérard. Elle convainc aussi, Gérard, qu’Agathe l’aime. Ceux-ci, se rapprochent, Élisabeth peut, ainsi, continuer, à gouverner, son frère cadet, Paul. Au tout début, de l’intrigue, Dargelos blesse Paul, d’une boule, de neige, contenant, une pierre ! Il finit, par le tuer, d’une boule, d’opium. Élisabeth, très liée, à son frère, s’en suicide.

 

Cruelles et enchanteresses jeunesses, se mêlent, ici. L’ensorceleur, Dargelos, se mue, en funeste, esprit frappeur. Éros et, thanatos, liés. Pour l’adolescent, la vie est jeu, d’amusement et, de drame, en fort dures, conjurations et provocations. Entre fantasmes, rêves, allégories, totems, mystères, mythes, de l’imaginaire juvénile. Glissant, presque, « du burlesque, de la commedia dell’arte, au pur tragique, à l’antique ». En la réalité, comme, dans le récit, le jeune est, fort irrémédiablement, le « meilleur ami et, le pire ennemi », de son semblable congénère. Étant capable, à son égard, du meilleur et, du pire, de lui faire, le plus grand bien et, le pire mal. En amitié, amour, sexualité, le junior veut « se suffire », à lui- même, tout en « fusionnant », avec ses pairs. Oui, la jeunesse est, d’ambivalences ! Elle se doit, de fort cultiver, son « intériorité », pour pouvoir, enfin, parvenir, à la pleine altérité relationnelle. Possiblement, « malsaine et perverse », elle se doit, à elle-même, la rédemption, de l’ontologique transcendance.

(J. Cocteau, poète français, 1889-1963, Les Enfants terribles, œuvre littéraire, France, 1929)-613.

 

__________________________________

 

 

Affermir, les néogénérationnelles force mentale, maîtrise, de soi, mâles

 

Action, est un terme féminin, du quatorzième siècle. Il est issu, du latin, actio. Il signifie : « Ce que fait quelqu’un et, ce, par quoi, il réalise, une intention ou, une impulsion. Fait, de produire, un effet, manière, d’agir, sur quelqu’un ou, sur quelque chose. Exercice, de la faculté, d’agir – par opposition, à la pensée, aux paroles -, déploiement, d’énergie, en vue, d’une fin ». (Dictionnaire, de la langue française, Robert, France, 2007)614.

 

Le coaching de vie d’Andro-AdoJeunologie® permet, au garçon  junior, d’agir, au lieu, de se complaire, en la pire, procrastination, l’immobilisme. Comprenant, que la souffrance, du faire, est moindre, que celle, de l’abstention. Qu’elle permet, en outre, d’atteindre, des résultats et, objectifs. Hors, de portée, en l’inaction. Le coaching de vie d’Andro-AdoJeunoConseil® aide, le jeune homme, à être lucide, pour affronter, l’adversité, mieux résoudre, ses difficultés, évoluer, positivement, favorablement. En effort, persévérance, ténacité, le junior va clarifier, ses besoins et, désirs. Souligner, établir, ses priorités, projets, desseins. Aptitudes, valeurs, seront mises, en exergue. Il pourra faire, des choix. Il se verra, notifier, les moyens adéquats, d’atteindre, ses objectifs adojuvéniles. Les meilleures conditions, de mettre en œuvre, ses décisions. Il apprendra, comment, aller, de la théorie, à la pratique, en actes, volontarisme, ascèse, discernement. En abnégation résolue, transcendant sacrifice, de soi.

 

__________________________________

Bramante est un grand peintre, architecte italien, de la Renaissance (1444-1514). Il est, l’un des principaux concepteurs, de la basilique Saint-Pierre, de Rome, au Vatican. Avec Raphaël. (Architecte, peintre italien, 1483-1520). Michel-Ange. (Architecte, peintre, sculpteur italien, 1475-1564). Le Bernin. (Architecte, peintre, sculpteur italien, 1598-1680). À l’instigation, du pape Jules II, (Saint-Siège, 1443-1513), celle-ci sera édifiée, entre 1506 et, 1626. Bramante jette, en particulier, les plans, du dôme, hors normes, qui coiffe, tout l’édifice615. Cette imposante coupole, est la plus haute, du monde, d’un diamètre, parmi, les plus importants. Elle sera édifiée, durant, tout le seizième siècle. Sur le pourtour intérieur, de cette célèbre création, d’exception, s’inscrivent, en lettres, des plus impressionnantes, de deux mètres, de haut, l’une, des citations majeures, du Christ. « Tu es Petrus et, super hanc petram, aedificabo Ecclesiam meam. Tibi dabo claves, regni Caelorum. Tu es Pierre et, sur cette pierre, je construirai mon Église. Je te donnerai les clés, du royaume des Cieux ».

(Matthieu, apôtre, Moyen-Orient, Ier s., Évangile XVI, 18-19, Nouveau Testament, La Bible, Moyen-Orient, Ier s.)616.

 

__________________________________

Sous, cette coupole, figure, le monumental baldaquin, de bronze, lui-même, ultérieurement, édifié, en surplomb, du maître-autel, aussi, par Le Bernin (1633)617. En architecture, tout dôme, est un couronnement, d’édifice, un point culminant, une acmé physique, comme, il en est, de morales. Sa solidité et, pérennité ne dépendent pas, seulement, de celles, de sa voûte, mais, d’abord, de celles, de ses piliers, de soutien. Ainsi, pour tous, les humains, les débuts, de leur adolescence seront-ils, le « sacre », de l’enfance. Ceux, de l’adultisme, l’achèvement, de leur jeunesse. Il est donc, important, de veiller, à ce que l’enfance, soit harmonieuse, sûre. Pour avoir, une adolescence, fort réussie et, la jeunesse, prospère, épanouie. Pour connaître, un adultisme accompli, plein et entier ! Certes, un passé « raté », peut être dépassé, transcendé, en un présent et, futur apaisés, amendés. Or, cela, est plus malaisé, incertain, qu’avec, une antériorité sereine, plus, de nature, à assurer, un avenir, des plus quiets.

 

Hélas, une enfance « malheureuse » donnera, plus souvent, une adolescence perturbée et, une jeunesse tourmentée, un adultisme obéré, que l’inverse. Parfois, même, une enfance fort riante pourra, aussi, mener, à une adolescence chaotique et, une jeunesse porteuse, à une maturité bancale. Or, il est vrai, qu’il est, généralement, récolté, ce qui a été semé, que des « graines, de chardons, enfouies, ne pourront donner, de bons fruits ». L’éducation morale et, affective, les conditions, de vie, les spécificités, des individus, interviennent donc, fort largement, comme, conditionnement, d’avenir.

 

Même, s’il n’y a jamais, nulle, fatalité et, qu’une résilience, un retournement complets, de la destinée, de chacun, sont, toujours, fort heureusement, des plus loisibles. Comme, l’entreprise, du coaching de vie andro-adoJeunologique, le démontre, amplement, au quotidien, auprès, de jeunes masculins, requérant, aides et, soutiens. Comme, en architecture, tout junior, a grand besoin, de fondements et, bases, « à toute épreuve ». Pour être, en mesure, de bien, faire face, durablement, adéquatement, aux exigences, de la vie. L’Andro-AdoJeunologie® y contribue, des plus puissamment, à sa pleine mesure. Car, elle laisse entrevoir, une paix intérieure, que l’extérieur masque, largement.

 

À cette fin, elle aide, le jeune, en coaching de vie, à acquérir, la force mentale, indispensable, à la réussite, de son destin. Cela passe, par une parfaite maîtrise, de soi, de chaque instant, en tout domaine. Ce contrôle, cet empire, sur soi-même, sont innés, or, peuvent, surtout, s’acquérir, se travailler, chez tout garçon  junior. La maîtrise, de soi, est la capacité, à mettre, en application intégrale, un plan, d’action, de choix adéquat, voulu, décidé, en toute clairvoyance. Il s’agit, de souverainement, décider, de façon, volontariste et dynamique, de s’obliger, à entreprendre ou, alors, à ne pas intervenir. Hors matière, ressortissant, aux impératifs quotidiens obligatoires, incontournables, du jeune. Comme, se nourrir, aller, en cours. La maîtrise, de soi, permet, de prendre, de bonnes habitudes régulières, qui deviendront, des réflexes favorables. Elle engage, aussi, à renforcer, sa volonté, sa force mentale intérieure. Ainsi, qu’à réduire, les pulsions, les plus mauvaises. La croyance positive, optimiste, constructive, autorise, la volonté productive, de s’exprimer. Si la pensée, est trop négative, il est toujours, possible, en efforts, détermination, de l’inverser, positivement. L’effort androJuvénile acharné renforce, la volonté, la plus défaillante.

 

De même, que l’envie, le désir, le souhait, les plus vifs, du junior, en coaching de vie. Ce qui est gage, d’action, de mouvement, de réussite, quand, leur absence crée, au contraire, immobilismes, inactions, passivités. L’objectif, est de demeurer attentif, vigilant, concentré, afin, de mieux, se contrôler et, d’être en mesure, d’agir, adéquatement. En constantes « autovérifications ». Une activité, à la fois, mais, menée, intégralement, scrupuleusement, de main, de maître, jusqu’à complète, diligente, parfaite, exécution finale. Distraction et, inaction seront, ainsi, vaincues. De même, que le laisser-aller. Organisation, rigueur et, exigence, régularité, autodiscipline, en sont, les maîtres mots. La bonne tenue renforce, quand, la mollesse avachit. L’adojeune, qui ne veut ni, ne désire, rien, est l’amorphe jouet, de son inertie, apathie. Ce qui le décourage, le démotive, le désespère, par paralysie, consomption. Il s’agit, de se défier, des sollicitations extérieures, intempestives, des tentations intérieures, hédonistes, de toutes sortes. Le but suprême, est de ne jamais, se laisser distraire, de la tâche principale, impartie, que l’on s’est fixée, à soi-même. Rien, ne peut ni, ne doit, faire dévier, du chemin andro-adoJuvénile tracé, pour s’accomplir618.

 

Chaque jeune homme, en coaching de vie, veillera, à rester maître, de ses pensées, émotions, comportements, actes. Il s’agit, pour cela, de bien et, mieux, répartir, au quotidien, labeur et, repos. Par une rigoureuse planification, prédéterminée et organisée, comme, véritable, « papier à musique ». Autonomie, indépendance, liberté, de jugement, de pensée, d’action, s’imposent, en rigueur, libre-arbitre, for interne. Il importe, toujours, de « vouloir ». Le plus souvent, ne pas pouvoir, n’est qu’une illusoire, dérisoire et, pathétique excuse, pour ne rien faire et, justifier, l’incurie et, la paralysie coupables. Nulle, conduite juvénile saine, droite, active, n’est possible, sans alimentation, de qualité, équilibrée. Limitée, en quantité, au nécessaire et, aux besoins caloriques journaliers, de chacun. Une nutrition excessive, médiocre et, nocive, ne mène, qu’à l’indolence, aux nets désordres. Tout repas sera pris, calmement, lentement, en bonne mastication préalable, pour bien assimiler, digérer et, tirer profit, de ses repas. De même, le contrôle, de soi, exclut, toutes addictions toxiques. La dépendance, du junior, est une aliénation et, atteinte, à sa liberté. Aux personnes, comme, les sectes. À des pratiques, comme, les jeux vidéo ou, les excès sexuels.

 

À des produits, comme, l’alcool, le tabac et, les drogues. En tout et, pour tout, tempérance, régularité juvéniles masculines, feront merveille, pour affermir, force mentale, maîtrise, de soi. De saines habitudes, hygiène, de vie, une bonne composition cognitive, émotionnelle, comportementale, concourent, à la bonne santé physique, comme, psychique. En renforçant, ainsi, son immunité psychique, l’on consolide fort, son immunité physique et, réciproquement. Rappelons, à cet égard, l’impératif, d’une bonne, comme, complète respiration abdominale, plutôt, que seulement, thoracique, pulmonaire, pour bien, s’oxygéner.

 

Prendre, régulièrement, l’air, aérer, suffisamment, les espaces intérieurs. Faire, quotidiennement, bouger, son corps. S’exposer, raisonnablement, à l’air, la lumière, au soleil. Dormir, suffisamment. Le psychisme, du junior, en coaching de vie, influe, toujours, sur l’organisme physique et, réciproquement. Un mental fort et, positif, crée, un corps vigoureux, sain. Une anatomie, en bonne santé, génère, un mental dynamique. Une psychologie déprimée, finit, par altérer, la santé somatique, un corps affaibli, par la maladie, débilite, l’esprit. Les états d’âme, ne font, que tourmenter, inutilement, de façon, fort néfaste, une jeunesse, faite, pour le bonheur619.

 

Ils sont, à éviter. L’envie, la jalousie, la rivalité, tout autant. Tout ceci, ne fait, que nuire, à la santé, du corps, comme, de l’esprit. Les avantages détenus, par autrui, les « regardent », leur appartiennent. Il ne revient pas, au jeune, en coaching de vie, de les « convoiter », mais, de se battre, en « pensée positive », pour s’élever, en et, par, lui-même, vers, ce, à quoi, il aspire, le plus. Avec vigueur, saine avidité et, détermination. Vanité, orgueil, suffisance et, arrogance, ne conviennent pas, davantage, à la vraie, force mentale, l’empire, sur soi. L’être est à cultiver, quand, le paraître n’est, le plus souvent, que vain artifice, superficiel. La curiosité abusive, indiscrète, malsaine, n’est, aussi, qu’autant, d’égarements, sots, stériles, qui n’éclairent et, n’enrichissent, en rien, l’être adojuvénile. Il s’agit, de, toujours, être responsable, authentique, en droiture et, vérité, courage, lucidité, justice. Loin, des récurrentes, imbécillités humaines. Sans complaisances, échappatoires, lâchetés ni, faux-semblants. Les bassesses, dévoiements, d’autrui, à son égard, ne sauraient toucher, le garçon  junior ou, lui faire éprouver, de mauvais sentiments, à l’égard, de ses pires offenseurs. Ce qui ne ferait, que nuire, salement, à tout, son équilibre psychosomatique personnel.

 

Il suffit, que le jeune homme, en coaching de vie, y soit indifférent, car, il ne s’agit, que d’abus, non fondés. Donc, de fort mauvais procédés et, fausses querelles, sans importance ni, légitimité. Qu’il ne convient, que d’ignorer. Leur accorder, la moindre valeur, attention, ne ferait, que leur donner, un crédit, qu’ils n’ont pas. Les attaques n’auront, d’effet, que si on le veut bien et, seulement, à la mesure, de la considération, que l’on accepte, de leur porter. Car, selon, le célèbre mot, de C.-M. de Talleyrand-Périgord, (Homme d’État, France, 1754-1838), « Tout, ce qui est excessif, est insignifiant » !

 

Les « bons » sentiments, que le junior, en coaching de vie, cultive, à l’égard, de lui-même, des autres, attirent autrui et, de positifs effets bénéfiques, pour lui et, aussi, ses semblables. Les mauvais, nuisent, aux autres et, surtout, l’isolent et, le détruisent, lui-même. Le bien suscite et, renforce fort, le bien, tout comme, le mal, engendre, décuple, le mal. Découragements, renonciations, défaitismes, attentismes, passivités, inhibitions, sont à fuir, comme, la peste. Force, résolution, proactivité, dynamisme, audace, foi, garantissent, le meilleur, préservent, du pire. N’oublions jamais, que « la passivité adojuvénile, est du plus vil métal, l’observation, de bronze, la parole, d’argent620.

 

Le silence est, quant à lui, d’or, surtout, l’action, du jeune masculin, en coaching de vie, de platine » ! Si le dynamisme actif s’impose, l’impatience est contre-productive, car il s’agit, de ne jamais, « confondre, vitesse et précipitation ». La première, est si féconde, quand, la seconde, dessert toujours. Concentration, activité régulière, soutenue, préviennent, l’excès, d’impétuosité. Cela, permet, aussi, de rester serein, en cas, de déception, de contretemps, difficulté, au lieu, de s’exaspérer, en vain. Le contrôle, de soi, est à ce prix. Les excès, d’émotivité, de réactivité, d’impulsivité, de spontanéité, sont nocifs. Même, si cela, est tentant, paraît, réaction naturelle, quand, le junior est piqué, au vif. Impavidité, patience, froide réflexion, objective et détachée, au calme et, a posteriori, sont les meilleures garantes, de la paix, de l’âme. De la sauvegarde, de l’ « essentiel ». Il s’agit, en la matière, de « se hâter, lentement », de façon, fort réfléchie. La colère est mauvaise, pour la santé physique, psychique, ne résout rien, ne fait, que faire perdre, le contrôle, de soi-même. Envenimer, la situation, de crise juvénile. C’est un acte, de faiblesse, non, de force. Raison, pour laquelle, elle est réputée, « mauvaise conseillère », par la vox populi.

 

Qui démontre, que le jeune, en coaching de vie, se laisse atteindre, par des éléments nocifs, extérieurs. Il convient, de ne se laisser, influencer, que par les « ferments bienfaisants », de sa pleine force, morale et mentale, intérieure, pour y faire face. En sérénité, silence, secret, solitude, distanciation et, relativisation. La force n’est jamais, dans l’éclat, mais, dans la paix. Agitations, expressivités excessives, seront toujours, remplacées, à grand profit, par le calme, l’immobilité, l’impassibilité, la relaxation. Idem, pour le stress, la nervosité, les tics et, brusqueries. Envies, com/pulsions, subites et irrépressibles, seront disciplinées et, neutralisées, par la temporisation, l’analyse logique. Le garçon  junior est le maître, de ses désirs, ne se laissera pas, gouverner, tyranniser, par eux. C’est la condition, sine qua non, de sa souveraineté, de son libre-arbitre. En fermeté et, résistance, les inclinations excessives, non fondées, finissent, ainsi, par disparaître, d’elles-mêmes. Preuve, qu’elles n’étaient pas, si « indispensables », mais, des plus illusoires et, fort capricieuses. De même, il sera opposé, aux fausses passions, de type obsessionnel, le grand détachement, le plus ferme. En la matière, s’impose, la plus saine distanciation adojuvénile621.

 

La vraie passion vocationnelle, bénéfique, s’avère telle, par la maîtrise, le détachement, la raison, que cela, implique. Par le fait, que le jeune homme, en coaching de vie, en reste, l’ordonnateur, non, l’esclave. De même, que : « Si l’argent, est un bon serviteur, il est toujours, un mauvais maître ». (Horace, poète latin, 65-8 av. J.-C. : « L’argent est serviteur ou, maître », Rome, Ier s.). La bonne « passion », n’est jamais, un « étourdissement », mais, un accomplissement authentique, de soi. Les saines inclinations, détachées, comme, oblatives, ne sauraient, se confondre, avec les vénéneuses, dépendances capiteuses. Car, bien trop attractives, captieuses ou, captatives.

 

Les craintes et, inquiétudes permanentes, par manque juvénile, de confiance, exagération, des risques, malheurs, dangers, sont aussi, à juguler. Elles ne font, qu’attaquer, la santé, précipiter, les mauvaises occurrences, redoutées. Par excès, de pessimisme, négativité, défaitisme et, d’autodévalorisation. Il suffit, alors, de se distancier, relativiser, positiver, en sérénité, pour recouvrer, toute sa tranquillité, d’esprit. Le junior se gardera, aussi, d’être trop passif, réceptif, influençable, manipulable, à un âge, de fragilités, doutes, d’incertitudes. Il entreprendra, de se renforcer, mentalement et, moralement, de l’intérieur, car, l’essentiel, ne vient jamais, de l’extérieur, or, que de soi-même.

 

Afin, d’être guide, modèle exemplaire, d’émulation, à l’égard, des autres, notamment, pairs, plutôt, que « suiviste ». L’hypersensibilité androJuvénile excessive, se combat aussi, notamment, par un bon sommeil, de l’activité physique et, sportive. La relaxation, l’affermissement psychique interne. Déprime, morosité, découragement, se brisent, sous l’effet, de l’action, d’une positivité, de la pensée, des émotions, comportements. Les états bipolaires, perpétuelles oscillations, entre phases euphoriques et, déprimées, sont, des plus nocifs, épuisent, inutilement. Par les successions récurrentes, de ressentis opposés, extrêmes. Ainsi, que de phases volontaristes, d’activisme forcené, comme, exalté, du junior, en coaching de vie. En alternances, avec des épisodes, d’abattements apathiques, amorphes, d’inaction, d’incapacité paralysantes. Il s’agit, de déconditionner, en soi, ce qui est excessif, en cognitions et, affects, attitudes et, actes. D’un point de vue, tant excité, qu’inerte. Puis, de se re/programmer, mentalement et physiquement, pour rebondir, retrouver, sa paix intérieure, être en mesure, d’agir, de façon, appropriée, bénéfique. Que chaque jeune, s’interroge, en conscience, questionne, son intériorité, y trouve, sa vérité, sa nature622.

 

En faisant mieux, la différence, entre la réalité générale, extérieure, objective, plus favorable, prometteuse, dans les faits réels, que l’adojunior masculin, en coaching de vie, ne la conçoit. Et, son interprétation intérieure personnelle, subjective et négative, pessimiste et défaitiste. Pour se « rendre compte », que le « ressenti » conjoncturel hostile, des choses, des gens, des événements, en le temps et, en l’espace, ne correspond, en rien, à la réalité structurelle, bien plus rassurante. Redisons, que pour cultiver, force mentale, comme, maîtrise, de soi, il convient, de susciter, d’entretenir, de renforcer, sans cesse, certains éléments capitaux. La croyance, la foi juvéniles positives, la confiance, la volonté, la motivation, l’action et, de façon, subséquente, des résultats, favorables et bénéfiques. En réussite, bonheur, prospérité. Il s’agit, aussi, de bien faire jouer, l’ensemble, de ses cinq sens, pour bien, tout percevoir, restituer, en tirer profit. Ce, à tous points de vue. L’objectif, est de stimuler, de façon, bénéfique, son « corps, son esprit, son âme, son cœur ». Pour se renforcer, s’épanouir, être bien plus productif et, en progrès. L’assurance, l’estime, la confiance, l’affirmation, de soi, de ses capacités, permettent, au jeune, d’être mentalement, fort.

 

De mieux contrôler, sa personne, ses actes andro-adoJuvéniles. Par la réflexion, de ressourcement, idoine, l’action constructive, appropriée. Parallèlement, l’autosurveillance exigeante, comme, continue, préserve, de tout désordre, laisser-aller. Elle garde, du pire et, assure, le meilleur, par la rectitude élevée, du corps et, de l’esprit. En hautes ambitions et, dépassements, de soi, réguliers. Il s’agit, aussi, pour le jeune, en coaching de vie, de conserver, tout son calme et, sa maîtrise, de soi, quoi, qu’il arrive. Même, face, aux pires épreuves, conflits, crises, attaques ou, avanies. Par la force mentale intérieure, qui se suffit, à elle-même, s’autorenforce, est capable, ès qualité, de toujours, faire face, « au pire, comme, au meilleur ».

 

Alors, le garçon  junior, en coaching de vie, est fort apte, à demeurer, imperturbable, stoïque, indémontable, sous la plus « rude mitraille ». Ainsi, le 18 juin 1815, à la bataille de Waterloo, (Belgique), les grenadiers impériaux français, sont-ils, en perdition. Sommés, par le général ennemi anglais, C. Colville (1770-1843), de se rendre. Le général, P. Cambronne, (France, 1770-1842), aurait, alors, répliqué : « La Garde meurt, mais, ne se rend pas » ! Même, assurément, apocryphe, la formule est, des plus significatives, comme, riche, d’enseignements, pour les jeunes623. Si le renoncement moral, élève, la renonciation défaitiste, avilit. Force mentale, maîtrise, de soi, permettent, d’agir, en dopant, les atouts, potentiels, possédés, réalisant, les projets, prévus. Atteignant, les objectifs, impartis. En effort, persévérance, ténacité, constance. (Jagot, 1934)624.

 

__________________________________

Le 3 nivôse, an IX, 24 décembre 1800, en la nuit même, de Noël, à vingt heures, a lieu, ce qui restera, en l’Histoire, comme, l’Attentat, de la rue Saint-Nicaise, à Paris. Il s’agit, d’un complot royaliste, visant, à assassiner, par des explosifs, le Premier Consul, N. Bonaparte. (Homme d’État, France, 1769-1821). Ce dernier se rend, au Théâtre des Arts, l’Opéra, de l’époque, rue de Richelieu. Pour assister, à la toute première, représentation parisienne, de l’oratorio, du compositeur autrichien, J. Haydn (1732-1809), La Création. (Saint-Empire, 1798). Napoléon est indemne, mais, il y aura, vingt-deux morts, une centaine, de blessés, des dizaines, de maisons, détruites ou, endommagées. Nous évoquons, ici, cet événement historique, car, la première victime, en a été, une adolescente, de quatorze ans, M. Peusol. (France, 1786-1800). Sciemment, vouée, au trépas, par les conjurés. Il s’agissait, d’une modeste, pauvre vendeuse, de petits pains, chargée, pour douze sous, par eux, de tenir, la jument, de la carriole, qui allait exploser. Elle meurt, sur le coup, déchiquetée. La peau, du visage, arrachée, le crâne, ouvert, les deux bras, sectionnés et, projetés, au loin. Sa maman, veuve, se manifestera alors, pour signaler, la disparition, de sa fille.

 

Cet odieux crime, suscitera l’indignation, la compassion générales. L’un, des conspirateurs, échappera, à l’arrestation. L’historien français, G. Lenotre (1855-1935), l’évoque, en sa biographie, de Napoléon Ier. (France, 1932). « Limoëlan, [Chef chouan, France, 1768-1826], ne fut jamais, pris. Passé, clandestinement, en Amérique, écrasé, par les remords, il entra, dans les ordres, devint, sous un nom, d’emprunt, l’aumônier, d’une congrégation religieuse. Il vécut là, dans les pratiques, de la plus austère, piété, jusqu’en 1826, ne reparut jamais, en France. Quand, revenait, la nuit, de Noël, il la passait, tout entière, prosterné, devant l’autel. Les fidèles admiraient, la dévotion, de ce saint prêtre, dont la vie, à coup sûr, avait été, exemplaire. Lui, le front, sur les dalles, revivait, les minutes tragiques, de la nuit, du 3 nivôse. Implorant, sans nul doute, le pardon, de l’innocente enfant, qu’il avait prise, par la main, pour la conduire, à la mort »625. Ainsi, des adolescents, côtoient-ils, la grande Histoire, en tragiques victimes, bien trop, oubliées !

 

__________________________________

 

 

« Planifier, le changement », en andro-adoCoaching de vie – Rigueur, systématisation

 

Toute volonté juvénile, de changement, toute évolution ou, mutation exigent, au préalable, de débuter, par le « commencement ». Prédéterminer, sa conception, des choses, ses objectifs, ses valeurs, son parcours, les moyens afférents, comme, les effets subséquents, escomptés, permet, d’être bien préparé. Pour relever, les défis, de l’existence. Il s’agit, d’un « pari » fort, sur l’avenir, avec mises immédiates, pour fructifications ultérieures, à brèves, moyennes, comme, plus lointaines échéances. Le changement, du junior, en coaching de vie, est des plus positifs, bénéfiques, impératifs et, inéluctables.

 

Il requiert, des efforts, de l’investissement, de l’implication personnels, de la ténacité et, de la détermination. De l’organisation, de la rigueur, de la persévérance strictes. En tenant compte, de ses réalités physiques, psychiques, cognitives, émotionnelles et, intellectuelles, affectives, morales, sociales, comportementales. Les avantages, du changement, l’emportent et, le plus souvent, sur les inconvénients, éventuels. Pour tout jeune homme, choisir, les bonnes valeurs, qui lui serviront, de guides référents et, de « moteur » sûr, toute sa vie, est capital.

 

Il s’y tiendra, y conformera, ses pensées, affects, actes, attitudes. Amour, vérité, justice et, droiture, courage, empathie, force morale, générosité, altruisme, humilité, cœur, paix… Dans la vie, l’acquiescement et, l’acceptation, valent mieux, que le refus, le rejet. Les juniors, en coaching de vie, sont constamment, bombardés, par les adultes, de non, bien plus rarement, de oui. Or, seul, le oui, vaut accueil inconditionnel et, compréhension bienveillants, du jeune. Quand, le non, implique, défiance, incrédulité hostiles, à son encontre. Le oui, épanouit, fait grandir, le non, malmène et, étiole, les adojeunes. Lesquels, ne sont, ainsi, ni insérés ni, reconnus, en leur société, par celle-ci. Cela, n’incite guère, le junior, au changement, or, au frileux repli, autoprotecteur, sur les seuls, acquis, passés. Alors, qu’il s’agit, d’accueillir, les mutations, seuls, gages, de réussite et, plénitude, de vie. La positivité, l’optimisme androJuvéniles, appellent, la vie, comme, la négativité, le pessimisme, s’y opposent, rapprochent, de la mort. Non, est très limitatif, quand, oui, est un formidable catalyseur, d’énergie, d’ouverture, de liberté. Accepter, est plus fort, que refuser626.

 

Sans fins ni, bornes. Alors, oui, au changement salvateur, du jeune masculin, en coaching de vie, non, à l’immobilisme, si dommageable. Pour évoluer, rien, ne vaut, le fait, de s’adosser, à des repères et, fondamentaux, inexpugnables. Pour un « corps, un esprit, un cœur et, une âme », en bonne santé optimale. Avec rigueur, exigence. Privilégiant, l’essentiel, si porteur, sur le vain, tellement, superflu. Cela, débute, par une irréprochable hygiène, autodiscipline, de vie : sommeil, alimentation, activité physique, relaxation et, respiration abdominale. Un état d’esprit positif, optimiste, d’ouverture illimitée, favorable, constructif et, productif.

 

Le tout, au présent, non, au passé ou, au futur. Le passé juvénile, périmé, est un regret, par nostalgie ou, insatisfaction. L’avenir, inexistant, est une crainte ou, un vague espoir. Seul, le présent, bien réel, compte, est valide, exploitable, immédiatement, disponible, vecteur, du meilleur. Passé défunt, futur virtuel, ne sont, le plus souvent, que fléaux, malédictions, qui encombrent, inutilement, ligotent, négativement. Sauf, pour en tirer, les enseignements, positifs, instructifs, significatifs, pour mieux penser, ressentir, faire, au présent ! La vie, du junior, se passe toujours, aujourd’hui même, jamais, hier ni, demain.

 

Il s’agit donc, de repartir, sur de nouvelles, saines bases, en « oubliant », définitivement, son passé, comme, s’il n’avait, jamais, existé. Comme si, le jeune, en coaching de vie, renaissait, chaque jour, semaine, mois, année, décennie, de sa vie, comme, tout neuf. En outre, l’organisme physiologique se renouvelle, en moyenne, tous les sept ans et, quasi intégralement, tous les quinze. Le Moi, d’aujourd’hui, n’est donc, plus, celui, d’hier, pas encore, celui, de demain. Seul, notre présent permet, d’agir, d’avancer, de réussir, de changer et, d’être heureux. Le passé n’est, que pires entraves et, l’avenir, potentialité inconnue. Que le garçon  junior, aime son actualité, œuvre, au présent ! Fasse, ses définitifs adieux, aux « vieilles lunes », obsolètes, dépassées, qui l’étouffent. Comme, aux illusoires utopies, projetées, qui ne se réaliseront, jamais, car, il n’y croit pas, vraiment, ne fait rien, aujourd’hui, pour les réaliser, ultérieurement ! Les jeunes, comme, les adultes, sont assaillis, de difficultés, d’épreuves, de déconvenues ou, revers, de toutes sortes. Or, ils ont, tous, en eux-mêmes, la vigueur et, les capacités adéquates, pour vaincre, tous les obstacles, aléas, de leur vie. Rappelons, à ce sujet, que les difficultés sont faites, pour être vaincues627 !

 

Ils peuvent, se doivent donc, parfaitement, de, pleinement, livrer, le meilleur, d’eux-mêmes, pour se dépasser, réaliser, leur destin adojuvénile. La volonté, de transcender, sa vie, vaut, la plus grande espérance. Tout blocage cède alors, face, à la résolution, de changer, aux mutations entreprises. Cela, passera, non, par la perfection, « qui n’est jamais, de ce monde », or, par l’excellence. L’excellence est une haute exigence, de soi, d’abord, aussi, d’autrui, des choses, des événements, circonstances et, réalités. Cela, en tout et, pour tout. En volonté, courage, détermination, effort, ténacité, droiture, amour, humilité, en ascèse qualitative, patience, sans relâche. Jusqu’à atteinte, des objectifs terminaux, du junior, en coaching de vie, sans jamais, faiblir ni, renoncer. Le changement ne sera plus, rejeté, mais, recherché, intégré, au quotidien, « au fond, de soi ». Quelle est, la « mission, à accomplir », à cet effet ? S’inscrire, dans le réel, du présent, savoir, en quoi, comment, il s’agit, d’agir, de le faire, adéquatement, se donnant, sans compter, de façon, optimale. Le jeune homme ne se contentera pas, d’atteindre, ses objectifs. Il continuera, à se battre, après, cela, pour pérenniser, ses acquis et, les accroître, encore, bien plus. Au maximum.

 

Des plus insignifiantes, aux plus éminentes, tâches andro-adoJuvéniles, toutes, seront conduites, avec une acuité extrême, seule, apte, à la prospérité, félicité terrestres. Progresser, se dépasser, « aller, plus loin », faire, mieux, que la fois antérieure et, moins bien, que la suivante, ainsi, de suite, toute sa vie, durant. Seuls, la mort, la maladie, le handicap, graves et, amoindrissants, le très grand âge, justifient, la renonciation, totale ou, partielle. Alors, la fin, de ce processus, d’excellence existentielle. De façon, toute relative, car, tant, qu’il y a, souffle, de vie, il y a, espoir, d’avancées, pour tout adojeune, en coaching de vie. Même, après, le trépas, le croyant, qui adhère, à l’Au-Delà, est convaincu, de poursuivre, encore, sa quête terrestre, d’excellence, post-mortem, en autre dimension. L’excellence garantira, équilibre et abondance, contrôle, de soi, force intérieure. En ouverture, acceptation, des changements. Même, en contrées, parmi, les plus favorisées, libres et démocratiques, la plupart, des adojuniors, ont peur, de se révéler, s’autocensurent. Mentent, cachent, travestissent, se taisent, par peur, des réactions, supposées, hostiles, des autres. Convaincus, du « pire » ou, étant, dans le doute, ils préféreront, « raser les murs »628.

 

Avec, la certitude juvénile masculine, rassurante, de la sécurité, toute relative, ainsi, si mal acquise, plutôt, que de s’affirmer. Avec, tous les aléas, fort réels ou, supposés, que cela, pourrait, impliquer. Ce travers universel, de la « dissimulation », est enseigné, depuis, toujours, partout, dès, le plus jeune âge. Tous, s’y tiennent, toute leur vie, alors, que rien ni, personne, ne les y oblige, sauf, eux-mêmes. Nul, n’est soi-même, mais, joue, un rôle factice convenu, censé, être convenable, en société, jugé, tel, par cette dernière. Particulièrement, les juniors, en coaching de vie, par souci, d’être intégrés, peur, d’être rejetés. Ce qui est compréhensible, à un âge, de doute, d’instabilité, de fragilité, d’envie, d’être plus, comme, les autres, que différent.

 

Le syndrome, du « vilain petit canard », a encore, frappé. (H. C. Andersen, conteur, poète danois, 1805-1875, Le Vilain Petit Canard, conte, pour enfants, Danemark, 1842)629. Objectif, des plus urgents, cesser, cette si hypocrite, fallacieuse, comédie, des faux-semblants, pour être vrai et, oser, enfin, la sincérité, du réel. Plutôt, que le pathétique travestissement, masquant, des inventions, de toutes pièces. Le but, de l’existence, n’est pas, la dissimulation, mais, le don, de soi. L’ouverture, la sérénité, la confiance, sont supérieures, à la fermeture, la peur, la défiance. La jeunesse, en coaching de vie, est faite, pour rayonner, non, pour s’éteindre !

 

Pour préserver, ses pensées, émotions, paroles, comportements, actes et, même, omissions ou, abstentions, le jeune, en coaching de vie, fuit, reste, paralysé ou, attaque. Ce système est salutaire, en cas, de menace ou, danger réels. Or, délétère, si nul, péril, ne s’annonce. En ce cas, le mieux, est de paisiblement, « revendiquer », ses cognitions, affects, propos, attitudes, actions, passivités. Sans, pour autant, systématiquement, chercher, à avoir raison, le dessus, sur autrui. Même, si cette dernière configuration, réputée, « supérieure », est toujours, socialement, si valorisée. Alors, que le seul fait, d’avoir tort, d’être vaincu, est, non moins, socialement, rejeté, comme, étant perçu, « inférieur ». Le garçon  junior se défendra, donc, contre autrui, pour bien, le dominer et, l’emporter. Or, ainsi, il ne fera, que se desservir, au profit, des autres, en les renforçant, par ses attaques « personnelles ». À force, de craindre, des dangers supposés, de vouloir, s’en prémunir, ils finissent, tôt ou, tard, par advenir. Le jeune peut changer cela, inverser, la donne. En abandonnant, d’inutiles et, coûteux mécanismes, d’autoprotection, de défense, rejet, refus, contre, une personne, réalité, occurrence. Un junior confiant, ne craint rien, n’a jamais rien, à craindre.

 

L’objectif juvénile ne sera plus, de se prémunir, mais, d’être ouvert, confiant, compréhensif et, acceptant. Sans chercher, à « avoir raison » ou, l’emporter. Le prétendu danger menaçant, se mue, alors, en une occasion positive, enrichissante, bénéfique. En plénitude, au présent. La peur, la défiance, la défensive, le sentiment permanent, d’insécurité, mènent, à la fermeture, au mal-être, à l’immobilisme, la négativité, au retrait et, à l’échec. Ceux, qui sont confiants et, ouverts, tolérants, positifs, détachés, des revers existentiels, sont bien plus heureux, gratifiés, par la vie. Il est nécessaire, possible, à l’adojunior, en coaching de vie, de s’ouvrir, en confiance et, sérénité, pour « être mieux », avec soi, autrui. L’on est traité, à la mesure, des signaux, positifs ou, négatifs, que l’on adressera, consciemment ou, non, aux autres. Qu’ils reçoivent, comme, tels, sur le même mode. De façon, verbale, non verbale, psychique, physique, ou, non. L’existence est l’exacte « duplication », des pensées, croyances, émotions, paroles, actes, comportements, omissions, abstentions, du jeune homme. Qui est, lui-même, comptable, de ce qui lui arrive ou, pas, de positif ou, de neutre, comme, de négatif. Il suscite, par, ce qu’il est, ses « réalités, de vie ».

 

La responsabilité, lui en incombe, à lui-même, junior, en coaching de vie, en interne, de façon, endogène. Non, aux autres ou, aux circonstances et, événements extérieurs, sur le mode exogène. S’il est, en mode négatif, le retour réactif, d’autrui et, des occurrences sera, tout autant, négatif. Il pourra, changer cela, en devenant, positif. Alors, le monde extérieur, le sera, aussi, à la mesure, à son encontre. Il ne s’agit plus, de théoriser, protéger, défendre, ses cognitions, sentiments, actes, attitudes. Or, de les assumer, affirmer, vivre, pleinement, en liberté, paix, confiance, comme, enthousiasme ! Les désirs, du jeune, sont la source, d’un puissant moteur, de vie, d’aspirations. Il s’agit de, sans cesse, « se questionner », sur ce qu’il souhaite, authentiquement, au plus profond, de lui. La réponse viendra, naturellement, de soi, tant, elle s’impose, d’évidence, car, si ancrée, en la réalité andro-adoJuvénile, la plus constante. Il convient, de fixer, définir, ses volontés prioritaires, légitimes, bénéfiques, domaine, par domaine. Afin, ensuite, de les visualiser, d’y croire, de les réaliser, peu à peu, intégralement, une, par une. Il s’agit, d’identifier, ses envies. De les détailler, le plus précisément, possible. Par type, degré, d’importance décroissante630.

 

Pour chaque quête, seront précisés, les avantages escomptés, en la réalisant, avec le meilleur moyen, d’y parvenir. Nombre, d’adojeunes masculins, en coaching de vie, vivent, très en deçà, de leurs capacités réelles, en passivité, laisser-aller, inertie et, attentisme. Ne cherchant jamais, à évoluer, se dépasser ni, améliorer, leurs aptitudes et, qualités, réduire, leurs travers. Ils se contentent, alors, de réagir, mollement, au lieu, d’agir, de proagir, de façon, résolue, dynamique, volontaire. Ils regrettent, se plaignent fort, critiquent, « tout et, son contraire, à l’emporte-pièce ». Or, sans jamais, rien entreprendre, pour adoucir, un sort juvénile, qui leur convient, si peu, selon, leurs doléances. Ils se croient, victimes, alors, qu’ils sont ou, peuvent, prétendre, être privilégiés. Faibles, alors, qu’ils sont ou, peuvent, être forts. Mauvais ou, inférieurs, alors, qu’ils ont vocation, à l’excellence, à dominer, leur destin. Ils se contentent, de « rêver, leur vie », quand, ils pourraient, se devraient, de « vivre, leurs rêves » ! Il leur suffirait, pourtant, de changer, bouger, muter, croire, en eux, autrui, la vie, leur destinée. Il s’agit, pour les juniors, de créer, d’inventer, innover, de se libérer, distancier, de faits négatifs, nocifs ou, sans importance. L’insignifiance ne vaut, qu’indifférence, pleine et entière.

 

Pour se consacrer, à l’essentiel : les combats adojuvéniles, d’une vie, qui, eux seuls, méritent, d’être livrés, gagnés. Car, ils sont, les plus fondamentaux, à portée, de victoire, par optimisme, confiance, volonté, motivation, action. Ce qui donne, résultats positifs, succès, aussi, sûrement, que la Terre, est sphérique. Pensées, émotions, comportements sereins, donnent, des actions et, résultats favorables. Si les premiers, sont perturbés, les seconds, seront contre-productifs. Seules, comptent, les réalités positives présentes, objectives, avérées, distanciées. Non, les états d’âme négatifs, du garçon  junior, en coaching de vie, liés, au passé, à l’avenir, subjectifs, supposés et, passionnés. Les faits bruts, neutres, dominent, les enjeux, à effets, d’inquiétude. Le pragmatisme détaché, est plus propice, à la plénitude, que le tourment, d’intérêt excessif. En acceptation, confiance. L’action importe bien plus, que ses effets, bons ou, mauvais. Les mots, que l’on formule, à soi-même, en monologue intérieur ou, ceux, exprimés, à autrui, en dialogue, sont capitaux. Plus, que de simples sons, ils sont vecteurs, de sens, d’idées ou, d’appréciations. S’ils sont positifs, ils portent, le jeune, très favorablement, ainsi, que les autres, également631.

 

S’ils sont négatifs, ils peuvent alors, horriblement, détruire, l’adojunior, en coaching de vie. Qu’il surveille donc, son langage, à usage, tant, interne, qu’externe, car il peut, autant, « sauver, que tuer », selon, ce qu’il exprime. Quoi, qu’il arrive, qu’il use, de formulations harmonieuses, pour être « dopé », vers le haut, en pensées, paroles, émotions, abstentions, actes. Non, de sentences désastreuses, qui ne peuvent, qu’anéantir, psychisme, attitudes, vers le bas. Le changement positif commence, par la cognition positive. L’inertie négative débute, par une mentalisation négative. Le cerveau enregistre, dans l’esprit, reproduit, en la réalité, ce que le jeune homme, lui fournit, comme, données cognitives, émotionnelles et, intellectuelles. Il ne peut, « faire du bon, avec, du mauvais, ni, du mauvais, avec, du bon ». À lui, de lui livrer, de saines idées, convictions, espoirs, d’avancées bénéfiques, pour qu’il l’aide, à obtenir, des évolutions favorables illimitées, en sa vie. Non, de perverses, qui le feraient tomber, en la réalité, des méandres empoisonnés, des doutes, peurs, défaitismes, inerties et, pessimismes juvéniles restrictifs. Oser, aller, de l’avant, est plus sain !

 

Il s’agit, de « déprogrammer », les données nocives, du cerveau, du junior, en coaching de vie, du fait, de leur fort pessimisme, immobilisme. Pour « reprogrammer », des informations bénéfiques, car optimistes et, de changement favorable. De même, des représentations visualisées heureuses, rendent heureux et, donnent, des résultats heureux, en sa vie. L’enthousiasme permanent, quoi, qu’il arrive, est une gymnastique mentale, de salut, impérative. Pour qui, veut parvenir, à changer, en bien, aller, mieux, devenir, meilleur ! Il s’agit, de passer, de la rétention, de la contrainte, la sujétion, la contention, psychiques, physiques ou, comportementales négatives, à la libération androJuvénile totale.

 

Celle, de l’expression authentique, profonde, positive, de soi-même. Pour enfin, décoller, vers le meilleur, au lieu, de rester captif, enchaîné, en les bas-fonds, de sa paralysie apeurée. La plénitude ne passe, que par l’approfondissement, l’enracinement, le sens et, les valeurs durables. Non, la superficialité, l’artifice, la fugacité, sans trace. Au présent, pleinement, vécu, en enrichissements et, non, en la nostalgie vaine ou, la projection excessive. Le passé est un présent, dépassé, l’avenir, un présent, non encore, passé. Que l’adojeune soit, toujours, présent, au présent, le plus actuel, celui, qui n’est pas, déjà, dépassé. Ni encore, à passer632 !

 

Seul, le présent, du junior masculin, en coaching de vie, permet, d’agir, de « bien vivre » ! En concentration, du moment, en cours, sérénité, souplesse, vision globale, holistique, des choses. Prenant, de la hauteur, de la distance, avec, une respiration profonde, ample, en détente. Pour, bien mieux, embrasser, l’ensemble, du panorama, de son existence. En autodiscipline, ténacité, effort, acceptation, de l’essentiel, des changements, nouveautés, des risques calculés, face, à l’imprévu inconnu. L’acceptation, de ce qui est, or, non, le refus, le rejet, par la volonté que, toujours, tout et, tous, soient, comme, l’on aimerait, préférerait, qu’ils soient. La vie, le monde, autrui, ne sont pas faits, pour être, à l’image, du jeune, sa volonté, ses préférences, mais, pour être, ce qu’ils sont, en essence intrinsèque. Ni plus ni, moins. Ce n’est pas, à l’univers, de s’adapter, au jeune, mais, à ce dernier, de se conformer, en intelligence, adaptation, souplesse, au monde. Pour le plus grand bien, de tous ! Il importe, d’avoir, une « solide base, de vie ». Celle-ci repose, notamment, sur de bonnes études, réussies, un bon métier, épanouissant, une haute sécurité matérielle, financière, à vie. Sans compter, la part morale, élevée, de réalisation juvénile, de soi.

 

Pour bien penser, percevoir, agir, communiquer, il s’agit, pour le garçon  junior, en coaching de vie, d’éviter, de généraliser, d’omettre et, de « distordre ». Confondre, le particulier et, le général. En attribuant, à tort et, par pure facilité ou, simplification excessive, des caractéristiques et, jugements, du particulier, au général. Cela, est néfaste, car, erroné, abusif. L’omission escamote, des réalités importantes. Ce qui fausse, le jugement, la compréhension, la vérité, induit, fallacieusement et, de façon, fautive, en erreur. Volontairement, consciemment ou, non. De façon, abusive, dommageable. La distorsion, du jeune, est un grossissement exagéré, visant, à maîtriser, manipuler, dominer, tout et, autrui. En accentuant ou, minimisant, des données, réalités cruciales, en présentation subjective insidieuse. Toutes ces mauvaises stratégies, sont à proscrire, car elles ne reflètent pas, la vérité avérée, mais, le pur mensonge. Sa fausse vérité, mais, non, la vérité objective, de tous. Ceci, n’est, qu’abus, manipulation, aux dépens, de soi-même, d’autrui. Puisque, tricher, avec les autres, revient, à se mentir, à soi. L’objectif juvénile, est d’être précis, factuel, de dire, tout ce qui est essentiel, présenter, les choses, objectivement, en une optique constructive633.

 

Cela, permet, positivement, au junior, en coaching de vie, d’évoluer, de faire bouger, les choses, d’enrichir, la vie, au lieu, de rester figé et, se complaire, en l’insignifiance. Il convient, donc, de présenter, toutes choses et, soi-même, tels, que la réalité, les font, jamais, en factices, faux-semblants. Cela, libère, en authenticité, au lieu, d’enfermer, en mensonge. La vérité, en congruence, mène, au changement, quand, le travestissement inauthentique, conduit, aux blocages, de toutes sortes. Le langage, les pensées, émotions, actes, comportements, se doivent donc, toujours, d’être, au plus précis, complets et, vrais ! L’éducation, les apprentissages, les enseignements, sont nécessaires, bénéfiques, pour socialiser, tout jeune. Lui permettre, de grandir et, de s’insérer, au mieux, en sa société. Or, à la condition de, toujours, évoluer, s’adapter, en exigence, aux réalités et, impératifs mouvants, des circonstances, du junior, qui devient adulte. Si ce dernier, reste figé, en ses principes éducatifs rigides, périmés, non évolutifs, alors, cette gouvernance, didactique et, mentale, deviendra vaine, toxique. Au lieu, d’aider, le jeune homme, son nocif « lexique éducatif », le desservira, car, il lui enseignera, le pire résigné, au lieu, du meilleur, de l’espoir.

 

Faute, d’adaptation androJuvénile, pragmatique, successive, au fur et, à mesure, de son adultisation. Il est vital, d’évoluer, sans cesse, ce, par lâcher-prise. Ce qui ne signifie pas, laisser-aller ou, démission, mais, détachement et, renonciation, aux règles périmées, inadaptées, mauvaises. Tout en conservant et, créant, celles, qui bénéficient, sont valides, idoines. L’on passe, ainsi, d’une vie restreinte, pauvre, à une existence illimitée et, riche. Par le changement, la liberté, les largesses existentielles. Sortant, des routines, osant, innovant, en iconoclastes audaces, mais, fondées, légitimes, bénéfiques, positives. Oser, s’affirmer, tel, que l’on est, en étant soi, telle est, la grande, principale loi, de la vie, de l’adojunior, en coaching de vie ! Tout en avançant, sans cesse, pour s’améliorer, à tous points de vue, aller mieux, devenir meilleur. En pleine satisfaction, de ses meilleurs, chers désirs, souhaits, envies. Ne privilégiant pas, les artifices, de forme, extérieurs, mais, l’essentiel, de fond, intérieur. L’être, avant, l’avoir, le faire, paraître. En plénitude cognitive, émotionnelle, intellectuelle, physique, affective, morale, comportementale. Les règles sûres, permettent, au jeune, de se structurer, policer, le plus solidement, possible, en sa société634.

 

Or, si le junior masculin, en coaching de vie, les adopte, de façon, trop rigide, automatique, bornée, sa vie devient alors, conventionnelle, terme et, ennuyeuse. Ce qui conduit, à ne pas exister, par soi-même, mais, au travers, de systèmes extérieurs, préétablis, qui s’imposent, à lui, par force, inertie. Plus, qu’il ne les a réellement, choisis, en pleine adhésion. Il s’agit, donc, de se libérer, du superflu néfaste, pour ne conserver, que l’essentiel bénéfique. Quittant, les routines imposées, sclérosantes, pour les changements et, innovations choisies, épanouissantes, car, libératrices. Changeant, pour soi, avant, que de conserver, figer, pour autrui.

 

Préférant, ses adhésions personnelles juvéniles, aux conventions extérieures. Adoptant, les valeurs ajoutées, sortant, des sentiers battus, en spontanéité et, naturel. Fuyant, ce qui est si convenu, attendu. Que chaque jeune, conserve sa fraîcheur, sa vie, durant, au lieu, de s’étioler, dès, ses vingt-cinq ou, trente ans, à peine ! Sache, toujours, percevoir, écouter, appliquer, sa « voix intérieure ». Qui, intuitivement, viscéralement, de façon, sûre, lui dit, sans doute possible, ce qu’il a, à être et, faire et, l’aide, ainsi, à trouver, sa vraie voie. Un junior, en cheminement, avance, mieux, que s’il est, pleinement, embourbé.

 

De façon, résolue, avec détermination juvénile. Ce qui permet, de changer, en spontanéité. Discrétion, confidentialité, retenue, en tout et, pour tout, toujours, sont de mise. Inutile, de se répandre, en médisances, calomnies, ragots. Réservant, ses forces, son temps, à des visées, plus utiles, dignes, plutôt, qu’à des attaques, qui ne sont, qu’autant, de poisons mortels. Tant, pour ceux, qui les fomentent, que pour ceux, qui en sont, les cibles. Que l’adojeune, en coaching de vie, soit positif, bienveillant, indulgent, à l’égard, de lui-même, comme, d’autrui, car, il est, comme, tous, faillible. S’il ne parvient pas ou, ne peut pas, exprimer, « du bien », alors, qu’il soit neutre ou, demeure silencieux, mutique. Qu’il évite, au maximum, de dire, « du mal ». Tant, à son encontre, qu’à celui, d’autrui. Si le bien, laisse des traces, le mal, aussi ! Au-delà, que le garçon  junior sache, préserver, les secrets, être discret, avare, de paroles inutiles. N’exprime, que l’essentiel. « La parole, du junior, est d’argent, le silence, est d’or » ! Les grandes choses, ne se construisent toujours, que dans la solitude, le silence et, le secret. Jamais, en vastes foules, vacarmes assourdissants, bavardages inconséquents. C’est, en quiétude, que la voix, de la sagesse, se fait entendre635.

 

Raison, pour laquelle, l’élévation monastique régulière, tend, à cette mystique loi, immémoriale. Que cela, concerne, des sujets, à son propre propos ou, celui, d’autrui. Que le jeune homme, en coaching de vie, oublie, ses attentes, « plaies, de l’humanité », qui ne peuvent, que créer, les pires frustrations, déceptions, malaises et, échecs. Les remplace, par des objectifs, bien définis, de changement. Ce qui est positif et, dynamique, comme, actif, quand, les attentes ne sont, par essence, que négatives, débilitantes, passives. Se battre, pour évoluer, porte, ses fruits féconds. Attendre, d’être, gratifié, ne donne, nul, résultat tangible, bénéfique, au junior, si ce n’est, le néant, le plus désespérant. Attendre, consiste, à se projeter, bien trop, excessivement, sur le futur, aux dépens, du présent. Or, seul, le présent, permet, d’agir, d’obtenir, en y demeurant, fermement, ancré, sans refuge illusoire, en son passé ou, avenir. Attendre, fébrilement, est stérile. Changer, de façon, détachée, permet, de se fixer, des objectifs, précis, adéquats et, d’y croire. De s’en donner, les moyens, d’agir, de s’y tenir, jusqu’au résultat final. Tout en continuant, à se battre, ultérieurement. Pour consolider, de façon, optimale, ses acquis juvéniles, ne pas les perdre, en réaliser, d’autres.

 

En croyance optimiste, foi, en soi, volonté, motivation, action, résultats positifs tangibles. En jeune acteur agissant, non, spectateur passif, de sa propre existence. Sans attentes, craintes, désirs excessifs, définition, de l’ataraxie ou, sagesse supérieure. Or, acceptation, des réalités, en pragmatisme. « Témoin, témoignage », de l’essentiel, pour s’élever, se dépasser. Rendant « grâce », pour tout, ce que le junior, en coaching de vie, est et, a, positivement ou, négativement. Se considérant, comme, privilégié, mais, jamais, en victime, comme, fort, non, jeune faible, gagnant, gagneur et, non, perdant, pleutre.

 

Découvrant et, tirant, toutes leçons utiles, de l’existence, du monde, d’autrui. Prenant, de la distance, hauteur, sachant, ce qu’il convient, de maintenir, ce qui doit, changer. Visualisant, avant, action, ce qu’il va changer, les aspirations, qu’il va satisfaire. De façon, réaliste, en triple dimension, comme, en un film, de cinéma panoramique, en couleurs, mouvement, sur grand écran, visuel, sonore, tactile, olfactif et, gustatif. Puis, répétant, de la façon, la plus affirmative, positive, forte, convaincue, ce qu’est, son objectif, de changements andro-adoJuvéniles bénéfiques. Avec, toute la volonté, la foi, la certitude, convaincues et, fécondes possibles636.

 

Pour assimilation parfaite, exécution concrète et, réalisation effective. De façon, dynamique, diligente et, efficace. En proaction et, inventivité, du junior masculin, en coaching de vie. Vivant, en imagination, les choses, exactement, comme si, elles arrivaient, véritablement, en son existence, bien réelle. Alors, fiction et, réalité se fondent, l’être ne fait plus, aucune différence, entre les deux. Le cerveau intègre, cette vision, à laquelle, l’adojeune croit, la prend, en compte, le dirige, en conséquence. Pour qu’il puisse, bien réaliser, obtenir, ce qu’il souhaite, par la visualisation. Que le jeune, casse, les routines et, agisse autrement et, de façon, inusitée, jusqu’alors. Silence, solitude, secret, patience, calme, permettent, de se forger, une vie sereine, pleine, lumineuse.

 

En méditation, introspection, approfondissement moral. Respiration et, relaxation multisensorielle détendue. Impliquant, tout « le corps, l’esprit, le cœur et, l’âme ». En vide spirituel total, avec soi-même. Fuyant, les inquiétudes et, excès, de pesanteurs, d’importances, de sérieux. En allègements ! La vie est plus comédie, que drame. Que le garçon  junior, en coaching de vie, ait, une vision neuve, apaisée. Renouvelle, de fond en comble, sa conception, de lui-même, des choses, des autres et, du monde, de sa personne, sa vie. Pour cela, qu’il assainisse et, efface, le moins bon et, utile, de l’existant, ne conserve, que le meilleur, l’indispensable. Bâtisse, à neuf, change, pour rebondir, plus haut, fort, plus loin, beau et, meilleur ! Car, comme, l’a exprimé, un vieux précepte chinois, repris, par de célèbres personnages : « Là, où, il y a, une volonté, il y a, un chemin » ! (Cappannelli, 2004)637.

 

__________________________________

Le vingt-et-unième siècle est celui, de la médiatisation, de l’adojeunesse. Mise en scène, des juniors, par les médias, comme, sur utilisation, des médias, par les jeunes. Ils délaissent, la presse, mais, pas, les magazines. La télévision s’efface, au profit, d’autres médias. L’emportent, Internet, les jeux vidéo, la radio, le téléphone mobile. Les médias font partie, de la culture juvénile. Ce qui permet, de s’exprimer, sur soi ou, d’écouter, autrui. D’écarter, les adultes, notamment, parents, au profit, des pairs. Il s’avère, capital, d’éduquer, l’adojeunesse, à l’information, la consommation, au civisme médiatique. En particulier, concernant, les rencontres électroniques, du Web, les violences, la pornographie, les dépendances, aux jeux, les harcèlements et, les vils chantages. En vigilance !

(C. Pinet-Fernandes, sociologue française, Les ados et les médias, étude sociologique, France, 2008).

 

__________________________________

 

 

Concrétiser, le passage à l’action, jusqu’à la victoire andro-adoJuvénile

 

« Au commencement, était, la Parole et, la Parole était, avec Dieu, la Parole était, Dieu ». Ainsi, débute, le Prologue, de l’Évangile, dit, « selon » Jean. (Jean, apôtre, Moyen-Orient, Ier s., Évangile, Nouveau Testament, La Bible, Moyen-Orient, Ier s.)638. Le verbe est le reflet, de la pensée, la source, de tous enseignement, doctrine, réflexion, dessein, vision, des humains. Or, il ne saurait, se suffire, à lui-même. Il n’acquiert, tout son poids, toute sa sagesse, sa force, que dans la mesure, où, il est fondement, matière, à réalisations, actions ou, œuvres tangibles.

 

L’esprit juvénile trouve, sa légitimité, en l’entreprise et, tout « accomplissement terrestre », est issu, d’une conception mentale, au préalable. Raison, pour laquelle, le coaching de vie d’Andro-AdoJeunologie® est, avant tout, une transmission théorique, pratique, visant, l’action efficace, concrète. Le jeune homme, particulièrement, a du mal, à agir, passer, de la mentalisation cognitive, émotionnelle, à l’action comportementale. Car, il se persuade, à tort, que la souffrance, du faire, est supérieure, à celle, de ne pas faire. Alors, il se dispense fort, d’agir, remet, au lendemain, ce qui peut être accompli, sur-le-champ. Le junior ne fait donc, pas ou, trop tardivement, mal et, en les affres, du plus grand tourment.

 

Ce qui se nomme, procrastination. Alors, ledit jeune, en coaching de vie, reste passif, inerte, amorphe, inactif. Il subit, en restant, apathique sujet, spectateur mineur, de sa propre vie. Au lieu, d’en être, acteur dynamique majeur. À ses pires dépens. Son existence est débilitante, au lieu, d’être tonifiante. Or, la meilleure façon, de se motiver, de se donner, le courage, d’agir, est de se convaincre, car, telle, est la réalité, d’une chose. Que la douleur, les inconvénients, de l’inaction, sont bien supérieurs, à ceux, du mouvement. Que les joies, les avantages, bénéfices, de l’action, sont incomparablement, plus élevés. Sans verser, dans l’activisme ni, le volontarisme, du junior, les plus forcenés, agir, à bon escient, rend heureux, libre, prospère. Quand, s’abstenir, est gage, de mal-être, servitude, d’indigence. Rappelons, la loi, de l’action : se fixer, des objectifs, précis et idoines. Y croire. S’en donner, tous les moyens. Agir. S’y tenir, durablement, jusqu’à pleine réalisation et, au-delà, pour pérenniser, les pleins acquis, ainsi, obtenus, en atteindre, d’autres. Cultiver, une pensée andro-adoJuvénile optimiste, avoir confiance, de la volonté, de la motivation.

 

Puis, être, ainsi, en mesure, d’agir, d’obtenir, des résultats favorables. Tel est, l’ordre logique, des choses. En effort, courage, abnégation, persévérance, ténacité, du jeune masculin, en coaching de vie. Optimisation, de tous, ses potentiels, souvent, plus importants, que l’on veut bien, le croire, que l’on n’ose, l’espérer. L’inertie, la plus fréquente, est le recul, devant l’obstacle. En fuite éperdue, devant les difficultés, contraintes, risques, inconforts, ingratitudes, servitudes, de l’existence. Abstention, d’actions, par incapacités, à se mouvoir ou, au contraire, à s’arrêter. Alors, qu’il serait, en son intérêt, dans les deux cas, de faire, un choix, prendre, une décision, l’appliquer, concrètement, en l’exécutant. L’inertie juvénile est le refus, la résistance, à modifier, une situation. L’inaction courante, problématique, est, bel et bien, l’incapacité, à se mettre, en mouvement. L’inhibition peut être conjoncturelle, ponctuelle, en fonction, des circonstances ou, actions, à entreprendre. Il peut y avoir, de simples carences, d’initiatives. Difficultés, à agir, pour soi, or, non, en faveur, d’autrui. La passivité peut être, de type, créatif. Cela, ne concerne pas tant, le manque, d’activité, du junior, que la difficulté, à émettre, des idées, imaginer, des projets tangibles.

 

L’inertie hédoniste, est celle, qui veut goûter, aux commodités, avantages, de l’existence, tout en en fuyant, tout inconvénient et, tout désagrément ou, effort. Le jeune, en coaching de vie, « ne fait pas, ce qu’il dit, ne dit pas, ce qu’il fait ». L’aboulie plaintive, consiste, à ne jamais, appliquer, ses excellents principes. L’on en fait alors, porter, toute la responsabilité, sur autrui ou, des facteurs externes. En éternelle victime, si injustement, incomprise, entravée, par l’incurie supposée et, réputée générale. L’on n’agit pas, par perfectionnisme et, pour ne pas risquer, de mal faire. L’apathie dépressive, voit, toute activité, comme, insurmontable, angoissante ou, menaçante, de façon, pathologique, structurelle, chronique. Le garçon  junior passif a peur, de l’échec, du risque, de ne pas parvenir, à atteindre, ses objectifs. Alors, il ne s’en fixe guère ou, ne tente pas, de les réaliser. Il a une bonne image, de lui-même, mais, n’est pas toujours, pour autant, en confiance. Pour ne pas être confronté, aux limites, avérées, comme, supposées, de son incompétence, le jeune amorphe se propose et, accepte, d’agir. Or, il y renonce, quand, il s’agit, de passer, à l’acte, concrétiser, comme, un cheval, refusant, au tout dernier moment, de « sauter, l’obstacle »639.

 

L’amorphe lie, à tort, réussite et, bonne image, de soi, échec et, mauvaise estime, de soi. Agir, équivaut, à risquer, d’échouer. S’abstenir, assure, de ne pas rater, puisque, l’on n’a pas concouru. Même, si cela, est au prix, de s’obliger, ainsi, assurément, à ne pas réussir ! En une sorte, de neutralité, faussement, rassurante : ni échec ni, succès. L’essentiel, aux yeux, du jeune homme, en coaching de vie, n’étant pas, de réussir ou, gagner, mais, de ne pas rater ni, perdre. En agissant, la bonne fortune, n’est jamais, garantie, d’avance, alors, qu’en s’abstenant, l’on est censé, être assuré, d’échapper, aux mauvais coups, du sort.

 

Même si, l’on est, alors, tout autant, garanti, de ne pas obtenir, le meilleur. Or, le junior amorphe, n’en a cure, l’essentiel, n’étant pas, pour lui, de réussir, gagner, mais, de ne pas échouer ou, perdre. Il se rassurera, en se disant que, faute, de résultats, n’ayant pas réussi ou, été bon, il n’a, certes, pas perdu ni, échoué ou, été mauvais. Puisqu’il n’a pas tenté, les épreuves. S’étant mis, hors course, hors jeu. Par ses propres décision et, volonté. Alors, qu’un échec s’impose, à soi, par incapacité réelle ou, imaginée. L’adolescent atone, ne supporte pas, les mutations, appréhendées, comme, des menaces, dangers, sanctions. Dont, il s’agit, d’autant plus, urgemment, de se prémunir, que le jeune, est assuré, de ne pas, s’y faire.

 

Le junior, en coaching de vie, a du mal, à s’adapter, aux évolutions, imprévus. L’anxiété, ne lui est pas étrangère. Il préfère, « laisser venir », passivement, plutôt, que de se donner, la peine, de prendre l’initiative, d’aller, de lui-même, chercher, les choses. À ses dépens, ignorant, la grande loi, de l’existence, qui veuille, que, tout ou, presque, ne s’obtienne, toujours, que par le mouvement, l’effort, une dynamique, de déclenchement. Il y a, velléité, d’obtenir, mais, aussi, net refus, d’entreprendre, ce qu’il faut, pour cela, d’où, blocages durables, infranchissables. L’indolent androJuvénile est passif, en temps, espace, face, à lui-même, autrui, aux événements, circonstances, de la vie. Il fuit, le passage, à l’acte, au présent, se réfugie, fort commodément, dans le passé, magnifié ou, l’avenir, paré, d’espérances. L’action évitée, est le fait, du présent, alors, que le passé, l’avenir, étant, par essence, inaccessibles, par péremption ou, non-échéance, rassurent. Car, ils sont, le temps, du souvenir, de la prospective, refuges favoris, du jeune inerte, non, de l’action, tant, repoussée. Les préparatifs, les plus dynamiques, pour agir, seront alors, prolongés, à l’infini640.

 

Or, l’action, elle-même, qui en est, pourtant, l’aboutissement naturel, indispensable, ne viendra, jamais. Cette façon, de « faire, sans faire, tout en faisant » semblant, étant, de fait, des plus démobilisatrices. Faute, de motivation, d’autoencouragement. Le junior masculin léthargique, en coaching de vie, se rassure, en multipliant, tous les outils, nécessaires, à l’action, qui se suffisent, alors, à eux-mêmes. Ils en viennent, à jouer, le rôle, de pseudo-substituts, à l’action. Face, à autrui, l’inhibé aura, aussi, tendance, à être, dans l’expectative, la solitude juvéniles, plus ou, moins, choisies et, subies. Il attend, que les autres, viennent, à lui, or, ne prend pas, l’initiative, d’aller, vers eux. De même, face, aux circonstances et, réalités, de la vie, il ne provoque rien, mais, laisse venir et, attend, de voir. Un peu, comme, une coquille, de noix, se laisse, ballotter, au gré, des flots, des vents. Volonté, désirs, actes, sont en déphasages, constants, ce qui bloque, toute latitude, de résultats, donc, de satisfaction, du jeune passif. Faute, de gratifications existentielles, qui, seules, peuvent combler, les humains. Il y a, alors, frustration, impuissance, dépit, regrets, de souhaiter, sans cesse, sans jamais, avoir, faute, de faire. En terrible hiatus, entre les aptitudes et, les résultats.

 

Donc, mésestime, de soi, même, quand, l’idée, de soi-même, est, demeure, élevée. Avec, très lourd sentiment, d’échec et, d’incomplétude, de ne jamais, concrétiser, ses idéaux. Il y a, souffrance et, pérennité, de l’inertie, du néant pesant, pénible, de résultats et, d’évolutions. Le blocage est endogène et, non, exogène. Le garçon  junior inactif, en coaching de vie, est inerte, passif, de son fait, non, de celui, de facteurs, qui lui sont étrangers. Tout d’abord, une stricte hygiène, discipline, de vie, quotidienne, sont les premiers vecteurs, anti-inertie, proaction. Motivation et, objectifs, seront, les « maîtres mots ». L’idéal, est de se coucher et, de se lever, tôt, ce qui est, plus tonique, en phase, avec le rythme naturel, des cycles solaires et, humains. Ainsi, que d’avoir, un sommeil réparateur, de qualité, comme, de quantité, durée, idoines : ni trop ni, trop peu. L’homme est, génétiquement, programmé, pour vivre, travailler, le jour, dormir, la nuit ! Avis, aux adojeunes, qui aiment, être noctambules, « piquent, du nez », la journée. Le dynamisme anti-apathie est, aussi, favorisé par une alimentation saine, équilibrée, adaptée, à chacun, selon, ses besoins, caractéristiques, activités, âge. La psychologie adojuvénile dépend, aussi, des nutriments641.

 

Les jeunes hommes, en coaching de vie, ont, tout particulièrement, besoin, d’une alimentation complète, riche. Sans excès. Vitamines, minéraux ou, acides gras essentiels, permettent, tout particulièrement, de favoriser, la tonicité, d’activité. Notamment, vitamine C, magnésium, fer, calcium, vitamines B et D. Les neuromédiateurs, dopamine, noradrénaline, sérotonine, jouent, un rôle essentiel et, bénéfique, pour le dynamisme, de l’activité adojuvénile. En cas, de déficit, ils peuvent favoriser, l’inertie. D’où, l’importance, alors, de bien compenser, ce manque, par des apports nutritionnels, spécifiques, de supplémentation compensatoire. Sous strict, contrôle médical. Les acides gras essentiels, ne sont pas, à négliger, pour l’optimisation, du système nerveux. Les Oméga 3 et, 6, combattent, l’inertie, favorisent, l’action. L’activité physique, comme, sportive, régulière, qui fait plaisir, est aussi, un excellent outil, dynamisant, euphorisant. Elle dissuade, de – se – traîner et, incite, à – se – bouger. Tonification, revitalisation, suppression, des toxines, consolidation, des muscles, assouplissement, des articulations. Renforcements cardiovasculaires, stimulation mentale, dynamisation générale. Une « mollesse », du junior, peut être combattue.

 

Telles en sont, les vertus précieuses, pour la santé psychosomatique, du jeune, en coaching de vie, comme, l’anti-passivité proactive. Il s’agit, de « bouger », physiquement, chaque jour, de faire, en sus, des activités sportives, chaque semaine. Sans compter, les vacances sportives, en toutes saisons, à la mer, à la montagne ou, la campagne. L’essentiel, n’est pas tant, d’agir, que d’agir, de soi-même, de l’intérieur, de sa propre initiative, sans impératifs, venant, de tiers ou, de l’extérieur. Pour cela, il s’agit, de bien organiser, gérer, mieux structurer, son temps, de façon, rigoureuse. En s’impartissant, des obligations androJuvéniles horaires, très strictes. Avec, dates butoirs, délais, maximaux, limités. À respecter, à tout prix, coûte, que coûte et, sinon, à rattraper, en cas, de manquement accidentel. Voire, à anticiper, autant, que possible, comme, défis, dépassements, de soi. De façon, pérenne et, entretenue, avec exigence, sur la longue durée. Lutter, contre la paralysie, consiste, à influer, fort positivement, sur les facteurs externes, de son existence, la suscitant, l’entretenant. Également, à agir, bénéfiquement, sur ses vecteurs personnels internes. Notamment, ses mouvements corporels, toute sa dynamique psychique, propre, de junior642.

 

Par la volonté et, la motivation positives, en confiance, action et, résultats bénéfiques. Sans nuls, besoins, d’inopérantes objurgations ni, de vaines suppliques, exhortations. L’action, du jeune masculin, en coaching de vie, exige, une « force de frappe » dynamique. La force interne est physique, mentale. Elle est, tout entière, tendue, vers un seul, même, objectif : son projet, à mettre, en œuvre. De façon, efficace, adéquate. L’action requiert aussi, souplesse, adaptabilité, aux occurrences, quelles, qu’elles soient. Pour faire face, au changement, à l’imprévu, aux difficultés, déceptions. Être imperméable, aux influences externes : gens, choses, événements. Compétent, performant, réaliste, pragmatique, confiant, inébranlable. L’action juvénile, a impératif besoin, d’impulsion, tonique et décisive. Élément déclencheur, si indispensable, qui seul, permet, d’être en mesure, d’agir. Au-delà, rien, d’humain, n’est possible, sans énergie pétillante, dynamique, minimale. Être en mesure, d’ « être en forme », d’agir, en demeurant, en pleine vitalité. Une puissance, de feu, nourrie, inépuisable, quoi, qu’il arrive, en force, sur la durée. L’apathie, du junior, empêche et, dissuade, d’agir, car, elle est, tout le contraire, de la tonicité mentale, d’affects, d’action643.

 

Alors, même, que l’intention, de le faire, était, bien réelle ! Le danger, de l’abstention, est de se cantonner, à la velléité. Non, de passer, du stade, de l’idée, l’intention, la volonté, à celui, de la concrétisation, par l’action. Le jeune amorphe, en coaching de vie, est, bel et bien, velléitaire. Prendre conscience, de ses capacités inédites, permet, de vouloir, les mettre, en application, passant, de l’aboulie, à l’acte. Le choix, la décision et, les actions, sont, désormais, possibles, car ils se suffisent, à eux-mêmes, sans s’obséder, de leurs effets potentiels. Ce qui paralysait, les conduites, mais, ne les handicape donc, plus. Par distanciation, relativisation, sérénité. Les aléas, vicissitudes, sont mieux compris, admis. L’action juvénile s’en trouve, comme, allégée. L’anxiété antérieure, des conséquences, de l’acte, est remplacée, par l’excitation, l’espoir, la satisfaction, positifs, de bouger, d’obtenir, des résultats. La confiance, en soi, met, au second plan, la notion, d’échec ou, de réussite, puisque, l’essentiel, n’est pas, l’aboutissement, mais, l’action. Cela, donne, tout son sens : direction, signification, à ce qui est, entrepris. Le garçon  junior amorphe, a du mal, à agir, car, il ne croit pas assez, en lui, ses capacités, donc, ses chances, d’aboutir, de réussir, s’il agit.

 

Il préfère alors, s’abstenir, en défaitisme, « aquoibonisme ». Faute, de confiance optimiste, sous le primat, du doute, si pessimiste, l’action juvénile, se tarit. Par la confiance, elle émerge ! L’action suscite, renforce, également, la confiance. Par son effet dynamisant, encourageant, motivant, les bénéfiques obtentions, qui en résultent. Agir, en une finalité particulière, inquiète, l’inhibé, par l’obligation induite, de moyens et, résultats. Par peur, d’un aboutissement, en deçà, de l’espoir, si décevant, car insuffisant. Agir, par pure volonté, de le faire, rassure, permet, d’y parvenir, délivré, de l’angoisse, de l’effet, des retombées, de son action. Le junior serein, en coaching de vie, agit plus, que l’angoissé. Si le but, de faire, n’est plus, un résultat donné, mais, l’enrichissement, d’agir, de progresser, en et, par, l’action, l’apathique, se rassure. S’enhardit, reprend, espoir, ose, enfin, se lancer. Il sait, de fait, désormais, que, quel, que soit, le résultat, obtenu, il importe peu, puisqu’il n’y a plus, d’enjeu. Il n’y a plus, ni réussite, ni échec, ni gain, ni perte, mais, quoi, qu’il fasse, quelle, que soit, l’issue, il est, toujours, gagnant. Car, il a construit, s’est dépassé, en entreprenant. Le jeune homme s’est donc, alors, « re/façonné », lui-même et, par son entreprise.

 

En accomplissant, une œuvre, un geste, créatifs, inventifs originaux, uniques, propres, à soi- même. Même si, l’attente androJuvénile, escomptée, ne se vérifie pas, l’essentiel, étant, ailleurs. L’on n’agit plus, pour obtenir, mais, pour apprendre, fort progresser, grandir, ce qui aboutit, à une « révolution, de perspective ». La peur, de l’enjeu, perturbe, rend inerte, quand, la joie, de bâtir, donne, des ailes. Fixer, un cap, un objectif, une signification, s’imposent toujours, mais, sans l’écrasement, de la préoccupation excessive, de ce qui sera, au bout. Ce qui libère, l’adojunior amorphe, en coaching de vie, le fait agir, le transforme, en dynamique acteur. L’accomplissement, d’actes, devient, alors, réalisation, de sa personne et, réciproquement. L’essentiel, est de créer, d’inventer ou, d’innover, par soi et, pour soi-même, de l’intérieur, de façon, stable et, cohérente. En accord, avec sa conscience, personne. Non, de répondre, à des critères prédéterminés, imposés, de l’extérieur. Par des normes conventionnelles et, fluctuantes, selon, le temps et, l’espace, les personnes ou, circonstances. Tout en demeurant, au contact, avec le réel et, le présent, pour avancer, jusqu’à, complet achèvement, de la tâche. En pleins courage, ténacité, effort, patience, du jeune644.

 

Sans renonciation ni, abandon, en cours, de processus. En motivation, enthousiasme, car, en l’espèce, la destination, compte, bien moins, que le chemin, lui-même, qui y conduit. L’action, du junior masculin, en coaching de vie, dépasse, domine, le but, non, l’inverse. Vaincre, l’inertie, passe, par la motivation, à agir, de façon, créative, bien plus, encore, que par la motivation, à obtenir, un résultat donné. Cela, sera, d’autant plus, possible, que l’on se focalisera, sur les solutions, issues, possibilités et, occasions. Non, sur les problèmes et, blocages, les difficultés et, revers. Alors, l’inventivité adojuvénile l’emportera, sur les aléas, le structurel, sur le conjoncturel, le fond, sur la forme. L’essentiel, sur le reste ! L’impossible devient alors, comme, par enchantement, possible. La vie est pleins mouvement, changement, évolution, action, entreprise, créatifs. En démarrages et, continuations. Laissons, à la seule, mort, son œuvre léthargique, de finitude, d’achèvement, de péremption, fatalité, d’immobilité, éternels, ici-bas. Alors, roulez, jeunesse ! (Hillion, 2006)645.

 

__________________________________

La néogénération 2.0, de nos débuts, de siècle, est « tout numérique ». Cyborg-jeunes, « fractures numériques », entre adojuniors et, aînés, prévalent. En culture « software, de troisième type », des Tic, technologies, de l’info-com. Prévaut, l’interactivité, des contacts, audio-vidéo, cybernétiques, les plus instantanés, du son, de l’image, de type, Skype. Les contacts express, Sms, Mms, s’emballent. Google, est le moteur, de recherche, Internet, « à tout faire », avec, aussi, Wikipédia. Les téléchargements numériques sauvages, de musiques, films, jeux, explosent, tout comme, le streaming. La dépendance, aux jeux, aux écrans, s’installe. Blogs et, réseaux sociaux, font florès. Le jeune bâtit alors, son univers fantasmatique imaginaire, en numérique rêve psychédélique, éveillé.

(P. Lardellier, universitaire français, de l’info-com, contemporain, Le pouce et la souris – Enquête sur la culture numérique des ados, étude sociologique, France, 2006).

 

__________________________________

 

 

Être adulte, c’est devenir, le capitaine, de son propre canot ! […]
Or, la réalité, de la société, fait que, je ne peux pas, encore, l’être. […]
L’on a, des d’espoirs, remis, en question. […]. L’on finit, par s’y faire.

 

Antoine, dix-huit ans646

 

 

NOTES

 

 

Préambule

 

1- A. Huerga, Bartolomé de Las Casas, 1474-1566 – Vie et œuvres, Paris, Cerf, 2005.

2- J. G. de Sepùlveda, 1490-1573, Des causes d’une juste guerre, contre les Indiens, Espagne, XVIe s.

3- P. Chaunu, M. Escamilla, Charles Quint, 1500-1558, Paris, Fayard, 2000.

4- J.-C. Carrière, La Controverse de Valladolid, 1550-1551, Paris, Belfond, 1992.

5- M. Camdessus, dans : Si vous étiez au pouvoir, que feriez-vous ?, Paris, La Documentation française, 2006.

6- J. Sur, Qu’avons-nous fait de leur jeunesse ? – Et qu’en font-ils ?, Paris, Robert Laffont, 1986.

7- A. Juppé, France, propos, du 23 mai 2006.

8- J.-Y. Le Bigot, citations reprises, de son ouvrage, Une vie réussie pour chaque jeune, Cormelles-le-Royal, Ems, 2012.

9- R. Lenoir, Repères pour les hommes d’aujourd’hui, Paris, Fayard, 1998.

10- É. Zola, 1840-1902, Les Trois Villes – Lourdes, 1894, Rome, 1896, Paris, 1898, Paris, Stock, 1998.

11- J.-F. Deniau, 1928-2007, La Gloire à 20 ans, Paris, Xo, 2003.

12- O. Galland, Sociologie de la jeunesse, Malakoff, Armand Colin, 2011, 2017.

13- P. Savidan, Repenser l’égalité des chances, Paris, Grasset, 2007.

14- B. Vian, 1920-1959, L’Écume des jours, Paris, Gallimard, 1947.

15- G. Pompidou, 1911-1974, Pour rétablir une vérité, Paris, Flammarion, 1982.

16- C. de Gaulle, 1890-1970, Mémoires de Guerre, tome premier, L’Appel, 1940-1942, Paris, Plon, 1954.

17- F. Hervieu-Wane, Une boussole pour la vie, Paris, Albin Michel, 2005.

18- F. Kalfon, Que faisons-nous de leurs vingt ans ?, Paris, Michalon, 2012.

19- S. Dupont, J. Lachance, dir., Errance et solitude chez les jeunes, Paris, Téraèdre, 2007.

20- A. Desjardins, 1925-2011, Les Chemins de la sagesse, France, 1968-1972, Paris, La Table Ronde, 2003.

21- A. Maslow, 1908-1970, A Theory of human motivation, Une théorie de la motivation humaine, États-Unis, Psychological Review, Revue de psychologie, publication de psychologie, 1943.

22- J.-R. Pitte, Jeunes, on vous ment, Paris, Fayard, 2006.

23- O. Galland et al., La Machine à trier – Comment la France divise sa jeunesse, Paris, Eyrolles, 2011.

24- R. Rémond, 1918-2007, Les Droites aujourd’hui, Paris, Louis Audibert Éditions, 2005.

25- M. Pagnol, 1895-1974, Topaze, France, 1928, Paris, De Fallois, 1988.

26- A. Antonello, Freud [1856-1939] et l’éducation, Issy-les-Moulineaux, Esf Éditeur, 1974.

27- É. Dupin, Une Société de chiens, Paris, Seuil, 2006 / C. Lambert, 1964-2016, La Société de la peur, Paris, Plon, 2005.

28- G. Pompidou, 1911-1974, Le Nœud gordien, Paris, Plon, 1974.

29- H. Carter, 1874-1939, La fabuleuse découverte, de la tombe de Toutânkhamon, Royaume-Uni, 1933, Paris, Pygmalion, 1990.

30- O. Rollot, La Génération Y, Paris, Puf, 2012.

31- A. Stellinger, dir., Les jeunesses face à leur avenir, une enquête internationale.
Fondation pour l’Innovation politique, Fondapol. Sondage international, de Kairos Future. Vingt mille jeunes, de seize – vingt-neuf ans. Dix-sept pays, d’Europe, d’Asie, des États-Unis, d’Amérique, Paris, Fip, 2008.

32- T. E. Lawrence, 1888-1935, Les Sept Piliers de la sagesse, Seven Pillars of Wisdom, Royaume-Uni, 1926, Paris, Phébus, 2007.

33- N. Baverez, La France qui tombe / Nouveau monde, vieille France, Paris, Perrin, 2003 et, 2006.

34- J.-P. Bled, François-Joseph, 1830-1916, Paris, Fayard, 1987.

35- Revue de philosophie et, de sciences sociales, Comprendre, n° 5, collectif, Les Jeunes, Paris, Puf, 2004.

36- Hésiode, VIIIe s. av. J.-C., Les Travaux et les Jours, Grèce, fin VIIIe s. av. J.-C., Paris, Arléa, 1998.

37- F. Lenoir, Socrate, Jésus, Bouddha [Antiquité] – Trois maîtres de vie, Paris, Audiolib, Cd audio, 2010.

38- Pline le Jeune, 61-114, Lettres, Livres I à X, Empire romain, 97-109, Paris, Flammarion, 2002.

39- Prophète Joël, Antiquité, Ancien Testament, II-28, Moyen-Orient, VIIIe-IIe s. av. J.-C., La Bible, La Bible de Jérusalem, Paris, Éditions de La Martinière, 2003.

40- N. Daubech, B. Deljarrie, Nous sommes aussi des citoyens !, Paris / Courbevoie, Le Cherche Midi / Dexia, 2002.

41- J.-Y. Le Bigot, Une vie réussie pour chaque jeune, Cormelles-le-Royal, Éditions EMS, 2012.

42- M. Farmer, L’Autre (album), Désenchantée (chanson), Paris, Polydor, 1991. Paroles, M. Farmer, musique, L. Boutonnat.

43- D. Martuccelli, Forgé par l’épreuve – L’individu dans la France contemporaine, Malakoff, Armand Colin, 2006.

44- B. Molitor, Quand serai-je un homme ?, Valence, Dynamots Éditions, 2004.

45- S. Janis, Sagesse et Spiritualité, Paris, First Éditions, 2003.

46- Platon, 427-347 av. J.-C., La République, Grèce, IVe siècle av. J.-C., Paris, Gallimard, 1993.

47- G. Duclos, D. Laporte, J. Ross, Besoins, défis et aspirations des adolescents, Saint-Lambert, Québec, Héritage, 1995.

48- A. Peyrefitte, 1925-1999, Le Mal français, Paris, Plon, 1976, Paris, Fayard, 1996, 2006.

49- Épicure, 341-270 av. J.-C., Lettre à Ménécée, Grèce, IIIe siècle av. J.-C., Paris, Puf, 1990.

50- N. Gallant, A. Pilote, dir., La construction identitaire des jeunes, Québec, Inrs, Pul, 2013.

51- P. Theytaz, Ado et bien dans ta peau, Saint-Maurice, Suisse, Saint-Augustin, 2013.

52- P. Hummel, Pindare [v. 518-438 av. J.-C.] et les pindarismes, Paris, Philologicum, 2011.

53- Platon, 427-347 av. J.-C., Apologie de Socrate, Grèce, IVe siècle av. J.-C., Paris, Flammarion, 1999.

54- F. Truffaut, cinéaste français, 1932-1984.

55- P. Valéry, 1871-1945, Variété, France, 1924, Paris, Folio, Gallimard, 1998.

56- M. van der Ende, M. Jarry, Paroles d’Ados, Bernay, City Éditions, 2006.

 

 

II-1

 

L’alternative andro-adoJeunologique

Face, aux enjeux, du jeune homme

 

57- S. Rostopchine, Comtesse de Ségur, 1799-1874, Après la pluie le beau temps, Paris, Hachette, 1871.

 

 

1

LES « BASES »

 

Public, nature, impact supportif, du coaching de vie d’Andro-AdoJeunoConseil®

 

58- A. Ricou, Être heureux, pour réussir, dans sa vie, quotidien, d’information, Metro, France, 2 septembre 2004 et, C. Valade, pour le magazine, Phosphore, article psychosociologique, France.

59- Des lettres d’élèves, venues, du passé, article sociologique, paru, dans le quotidien, d’information, Direct Matin, France, 9 avril 2014.

60- Définitions, du dictionnaire, de la langue française, Robert, Paris, Dictionnaires, Le Robert, 2007.

61- H. Urban, Les grandes leçons de la vie, Gatineau, Québec, Éditions du Trésor Caché, 1999.

62- G. Sinquin, L’élévation personnelle, Paris, Fernand Lanore, 2009.

63- M. Garau, Tirer le maximum de la vie, Saint-Constant, Québec, Broquet, 2009.

64- I. Filliozat, Les autres et moi – Comment développer son intelligence sociale, Paris, Audiolib, 2009.

65- B. Casini, Vivre avec philosophie – Mieux penser, pour mieux vivre, Paris, Eyrolles, 2008.

66- J. de Coulon, La philosophie pour vivre heureux !, Saint-Julien, Jouvence, 2007.

67- P. Pradervand, Vivre sa spiritualité au quotidien, Saint-Julien, Jouvence, 2007.

68- S. Aïssel, Décidez de votre vie, Toulouse, Oxus, 2004.

69- C. Warter, Qui croyez-vous être ?, Paris, Albin Michel, 2001.

70- S. Schwartz, Les valeurs de base de la personne, Revue française, de Sociologie 4 / France, 2006, vol. 47.

71- A. Robbins, Pouvoir illimité, États-Unis, 1986, Paris, Robert Laffont, 2004.

72- J. Piaget, 1896-1980, et al., La Genèse des structures logiques élémentaires, Lonay, Suisse, Delachaux et Niestlé, 1959.

73- F. de Singly, Les Adonaissants, Malakoff, Armand Colin, 2006.

74- A. Vivaldi, 1678-1741, Les Quatre saisons, concertos pour violon, La confrontation entre l’harmonie et l’invention, États italiens, 1725.
Concertos n° 1, en mi majeur, op. 8, RV 269, La Primavera, Le Printemps.
N° 2, en sol mineur, op. 8, RV 315, L’Estate, L’Été.
N° 3, en fa majeur, op. 8, RV 293, L’Autunno, L’Automne.
N° 4, en fa mineur, op. 8, RV 297, L’Inverno, L’Hiver.

75- C. Attias-Donfut, Sociologie des générations – L’empreinte du temps, Paris, Puf, 1988.

76- J.-F. Gravier, 1915-2005, Paris et le désert français, Paris, Le Portulan, 1947.

77- La défenseure des Enfants, D. Versini, Adolescents en souffrance, Paris, La Documentation Française, Rapport thématique, 2007.

78- F. Dolto, 1908-1988, La Cause des enfants / La Cause des adolescents, Paris, Robert Laffont, 1985/1988.

79- J.-Y. Le Bigot, Vive les 11-25, Paris, Eyrolles, 2004.

80- Y.-A. Thalmann, Le non-jugement, de la théorie à la pratique, Saint-Julien, Jouvence, 2008.

81- J. Piaget, 1896-1980, et al., La genèse des structures logiques élémentaires, Lonay, Suisse, Delachaux et Niestlé, 1959. (Op. Cit.).

82- L. Kohlberg, 1927-1987, Essays on moral development, San Francisco, Harper & Row, 1981.

83- Y. Remy, Dr, revue, Santé Intégrative, Dossier psychosociologique, Adolescence, numéro 21, France, mai-juin 2011.

84- L. Dintzer, Le jeu d’adolescence, Paris, Puf, 1956.

85- W. A. Mozart, 1756-1791, Concerto pour clarinette, en la majeur, K 622, Saint-Empire, 1791. Orchestre philharmonique de Vienne, direction, K. Böhm, 1894-1981, Berlin, Deutsche Grammophon, 1999.

86- J. et B. Massin, Wolfgang Amadeus Mozart, 1756-1791, Paris, Fayard, 1990.

87- L. Lott, J. Nelsen, La Discipline Positive pour les adolescents, Paris, Éditions du Toucan, 2014.

88- T. Dethlefsen, Le destin – Une chance à saisir, Le Touvet, Ambre Éditions, 2006.

89- C. Moix, Petite philosophie du bonheur, pour temps de crise, Saint-Julien, Jouvence, 2006.

90- É. Coué de La Châtaigneraie, 1857-1926, Œuvres complètes, Paris, Astra, 1991.

91- Ancien Testament, Ecclésiaste III, Moyen-Orient, VIIIe-IIe s. av. J.-C., La Bible, La Bible de Jérusalem, Paris, Éditions de La Martinière, 2003.

92- P.-C. Jagot, 1889-1962, La puissance de l’autosuggestion, France, 1923, Escalquens, Dangles, 1992.

93- Will Hunting, Good Will Hunting, comédie dramatique américaine, de cinéma, G. van Sant, États-Unis, Miramax Films, 1997.

94- A. Faber et al., Parler aux ados pour qu’ils écoutent, les écouter pour qu’ils parlent, Canada, Éd. du Phare, 2008.

95- J. Mont-Erarg-Alidor, Les jeunes ont besoin d’être aimés, Saint-Maur-des-Fossés, Jets d’Encre, 2012.

96- P. Diel, Psychologie de la motivation, Paris, Payot, 2002.

97- A. Touati, dir. et al., Jeunes – Du risque d’exister à la reconnaissance, Paris, Téraèdre, 2006.

98- M. Imbert, Traité du cerveau, Paris, Odile Jacob, 2006.

99- Observatoire national de la Vie Étudiante, V. Cicchelli, L’autonomie des jeunes, Paris, La Doc. Française, 2013.

100- Définition, du dictionnaire, de la langue française, Robert, Paris, Dictionnaires, Le Robert, 2007.

101- J.-L. Hétu, La relation d’aide, Montréal, Gaëtan Morin Éditeur, 2007.

102- S. Ginger, 1928-2011, La Gestalt – L’art du contact, Vanves, Marabout, 2007.

103- G. Mialaret, 1918-2016, Les sciences de l’éducation, Paris, Puf, 2011.

104- M. Claes, L’univers social des adolescents, Montréal, Pum, 2003.

105- É. Bouteyre, La résilience scolaire, Paris, Belin, 2008.

106- R. Lenoir, Repères pour les hommes d’aujourd’hui, Paris, Fayard, 1998.

107- M. Fize, L’Adolescent est une personne, Paris, Seuil, 2006.

108- J.-L. Monestès, M. Villatte, La thérapie d’acceptation et d’engagement – Act, Issy-les-Moulineaux, Elsevier Masson, 2011.

109- M. Olsen Laney, Introverti et heureux, Montréal, Les Éditions de l’Homme, 2005.

110- C. Despeux, Lao-Tseu, VIe-Ve s. av. J.-C. – Le guide de l’insondable, Paris, Entrelacs, 2010.

111- R. Thibodeau, Votre vie – Reflet de vos croyances, Montréal, Les Éditions Québecor, 2000.

112- D. Millman, Les quatre buts de la vie, Montréal, Éditions Octave, 2012.

113- G. Vinsonneau, L’identité culturelle, Malakoff, Armand Colin, 2002.

114- G. Langlois, G. Villemure, Histoire de la civilisation occidentale, Montréal, Beauchemin-Chenelière, 2006.

115- A. Beevor, La Seconde Guerre Mondiale, 1939-1945, Paris, Calmann-Lévy, 2012.

116- C. Tourrilhes, Construction sociale d’une jeunesse en difficulté, Paris, L’Harmattan, 2008.

117- J. Piaget, 1896-1980, et al., La psychologie de l’enfant (et de l’adolescent), Paris, Puf, 1966, 2011 .

118- E. Delacroix, 1798-1863, La Liberté guidant le peuple, France, huile sur toile, 1830, Paris, Musée du Louvre.

119- C. Seron, dir., Au secours on veut m’aider ! (aide aux ados en difficulté), deux vol., Paris, Fabert, 2006.

120- R. Benigni, La vie est belle, comédie dramatique, de cinéma, Italie, Melampo Cinematografica, 1997.

121- Arrien, 95-175, Épictète, 50-125/130, Manuel d’Épictète, Grèce, 125, Paris, Lgf, 2000.

122- A. Braconnier, dir., Le Guide de l’adolescent – De 10 ans à 25 ans, Paris, Odile Jacob, 2007.

123- M. Rufo et al., Votre ado, Vanves, Hachette, 2010.

124- C. Dolto, dir., Dico ado – Les mots de la vie, Paris, Gallimard, 2007.

125- O. Bernhardt et al., Comprendre et pratiquer le coaching personnel, Paris, InterÉditions, 2011.

126- M. Lacroix, Se réaliser – Petite philosophie de l’épanouissement personnel, Paris, Robert Laffont, 2009.

127- J. Peeters, Les adolescents difficiles et leurs parents, Bruxelles, De Boeck, 2005.

128- J.-P. Chartier, Les adolescents difficiles, Malakoff, Dunod, 2011.

129- N. Chinchilla, Maîtres de notre destin, Paris, Carnets de l’Info, 2011.

130- B. Dobbs et al., Donner un sens à sa vie, Saint-Julien, Jouvence, 2002.

131- C. Larabi, Aidez votre ado à avoir confiance en lui, Paris, InterÉditions, 2011.

132- M. Golay-Ramel, Coacher son ado – Trucs et astuces du parent coach, Saint-Julien, Jouvence, 2010.

133- R. Feldgen, U. Ommer, Familles d’ados, Paris, Éditions de La Martinière, 2012.

134- M. R. Moro, Les ados expliqués à leurs parents, Montrouge, Bayard, 2010.

135- G. Prod’homme, Le Développement personnel, c’est quoi ?, Paris, InterÉditions, 2002.

136- A. Naouri, Prendre la vie à pleines mains, Paris, Odile Jacob, 2013.

137- G. Gilbert, Réussis ta vie !, Paris, Philippe Rey, 2008.

138- M.-J. Noël, Être l’auteur de sa vie – Choisir sa vie, Aubagne, Quintessence, 2006.

139- R. Shankland, La psychologie positive, Malakoff, Dunod, 2014.

140- M. Fize, Ne m’appelez plus jamais crise ! – Parler de l’adolescence autrement, Toulouse, Érès, 2003.

141- M. Fize, Adolescence en crise ? – Vers le droit à la reconnaissance sociale, Vanves, Hachette, 1998.

142- L. Corroy, Les jeunes et les médias, Paris, Vuibert, 2008.

143- X. Romon, Chacun de nous peut se créer un monde meilleur, Varennes, Québec, Ada, 2008.

144- P. Lefèvre, Choisir sa vie, Vivre ses choix, Lyon, Chronique Sociale, 2014.

145- D. Allemann, Explosez les limites qui vous emprisonnent, Issy-les-Moulineaux, Gualino, 2012.

146- J. de La Fontaine, 1621-1695, Fables, Le Lion et le Rat, France, 1668, Livre II, Fable 11, Paris, Auzou, 2011.

147- J.-P. Sartre, 1905-1980, Saint Genet [1910-1986], comédien et martyr, Paris, Gallimard, 1952.

148- L. Joffrin, Un coup de jeune – Portrait d’une génération morale, Paris, Arléa, 1987.

149- Les Petits Princes, comédie dramatique, de cinéma, française, V. Lebasque, Paris, M.e.s. / Rhamsa Productions, 2013.

150- Définition, du dictionnaire, de la langue française, Robert, Paris, Dictionnaires, Le Robert, 2007.

151- O. Debré, 1920-1999, Bleu de Kaolin, France, 1960, huile sur toile, 146 x 114 cm, collection privée.

152- É. de Chassey, Olivier Debré, 1920-1999, Angers, Expressions Contemporaines, 2007.

153- Renaud, 1952-, Dès que le vent soufflera, œuvre musicale, album Morgane de toi, France, Polydor, 1983.

154- J.-Y. Cousteau, 1910-1997, F. Dumas, 1913-1991, Le monde du silence, Paris, Éditions de Paris, livre, 1953.
J.-Y. Cousteau, L. Malle, 1932-1995, Le monde du silence, France, Filmad, film documentaire, 1956.

155- Alighieri, D., 1265-1321, Divina Commedia, La Divine Comédie, États italiens, 1307-1321, Paris, Flammarion, 2006, 3 t.

156- N. Baverez, Réveillez-vous !, Paris, Fayard, 2012 .

157- A. Braconnier, Optimiste, Paris, Odile Jacob, 2014.

158- P. Wilson, Le petit livre de l’optimisme, Paris, Presses du Châtelet, 2002.

159- P. Agnese et al., Les 7 clés du succès et de la réussite, Vanves, Hachette, 2012.

160- J. Allen, L’homme est le reflet de ses pensées, Brossard, Québec, Un Monde Différent, 2011.

161- N. V. Peale, La puissance de la pensée positive, Vanves, Marabout, 2007.

162- C. Rambert, Petite philosophie de la paix intérieure, Paris, Le Livre de Poche, 2010.

163- L. Geymonat, Galilée, 1564-1642, Paris, Seuil, 2009.

164- L. L. Hay, La force est en vous, Vanves, Marabout, 2007.

165- Y.-A. Thalmann, Les fabuleux pouvoirs de la psychologie positive, Saint-Julien, Jouvence, 2012.

166- F. Scovel-Shinn, Le jeu de la Vie et comment le jouer, Paris, Éditions Bussière, 2008.

167- J. Allen, Optimiser sa vie – Les huit piliers de la prospérité, Brossard, Québec, Un Monde Différent, 2012.

168- M. Seligman, La Force de l’optimisme, Paris, InterÉditions, 2008.

169- A. Malraux, 1901-1976, Les Conquérants, Paris, Grasset, 1928.

170- G. Barbarin, 1882-1965, L’optimisme créateur – Votre devoir d’être heureux, France, 1954, Escalquens, Dangles, 1986.
F.-M. Arouet, Voltaire, 1694-1778, Candide ou, l’Optimisme, France, 1759, Paris, J’ai Lu, 2004.

171- P. Lardellier, Le pouce et la souris – Enquête sur la culture numérique des ados, Paris, Fayard, 2006.

172- Les écouteurs sont-ils dangereux, pour l’ouïe ? Réponse anonyme, aux lecteurs, du Figaro.fr, publication Internet, de presse écrite, d’information, article, de santé, France, 22 octobre 2007.

173- R. Rivais, L’abus de baladeur rend sourd, quotidien, d’information, Direct Matin, France, n° 590, du jeudi 7 janvier 2010, article de santé, psychosociologique.

174- D. de Tchaguine, Electro Hyper Sensibilité, revue, Santé Intégrative, n° 26, article médical, France, mars / avril 2012.

175- P. Hofman, L’impossible séparation – Entre les jeunes adultes et leurs parents, Paris, Albin Michel, 2011.

176- J. Wilson, Ados & Déco – Idées et conseils, pour aménager leur espace, Genève, Aubanel, 2009.

177- P. Alvin, P.-A. Michaud, dir., La santé des adolescents – Approches, soins, prévention, Paris, Doin, 1997.

178- O. Coudron, Syndrome de retard de phase et adolescence, revue, Santé Intégrative, numéro 26, France, mars / avril 2012, article médical.

179- P. Alvin, D. Marcelli, dir., Médecine de l’adolescent, Issy-les-Moulineaux, Masson, 2005.

180- F. Rostan et al., dir., Promouvoir l’activité physique des jeunes, Saint-Denis, Inpes, 2011.

181- Juvénal, fin Ier-début IIe s., Les Satires, X-356, Empire romain, entre 90 et 127, Paris, Gallimard, 1996.

182- I. Inchauspé, Bouger, c’est la santé !, magazine, d’information, Le Point, n° 1724, article médical, France, 29 sept. 2005.

183- É. Darche, L’alimentation idéale des jeunes, Paris, Fernand Lanore, 2010.

184- D.-A. Cassuto, « Qu’est-ce qu’on mange ? » – L’alimentation des ados, de A à Z, Paris, Odile Jacob, 2013.

185- C. Labbé, O. Recasens, Se nourrir contre le cancer, magazine, d’information, Le Point, n° 1848, France, 14 février 2008, article, de santé.

186- V. Dodin, Guérir les addictions chez les jeunes, Paris, Desclée de Brouwer, 2014.

187- M.-J. Chalvin, Apprendre mieux, Paris, First Éditions, 2009.

188- A. Giordan, J. Saltet, Apprendre à réviser, Paris, J’ai Lu, 2012 .

189- S. Feinstein, Cerveau en construction – Pourquoi les ados ne raisonnent pas comme nous, Paris, Fabert, 2010.

190- S. Coignard, Petite panoplie pour réussir à l’école, magazine, d’information, Le Point, n° 1929, France, 3 septembre 2009, article, de sciences de l’éducation, psychosociologique.

191- P. Lentini, D. Zeller, Bien gérer son temps, Paris, First Éditions, 2011.

192- S. Chiche, M. Samuel, Petit Éloge de la Responsabilité – Pour prendre sa vie en main…, Paris, Retz, 2006.

193- S. Chevriot, É. Fossoux, Le grand livre du rangement, Paris, Eyrolles, 2011.

194- T. Anatrella, Entre adultes et adolescents, Paris, Le Cerf, 2004.

195- O. Galland, Parlons jeunesse en 30 questions, Paris, La Documentation Française, 2013.

196- C. Griscelli, En quête d’adolescences – Regards sur une génération qui se construit, Toulouse, Privat, 2007.

197- M. Gaubert, V. Moraldi, N’ayez pas peur d’éduquer vos ados, Montréal, Les Éditions de l’Homme, 2010.

198- A. Braconnier, D. Marcelli, L’adolescence aux mille visages, 1988, Paris, Odile Jacob, 1998, 2017.

199- Onisep, Guide du collège, Paris, Eyrolles, 2006.

200- Onisep, Guide du lycée, Paris, Eyrolles, 2006.

201- Onisep, Guide du lycée professionnel, Paris, Eyrolles, 2006.

202- P. Meirieu, M. Rufo, C. Schilte, Votre ado, Vanves, Hachette, 2010. (Op. Cit.).

203- M. van der Ende, M. Jarry, Paroles d’Ados, Bernay, City Éditions, 2006.

 

 

2

L’ « AVANCÉE »

 

Apports, de la médiation andro-adoJeunologique

 

204- C. Bébéar, Formation et insertion des jeunes : il y a urgence !, publication, Sens & Finances, n° 15, France, avril 2014, article sociologique.

205- C. Bébéar, Formation et insertion des jeunes : il y a urgence !, publication, Sens & Finances, n° 15, France, avril 2014, article sociologique. (Op. Cit.).

206- Définition, du dictionnaire, de la langue française, Robert, Paris, Dictionnaires, Le Robert, 2007.

207- L. V. Beethoven, 1770-1827, Symphonie Pastorale, numéro 6, en fa majeur, opus 68, Vienne, 1808. Columbia Symphony Orchestra, États-Unis, direction, B. Walter, 1876-1962, Tokyo, Sony, 1999.

208- B. Fauconnier, Beethoven, 1770-1827, Paris, Éditions Gallimard, 2010.

209- C. Nachin, La méthode psychanalytique – Évolutions et pratiques, Malakoff, Armand Colin 2004.

210- K. et T. Albernhe, Les thérapies familiales systémiques, Issy-les-Moulineaux, Masson, 2008.

211- C. Boyer et al., Les thérapies comportementales et cognitives, Toulouse, Éditions Milan, 2006.

212- B. Samuel-Lajeunesse et al., Manuel de thérapie comportementale et cognitive, Malakoff, Dunod, 2008.

213- A. T. Beck, 1921-, La thérapie cognitive et les troubles émotionnels, Bruxelles, De Boeck, 2010.

214- C. Lachal, M. R. Moro, Les psychothérapies, Malakoff, Armand Colin, 2006, 2012.

215- Tout va très bien, Madame la Marquise, paroles / musique, P. Misraki, 1908-1998, interprétation orchestre, R. Ventura, 1908-1979 / Les Collégiens, France, 1935.

216- G. Gabriel, Coaching scolaire – Augmenter le potentiel des élèves en difficulté, Bruxelles, De Boeck, 2008.

217- A.-C. Oller, Coaching scolaire, école, individu – L’émergence, d’un accompagnement non disciplinaire, en marge de l’école. Université, de Grenoble, thèse, de doctorat, en sociologie, Grenoble, 2011.

218- Haut Conseil de l’Éducation, L’Orientation scolaire, Bilan, des résultats, de l’École – 2008, Paris, Hce, 2008.

219- Définition, du dictionnaire, de la langue française, Robert, Paris, Dictionnaires, Le Robert, 2007.

220- L’Âge atomique, drame cinématographique français, H. Klotz, Paris, Kidam / Niz, 2012.

221- N. Bouchard, La persévérance – Clé de la réussite de sa vie, Montréal, Québecor, 2006.

222- Ézéchiel, Antiquité, Ancien Testament, Livre d’Ezéchiel, XVIII, 21-28, Moyen-Orient, VIe s. av. J.-C. La Bible, La Bible de Jérusalem, Paris, Éditions de La Martinière, 2003.

223- Prophète Osée, VIIIe s. av. J.-C., La Bible, Ancien Testament, Livre d’Osée, chapitre 8, verset 7. Moyen-Orient, VIIIe s. av. J.-C., La Bible de Jérusalem, Paris, Éditions de La Martinière, 2003.

224- Matthieu, Ier s., Évangile synoptique, XXVI-52, Moyen-Orient, Ier s., Nouveau Testament, La Bible, La Bible de Jérusalem, Paris, Éditions de La Martinière, 2003.

225- C. Marot, 1496-1544, L’Adolescence clémentine, poèmes de jeunesse, France, 1532-1538, Paris, Gallimard, 2007.

226- J. Racine, 1639-1699, Les Plaideurs, France, 1668, Œuvres complètes, tome I, Paris, Gallimard, La Pléiade, 1999.

227- Marc, Ier s., Évangile synoptique, X, 28-31, Moyen-Orient, Ier s., Nouveau Testament, La Bible, La Bible de Jérusalem, Paris, Éditions de La Martinière, 2003.

228- Matthieu, Ier s., Évangile synoptique, VII-12 à VII-29, Moyen-Orient, Ier s., Nouveau Testament, La Bible, La Bible de Jérusalem, Paris, Éditions de La Martinière, 2003.

229- N. Armstrong, 1930-2012, J’ai marché sur la Lune, Le Bouscat, L’Esprit du Temps, 2008.

230- L. Kolakowski, Petite philosophie de la vie quotidienne, Monaco, Éditions du Rocher, 2001.

231- St Augustin, 354-430, Sermons, Afrique, du Nord, romaine, 164, 14, Ve s. : L’erreur est humaine, mais, il est abominable, d’y rester, par orgueil.

232- S. Hessel, 1917-2013, E. Morin, 1921-, Le Chemin de l’espérance, Paris, Fayard, 2011.

233- D. Millman, Accomplir sa mission – Réponses simples, à des questions fondamentales, 2000, Paris, Trédaniel, 2001.

234- Interview, de D. Cohn-Bendit, par C. Joly, dans le quotidien, d’information, Metronews, France, 18 décembre 2013.

235- A. Peyrefitte, 1925-1999, Le Mal français, Paris, Plon, 1976, Paris, Fayard, 1996, 2006.

236- Fondation pour l’Innovation politique, A. Stellinger, dir., Les jeunesses face à leur avenir, enquête internationale, 2008, Paris, Fip, 2008. / FIP, D. Reynié, dir., La jeunesse du monde, Paris, Fondapol, Lignes de Repères, 2011.

237- A. Baricco, Next – Petit livre sur la globalisation et le monde à venir, Paris, Albin Michel, 2002.

238- O. Galland, B. Roudet, dir., Les jeunes Européens et leurs valeurs, Paris, La Découverte, 2005.

239- C. Kaige, Une jeunesse chinoise, Arles, Éditions Picquier, 2001.

240- O. Galland, Parlons jeunesse en 30 questions, Paris, La Documentation Française, 2013.

241- W. Espirito Santo, N. Teles, dir., Les jeunes, du Brésil, Québec, Pul, 2008.

242- O. Galland et al., dir., Deux pays, deux jeunesses ? – La condition juvénile en France et en Italie, Rennes, Pur, 2008.

243- B. Arbogast, La Tondue – Un amour de jeunesse franco-allemand, Paris, L’Harmattan, 2010.

244- O. Galland et al., dir., Une jeunesse différente ? – Les valeurs des jeunes Français, depuis 30 ans, Paris, Ldf, 2012.

245- C. Aulenbacher, P. Le Vallois, Les ados et leurs croyances, Ivry-sur-Seine, Les Éditions de l’Atelier, 2006.

246- A. Cheyvialle, Les jeunes Espagnols, une génération sacrifiée, Paris, publication Internet, Le Figaro.fr, France, 5 février 2012, article sociologique.

247- Gouvernement du Québec, Livre blanc, sur la politique québecoise, de la jeunesse, Québec, GdQ, 2014.

248- D. Reynié, dir., La jeunesse du monde – Une enquête planétaire 2011, de la Fondation pour l’Innovation politique. Paris, Fondapol, Lignes de Repères, 2011 –      25 000 jeunes, de 16 à 29 ans, interrogés, par Internet. 25 pays, mille, par pays, sur les cinq continents, France, sondages Tns Opinion. (Op. Cit.).

249- É. Berr, 1855-1923, Impressions californiennes, quotidien d’information, Le Figaro, France, 20 juin 1913. Propos, de jeunes scouts américains, concernant, leur visite, de la ville de Paris. Article sociologique.

250- D. Monneuse, Les jeunes expliqués aux vieux, Paris, L’Harmattan, 2012.

251- M. Fize, Le Deuxième homme – Réflexions sur la jeunesse et, l’inégalité des rapports entre générations, Paris, Presses de la Renaissance, 2002.

252- P. Artus, M.-P. Virard, Comment nous avons ruiné nos enfants, Paris, La Découverte, 2006.

253- D. Jeambar, J. Remy, Nos enfants nous haïront, Paris, Seuil, 2006.

254- M. Vuille et al., dir., Entre flexibilité et précarité – Regards croisés sur la jeunesse, Paris, L’Harmattan, 2007.

255- X. Zunigo, La prise en charge, du chômage des jeunes, Vulaines-sur-Seine, Éditions du Croquant, 2013.

256- Collectif, Horizons stratégiques, Les jeunes dans une société vieillissante, Paris, La Documentation Française, 2007.

257- D. Cohn-Bendit, 1945-, Forget 68, La Tour-d’Aigues, Les Éditions de l’Aube, 2008.

258- D. Zay, dir., Prévenir l’exclusion scolaire et sociale des jeunes, Paris, Puf, 2005.

259- C. Nagels et al., Jeunes à perpète – Génération à problèmes ou, problème de générations ?, Bruxelles, Bruylant, 2007.

260- Nouveau Testament, Évangiles, de Marc et, Matthieu, Moyen-Orient, Ier s., La Bible, La Bible de Jérusalem, Paris, Éditions de La Martinière, 2003.

261- G. Tirot, France anti-jeune – Comment, la société française exploite sa jeunesse, Paris, Max Milo, 2008.

262- P. Fosse, 102 exercices de flash relaxation, pour remédier au stress, Suisse, Recto-Verseau Éditions, 2006.

263- M.-T. Auger, C. Boucharlat, Élèves « difficiles », profs en difficulté, Lyon, Chronique Sociale, 2004.

264- H. Hamon, P. Rotman, Tant qu’il y aura des profs, Paris, Seuil, 1984.

265- H. Hamon, Tant qu’il y aura des élèves, Paris, Seuil, 2004.

266- R. F. Mager, Pour éveiller le désir d’apprendre, Malakoff, Dunod, 2014.

267- R. F. Mager, Comment définir des objectifs pédagogiques, Malakoff, Dunod, 2013.

268- N. Allamand, C. Chosalland, Enseignants dans la tourmente –
Comment gérer, les situations relationnelles stressantes, Paris, Retz, 2005.

269- The Kings of Summer, Les rois de l’été, comédie dramatique cinématographique américaine, J. Vogt-Roberts, États-Unis, Big Beach Films / Low Spark Films, 2013.

270- P. Delaroche, L’Adolescence, Malakoff, Armand Colin, 2007.

271- K. Noland, 1924-2010, Provence, États-Unis, 1960, acrylique sur toile, 91 x 91 cm, Cologne, Allemagne, Museum Ludwig.

272- K. Wilkin, Kenneth Noland, 1924-2010, Paris, Cercle d’Art, 1998.

273- D. Le Breton, D. Marcelli, dir., Dictionnaire de l’Adolescence et, de la Jeunesse, Paris, Puf, 2010.

274- M. Fize, L’Adolescence, Paris, First Éditions, 2010.

275- G. Dhôtel, Adolescence, mode d’emploi, Paris, Éditions 84, 2006.

276- P. Jeammet, dir., Adolescences, Paris, La Découverte, 2012.

277- S. Gaviria, Quitter ses parents – Une comparaison franco-espagnole, Rennes, Pur, 2005.

278- M. Rota, 18 à 25 ans – La postadolescence et ses problèmes, Malakoff, Dunod, 1995.

279- G. Duclos, D. Laporte, J. Ross, Besoins, défis, aspirations des adolescents, Saint-Lambert, Québec, Héritage, 1995.

280- L. D’Huart, 10 idées pour votre ado – Comment l’aider à construire sa vie, Paris, Payot, 2012.

281- M. Gaubert, V. Moraldi, N’ayez pas peur d’éduquer vos ados, Montréal, Les Éditions de l’Homme, 2010.

282- F. Hervieu-Wane, Une boussole pour la vie, Paris, Albin Michel, 2005.

283- P. Jeammet, Pour nos ados, soyons adultes, Paris, Odile Jacob, 2008.

284- P. Huerre, L. Renard, dir., Parents et adolescents – Des interactions, au fil du temps, Toulouse, Érès, 2003.

285- A. Morris, M. Riu, Parents d’ados – Les questions, auxquelles vous êtes confrontés, Paris, Éditions de La Martinière, 2005.

286- Hachet, P. et al., Manuel de survie, pour parents d’ados, qui pètent les plombs, Paris, Les Liens qui Libèrent, 2016.

287- L. Delpierre, P. Huerre, Arrête, de me parler, sur ce ton ! – Comment réagir ?, Paris, Albin Michel, 2004.

288- F. de Closets, Toujours plus, Paris, Grasset, 1982 / Plus encore, Paris, Fayard / Plon, 2006.

289- M. Bisschop, Éduquer les jeunes, malgré tout !, Bruxelles, Le Cri Édition, 2006.

290- J.-F. Revel, 1924-2006, Histoire de la philosophie occidentale, Paris, Pocket, 2003.

291- B. Russell, 1872-1970, Histoire de la philosophie occidentale, États-Unis, 1945, Paris, Les Belles Lettres, 2011, 2 tomes.

292- J. Mazel, Socrate, 470-399 av. J.-C., Paris, Fayard, 1994.

293- Platon, v. 428-348 av. J.-C., La République, Grèce, 315 av. J.-C., Paris, Flammarion, 2002.

294- Aristote, 384-322 av. J.-C., Métaphysique, Grèce, IVe s. av. J.-C., Paris, Flammarion, 2009.

295- Jean, Luc, Marc, Matthieu, Évangiles, Nouveau Testament, Moyen-Orient, Ier s., La Bible, La Bible de Jérusalem, Paris, Éditions de La Martinière, 2003.

296- P. Maraval, Constantin le Grand, 272-337, Paris, Tallandier, 2011.

297- St Augustin, 354-430, De Civitate Dei contra paganos, La Cité de Dieu contre les païens, Afrique du Nord romaine, 426, Paris, Gallimard, 2000.

298- R. Imbach, A. Oliva, La philosophie de Thomas d’Aquin, 1225-1274 – Repères, Paris, J. Vrin, 2009.

299- B. Cottret, Histoire de la Réforme protestante, XVIe-XVIIIe s., Paris, Perrin / Tempus, 2010.

300- S. Kiechle, Ignace de Loyola, 1491-1556, Paris, Salvator, 2008.

301- G. Rodis-Lewis, Descartes, 1596-1650, Paris, Calmann-Lévy, 1995.

302- J. Attali, Blaise Pascal ou le génie français, 1623-1662, Paris, Le Livre de Poche, 2002.

303- Montesquieu, 1689-1755, De l’Esprit des lois, France, 1748, Paris, Ellipses, 2003.

304- A. Wilson, Diderot, 1713-1784 – Sa vie et son œuvre, Paris, Robert Laffont, 1985.

305- R. Trousson, Jean-Jacques Rousseau, 1712-1778, Paris, Tallandier, 2012.

306- J. d’Hondt, Hegel, 1770-1831, Paris, Calmann-Lévy, 1998.

307- R. Safranski, Nietzsche, 1844-1900 – Biographie d’une pensée, Arles, Actes Sud, 2000.

308- C. Dubois, Alexis de Tocqueville, 1805-1859 – Vie, œuvres, concepts, Paris, Ellipses, 2004.

309- M. Haar, dir., Martin Heidegger, 1889-1976, Paris, Le Livre de Poche, 1986.

310- N. Monnin, Sartre, 1905-1980, Paris, Les Belles Lettres, 2008.

311- R. Rampnoux, Histoire de la pensée occidentale – De Socrate à Sartre, Antiquité-XXe s., Paris, Ellipses, 2007.

312- P. Weber, Les Rois de France, Paris, Éditions 84, 2011.

313- M. van der Ende, M. Jarry, Paroles d’Ados, Bernay, City Éditions, 2006.

 

 

3

UNE « RÉPONSE »

 

Appréhender, réalités, besoins, attentes, andro-néogénérationnels

 

314- A. de Saint-Exupéry, 1900-1944, Le Petit Prince, États-Unis, 1943, Paris, Gallimard, 1945.

315- M. Fize, L’adolescent est une personne, Paris, Seuil, 2006.

316- A. Maslow, 1908-1970, L’Accomplissement de soi – De la motivation à la plénitude, États-Unis, 1941, 1943, 1964, Paris, Éditions d’Organisation, 2004.

317- East of Eden, À l’est d’Éden, drame cinématographique américain, E. Kazan, 1909-2003, États-Unis, Warner Bros, 1955 / Œuvre littéraire, philosophique, J. Steinbeck, 1902-1968, États-Unis, 1952.

318- Définition, du dictionnaire, de la langue française, Robert, Paris, Dictionnaires, Le Robert, 2007.

319- F. Chopin, 1810-1849, Concerto pour piano, numéro 2, en fa mineur, opus 21, Pologne, 1829. National Symphony Orchestra, Washington, direction, M. Rostropovitch, 1927-2007, piano, M. Argerich, Berlin, Deutsche Grammophon, 1989.

320- P. Fautrier, Frédéric Chopin, 1810-1849, Paris, Gallimard, 2010.

321- C. Spitz, Doc ? J’ai besoin d’air ! / Doc ? J’ai une love life !, Saint-Julien, Jouvence, 2014, deux tomes.

322- C. Spitz, Questions d’adolescents, 1994, Paris, Odile Jacob, 1999.

323- A. Birraux, D. Lauru, dir., Le poids du corps à l’adolescence, Paris, Albin Michel, 2014.

324- P. Jeammet, Paradoxes et dépendance, à l’adolescence, Paris, Fabert, 2014.

325- D. Dadoorian, Grossesses adolescentes, Toulouse, Érès, 2005.

326- A. Birraux, D. Lauru, dir., Adolescence et prise de risques, Paris, Albin Michel, 2010.

327- F. Bourboulon et al., Le petit livre de la sexualité – Écrit par des garçons, pour les garçons, Toulouse, Milan, 2009.

328- A. Lamy, D. Marcelli, L’état adolescent – Miroir de la société, Malakoff, Armand Colin, 2013.

329- Lovin’Fun, première émission, de la saison II, 2013-, lundi 19 août 2013, Paris, Fun Radio, Fm, 101.9. Dimanche à jeudi, de 22 heures à minuit. www.facebook.com/LovinFun – Saison I : 1992-1998.

330- B. Cabuel, dir., Les nouveaux ados, Montrouge, Bayard, 2006.

331- P. Jeammet, Grandir en temps de crise, Montrouge, Bayard, 2014.

332- J. Meijs, L’épreuve de l’adolescence – Ou le chemin étroit vers la liberté intérieure, Laboissière, Aethera, 2008.

333- V. Bedin, dir., Qu’est-ce que l’adolescence ?, Auxerre, Éditions Sciences Humaines, 2009.

334- Collectif, Site Internet jeunesse, France, 2014 – www.forumdesados.net

335- É. Zemmour, Le Suicide français, Paris, Albin Michel, 2014.

336- É. Gaudet, Ado-défi – Stratégies pour mieux vivre l’adolescence (pour les parents), Montréal, Publistar, 2013.

337- A. Braconnier, dir., L’adolescence aujourd’hui, Toulouse, Érès, 2007.

338- O. Revol, J’ai un ado, mais je me soigne, Paris, JC Lattès, 2010.

339- G. Pietropolli Charmet, Arrogants et fragiles – Les adolescents d’aujourd’hui, Paris, Albin Michel, 2011.

340- G. Abrial, Nos ados et nous – Les comprendre, les accompagner, Paris, Puf, 2012.

341- M. Fize, L’adolescent est une personne, Paris, Seuil, 2006. (Op. Cit.).
M. Fize, Antimanuel d’adolescence, Montréal, Les Éditions de l’Homme, 2009.

342- M. Fize, Mon adolescent en 100 questions, Paris, Eyrolles, 2013.

343- A. Maslow, 1908-1970, Devenir le meilleur de soi-même, États-Unis, 1954, Paris, Eyrolles, 2008.

344- X. Pommereau, Le goût du risque à l’adolescence, Paris, Albin Michel, 2016.

345- C. Allain, Génération Y, Montréal, Les Éditions Logiques, 2008.

346- D. Olivier, C. Tanguy, Génération Y – Mode d’emploi, Bruxelles, De Boeck, 2008.

347- S. Simard, Génération Y, Québec, Viséo, 2008.

348- E. Boudaoud, Génération Y – Droit de réponse, La Plaine Saint-Denis, Afnor, 2013.

349- J. Brunet-Labbez, Innover avec la génération Y, Levallois-Perret, Studyrama, 2013.

350- M. Dagnaud, Génération Y – Les jeunes et les réseaux sociaux, Paris, Les Presses de Sciences Po, 2011.

351-1- O. Rollot, La Génération Y, Paris, Puf, 2012.

351-2- G. Lewi, Génération Z – Mode d’emploi, Paris, Vuibert, 2018.

352- D. Fischer, L’histoire des étudiants en France, Paris, Flammarion, 2000.

353-1- The Book of Common Prayer, Le Livre de la Prière commune, Prières du Soir, Église d’Angleterre, Royaume d’Angleterre, 1549.

353-2- Définition, du dictionnaire, de la langue française, Robert, Paris, Dictionnaires, Le Robert, 2007.

354- F. Delivré, Questions de temps – Un manuel de gestion du temps avec des exercices, Paris, InterÉditions, 2013.

355- Virgile, 70-19 av. J.-C., Georgica, Géorgiques, Rome, 30 av. J.-C., Paris, Plon, 1933.

356- J.-L. Servan-Schreiber, Le nouvel art du temps, Paris, Albin Michel, 2000.

357- C. Licette, Gérer son temps, Levallois-Perret, Studyrama, 2011.

358- G. Rodach, Mieux gérer ses priorités et son temps, Paris, Eyrolles, 2011.

359- B. Leblanc-Halmos, Où trouver le temps ?, Montignac, L’Être Image, 2001.

360- D. Barrais, 101 clés pour gérer son temps, Issy-les-Moulineaux, Esf Éditeur, 2013.

361- S. Daghey, Savoir gérer son temps – Conseils et astuces, Roubaix, eBox Éditions, 2012.

362- J.-D. Ménard, Savoir gérer son temps, Paris, Éditions Retz, 2001.

363- Indice du Développement humain, créé, par le Pnud, Programme, des Nations Unies, pour le Développement, New York, 1990.

364- J. H. Paget, Le pouvoir de la force mentale – Les clés d’un moral d’acier, Paris, Plon, 2013.

365- P. Gauthier, J.-M. Sabatier, La force du mental, Malakoff, Dunod, 2013.

366- B. Lucas, Boostez votre force mentale, Paris, Evergreen, 2008.

367- J. Nguyen, La force mentale, Versailles, Tdb Éditions, 2009.

368- S. Thomas, Et si j’avais un mental de gagnant ! – Préparation mentale mode d’emploi, Paris, Eyrolles, 2013.

369- J. Ensign Addington, La force intérieure, Montréal, Les Éditions de l’Homme, 1992.

370- D. Stern, Les formes de vitalité, Paris, Odile Jacob, 2010.

371- K. Tepperwein, Méthode de training mental, Allemagne, 1986, Escalquens, Dangles, 1992.

372- C. Kapfer, La réalisation de soi – Pour vivre pleinement sa vie, Paris, Ellébore, 2012.

373- B. Lallement, Comment utiliser pleinement votre potentiel, Paris, Le Courrier du Livre, 2009.

374- J. Murphy, 1898-1981, L’impossible est possible, États-Unis, 1977, Escalquens, Dangles, 1979.

375- Évangile, de Marc, Ier s., X, 52, Nouveau Testament, La Bible, Moyen-Orient, Ier s., La Bible de Jérusalem, Paris, Éditions de La Martinière, 2003.

376- M. Lacroix, Philosophie de la réalisation personnelle – Se construire dans la liberté, Paris, R. Laffont, 2013.

377- F. Kourilsky, L’accomplissement personnel, Malakoff / Paris, Dunod-InterÉditions, 2014.

378- P. Amador, Autocoaching – Comment obtenir le meilleur de vous-même, Paris, Grancher, 2012.

379- J. Bélanger, Éloge de la joie de vivre, Montréal, Les Éditions de l’Homme, 2009.

380- S. Angel, dir., Mieux vivre mode d’emploi, Paris, Larousse, 2002.

381- P. Arden, Vous pouvez être ce que vous voulez être, Paris, Phaidon, 2004.

382- L. Aronica et al., L’élément – Quand trouver sa voie peut tout changer, Paris, Play Bac, 2013.

383- L. Ashner, M. Meyerson, Comment enfin me sentir bien, Paris, InterÉditions, 2005.

384- É. Coué, 1857-1926, France, Œuvres complètes, Paris, Astra, 1976, 1991.

385- Évangile, de Matthieu, Ier s., V, 37, Nouveau Testament, La Bible, Moyen-Orient, Ier s., La Bible de Jérusalem, Paris, Éditions de La Martinière, 2003.

386- B. Aubrey, L’entreprise de soi, Paris, Flammarion, 2000.

387- J. Canfield, Le Succès selon Jack, Brossard, Québec, Les Éditions Un Monde Différent, 2005.

388- I. Boniwell, C. Martin-Krumm, Pour des ados motivés – Les apports de la psychologie positive, Paris, O. Jacob, 2015.

389- Définition, du dictionnaire, de la langue française, Robert, Paris, Dictionnaires, Le Robert, 2007.

390- J. Albers, 1888-1976, Hommage au carré / Parfum vert, huile, sur panneau, de fibre de bois. 120 x 120 cm, États-Unis, 1963, Allemagne, Ludwig Museum, de Cologne.

391- J. Albers, 1888-1976, L’Interaction des couleurs, États-Unis, 1963, Vanves, Éditions Hazan, 2008.

392- F. Farago, La Volonté, Malakoff, Armand Colin, 2002.

393- D. Autissier, Tout changer – Impossible hier, possible aujourd’hui, Paris, Éditions de La Martinière, 2012.

394- E. B. de Coquereaumont et al., Réveillez vos ressources intérieures, Paris, Albin Michel, 2009.

395- A. Bandura, Auto-efficacité – Le sentiment d’efficacité personnelle, Bruxelles, De Boeck, 2003.

396- M. Beattie, Choisir, c’est vivre (prendre son existence en main), Paris, Robert Laffont, 2003.

397- J.-Y. Bellego, L’affirmation positive – Pour améliorer ses performances, Paris, Ellébore, 2009.

398- A. Berthoz, La décision, Paris, Odile Jacob, 2013.

399- M. Boilard et al., Osez réussir !, Brossard, Québec, Un Monde Différent, 2014.

400- J. Borg, Mind Power – Changez votre façon de penser, changez votre vie, Paris, Eyrolles, 2012.

401- P.-C. Jagot, 1889-1962, Le pouvoir de la volonté, France, 1950, Escalquens, Dangles, 1994.

402- S. Covey, Les 7 habitudes des ados bien dans leur peau, Paris, First Éditions, 1999.

403- M. Borrel, Objectif vie saine, Vanves, Hachette, 2004.

404- A. Braconnier, Tout est dans la tête, Paris, Odile Jacob, 2003.

405- B. Bricout, Devenez mentaliste (éveil des capacités / changement de vie), Paris, J’ai Lu, 2011.

406- P. Bronson, Que faire de ma vie ?, Varennes, Québec, Éditions AdA, 2004.

407- B. Burchard, À fond la vie !, Brossard, Québec, Un Monde Différent, 2014.

408- J. Cameron, La veine d’or – Exploitez votre richesse intérieure, Escalquens, Dangles, 1999.

409- C. Perrault, 1628-1703, La Barbe bleue, Contes de ma mère l’Oye, France, 1697, Paris, Librio, 2004.

410- A. Daudet, 1840-1897, L’Arlésienne / Lettres de mon moulin, France, 1869, Paris, Pocket, 2005.

411- J. Canfield et al., La force du focus, Boucherville, Québec, Béliveau, 2003.

412- C. Carré, Agir pour ne plus subir, Paris, Eyrolles, 2014.

413- F. et P. Chabreuil, La Spirale dynamique, Paris, InterÉditions, 2012.

414- S. Covey, Les 7 habitudes des ados bien dans leur peau, Paris, First Éditions, 1999. (Op. Cit.).

415- R. Kauffer, Archimède 1968, roman, Paris, J.-C. Lattès, 2012.

416- C. Chavel, Les secrets de la joie : équilibrer ses pulsions de vie, Paris, Eyrolles, 2014.

417- D. Chopra, Les sept lois spirituelles du succès, Paris, J’ai Lu, 2004.

418- D. Clifton et al., Découvrez vos points forts, Londres, Pearson, 2008.

419- M. Colombe et al., Vivre une (re)conquête de soi, Lyon, Chronique Sociale, 2013.

420- G. Corneau, Le meilleur de soi, Paris, J’ai Lu, 2009.

421- M.-J. Couchaere, Bien se connaître pour réussir, Issy-les-Moulineaux, Esf Éditeur, 2009.

422- B. Cyrulnik, De chair et d’âme, Paris, Odile Jacob, 2010.

423- Publius Flavius Vegetius Renatus, Végèce, fin IVe, déb. Ve s., De re militari, Rome, fin IVe, déb. Ve s.

424- P. Delys, Guide de navigation pour mieux orienter sa vie, Aubagne, Quintessence, 2013.

425- B. Dobbs et al., Donner un sens à sa vie, Saint-Julien, Jouvence, 2002.

426- F. Dorn et al., Petite philosophie du bien-être, Paris, First Éditions, 2013.

427- A. Ducrocq, Le courage de changer sa vie, Paris, Albin Michel, 2004.

428- N. Dugay, La préparation mentale – Se mettre en posture de gagnant !, St-Julien, Jouvence, 2014.

429- S. Covey, Les 7 habitudes des ados bien dans leur peau, Paris, First Éditions, 1999. (Op. Cit.).

430- J.-H. Lorenzi, A. Villemeur, H. Xuan, France, le désarroi d’une jeunesse, Paris, Eyrolles, 2016.

431- M. van der Ende, M. Jarry, Paroles d’Ados, Bernay, City Éditions, 2006.

 

 

4

LES « CATALYSEURS »

 

Mutatif coaching de vie psychoéducatif, des jeunes hommes

 

432- M.-R. Moro, Devenir adulte, chances et difficultés, Malakoff, Armand Colin, 2014.

433- J.-P. Aubret, Adolescence, parole et éducation, Paris, L’Harmattan, 2015.

434- Définitions, du dictionnaire, de la langue française, Robert, Paris, Dictionnaires, Le Robert, 2007.

435- C. Saint-Saëns, 1835-1921, Symphonie, numéro 3, en ut mineur, opus 78, pour orgue et orchestre, France, 1886. Berliner Philharmoniker, Berlin, direction, H. von Karajan, 1908-1989, orgue, P. Cochereau, 1924-1984, Berlin, Deutsche Grammophon, 1993.

436- J. Gallois, Camille Saint-Saëns, 1835-1921, Bruxelles, Mardaga, 2004.

437- O. Duplessis, Provoquer sa chance, Issy-les-Moulineaux, Esf Éditeur, 2014.

438- H. Exley, Construire sa vie, Bierges, Belgique, Exley Éditions, 2012.

439- E. Guilane-Nachez, Bien se connaître pour bien piloter sa vie, Paris, InterÉditions, 2003.

440- A. Van Gennep, 1873-1957, Les rites de passage, France, 1909, rééd. 1981, Paris, A & J Picard, 2011.

441- F. Fanget, Je me libère, Paris, Odile Jacob, 2013.

442- M. Feldenkrais, La puissance du moi, Vanves, Marabout, 2010.

443- F. Flippen, Votre plan B – Libérez-vous de vos comportements limitatifs, Paris, Éditions du Roseau, 2008.

444- J.-B. Poquelin, Molière, 1622-1673, Le Malade imaginaire, France, 1673, Paris, Gallimard, 1999.

445- V. Frankl, 1905-1997, Découvrir un sens à sa vie avec la logothérapie, 1988, Montréal, Les Éditions de l’Homme, 2013.

446- P. Gabilliet, Éloge de l’optimisme, Paris, Saint-Simon, 2010.

447- P. Gauthier et al., La force du mental, Malakoff, Dunod, 2013.

448- E. Guilane-Nachez, Bien vivre, Mal vivre ?… À vous de choisir, Paris, InterÉditions, 2005.

449- S. Baudois, Les droits des jeunes, Toulouse, Milan, 2001.

450- J. M. Gelb, Pensez comme Léonard de Vinci, 1452-1519, Montréal, Les Éditions de l’Homme, 2004.

451- R. Giordano et al., L’affirmation de soi, Escalquens, Dangles, 2010.

452- P. Gourrier, Deviens ce que tu es, Paris, Le Passeur Éditeur, 2013.

453- R. Greene, Atteindre l’excellence, Paris, Leduc.S, 2014.

454- D. Grosjean, J.-P. Sauzède, Trouver la force d’oser, Paris, InterÉditions, 2013.

455- A. Gunn, Transformer ses peurs, Paris, Payot, 2009.

456- M. Haddou, Savoir dire non, Paris, Flammarion, 2006.

457- L. Hawkes, La peur de l’Autre – Surmonter l’anxiété sociale, Paris, Lgf, 2013.

458- F. Fanget, Affirmez-vous – Pour mieux vivre avec les autres, Paris, Odile Jacob, 2005.

459- M. Seyrat, 100 ans de scoutisme, Paris, Presses d’Île-de-France, 2007.

460- M. Pichat, Manuel de coaching cognitif et comportemental, Paris, InterÉditions, 2014.

461- Définition, du dictionnaire, de la langue française, Robert, Paris, Dictionnaires, Le Robert, 2007.

462- L. L. Hay, Transformez votre vie, Vanves, Marabout, 2013.

463- C. et D. Heath, Switch – Osez le changement, Paris, Leduc.S Éditions, 2012.

464- B. Hévin, J. Turner, Pratique du Coaching, Paris InterÉditions, 2006.

465- F. Jackson-Brown, Oser vivre sa vie, Paris, Éditions de La Martinière, 2014.

466- A. Kalicki, La Win Attitude, Vanves, Hachette, 2014.

467- G. Kelller et al., Passez à l’essentiel !, Londres, Pearson, 2013.

468- J. S. Klosko, J. E. Young, Je réinvente ma vie, Montréal, Les Éditions de l’Homme, 2003.

469- S. Laine, Le management de soi, Puteaux, Démos, 2002.

470- B. Lallement, Je sais que vous pouvez réussir, Paris, Le Courrier du Livre, 2013.

471- P. Lefèvre, Choisir sa vie, Vivre ses choix, Lyon, Chronique Sociale, 2014.

472- L. Lévy, Les 7 clés pour réussir, Paris, Vuibert, 2011.

473- C. Lewicki, Wake up, Paris, Eyrolles, 2014.

474- V. S. Martin, Il n’y a pas de problèmes, il n’y a que des solutions, Saint-Julien, Jouvence, 2012.

475- B. Millêtre, Le livre des bonnes questions à se poser pour avancer dans la vie, Paris, Payot, 2010.

476- J. Mumford, Le Coaching, Paris, First Éditions, 2007.

477- S. Milot, La philosophie de l’iceberg (le potentiel caché en vous), Montréal, Les Éditions de l’Homme, 2009.

478- P. Morando, Les secrets de votre puissance intérieure, Le Touvet, Ambre, 2010.

479- J. Murphy, 1898-1981, Les ressources infinies de votre esprit, États-Unis, 1974, Monaco, Éditions du Rocher, 1994.

480- G. Noblet, Et si je choisissais ma vie ! – Trouver sa voie, mode d’emploi, Paris, Eyrolles, 2012.

481- D. Noyé, Résoudre un problème – Démarche et outils, Neuilly-sur-Seine, Julhiet Éditions, 2013.

482- W. Parfitt, Comment abattre nos murs intérieurs, Escalquens, Dangles, 1994.

483- P. Bazin, J. Doridot, Petit manuel d’auto-coaching, Paris, InterÉditions, 2006.

484- B. Spitz, On achève bien les jeunes, Paris, Grasset, 2015.

485- D. Allen, Prêt pour l’action, Paris, Leduc.S Éditions, 2009.

486- C. Pinna et al., Coachez votre vie, Paris, Odile Jacob, 2007.

487- N. Proupain, Devenez ce que vous êtes, Issy-les-Moulineaux, Esf Éditeur, 2013.

488- P. Richardson, Devenez votre propre coach, Paris / Vanves, Octopus / Hachette, 2005.

489- A. Robbins, Les onze lois de la réussite, Paris, J’ai Lu, 2011.

490- P. Bazin, J. Doridot, Petit manuel d’auto-coaching, Paris, InterÉditions, 2006. (Op. Cit.).

491- L. Kallfass, Les jeunes face à la précarité, Saint-Ouen, Les Éditions du Net, 2014.

492- Définition, du dictionnaire, de la langue française, Robert, Paris, Dictionnaires, Le Robert, 2007.

493- R. Descartes, 1596-1650, Principia philosophiae, Les Principes de la philosophie, France, 1644, Paris, J. Vrin, 2000.

494- Praxitèle, vers 400 av. J.-C.-vers 330 av. J.-C., Hermès Andros-Farnèse, sculpture, Grèce, IVe s. av. J.-C. Copie romaine, de l’original grec, Rome, Musée Pio-Clementino, Vatican.

495- J. Pigeaud, Praxitèle, vers 400 av. J.-C.-vers 330 av. J.-C., Paris, Éditions Dilecta, 2007.

496- A. Giordan, J. Saltet, Apprendre à apprendre, Paris, Éditions 84, 2011.

497- J.-M. de Ketele, J.-L. Wolfs, Méthodes de travail et stratégies d’apprentissage, Bruxelles, De Boeck, 2007.

498- Y. Raffestin, Augmenter son efficacité – Travail personnel / Méthodes d’organisation, Lyon, Chronique Sociale, 2004.

499- N. Sembel, Le travail scolaire, Paris, Nathan, 2005.

500- É. Bourgeois, B. Galland, (Se) motiver à apprendre, Paris, Puf, 2006.

501- É. Matrullo, É. Maurette, Comment travailler plus efficacement, Paris, Nathan, 2005.

502- R. Bonnaud, Le guide de l’orientation scolaire, Paris, L’Étudiant, 2011.

503- G. André, L’orientation scolaire, Paris, Puf, 2012.

504- B. Magliulo, Pour quelles études êtes-vous fait ?, Paris, L’Étudiant, 2012.

505- A. Champclos, La méthode infaillible pour réussir vos études, Paris, Éditions de La Martinière, 2011.

506- G. Roudaut, Pour quel métier êtes-vous fait ?, Levallois-Perret, Studyrama, 2012.

507- B. Magliulo, Apb – L’admission post-bac décryptée, Paris, First Éditions-L’Étudiant, 2014.

508- C. Hanoteau et al., Le test d’orientation de l’étudiant, Paris, L’Étudiant, 2011.

509- Collectif, L’Étudiant hors-série 2014, Le guide des études supérieures, Paris, L’Étudiant, 2013.

510- M.-L. Giniès, S. Haddad, L’encyclopédie des métiers 2013-2014, Levallois-Perret, Studyrama, 2013.

511- G. Roudaut, Réussir l’orientation de ses enfants, Levallois-Perret, Studyrama, 2007.

512- Onisep, Après le bac, Marne-la-Vallée, Onisep, 2014.

513- O. Rollot, Orientation mode d’emploi : du lycée à l’enseignement supérieur, Levallois-Perret, Studyrama, 2012.

514- A. Richaud, Guide de l’orientation scolaire – Du collège à l’université, Paris, Odile Jacob, 2001.

515- O. Reboul, 1925-1992, La philosophie de l’éducation, France, 1971, Paris, Puf, 2016.

516- S. Clerget, Guide de l’ado à l’usage des parents, Paris, Calmann-Lévy, 2008.

517- E. Newberger, Devenir un homme (éduquer et accompagner son fils jusqu’à l’âge adulte), Paris, JC Lattès, 2000.

518- P. Hofman, L’impossible séparation – Entre les jeunes adultes et leurs parents, Paris, Albin Michel, 2011.

519- O. Reboul, 1925-1992, Les valeurs de l’éducation, France, 1992, Paris, Puf, 2005.

520- T. de Koninck, Philosophie de l’éducation pour l’avenir, Québec, Pul, 2010.

521- M. van der Ende, M. Jarry, Paroles d’Ados, Bernay, City Éditions, 2006.

 

 

5

DES OUTILS, POUR « MIEUX VIVRE »

 

Appui, balisage, entraînement androJeunologiques

 

522- R. Branch, M. Richter, R. Wilson, L’estime de soi, Paris, First Éditions, 2015.

523- C. Labarde, Je dis (enfin) oui à mon projet de vie !, Paris, Eyrolles, 2012.

524- Définition, du dictionnaire, de la langue française, Robert, Paris, Dictionnaires, Le Robert, 2007.

525- M. Moussorgski, 1839-1881, suite, pour piano, Tableaux d’une exposition, Russie, 1874. Orchestration, M. Ravel, 1875-1937, France, 1922. Minneapolis Symphony Orchestra, États-Unis, direction, A. Dorati, 1906-1988, Royaume-Uni, Decca, 2005.

526- X. Lacavalerie, Moussorgski, 1839-1881, Arles, Actes Sud, 2011.

527- J. de Saint Paul, Choisir sa vie, c’est possible !, Paris, InterÉditions, 2012.

528- J. Salomé, La ferveur de vivre, Paris, Albin Michel, 2012.

529- D. Schwartz, La magie de s’autodiriger (sagesse de vie), Brossard, Québec, Un Monde Différent, 2013.

530- J.-L. Servan-Schreiber, Trop vite (prisonniers du court terme) Paris, Albin Michel, 2010.

531- J.-C. Seys, Gagnants et perdants, ou les challenges de la réussite, Paris, Puf, 2011.

532- L. Sheppard, Il n’est jamais trop tard (changer le cours de sa vie), Paris, Salvator, 2006.

533- N. Tachau-Jacquot, Le bonheur de construire sa vie, Aubagne, Quintessence, 2010.

534- S. Ilitch, D. Sprinceana, Mieux organiser sa vie, Paris, Maxima, 2004.

535- J. E. Tang, Plus de richesse dans votre vie, Tournai, Belgique, Fortuna Éditions, 2009.

536- S. A. Taylor, Le quantum de la réussite, Varennes, Québec, Ada, 2008.

537- J. M. Templeton, Réussir sa vie, Anjou, Québec, Fides, 2010.

538- Livre de la Genèse, IV, 1-26, Moyen-Orient, VIIIe-IIe s. av. J.-C., La Bible, La Bible de Jérusalem, Paris, Éditions de La Martinière, 2003.
V. Hugo, 1802-1885, La Légende des siècles, France, 1859-1877-1883, Paris, Gallimard, 1950.

539- Y. Therrien, Tout pour réussir, Boucherville, Québec, Béliveau Éditeur, 2009.

540- S. Thomas, Et si j’avais un mental de gagnant !, Paris, Eyrolles, 2013.

541- D. Maurin, 1948-2004, Guérir ses blessures intérieures, Saint-Julien, Éditions Jouvence, 2001.

542- W. Shakespeare, 1564-1616, Hamlet (La Tragique Histoire d’Hamlet, Prince de Danemark), Londres, 1601.

543- N. Ducrot, Motivation : le déclic, Paris, InterÉditions, 2012.

544- M. Verbist, Prendre en main son destin, Paris, Odile Jacob, 2009.

545- M. Vilcot et al., Être plus performant, Grenoble, Pug, 2012.

546- D. Waitley, Attitude d’un gagnant, Brossard, Québec, Un Monde différent, 2014.

547- L. Winget, Arrête de te plaindre et bouge-toi !, Paris, Quotidien Malin, 2013.

548- J.-F. Fiehl, Savoir réussir ses projets, Paris, Éditions Retz, 2000.

549- Le Collège des Bernardins, Paris – www.collegedesbernardins.fr

550- Définition, du dictionnaire, de la langue française, Robert, Paris, Dictionnaires, Le Robert, 2007.

551- E. Albert, L. Chneiweiss, L’Anxiété, Paris, Odile Jacob, 2003.

552- D. Allemann, Explosez les limites qui vous emprisonnent, Issy-les-Moulineaux, Gualino, 2012.

553- M. Andersen, L’art de se gâcher la vie, Bruxelles, Ixelles, 2012.

554- C. André, Je dépasse mes peurs et mes angoisses, Paris, Seuil, 2010.

555- C. André, P. Légeron, La peur des autres, Paris, Odile Jacob, 2003.

556- C. André, Psychologie de la peur, Paris, Odile Jacob, 2004.

557- N. E. Aron, Ces gens qui ont peur d’avoir peur, Montréal, Les Éditions de l’Homme, 2005.

558- F. Dostoïevski, 1821-1881, Les Démons / Les Possédés, Russie, 1871-1872, Paris, Gallimard, 1997.

559- Y. Poncet-Bonissol, Ces peurs et phobies qui nous paralysent, Escalquens, Dangles, 2012.

560- Ésope, VIIe-VIe s. av. J.-C., Le Garçon qui criait au loup, Fables, Grèce, VIe s. av. J.-C., Arles, Actes Sud, 2012.

561- C. Serrurier, Apprivoiser son angoisse, Paris, Desclée de Brouwer, 2008.

562- J. Illman, Vaincre la panique et l’anxiété, Vanves, Hachette, 2005.

563- A. Braconnier, Petit ou grand anxieux ?, Paris, Odile Jacob, 2002.

564- B. Copper-Royer, Peur du loup, peur de tout (peurs, angoisses, phobies de l’enfant, l’ado), Paris, A. Michel, 2013.

565- D. Servant, Gestion du stress et de l’anxiété, Issy-les-Moulineaux, Elsevier Masson, 2012.

566- F. Peyré, Faire face au Tag (trouble anxieux généralisé), Paris, Retz, 2014.

567- M. André, C. H. Elliot, L. L. Smith, Guérir l’anxiété, Paris, First Éditions, 2004.

568- M. Maschino, Vos enfants ne m’intéressent plus, 1983, Vanves, Hachette, 1984.
M. Maschino, Voulez-vous vraiment des enfants idiots ?, 1983, Vanves, Hachette, 1984.

569- P. Amar, S. André, J’arrête de stresser !, Paris, Eyrolles, 2013.

570- D. Carnegie, Comment dominer le stress et les soucis, Paris, Flammarion, 2005.

571- C. Cungy, S. Limousin, Savoir se relaxer, Paris, Retz, 2013.

572- L. Levasseur, 50 exercices pour gérer son stress, Paris, Eyrolles, 2009.

573- A.-S. et M.-P. Boutry, Petit traité de Zénitude, Paris, Larousse, 2013.

574- G. Diederichs, 50 exercices de zen, Paris, Eyrolles, 2012.

575- G. Diederichs, Se débarrasser du stress (pour de bon !), Paris, Eyrolles, 2011.

576- I. Filliozat, Utiliser le stress pour réussir sa vie, Paris, Dervy, 2005.

577- L. McDonald, Apprendre à être optimiste, Paris, Le Courrier du Livre, 2005.

578- É. Remacle, Le bonheur ou le stress – La décision de chaque instant, Saint-Constant, Québec, Broquet, 2010.

579- R. Ruthe, Résister aux pressions et au stress, Tharaux, Empreinte Temps présent, 2008.

580- E. Pigani, Les 7 clés de la zen attitude, Paris, Solar, 2014.

581- J. Razanamahay, C. T. Schaller, Gérer ses émotions pour vivre sans stress ni conflits, Liège, Testez, 2010.

582- C. Cungi, Savoir gérer son stress en toutes circonstances, Paris, Retz, 2006.

583- J. Fradin, L’intelligence du stress, Paris, Eyrolles, 2008.

584- O. Chabrillac, Gérer son énergie même quand on est à plat, Paris, Solar, 2014.

585- R. Lee, Super stress, Paris, Belfond, 2011.

586- B. Picazo, Pour en finir avec l’emprise du stress, Vincennes, Chiron, 2008.

587- C. André, P. Légeron, F. Lelord, Le stress, Toulouse, Privat, 1998.

588- S. Olivier, La vie en rose – 101 façons de se simplifier la vie, Paris, Solar, 2003.

589- G. Duruz, La gestion du stress par la vigilance, Paris, Buchet-Chastel, 2000.

590- J.-P. Sartre, 1905-1980, Théâtre, « L’enfer, c’est les autres », Huis Clos, France, 1944, Paris, Gallimard, 1947.

591- M.-C. Bouthors, A. Chevalier-Beaumel, Comment mieux gérer son stress ?, Héricy, Puits Fleuri, 2014.

592- D. Barrais, 101 clés pour rester zen, Issy-les-Moulineaux, Esf Éditeur, 2013.

593- D. Penman, M. Williams, Méditer pour ne plus stresser, Paris, Odile Jacob, 2013.

594- S. Bertholon, Vivre mieux dans un monde stressant, Paris, Odile Jacob, 2013.

595- C. Jacquet-Fournier, Vaincre le stress, Paris, Ellipses, 2012.

596- D. Simon, Stress – Comment s’en faire un allié ?, Versailles, A2C Médias, 2012.

597- A. Elking, Gérer votre stress, Paris, First Éditions, 2002.

598- A. de Carlo, Uto, roman, Milan, Bompiani, 1995, Paris, Stock, 1998.

599- Molière, J.-B. Poquelin, 1622-1673, L’Avare, France, 1668, acte IV, scène 4, Paris, J’ai Lu, 2003.

600- B. Sananès, La communication efficace, Malakoff, Dunod, 2011.

601- J.-M. Louis, Communiquer avec les ados, sans se les mettre à dos, Paris, Presses de la Renaissance, 2004.

602- D. Chalvin, L’Affirmation de Soi, Issy-les-Moulineaux, Esf Éditeur, 2016.

603- P. Hachet, Peut-on encore communiquer avec les ados ?, Paris, In Press, 2004.

604- D. Happeny Ciavola, Communiquer avec votre adolescent, Saint-Constant, Québec, Broquet, 2008.

605- S. Vallières, Les Psy-trucs pour les ados, Montréal, Les Éditions de l’Homme, 2012.

606- L. Sfez, La communication, Paris, Puf, 2010.

607- J.-C. Martin, Le guide de la communication, Vanves, Marabout, 2014.

608- J.-C. Abric, Psychologie de la communication – Théories et méthodes, Malakoff, Armand Colin, 2008.

609- D. Bougnoux, Introduction aux sciences de la communication, Paris, La Découverte, 2002.

610- M. Rosenberg, Élever nos enfants avec bienveillance (communication non violente), St Julien, Jouvence, 2007.

611- É. Tartar Goddet, Savoir communiquer avec les adolescents, Paris, Retz, 2006.

612- A. Daudet, 1840-1897, Le Petit Chose, Paris, Hetzel, 1868.

613- J. Cocteau, 1889-1963, Les Enfants terribles, Paris, Grasset, 1929.

614- Définition, du dictionnaire, de la langue française, Robert, Paris, Dictionnaires, Le Robert, 2007.

615- Donato di Angelo di Pascuccio, dit Bramante, architecte et peintre, États pontificaux, 1444-1514.

616- Matthieu, Ier s., XVI, 18-19, Évangile, Nouveau Testament, La Bible, Moyen-Orient, Ier s., La Bible de Jérusalem, Paris, Éditions de La Martinière, 2003.

617- M. Reymond, Bramante et l’architecture italienne au XVIe siècle – Étude critique, États-Unis, Nabu Press, 2010.

618- J. Gastaldi, Le petit livre de la maîtrise de soi, Monaco, Éditions du Rocher, 2003.

619- G. Azzopardi, Manuel de maîtrise de soi, Paris, First Éditions, 2009.

620- H. Spencer Lewis, La maîtrise de soi et le destin, avec les cycles de la vie, Paris, Diff. Rosicrucienne, 1999.

621- F. Midal, La voie du Chevalier – Dépassement de soi, spiritualité et action, Paris, Payot, 2009.

622- C. André et al., Se changer, changer le monde, Paris, L’Iconoclaste, 2013.

623- J.-C. Damamme, La bataille de Waterloo, 1815, Paris, Perrin, 2003.

624- P.-C. Jagot, 1889-1962, Comment acquérir la maîtrise de soi, France, 1934, Escalquens, Dangles, 1994.

625- G. Lenotre, 1855-1935, Napoléon [1769-1821] – Croquis de l’épopée, Paris, Grasset, 1932, 2011. J. Picot de Limoëlan, militaire, chef chouan, France, 1768-1826.

626- D. Autissier, Tout changer – Impossible hier, possible aujourd’hui, Paris, Éditions de La Martinière, 2012.

627- M. Beck, Trouvez votre voie dans un monde changeant, Québec, Le Dauphin Blanc, 2014.

628- C. Benoît, Prendre la bonne décision, Le Mans, Gereso, 2011.

629- H. C. Andersen, 1805-1875, Le Vilain Petit Canard, Danemark, 1842, Paris, Flammarion, 1993.

630- A. Berthoz, La décision, Paris, Odile Jacob, 2013.

631- P. Blanc-Sahnoun, Mobiliser toutes les facettes de sa personnalité, Paris, InterÉditions, 2003.

632- J. Borg, Mind Power – Changez votre façon de penser, changez votre vie, Paris, Eyrolles, 2012.

633- M. Williamson, Le changement – Leçons spirituelles pour transformer sa vie, Paris, J’ai Lu, 2012.

634- W. Bridges, Transitions de vie, Paris, InterÉditions, 2006.

635- K. Casey, Changez votre façon de penser et votre vie changera, Boucherville, Québec, Béliveau, 2013.

636- M. Cerf et al., Envie de changer – Pratiques et théories du coaching, Paris, Larousse, 2008.

637- G. et S. Cappannelli, Dites oui au changement, Montréal, Les Éditions de l’Homme, 2004.

638- Jean, Ier s., Évangile, Nouveau Testament, La Bible, Moyen-Orient, Ier s., La Bible de Jérusalem, Paris, Éditions de La Martinière, 2003.

639- S. Berger, Ma to-do list pour bien m’organiser, Vanves, Marabout, 2013.

640- M. Boilard et al., Osez réussir !, Brossard, Québec, Un Monde Différent, 2014.

641- P. Bronson, Que faire de ma vie ?, Varennes, Québec, Éditions AdA, 2004.

642- B. Burchard, À fond la vie !, Brossard, Québec, Un Monde Différent, 2014.

643- D. Allen, Prêt pour l’action – 52 stratégies pour devenir vraiment efficace !, Paris, Leduc.S., 2009.

644- M. Colombe et al., Vivre une (re)conquête de soi, Lyon, Chronique Sociale, 2013.

645- J. Hillion, Passer à l’action, Paris, Eyrolles, 2006.

646- M. van der Ende, M. Jarry, Paroles d’Ados, Bernay, City Éditions, 2006.

 

 

LEXIQUE

Nominum / Rerum

 

 

___________ A

 

ABANDONNISME / ABANDONNIQUE – Syndrome, de délaissement, rejet, désertion : marasme, afférent, de solitude, d’isolement, d’autodévalorisation / relevant, de l’abandonnisme.

ABANDON-S / ABANDONNÉ – Délaissement, rejet, retrait / relevant, de l’abandon.

ABATTEMENT-S / ABATTU – Désespérance, accablement, affliction / anéanti.

ABBAGroupe artistique musical, Suède, 20e s.

ABBÉ PIERREH. Grouès, Homme d’Église, chrétien catholique, France, 20e/21e s.

ABELPersonnage biblique, Moyen-Orient, Antiquité.

ABHORRATION-S / ABHORRÉ – Détestation, exécration, aversion / honni.

ABNÉGATION-S / ABNÉGATEUR-S / ABNÉGUÉ – Altruisme, don, de soi, renoncement / lié, à l’abnégation.

ABONDANCE-S / ABONDANT – Pléthore, opulence, profusion / relevant, de l’abondance.

ABOULIE-S / ABOULIQUE – Apathie, neurasthénie, inhibition psychosomatique, de la volonté / relevant, atteint, de l’aboulie.

ABOUTISSEMENT-S / ABOUTI – Issue, résultat, réalisation / finalisé.

ABSOLU-S – Infini, inconditionnalité, totalité parfaite / total.

ABSOLUTISME-S / ABSOLUTISTE – Totalitarisme, autocratie, despotisme / tyrannique.

ABSOLUTISME-S PSYCHOLOGIQUE-S – Rigidités, intolérances, abus psychiques.

ABSTENTION-S / ABSTENTIONNISTE-S – Non-intervention & non-participation, neutralité, renonciation / relevant, tenant, de l’abstention.

ABSTRACTION-S / ABSTRAIT – Axiome, postulat, principe / relevant, de l’abstraction.

ABSTRACTION-S SÉLECTIVE-S« Tri » subjectif arbitraire, distorsion cognitive, focalisation, exclusivement, négative.

ABUS / ABUSIF – Excès : débordement & méfait, iniquité, exaction / relevant, de l’abus.

ABUS DE BALADEUR REND SOURD, L’ – Article de santé, de presse quotidienne informative, écrite, France, 21e s.

ABYSSE-S / ABYSSAL – Abîme, gouffre, fond & profondeur / relevant, de l’abysse.

ACCEPTATION DE SOI – Estime, de soi, confiance, en soi, affirmation, de soi.

ACCEPTATION & ENGAGEMENTApproche psychothérapeutique cognitive, émotionnelle, comportementale.

ACCEPTATION et ENGAGEMENT – Approche, pratique, thérapie – Livre de psychologie, France, 21e s.

ACCEPTATION-S / ACCEPTATIF / ACCEPTANT-S / ACCEPTÉ – Consentement, assentiment, approbation / relevant, de l’acceptation.

ACCEPTATION-S INCONDITIONNELLE-S – Consentement, sans réserve, approbation totale, accord absolu, systématique, quoi, qu’il advienne.

ACCIDENT-S / ACCIDENTEL / ACCIDENTEUR-S / ACCIDENTÉ-S – Péripétie, dommage, collision / relevant, de l’accident.

ACCIDENT-S DE LA ROUTE – Collision, accrochage, choc de la circulation.

ACCOMPAGNEMENT-S / ACCOMPAGNANT-S / ACCOMPAGNÉ-S – Guidance, relation d’aide, soutien / relevant, de l’accompagnement.

ACCOMPAGNEMENT-S DE VIE – Relation d’aide, guidance, soutien existentiels.

ACCOMPAGNEMENT-S, EN DÉVELOPPEMENT PERSONNEL – Relation-s d’aide, guidance, soutien, d’accomplissement & de réalisation, de soi.

ACCOMPLIR SA MISSION – Livre, de psychologie & philosophie, États-Unis, 20e s.

ACCOMPLISSEMENT DE SOI, L’ – Livre de psychologie, États-Unis, 20e s.

ACCOMPLISSEMENT DE SOI & PERSONNEL / ACCOMPLI – Plénitude, réalisation, de soi, transcendance / relevant, de l’accomplissement.

ACCORD-S / ACCORDÉ – Assentiment, approbation, consentement / accepté.

ACHARNEMENT-S / ACHARNÉ – Opiniâtreté, ténacité & persévérance, obstination / relevant, de l’acharnement.

ACHAT-S / ACHETEUR-S / ACHETÉ – Acquisition, obtention, contre paiement, emplettes / relevant, de l’achat.

ACIDE FOLIQUEVitamine B9.

ACIDE-S AMINÉ-SAminoacide-s : molécules, formant les protéines.

ACMÉ-S / ACMÉIQUE – Apogée, sommet, couronnement / relevant, de l’acmé.

ACNÉ-S / ACNÉIQUE-S – Dermatose inflammatoire, hyperséborrhée, comédons / relevant, atteint, d’acné.

ACOUPHÈNE-STinnitus : sensation auditive, non, liée, au son, d’une vibration, extérieure, à l’ouïe, inaudible, par autrui.

ACQUIS – Obtentions, assimilations, non inné / obtenu.

ACQUIS SOCIAL-AUX – Avantages légaux, de toutes natures, droits communs, de collectifs humains, citoyens.

ACQUISITION-S : DE – LA – VIE / ACQUISITIF / ACQUIS – Expériences, enrichissements, progressions : ontologiques, ontogéniques, axiologiques humains existentiels / relevant, de l’acquisition.

ACTE-S / ACTIF / ACTÉ – Action, agissement, activité / relevant, de l’acte, l’action.

ACTEUR-S – Protagoniste, instigateur, personnage clé.

ACTION-S / ACTIONNÉ – Acte, agissements, activité / mis, en action.

ACTION-S DÉTERMINANTE-S – Acte, attitude, activité décisifs, cruciaux, capitaux.

ACTION-S DYNAMIQUE-S – Acte, attitude, activité énergiques, ardents, vaillants.

ACTIVISME-S / ACTIVISTE – Volontarisme, dessein, d’efficacité, souhait, d’action & de décision individuelles / relevant, tenant, de l’activisme.

ACTIVITÉ-S – Occupation, action, pratique & exercice.

ACTIVITÉ-S / ÉDUCATION / EXERCICE-S PHYSIQUE-S & SPORTIF-S / SPORT-S – Loisir-s, enseignement-s, pratique-s, d’entraînements corporels.

ACTUALITÉ-S / ACTUEL – Événement présent, informations médiatiques récentes, nouveauté / relevant, de l’actualité, du temps présent.

ADAGIO-SMouvement, tempo musicaux, de concerto, sonate, symphonie, plutôt, lents, entre lento & andante.

ADAMPersonnage biblique, Moyen-Orient, Antiquité.

ADAPTATION-S / ADAPTATIF / ADAPTÉ – Accommodation, acclimatement, accoutumance / relevant, de l’adaptation.

ADDICTION-S / ADDICTIF / ADDICT / DÉPENDANCE-S / DÉPENDANT – Assuétude, obsession, compulsion : récurrentes, incoercibles / relevant, de l’addiction & de la dépendance.

ADHÉSION-S / ADHÉSIF / ADHÉRENT-S – Croyance, assentiment & attachement, partage / relevant, de l’adhésion.

ADMIRATION-S / ADMIRABLE / ADMIRATEUR-S / ADMIRÉ – Enthousiasme, engouement, forte adhésion / relevant, de l’admiration.

ADOJEUNE-S LYCÉEN-S – Jeune scolarisé, du second degré, de l’enseignement secondaire, général, technologique, professionnel, France.

ADOJEUNESSE-S / ADOJEUNE-S / ADOJUVÉNILE – Nouvelle génération, adolescente & juvénile, constituée, des juniors, de douze – vingt-cinq ans / relevant, de l’adojeunesse.

ADOJEUNOPHOBIE-S / ADOJEUNOPHOBE-S – Peur & rejet, préjugé & aversion, discrimination anti-adojeunes / relevant, tenant, de l’adojeunophobie.

ADOJEUNO-PSYCHOTHÉRAPIE / ADOJEUNO-PSYCHOTHÉRAPEUTIQUE – Relation d’aide psychologique, curative, pour adojeune mineur & majeur / lié, à l’adojeuno-psychothérapie.

ADOJUNIOR-S – Adolescent & jeune, de douze – vingt-cinq ans.

ADOLESCENCE CLÉMENTINE, L’Livre de poésie, France, 16e s.

ADOLESCENCE EN CRISE ?Livre de sociologie, France, 20e s.

ADOLESCENCE / JEUNESSE, 15-18 ANS – Juniors, la plupart, mineurs, lycéens : scolarisés, du second degré, de l’enseignement secondaire, France.

ADOLESCENCE, L’ – Livre de psychosociologie, France, 21e s.

ADOLESCENCE-S / ADOLESCENT-S – Phase humaine évolutive : « cognitive, émotionnelle, comportementale » : physique, psychique, mentale, morale, sociale, entre enfance & adultisme / ayant l’âge, de l’adolescence & de nature adolescente.

ADOLESCENT EST UNE PERSONNE, L’Livre de psychosociologie, France, 21e s.

ADOLESCENT-S-ADOJUNIOR-S, 16-19 ANS – Juniors, pour la plupart, lycéens & étudiants : scolarisés, du second degré, de l’enseignement secondaire & de cursus supérieurs, France.

ADOLESCENTS EN SOUFFRANCERapport sociologique officiel, France, 21e s.

ADONAISSANT-S, 12-15 ANS – Néoadolescent, junior, en débuts, d’adolescence, de cursus secondaire collégien, du premier degré, France.

ADONAISSANTS, LESLivre de sociologie, France, 21e s.

ADOPSYCHOTHÉRAPIE / ADOPSYCHOTHÉRAPEUTIQUE – Relation d’aide psychologique, curative, pour adolescent mineur / relevant, de l’adopsychothérapie.

ADOS ET LES MEDIAS, LESLivre de sociologie, France, 21e s.

ADRÉNALINE / ADRÉNALINIQUE – Hormone & neurotransmetteur, des glandes surrénales, accélérant, le rythme cardiaque, augmentant, la pression artérielle / relevant, de l’adrénaline.

ADUJEUNE-S ACTIF-S – Jeune / jeune adulte, exerçant, un emploi professionnel, France.

ADULATION-S / ADULATIF / ADULATEUR / ADULÉ – Passion, culte, adoration / relevant, de l’adulation.

ADULESCENCE-SAdojeunesse « ambivalente » : mi-adolescente & mi-adulte, incertaine, indéterminée, prolongée.

ADULESCENCE-S-POSTJEUNESSE, 18-25 ANS – Jeunesse, mi-adolescente & mi-adulte, postadolescente & préadulte, majeure, étudiante & active, France.

ADULESCENT-S – Jeune, mi-adolescent & mi-adulte, incertain, indéterminé, prolongé / lié, à l’adulescence.

ADULESCENT-S-JEUNE-S, 20-24 ANS – Jeune, mi-adolescent & mi-adulte, incertain, prolongé, indéterminé : majeur, étudiant & actif, France.

ADULTE-S-RÉFÉRENT-S – Aîné mature : à rôle, de guidance, structurant, modèle & repère, auprès, de la jeunesse.

ADULTISATION-S / ADULTISÉ – Processus cognitif, émotionnel, comportemental, de plein développement, de la maturité, menant, les adojeunes, à l’adultisme / lié, à l’adultisation.

ADULTISME-S / ADULTE-SÉtat adulte : maturité, sagesse, expérience / lié, à l’adultisme.

ADULTOCENTRISME-S / ADULTOCENTRIQUE – Prédominance sociétale, des adultes, sur les adojeunes / relevant, de l’adultocentrisme.

ADVERSITÉ-S – Infortune, épreuve, sort contraire.

AFFECTION-S / AFFECTUEUX – Sentiment, attachement, adhésion / relevant, de l’affection.

AFFECTIVITÉ-S – Émotivité, sensibilité, sentimentalité.

AFFECT-S / AFFECTIF / AFFECTÉ – Émotion, sentiment, adhésion psychiques / relevant, des affects, de l’affection / touché moralement.

AFFIRMATION DE SOI / AFFIRMÉ – Assurance : estime, de soi, confiance, en soi, assertivité, capacité, à « s’imposer », face, à soi-même & autrui / assertif.

AFFIRMATION-S / AFFIRMATIF – Énonciation, allégation, assertion / relevant, de l’affirmation.

AFFIRMEZ-VOUSLivre de psychologie, France, 21e s.

AFFRANCHISSEMENT-S / AFFRANCHISSEUR / AFFRANCHI – Libération & liberté, délivrance & indépendance, émancipation & souveraineté / relevant, de l’affranchissement.

ÂGE ATOMIQUE, L’Film cinématographique dramatique, France, 21e s.

AGENDA-S – Mémento, calendrier, planification, de l’emploi, du temps.

AGISSEMENTS / AGISSANT / AGI – Acte, action, activité / relevant, des agissements.

AGORAPHOBIE-S / AGORAPHOBIQUE / AGORAPHOBE – Peur psychopathologique névrotique, des espaces publics, ouverts, très fréquentés / relevant, atteint, de l’agoraphobie.

AGRESSION-S / AGRESSÉ / AGRESSEUR – Assaut, attaque, offensive / attaqué / attaquant.

AGRESSIVITÉ-S / AGRESSIF – Hostilité, brutalité, hargne & aigreur / lié, à l’agressivité.

AIDE-S / AIDANT / AIDÉ – Appui & soutien, assistance, prestation / relevant, de l’aide.

AIDE-S SCOLAIRE-SSoutien, appui, assistance éducatifs, pédagogiques, didactiques.

AIGREFIN-S – Malandrin & escroc, fourbe & filou, brigand & malhonnête / métaphore.

AIGREUR-S / AIGRI-S – Amertume & animosité, acrimonie & ressentiment, acidité & hargne / relevant, de l’aigreur.

AIR / AÉRIEN – Métaphore : atmosphère, oxygène, gaz éthéré / relevant, de l’air.

AISANCE / AISÉ – Habileté, facilité, adresse / relevant, de l’aisance.

AJF, Association des Jeunes de France – Mouvement de jeunesse, d’action, de réflexion, de défense catégorielle, en matière, de politiques, pour la nouvelle génération, France.

ALACRITÉ-S / ALACRE – Joie, entrain & gaieté, allégresse / relevant, de l’alacrité.

ALARMISME-S / ALARMISTE – Catastrophisme, défaitisme, pessimisme inquiétants / relevant, de l’alarmisme.

ALBERS, J.Artiste peintre, États-Unis, 19e/20e s.

ALCHIMIE-S / ALCHIMIQUE – Transmutation, de réalités prosaïques, en « magie onirique » : métaphore / relevant, de l’alchimie.

ALCOOL-S / ALCOOLISME-S / ALCOOLISATION-S / ALCOOLIQUE-S / ALCOOLISÉ – Éthanol / éthylisme / consommation alcoolique / relevant, de l’alcool, atteint, d’alcoolisme / sous emprise d’alcool.

ALÉA-S / ALÉATOIRE – Vicissitude, hasard, risque / relevant, de l’aléa.

À L’EST D’ÉDEN / East Of Eden – Œuvre littéraire & film cinématographique dramatique, États-Unis, 20e s.

ALEXANDRE LE GRANDAlexandre III, chef militaire, souverain régnant, Grèce, Royaume, de Macédoine, 4e s. av. J.-C.

ALGORITHME-S / ALGORITHMIQUE – Programme, de calcul, combinaison mathématique, règles opératoires arithmétiques / relevant, des algorithmes.

ALICAMENT-S / ALICAMENTEUX – Nutriment alimentaire, dit, « bénéfique », pour la santé / relevant, de l’alicament.

ALIÉNATION-S SOCIALE-S / ALIÉNATIF / ALIÉNANT / ALIÉNÉ – En philosophie, dépossession, asservissement, égarement / relevant, atteint, de l’aliénation sociale.

ALIÉNOR D’AQUITAINESouveraine régnante, France, Angleterre, 12e/13e s.

ALIGHIERI, D.Poète, écrivain, homme politique, États italiens, 13e/14e s.

ALIMENTATION-S / ALIMENT-S / ALIMENTAIRE / ALIMENTÉ – Nutrition, nutriment, nourriture / relevant, de l’aliment/ation.

ALIMENTATION-S PEU CALORIQUE-S – Nutrition, nutriments, nourriture, assez faiblement, énergétiques, voire, de qualité diététique.

ALLAMAND, N. / CHOSALLAND, C. – Enseignantes, du cursus secondaire, France, 21e s.

ALLÉGORIE-S / ALLÉGORIQUE – Parabole, métaphore, symbole, par figuration, représentation, image afférentes / relevant, de l’allégorie.

ALLEGRO – Tempo & mouvement musicaux vifs, enjoués, rapides, situés, entre « presto & andante ».

ALLIUM-SPlante alimentaire, condimentaire, médicinale : poireau, oignon, ail, échalote, ciboule, ciboulette.

ALLOCATION-S / ALLOCATIF / ALLOCATAIRE – Prestation, soutien, assistance / relevant, bénéficiaire, d’allocation-s.

ALMA MATER / Mère nourricière – Expression latine, désignant, l’institution universitaire, notamment, européenne médiévale.

À L’OMBRE DES JEUNES FILLES EN FLEURSŒuvre de littérature, France, 20e s.

ALTERNANCE, ÉTUDES, en – Formation duale, théorique & pratique, scolaire & professionnelle, secondaire & supérieure, en école & entreprise, comme, élève, étudiant, apprenti, France.

ALTERNATIVE-S / ALTERNATIF – Solution, de remplacement : option, possibilité, choix / relevant, de l’alternative.

ALTRUISME-S / ALTRUISTE – Abnégation, désintéressement, oblativité / lié, à l’altruisme.
ALVIN, P. / MARCELLI, D.Pédiatre / psychiatre, France, 20e/21e s.

ALVIN, P. / MICHAUD, P.-A. – Pédiatre / praticien médical spécialisé, France & Suisse, 20e/ 21e s.

AMALGAME-S – Confusion erronée, plus ou, moins, volontaire, consciente : d’éléments, de nature différente, à effet, de discrédit.

AMBITION-S / AMBITIEUX – Objectif, idéal, aspiration / relevant, de l’ambition.

AMBIVALENCE-S / AMBIVALENT – Ambiguïté, réalité contradictoire & opposée, caractéristique double & double sens, sentiment / relevant, de l’ambivalence.

ÂME MÉTAPHYSIQUESpiritualité, esprit, essence immatériels, transcendants, axiologiques & ontologiques

AMÉLIORATION-S / AMÉLIORATIF / AMÉLIORÉ – Évolution positive : progrès, bonification, perfectionnement / relevant, de l’amélioration.

AMENDEMENT-S / AMENDÉ – Correction, modification, rectification / lié, à l’amendement.

AMÉRINDIEN-SIndien, d’Amérique du Nord, peuples autochtones, du « Nouveau Monde », antérieurs, aux colonisations européennes.

AMERTUME-S / AMER – Affliction & douleur, rancœur & ressentiment, mélancolie & tristesse / relevant, de l’amertume.

AMISHCommunautés religieuses, chrétiennes protestantes, de l’évangélisme anabaptiste traditionaliste, d’Amérique, du Nord.

AMITIÉ-S / AMI-S / AMICAL – Attachement, entente, inclination / compagnon, proche, alter ego / relevant, de l’amitié.

AMITIÉ-S MONOSEXUELLE-S – Exclusivité amicale sexuée, masculine & féminine.

AMITIÉ-S PLURISEXUELLE-S – Amitié, mêlant, les deux sexes, masculin & féminin.

AMORALITÉ-S / AMORAL – Libertarisme, absence & indifférence, envers, la morale, les règles, de conduite : hédonisme, matérialisme, consumérisme / relevant, de l’amoralité.

AMOUR CAPTATIF – Attachement abusif, possessif, exclusif.

AMOUR DE SOI – Acceptation, appréciation, apaisement, de soi-même.

AMOUR OBLATIF – Affection altruiste, désintéressée, d’abnégation.

AMOURACHEMENT-S / AMOURACHÉ – Affects amoureux superficiels, passagers, artificiels, relevant, de l’amourachement.

AMOUR-S / AMOUREUX – Affection, cœur, dévouement / relevant, de l’amour.

AMUNDSEN, R.Premier explorateur polaire, ayant atteint, le pôle Sud, Norvège, 19e/20e s.

ANABAPTISTE-S / ANABAPTISMEFidèle, d’une « branche », du christianisme, protestant évangélique, fondée, sur le baptême, des seuls adultes / protestantisme évangélique.

ANACHORÉTISME / ANACHORÈTE-SVie religieuse régulière, en solitaire / religieux moine ermite, ascète, retiré, du monde temporel.

ANALOGIE-S / ANALOGIQUE – Similitude & association, métaphore & correspondance, comparaison & ressemblance / relevant, de l’analogie.

ANALYSE-S / ANALYTIQUE – Examen, étude, raisonnement / relevant, de l’analyse.

ANAMNÈSE-S / ANAMNESTIQUE – En psychologie, récapitulatif chronologique, circonstancié, d’un trouble, d’une problématique / relevant, de l’anamnèse.

ANARCHIE-S / ANARCHIQUE / ANARCHISTE – Désordre, confusion & chaos, rejet & absence, de toute autorité / relevant, de l’anarchie / tenant, du nihilisme.

ANATHÈME-S / ANATHÉMATIQUE – Condamnation, réprobation, opprobre / lié, à l’anathème.

ANATRELLA, T. – Psychanalyste, France, 20e/21e s.

ANAXAGOREPhilosophe, Grèce, 5e s. av. J.-C.

ANCIEN RÉGIME FRANÇAISMonarchie capétienne, dite, absolue, de la dynastie royale, des Bourbons, France, 16e-18e s.

ANCIEN TESTAMENTÉcritures bibliques, antérieures, au Christ, Moyen-Orient, Antiquité.

ANCIENNETÉ-S / ANCIEN – Âge, durée écoulée, ce qui a une longue existence / relevant, de l’ancienneté.

ANCIENS, LESTenants, de la tradition, la sagesse, maturité, en opposition, aux Modernes, soutenant, innovation, hardiesse, jeunesse.

ANCRAGE-S / ANCRE-S – Association, d’un état interne ressenti, à un stimulus externe qui, réactivé, remet, à l’esprit, le vécu afférent / son état interne, lié.

ANDRÉ, M. / ELLIOT, C. H. / SMITH, L. L. – Nutritionniste / psychologues, France / États-Unis, 20e/21e s.

ANDRO-ADOJEUNOCOACH Théoricien & praticien, des jeunes hommes, de quinze – vingt-quatre ans, en coaching / conseil de vie & sciences, du junior masculin : Andro-AdoJeunologie®.

ANDRO-ADOJEUNOCOACHING / ANDRO-ADOJEUNOCOACHÉ – Coaching / conseil de vie, des juniors masculins, de quinze – vingt-quatre ans, France / suivi, en andro-adoJeunoCoaching.

ANDRO-ADOJEUNOCONSEIL® / ANDRO-ADOJEUNOCONSEILLÉ – Coaching / conseil de vie, des juniors masculins, de quinze – vingt-quatre ans, France & coach / conseiller de vie, des garçons adojeunes / suivi, en Andro-AdoJeunoConseil®.

ANDRO-ADOJEUNOLOGIE® / ANDRO-ADOJEUNOLOGIQUE – Coaching / conseil de vie, sciences théoriques & pratiques, des juniors masculins, de quinze – vingt-quatre ans, France / relevant, de l’Andro-AdoJeunologie®.

ANDRO-ADOJEUNOLOGUE® Théoricien & praticien, des jeunes hommes, de quinze – vingt-quatre ans, en coaching / conseil de vie & sciences du junior masculin : Andro-AdoJeunologie®.

ANDRO-ADOJEUNOLOGUÉ-S – Juniors masculins suivis, en Andro-AdoJeunologie®, coaching / conseil de vie, des garçons, de quinze – vingt-quatre ans.

ANDRO-ADOJEUNOSCIENCE® / ANDRO-ADOJEUNOSCIENTIFIQUE – Sciences, théoriques & pratiques, des juniors masculins, de quinze – vingt-quatre ans, France / relevant, de l’Andro-AdoJeunoScience®.

ANDROÏDE-S / ANDROÏDIQUE – Automate, robot, humanoïde, d’aspect anthropomorphe / lié, aux androïdes.

ANDROS-FARNÈSE – Type artistique iconographique, de la Grèce antique.

ANGLICANISME / ANGLICAN – Église, religion, doctrine chrétiennes, notamment, d’Angleterre, s’affirmant, catholiques & protestantes / relevant, tenant, de l’anglicanisme.

ANGOISSE-S / ANGOISSÉ / ANGOISSANT – Effroi, tourment, détresse / tourmenté / effrayant.

ANIMAL-AUX / ANIMALIER – Bête, être animé vivant, non humain, sans langage articulé / relevant, des animaux.

ANIMAL-AUX DE COMPAGNIE – Bête domestique, d’agrément, vivant, à domicile, au contact direct habituel, des humains.

ANNE D’AUTRICHESouveraine régnante, régente dynastique, France, 17e s.

ANOMIE-S / ANOMIQUE – Désocialisation, asocialité, déstructuration sociomorale, par manque, de valeurs, repères, normes / relevant, de l’anomie.

ANOREXIE-S / ANOREXIQUE-S – Troubles, psychophysio-pathologiques, du comportement alimentaire / relevant, atteint, de l’anorexie.

ANORMALITÉ-S / ANORMAL – Étrangeté, singularité, déficience / hors-norme.

ANTAGONISME-S / ANTAGONIQUE – Opposition, rivalité, conflit, par divergence inconciliable / relevant, de l’antagonisme.

ANTHROPOLOGIE / ANTHROPOLOGIQUE – Sciences de l’homme, tel, être vivant physique, psychique, moral & cognitif, émotionnel, comportemental & social, économique, culturel / lié, à l’anthropologie.

ANTHROPOLOGIE NÉOGÉNÉRATIONNELLE – Étude transversale, pluridisciplinaire, holiste, de l’humain adojuvénile, comme, être vivant spécifique, ès qualité.

ANTHROPO-PHILOSOPHIE ADOJEUNOLOGIQUE – Étude métaphysique & spirituelle, de l’être humain adojuvénile.

ANTHROPO-PHILOSOPHIE / ANTHROPO-PHILOSOPHIQUE – Étude métaphysique & spirituelle, de l’être humain, en toute son essence intrinsèque / relevant, de l’anthropo-philosophie.

ANTICIPATION-S / ANTICIPÉ / ANTICIPATOIRE – Prévision, prospective, supposition / relevant, de l’anticipation.

ANTICONFORMISME-S / ANTICONFORMISTE – Originalité libertaire, opposition, aux normes, usages, traditions / relevant, tenant, de l’anticonformisme.

ANTIDÉPRESSEUR-S / ANTIDÉPRESSIF – Psychotrope tranquillisant & euphorisant, stimulant psychique, régulateur, de l’humeur / agissant, contre la dépression.

ANTI-ÉDUCATION / ANTI-ÉDUCATIF – Réalités, théories, pratiques, opposées, aux principes éducatifs, pédagogiques, didactiques positifs, favorables, au jeune / contre-productif, d’un point de vue, pédagogique.

ANTI-HUMANISME / ANTI-HUMANISTE – Réalités, théories, pratiques, allant, à l’encontre, de l’humain, des intérêts, des droits, de l’Homme / relevant, de l’anti-humanisme.

ANTI-JEUNISME / ANTI-JEUNISTE – Réalité, théorie, pratique, allant, à l’encontre, de l’humain, des intérêts, des droits, des jeunes / relevant, de l’anti-jeunisme.

ANTIMANUEL D’ADOLESCENCELivre de sociologie, France, 21e s.

ANTIPATHIE-S / ANTIPATHIQUE – Aversion, répulsion, rejet / relevant, de l’antipathie.

ANTI-PÉDAGOGIE-S / ANTI-PÉDAGOGIQUE – Réalités, théories, pratiques, allant, à l’encontre, des principes éducatifs, pédagogiques, didactiques positifs, favorables, aux jeunes / relevant, de l’anti-pédagogie.

ANTIQUITÉ GRÉCO-ROMAINEÈre historique antique, européenne classique, de la Grèce post-homérique, à la fin, de l’empire romain unifié, 6e s. av. J.-C.-4e s.

ANTISÉMITISME / ANTISÉMITE-S – Idéologie, de rejet, discrimination, du judaïsme, des Juifs / relevant, tenant, de l’antisémitisme.

ANXIÉTÉ-S / ANXIOGÈNE / ANXIEUX – Tourment, alarme, crainte / relevant, de l’anxiété.

ANXIÉTÉ-S PATHOLOGIQUE-STourment, alarme, crainte excessifs, maladifs, toxiques, révélateurs, de troubles.

AOÛT 1944Libération, de la ville de Paris, de l’occupation allemande, France, 20e s.

APAISEMENT-S / APAISÉ / APAISANT – Soulagement, adoucissement, quiétude / tranquillisé / relevant, de l’apaisement.

APATHIE-S / APATHIQUE – Langueur & atonie, aboulie & inertie, indolence & torpeur / relevant, de l’apathie.

APHORISME-S / APHORISTIQUE – Apophtegme, sentence, maxime / relevant, de l’aphorisme.

APITOIEMENT-S SUR SOI / APITOYANT / APITOYÉ – Attendrissements, complaisances, compassion, à son propre égard / relevant, de l’apitoiement.

APLOMB – Assurance, sang-froid, audace.

APOLLINISME / APOLLINIEN – Ce qui est relatif, à la mesure, l’ordre, la maîtrise de soi, par opposition, au dionysisme, exubérance, de la vie, selon, Nietzsche / relevant, de l’apollinisme.

APOLLO 11Mission spatiale lunaire, alunissage, États-Unis, espace, Lune, 20e s.

APOLLON, TEMPLE D’, DELPHESSanctuaire religieux, grec antique.

APOLOGÉTIQUE-SEn matière, théologique & de littérature, défense cohérente, pertinente, argumentée, d’une vision doctrinale, morale, intellectuelle / lié, à l’apologie, l’apologétique.

APOLOGIE DE SOCRATEŒuvre de philosophie, Grèce, 4e s. av. J.-C.

APORIE-S / APORÉTIQUE – Contradiction, paradoxe, de raisonnement & de problème absolus, insolubles, impasse, de logiques antagoniques, inconciliables / relevant, de l’aporie.

APPÉTENCE-S / APPÉTENT – Aspiration, inclination, envie & désir / relevant, de l’appétence.

APPÉTENCE-S SEXUELLE-S – Appétit, désir sexuels, libido.

APPLICATION-S / APPLIQUÉ – Exécution & réalisation, expérimentation & méditation, vigilance & concentration / relevant, de l’application.

APPRÉHENSION-S / APPRÉHENDÉ – Traitement intellectuel, d’un sujet donné / relevant, de l’appréhension.

APPRENDRE À APPRENDRE – Art, d’inculquer, les meilleures façons, de bien assimiler, les savoirs, connaissances, apprentissages transmis.

APPRENTISSAGE-S / APPRENTI-SÉducation, formation, instruction & initiation alternée, expérience pratique, stage, de terrain / apprenant & jeune, en formation professionnelle alternée.

APPRENTISSAGE-S DE TERRAIN – Formation, en alternance, expérience pratique, stage, d’application.

APPROBATION-S / APPROUVÉ / APPROBATOIRE – Assentiment, accord, consentement / validé, relevant, de l’approbation.

APPROCHE-S AXIOMATIQUE-S – Démarche, pratique, méthode, basées, sur le raisonnement logique, le postulat irréfutable, la vérité s’imposant, d’évidence.

APPROCHE-S COGNITIVO-ÉMOTIVO-COMPORTEMENTALE-SDémarche, pratique, méthode, d’étude, de relation d’aide, reposant, sur les pensées, affects, attitudes.

APPROCHE-S D’ACCEPTATION / ENGAGEMENT – Démarche, pratique, méthode, d’intégration positive, des réalités & de processus actif bénéfique, d’avancées, sur d’autres terrains.

APPROCHE-S HUMANISTE-SDémarche, pratique, méthode, centrées, sur l’homme.

APPROCHE-S POSITIVE-SDémarches, pratiques, méthodes optimistes, constructives & favorables, bénéfiques.

APPROFONDISSEMENT-S / APPROFONDI – Développement, exploration, étude méthodique / relevant, de l’approfondissement.

APPUI-S / APPUYÉ – Soutien, aide, assistance / relevant, de l’appui.

APRÈS LA PLUIE, LE BEAU TEMPSŒuvre de littérature, France, 19e s. / maxime.

APTITUDE-S / APTE – Capacité, compétence, faculté / relevant, de l’aptitude.

APUREMENT-S / APURÉ – Par analogie : « solde, des comptes », du passé, des souffrances, déboires, en transcendance, dépassement, de soi, ascèse / relevant, de l’apurement.

AQUAPLANAGE-S / Hydroplanage-s – Par analogie : dérapage, glissade, perte, de contrôle sociaux, psychiques, moraux.

AQUIN (D’), T.Religieux, théologien, philosophe chrétien, États italiens, 13e s.

ARBORESCENCE-S / ARBORESCENT – Organisation hiérarchisée, en ramifications successives & progressives, à objectif, de classification / relevant, de l’arborescence.

ARCHÉTYPE / ARCHÉTYPAL / ARCHÉTYPÉ – Canon, modèle & idéal, principe / relevant, de l’archétype.

ARCHIMÈDE 1968 – Œuvre de littérature, France, 21e s.

ARÉOPAGE-S / ARÉOPAGITE – Assemblée, conseil, réunion, de décideurs qualifiés / membre, de l’aréopage, dans l’Antiquité grecque.

ARGENT – Monnaie, espèces, capital financier.

ARGENT DE POCHE – Gratifications financières familiales, octroyées, aux jeunes, pour leurs loisirs, notamment.

ARISTOCRATIE / ARISTOCRATIQUE / ARISTOCRATE – Gouvernement, de type oligarchique, élitaire, de la noblesse héréditaire, selon, Montesquieu, philosophe, France, 17e/18e s. / relevant, membre, de l’aristocratie.

ARISTOTEPhilosophe, Grèce, 4e s. av. J.-C.

ARISTOTÉLISME / ARISTOTÉLICIEN – Philosophie, issue, de l’œuvre, d’Aristote / relevant, de l’aristotélisme.

ARLÉSIENNE, L’Nouvelle littéraire & pièce de théâtre, France, 19e s.

ARMAGNACSFaction politique, rivale, des Bourguignons, France, 15e s.

ARMÉE-S – Institution militaire, en tant, qu’ancien rite, de passage, pour la jeunesse masculine, par l’entremise, de l’ex-Service National, universel obligatoire, France, 20e s.

ARMSTRONG, N.Astronaute, États-Unis, 20e/21e s.

AROMATHÉRAPIE-S / AROMATHÉRAPEUTIQUE – Usage médical, des extraits aromatiques, des plantes / relevant, de l’aromathérapie.

ARRIENÉcrivain, Grèce, 1er/2e s.

ARRIVISME-S / ARRIVISTE – Obsession, de l’ambition, la réussite sociale, à tout prix / relevant, tenant, de l’arrivisme.

ARROGANCE-S / ARROGANT-S – Mépris, prétention, fatuité & dédain / relevant, tenant, de l’arrogance.

ART / ARTS / ARTISTIQUE – Productions humaines esthétiques, idéalisées / leurs différentes formes, manifestations, créations / relevant, de l’art, des arts.

ARTÉMISPersonnage, de fiction mythologique, grecque antique.

ARTÉRIOSCLÉROSE-S / Athérome-s – Durcissement dégénératif progressif, des artères.

ARTHROSE-S / Arthropathie-s / ARTHROSIQUE – Rhumatisme dégénératif chronique, par destruction, des cartilages articulatoires, notamment, en vieillissant / relevant, atteint, de l’arthrose.

ARTIFICE-S / ARTIFICIEL – Leurre, subterfuge, tromperie / relevant, de l’artifice.

ARTISTE-S – Professionnel & créateur, des arts esthétiques idéalisés.

ARTUS, P. / VIRARD, M.-P. – Économiste / journaliste, France, 20e/21e s.

ASCENDANCE-S / ASCENDANT-S – Générations, lignage, filiation / parents, ancêtres, aïeux.

ASCÈSE-S / ASCÉTISME-S / ASCÈTE-S / ASCÉTIQUE – Discipline existentielle, physique & morale, de perfectionnement spirituel, par renoncement, abnégation, don, de soi / austérité, sévérité, privations / relevant, tenant, de l’ascèse, l’ascétisme.

ASHKÉNAZE-S, JUIF-SJuif, d’Europe occidentale, centrale, orientale, d’origine, de langue germaniques, les Séfarades venant, quant à eux, d’Espagne.

ASOCIALITÉ-S / ASOCIAL – Rejet, de l’être humain, des liens sociaux, de la vie, en société / relevant, tenant, de l’asocialité.

ASPIRATION-S / ASPIRANT – Quête, d’idéal, espérance, désir / en aspiration.

ASSERTIVITÉ-S / ASSERTIF – Affirmation, de soi, dans le respect, de ses droits, comme, de ceux, d’autrui / relevant, de l’assertivité.

ASSERVISSEMENT-S / ASSERVISSANT / ASSERVI – Sujétion, oppression, assujettissement / relevant, de l’asservissement.

ASSISTANAT-S – Aide excessive, passivité, démobilisation.

ASSISTANCE-S / ASSISTANT-S / ASSISTÉ-S – Aide, soutien, appui / relevant, de l’assistance.

ASSISTANCE-S / ASSISTANT-S, DE MANAGER – Fonction, de collaborateur, de responsables, d’entreprise, ex-secrétariat, de direction / professionnel-le, de ce métier, France.

ASSISTANCE-S ÉDUCATIVE-S / PERSONNELLE-S – Relation d’aide, relative, au coaching / conseil de vie andro-adoJeunologique.

ASSISTANT-S SOCIAL-AUX – Intervenants professionnels qualifiés, en matière, d’aides, de suivis, de difficultés, d’insertion socioprofessionnelle.

ASSOCIATION-S / ASSOCIATIF / ASSOCIÉ-S – Union, groupement, communauté, liés, à une cause, une activité / relevant, de l’association / membre, d’une association.

ASSUÉTUDE-S – Dépendance, addiction, assujettissement irrépressibles.

ASSUJETTISSEMENT-S / ASSUJETTISSANT / ASSUJETTI – Soumission, dépendance, sujétion / relevant, de l’assujettissement.

ASSURANCE / ASSURÉ – Aplomb, confiance, en soi, affirmation, de soi / assertif.

ASTÉRIX / OBÉLIXPersonnages de fiction, de bande dessinée, Belgique, France, 20e/21e s.

ATARAXIE / ATARAXIQUE – Quiétude, sérénité, plénitude / paisible.

ATAVISME-S / ATAVIQUE – Hérédité, transmission héréditaire, traits, de caractère, hérités, des ascendants / relevant, de l’atavisme.

ATHÉISME-S / ATHÉE-S / ATHÉISTE-S – Incroyance, matérialisme, indifférence religieuse / incroyant, relevant, tenant, de l’athéisme.

ATHÈNES / ATHÉNIEN-S – Capitale, de la Grèce antique, berceau, de la démocratie / lié, à Athènes.

A THEORY OF HUMAN MOTIVATION / Une théorie de la motivation humaine – Article de psychologie, États-Unis, 20e s.

ATONIE-S / ATONE – Abattement, apathie, inertie / relevant, de l’atonie.

ATOUT-S – Ressource, avantage, chance, de succès.

ATRABILAIRE-S – Misanthrope, acrimonieux, acariâtre & irascible.

ATRIDESPersonnages, de fiction mythologique, grecque antique.

ATTACHEMENT-S / ATTACHANT / ATTACHÉ – Affection, sentiment, lien / relevant, digne, de l’attachement / affectivement, lié.

ATTAQUE-S / ATTAQUANT / ATTAQUÉ – Agression, atteinte, offensive / agresseur / agressé.

ATTEINTE-S SOCIOÉCONOMIQUE-S – Préjudices, dommages, pertes sociaux, matériels, financiers.

ATTENTAT DE LA RUE SAINT-NICAISEAttentat terroriste politique, France, 18e s.

ATTENTE-S – Espérance, désir, aspiration.

ATTENTION-S / ATTENTIF – Concentration & soin, considération, intérêt / concentré.

ATTENTISME-S / ATTENTISTE – Immobilisme, passivité, inertie / relevant, de l’attentisme.

ATTIAS-DONFUT, C. – Sociologue, France, 20e/21e s.

ATTITUDE-S – Comportement, conduite, posture.

AUDACE-S / AUDACIEUX – Hardiesse, aplomb, inventivité / relevant, de l’audace.

AU-DELÀ – L’autre monde, post mortem.

AUDIOVISUEL-S – Relatif, aux moyens, de communication, techniques, œuvres, liant, le son & l’image.

AUDITION / AUDITIF Ouïe, perception, des sons, réception sonore, par l’organe auditif / relevant, de l’audition.

AUGURE-S – Signe, présage, prédiction, d’avenir.

AUGUSTIN D’HIPPONE, SAINT AUGUSTINReligieux, théologien, philosophe chrétien, Afrique, du Nord, romaine, 4e/5e s.

AUGUSTINISME / AUGUSTINISTE – Doctrine théologique, philosophique chrétienne, issue, de la pensée, de saint Augustin, monde, dep., le 5e s. / relevant, tenant, de l’augustinisme.

AURA-S – Émanation, fluide & auréole, nimbe & halo.

AURORE DE LA VICTOIRE, L’ – Œuvre de littérature, Canada, 20e s.

AUSTRALOPITHÈQUE-SAncien hominidé disparu, Afrique, entre 4,2 et, 2 millions d’années, av. le présent.

AUTHENTICITÉ-S / AUTHENTIQUE – Véracité, justesse, sincérité / relevant, de l’authenticité.

AUTISME-S / AUTISTIQUE / AUTISTE-S – Déni, de réalité, isolement, incommunicabilité & non-écoute / relevant & atteint, de l’autisme : métaphore.

AUTOACCABLEMENT-S / AUTOACCABLANT / AUTOACCABLÉ – Abattement, désespérance, affliction, de soi, par soi-même / relevant, de l’autoaccablement.

AUTOACCEPTATION-S / AUTOACCEPTÉ – Estime, de soi, confiance, en soi, affirmation, de soi / relevant, de l’autoacceptation.

AUTOAPITOIEMENT-S / AUTOAPITOYÉ – Attendrissement, complaisance, compassion, à son propre égard / relevant, de l’autoapitoiement.

AUTOCENTRATION-S / AUTOCENTRÉ – Tendance, à tout focaliser, sur soi-même / relevant, de l’autocentration.

AUTOCONDAMNATION-S / AUTOCONDAMNÉ – Désaveu, blâme, « réprobation », par soi, à l’égard, de soi-même / relevant, de l’autocondamnation.

AUTOCONDITIONNEMENT / AUTOCONDITIONNÉ – Propres influences, prédéterminations, positionnements, de soi, par soi-même / relevant, de l’autoconditionnement.

AUTOCONTRÔLE-S / AUTOCONTRÔLÉ – Maîtrise, de soi, empire, sur soi-même, sang-froid / relevant, de l’autocontrôle.

AUTOCULPABILISATION-S / AUTOCULPABILISANT – Condamnation, opprobre, accusation, de soi, par soi-même / relevant, de l’autoculpabilisation.

AUTODÉFENSE-S / AUTODÉFENSIF – Protection, sauvegarde, préservation, de soi, par soi-même / relevant, de l’autodéfense.

AUTODÉNIGREMENT-S / AUTODÉNIGRÉ – Critique, dépréciation, déconsidération, de soi, par soi-même / relevant, de l’autodénigrement.

AUTODÉPRÉCIATION-S / AUTODÉPRÉCIÉ – Dévaluation, minoration, dévalorisation, de soi, par soi-même / relevant, de l’autodépréciation.

AUTODÉTERMINATION-S / AUTODÉTERMINÉ – Souveraineté, libre-choix, indépendance, de soi, par soi-même / relevant, de l’autodétermination.

AUTODÉVALORISATION-S / AUTODÉVALORISÉ – Dévaluation, minoration, décrédibilisation, de soi, par soi-même / relevant, de l’autodévalorisation.

AUTODISCIPLINE-S / AUTODISCIPLINÉ – Ordre, rigueur, maîtrise, de soi, par soi-même / relevant, de l’autodiscipline.

AUTO-ÉCOLE-SOrganisme, enseignant, la conduite automobile, pour l’obtention, du permis, de conduire, France.

AUTOÉDUCATION-S / AUTOÉDUCATIF – Apprentissage, formation, assimilation, par soi-même / relevant, de l’autoéducation.

AUTOENCOURAGEMENT-S / AUTOENCOURAGEANT – Soutien, incitation, stimulation, de soi, par soi-même / relevant, de l’autoencouragement.

AUTOGOUVERNEMENT-S / AUTOGOUVERNÉ – Conduite, gestion, guidance, de soi, par soi-même / relevant, de l’autogouvernement.

AUTOGRATIFICATION-S / AUTOGRATIFIÉ – Récompense, reconnaissance, encouragement, de soi, par soi-même / relevant, de l’autogratification.

AUTOGRATIFICATION-S NARCISSIQUE-S, DU QUOTIDIEN – Récompense, reconnaissance, encouragement égocentriques habituels, de soi, par soi-même.

AUTOGUÉRISON-S / AUTOGUÉRI – Salut, régénération, rétablissement, de soi, par soi-même / relevant, de l’autoguérison.

AUTOHYPNOSE-S / AUTOHYPNOTIQUE / AUTOHYPNOTISÉ – Suggestion, état modifié, de conscience, rapport, à l’inconscient cognitif, émotionnel, de soi, par soi-même / relevant, de l’autohypnose.

AUTOJUGEMENT-S / AUTOJUGÉ – Évaluation, critique, condamnation, de soi, par soi-même / relevant, de l’autojugement.

AUTOMATISME-S / AUTOMATIQUE – Réflexe, instinct, réaction mécaniques / relevant, de l’automatisme.

AUTONOMIE DES JEUNES, L’ – Livre de sociologie, France, 21e s.

AUTONOMIE-S / AUTONOME – Liberté, souveraineté, indépendance / autosuffisant.

AUTONOMIE-S COGNITIVE-S-INTELLECTUELLE-S – Liberté, souveraineté, indépendance, de la pensée, mentale, des choses, de l’esprit, typologie psychosociologique.

AUTONOMIE-S COMPORTEMENTALE-S-D’ACTION – Liberté, souveraineté, indépendance, des attitudes, actes, agissements, typologie psychosociologique.

AUTONOMIE-S ÉMOTIONNELLE-S-INSTINCTUELLE-S – Liberté, souveraineté, indépendance, des sentiments, affects, tendances, typologie psychosociologique.

AUTONOMIE-S MORALE-S-DES VALEURS – Libertés, souveraineté, indépendance éthiques, axiologiques, spirituelles, typologie psychosociologique.

AUTONOMIE-S PHYSIQUE-S-MATÉRIELLE-S – Liberté, souveraineté, pleine indépendance corporelles, économiques, des conditions, de vie, typologie psychosociologique.

AUTONOMIE-S PSYCHIQUE-S-AFFECTIVE-S – Liberté, souveraineté, indépendance mentales, sentimentales, émotionnelles, typologie psychosociologique.

AUTONOMIE-S RÉSIDENTIELLE-S – Liberté, souveraineté, indépendance, en terme, d’habitat, de logement, d’installation, typologie psychosociologique.

AUTONOMIE-S SOCIALE-S-RELATIONNELLE-S – Liberté, souveraineté, indépendance, de vie, en collectivité, de liens communautaires, de rapports humains, typologie psychosociologique.

AUTONOMISATION-S / AUTONOMISANT / AUTONOMISÉ – Processus, de liberté, souveraineté, d’indépendance existentielles personnelles / relevant, de l’autonomisation.

AUTO ORGANISATION-S / AUTO ORGANISÉ – Structuration, gestion, prise, en main, de soi, par soi-même / relevant, de l’auto organisation.

AUTOPERCEPTION-S / AUTOPERÇU – Appréhension, évaluation, sentiment, de soi, par soi-même / relevant, de l’autoperception.

AUTOPERSUASION-S / AUTOPERSUASIF – Conviction, incitation, exhortation, de soi, par soi-même / relevant, de l’autopersuasion.

AUTOPRÉDICTION-S INTERPRÉTATIVE-S / AUTOPRÉDICTIF – Prophétie, augure, présage & oracle explicatifs, analytiques, exégétiques, de soi, par soi-même / lié, à l’autoprédiction.

AUTOPROTECTION-S / AUTOPROTECTEUR – Préservation, défense, sauvegarde, de soi, par soi-même / relevant, de l’autoprotection.

AUTORÉCOMPENSE-S / AUTORÉCOMPENSÉ – Gratification, encouragement, reconnaissance, de soi, par soi-même / relevant, de l’autorécompense.

AUTORECONDITIONNEMENT / AUTORECONDITIONNÉ – Encouragement, incitation, motivation renouvelés, de soi, par soi-même / relevant, de l’autoreconditionnement.

AUTORÉGÉNÉRATION-S / AUTORÉGÉNÉRÉ – Renouveau, ressourcements, renaissance intérieurs, de soi, par soi-même / relevant, de l’autorégénération.

AUTORELAXATION-S / AUTORELAXANT – Décontraction, détente, relâchement, de soi, par soi-même / relevant, de l’autorelaxation.

AUTORENFORCEMENT-S / AUTORENFORCÉ – Fortification, affermissement, consolidation, de soi, par soi-même / relevant, de l’autorenforcement.

AUTORÉPARATION-S / AUTORÉPARÉ – Restauration, rétablissement, régénération, de soi, par soi-même / relevant, de l’autoréparation.

AUTORITARISME-S / AUTORITARISTE – Arbitraire, absolutisme, despotisme / relevant, de l’autoritarisme.

AUTORITÉ ADULTE – Prépondérance, pouvoir, influence humains, en la maturité, de l’âge.

AUTORITÉ / AUTORITAIRE – Prépondérance, pouvoir, influence / faisant preuve, d’autorité stricte.

AUTORITÉ PARENTALEPrépondérance, pouvoir, influence, des ascendants, en droits et devoirs, sur leurs enfants mineurs, d’un point de vue légal et, moral.

AUTOSANCTION-S / AUTOSANCTIONNÉ – Châtiment, peine, condamnation, de soi, par soi-même / relevant, de l’autosanction.

AUTO-S-MOTO-S – Véhicules motorisés, de quatre, trois, deux roues.

AUTOSUFFISANCE-S / AUTOSUFFISANT – Autarcie, autonomie, satisfaction, de ses besoins, par soi-même / relevant, de l’autosuffisance.

AUTOSUGGESTION-S / AUTOSUGGESTIF – Persuasion, incitation, stimulation, de soi, par soi-même / relevant, de l’autosuggestion.

AUTOSUGGESTION-S : POSITIVE-S – Persuasion, incitation, stimulation, plutôt, favorables, bénéfiques, optimistes, de soi, par soi-même.

AUTOSURVEILLANCE-S / AUTOSURVEILLÉ – Vigilance, contrôle, observation, de soi, par soi-même / relevant, de l’autosurveillance.

AUTOTHÉRAPIE-S / AUTOTHÉRAPISÉ – Traitement, soin, cure, de soi, par soi-même / lié, à l’autothérapie.

AUTOVÉRIFICATION-S / AUTOVÉRIFIÉ – Contrôle, surveillance, vigilance, de soi, par soi-même / lié, à l’autovérification.

AUTRE, L’ / DÉSENCHANTÉEAlbum & chanson, œuvre musicale, France, 20e s.

AUTRUI – Autre, prochain, semblable.

AVACHISSEMENT-S / AVACHI – Affalement, laisser-aller, mollesse / affaissé, mou, flasque.

AVANCÉE-S – Progrès, percée, marche, en avant.

AVANIE-S – Vexation, affront, offense.

AVANTAGE-S / AVANTAGEUX / AVANTAGÉ – Bienfait, bénéfice, atout / relevant, de l’avantage.

AVANTAGE-S-PLAISIR-S – Optimum : bienfait, bénéfice, atout & satisfaction, contentement, plénitude.

AVARE, L’ – Ou l’École du mensongeComédie théâtrale, France, 17e s.

AVATAR-S – Mésaventure, tracas, péripétie.

AVENIR-S – Futur, réalités postérieures, temps ultérieurs.

AVENIR-S PERSONNEL-S – Futur, réalités postérieures, temps ultérieurs individuels.

AVENTIN, Se retirer, sur l’ – Colline romaine, métaphore : désengagement, des échanges, communications, interactions, avec autrui.

AVICENNEIbn Sīnā, philosophe, médecin, scientifique, Perse, 10e/11e s.

AVILISSEMENT-S / AVILISSANT / AVILI – Indignité, déshonneur, bassesse / relevant, victime, de l’avilissement.

AVOIR-S – Possession, bien matériel, ressource financière.

AVORTEMENT-S / IVG, Interruption-s Volontaire-s de Grossesse / AVORTÉ / ABORTIF – Autorisation légale abortive, sous conditions, France / interrompu / causant, l’avortement.

AXIOLOGIE / AXIOLOGIQUE – Théorie, science, étude, des valeurs morales, philosophiques, métaphysiques / relevant, de l’axiologie.

 

 

___________ B

 

BABEL, Tour de – Métaphore, parabole biblique, lieu, de « multilinguisme » confus, chaotique, d’expression collective concomitante, inaudible, incompréhensible.

BABY BOOM / Pic de naissances – Explosion démographique, en Occident, au 20e s., de 1945 à 1964.

BABY-BOOMER-S / Bébé-s dominant-s – Génération fournie, née, depuis, le Second Conflit mondial, dans les décennies 1940 & 1950, Occident, 20e s.

BABY-LOSER-S / Bébé-s perdant-s – Génération nouvelle, dite, Y et, Z, Occident, 20e/21e s.

BACCALAURÉAT ESPremier grade, de l’enseignement supérieur, ex-certification, de fin, des études secondaires, économiques & sociales. Actuel bac, à spécialisation dominante, de même type, France, 20e/21e s.

BACCALAURÉAT GÉNÉRALPremier grade, de l’enseignement supérieur, ex-certification, de fin, des études secondaires générales. Actuel bac, à matières de spécialités, non technologique ni, professionnel. France, dep., le Moyen Âge / le 19e s. / les 20e et, 21e s., selon, les différents types successifs, de bac général ou, assimilé.

BACCALAURÉAT LPremier grade, de l’enseignement supérieur, ex-certification, de fin, des études secondaires littéraires. Actuel bac, à spécialisation dominante, de même type, France, 20e/21e s.

BACCALAURÉAT PROFESSIONNELPremier grade, d’enseignement supérieur, certification, de fin, des études secondaires professionnelles, France, dep., le 20e s.

BACCALAURÉAT SPremier grade, de l’enseignement supérieur, ex-certification, de fin, des études secondaires scientifiques. Actuel bac, à spécialisation dominante, de même type, France, 20e/21e s.

BACCALAURÉAT S2TMD, Sciences & Techniques, du Théâtre, de la Musique & de la Danse –  Premier grade, de l’enseignement supérieur, certification, de fin, d’études secondaires technologiques, théâtrales, musicales & de danse, France, dep., les 20e/21e s.

BACCALAURÉAT ST2S, Sciences & Technologies, de la Santé & du Social – Premier grade, de l’enseignement supérieur, certification, de fin, d’études secondaires technologiques, sanitaires & sociales, France, dep., les 20e/21e s.

BACCALAURÉAT STAV, Sciences & Technologies, de l’Agronomie & du Vivant – Premier grade, de l’enseignement supérieur, certification, de fin, d’études secondaires technologiques, agronomiques, du vivant, France, dep., les 20e/21e s.

BACCALAURÉAT STD2A, Sciences & Technologies, du Design & des Arts Appliqués – Premier grade, de l’enseignement supérieur, certification, de la fin, des études secondaires technologiques, de design, artistiques, France, dep., les 20e/21e s.

BACCALAURÉAT STHR, Sciences & Technologies, de l’Hôtellerie & de la Restauration – Premier grade, de l’enseignement supérieur, certification, de fin, des études secondaires technologiques, hôtelières, France, dep., les 20e/21e s.

BACCALAURÉAT STI2D, Sciences & Technologies, de l’Industrie & du Développement Durable – Premier grade, de l’enseignement supérieur, certification, de fin, des études secondaires technologiques, industrielles et, du développement, France, dep., les 20e/21e s.

BACCALAURÉAT STL, Sciences & Technologies, de Laboratoire – Premier grade, de l’enseignement supérieur, certification, de la fin, des études secondaires technologiques, de laboratoire, France, dep., les 20e/21e s.

BACCALAURÉAT STMG, Sciences & Technologies, du Management & de la Gestion – Premier grade, de l’enseignement supérieur, certification, de la fin, des études secondaires technologiques, des affaires, France, dep., les 20e/21e s.

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUEPremier grade, d’enseignement supérieur, certification, de fin, des études secondaires technologiques, France, dep., le 20e s.

BAC/CALAURÉAT-S Premier grade, d’enseignement supérieur, certification, de fin, d’études secondaires, France, dep., le Moyen Âge / le 19e s.

BACH, J.-S. – Compositeur, Saint-Empire, 17e/18e s.

BACHELIER-S – Diplômé, de fin, de cursus secondaire, général, professionnel, technologique, titulaire, du premier grade, de l’enseignement supérieur, France, dep., le Moyen Âge.

BADEN-POWELL, R.Officier général & fondateur, du scoutisme, Royaume-Uni, 19e/20e s.

BÂILLEMENT-S / BÂILLEUR – Large ouverture buccale, par contraction involontaire musculaire, besoin, de dormir, faim, ennui… / qui bâille

BALISAGE-S / BALISE-S / BALISÉ – Jalons, repères, guidance : métaphore / guidé, jalonné.

BAPTÊME-S / BAPTISÉ-S – Premier, des sept sacrements chrétiens, d’affranchissement, du péché originel & d’entrée, en l’Église, du Christ / relevant, du baptême, monde, dep., le 1er s.

BAR MITSVA / Majorité religieuse, des jeunes garçons Juifs, à treize ans – Bat Mitsva, pour les filles, de douze ans : cérémonie symbolique, de la fin, de l’enfance, rite, de passage, monde, dep., l’Antiquité.

BARBARIN, G.Essayiste, écrivain, France, 19e/20e s.

BARBE BLEUE, LAConte populaire, notamment, France, 17e s.

BATAILLES NAPOLÉONIENNESConflits, affrontements, combats militaires, menés, par la France, N. Bonaparte & Napoléon Ier, sous le Consulat, le Premier Empire, Europe, 19e s.

BAUDELAIRE, C.Poète, France, 19e s.

BAUHAUSCourant artistique pluridisciplinaire, Allemagne, 20e s.

BAVEREZ, N.Essayiste, avocat, France, 20e/21e s.

BAZIN, P. / DORIDOT, J. – Formateur, en développement personnel / psychologue, France, 20e/21e s.

BEATLES, LES / THE / « Ceux, qui ont le sens, du rythme » – Groupe artistique musical, Royaume-Uni, 20e s.

BEATNIK-S, JEUNE-S / Jeune anticonformiste, anticonsumériste – Adojunior subversif, pacifiste, libertaire, Occident, 20e s.

BEAUTÉ-S / BEAU – Éclat, grâce, noblesse / relevant, de la beauté.

BEAU-X-PARENT-S / BEAU-PARENTAL – Nouveau conjoint, du père & de la mère, d’un fils, d’une fille : belle-mère & beau-père / également, ascendant, d’un conjoint & d’une conjointe / lié, aux beaux-parents.

BÉBÉAR, C.Entrepreneur, essayiste, France, 20e/21e s.

BECK, A. T.Psychiatre, États-Unis, 20e/21e s.

BEETHOVEN (van), L.Compositeur, Saint-Empire, États allemands, 18e/19e s.

BELLATORES / Ceux qui font la guerreMilitaires, à fonction, de défense, du peuple, ordre, de la noblesse, d’épée, en France, du Moyen Âge, à la fin, de l’Ancien Régime, 6e-18e s.

BENÊT-S – Jocrisse, niais, nigaud.

BENIGNI, R.Réalisateur, de cinéma, acteur, Italie, 20e/21e s.

BEP, Brevet d’Études Professionnelles – Diplôme-s, de l’enseignement secondaire professionnel, France, dep., le 20e s.

BERLIOZ, H.Compositeur, chef d’orchestre, France, 19e s.

BERNARDINS, COLLÈGE des – Ancien collège universitaire, cistercien, parisien, actuel, centre éducatif : intellectuel, culturel, théologique, France, 13e-18e s. / dep., le 21e s.

BERNIN (Le), G. L. – G. L. Bernini, sculpteur, architecte, peintre, États italiens, 16e/17e s.

BERR, É.Journaliste, France, 19e/20e s.

BESOIN D’AUTONOMIE, du jeune – Aspirations, d’indépendance personnelle, de libertés, d’initiative adojuvéniles, typologie psychosociologique.

BESOIN DE CONFIANCE, du jeune – Aspirations, de crédit, de foi, en soi-même, d’assurance adojuvéniles, typologie psychosociologique.

BESOIN DE DIALOGUE, du jeune – Aspirations, de débats, de communication, d’échanges multilatéraux adojuvéniles, typologie psychosociologique.

BESOIN DE DIGNITÉ, du jeune – Aspirations, à l’honneur, la noblesse, la légitime « fierté » adojuvéniles, typologie psychosociologique.

BESOIN DE LIBERTÉ, du jeune – Aspirations, d’autonomie, de latitude, d’affranchissement accrus adojuvéniles, typologie psychosociologique.

BESOIN DE RESPONSABILITÉ, du jeune – Aspirations volontaristes, de devoirs, souveraineté, maturité adojuvéniles, typologie psychosociologique.

BESOIN D’ESPOIR & D’ESPÉRANCE, du jeune – Aspirations, d’optimisme, de foi, d’attentes adojuvéniles, typologie psychosociologique.

BESOIN D’INTIMITÉ, du jeune – Aspirations, d’attachement, de vie privée, d’ « intériorité » adojuvéniles, typologie psychosociologique.

BESOIN-S du jeune / adojuvénile-s – Nécessités, attentes, exigences, de la jeunesse.

BESOINS AFFECTIFS, D’AFFECTIVITÉ / SOCIAUX, RELATIONNELS, du jeune – Aspirations, de sentiments, d’amour, d’attachement / d’affiliation, de communautarisme, d’intégration-insertion adojuvéniles, typologie psychosociologique.

BESOINS BIOLOGIQUES & PHYSIOLOGIQUES, MATÉRIELS, du jeune – Aspirations propres, de l’organisme humain, de ressources, subsistance juvéniles, typologie psychosociologique.

BESOINS D’ACCOMPLISSEMENT & DE RÉALISATIONS, DE SOI, du jeune – Aspirations, de plénitude, transcendance, d’immanence adojuvéniles, typologie psychosociologique.

BESOINS D’AMOUR-RÉCONFORT, du jeune – Aspirations, d’affectivité, de complet soutien, consolation adojuvéniles, typologie psychosociologique.

BESOINS D’APPARTENANCE & D’AFFIRMATION, DE SOI, du jeune – Aspirations, d’affiliation, de communautarisme, d’intégration / d’assertivité, d’assurance, d’estime, de soi adojuvéniles, typologie psychosociologique.

BESOINS DE RÉCOMPENSE-GRATIFICATION, du jeune – Aspirations, de reconnaissance, faveur, satisfaction & remerciement adojuvéniles, typologie psychosociologique.

BESOINS DE RECONNAISSANCE-CONSIDÉRATION, du jeune – Aspirations, d’estime, de respect, d’acceptation adojuvéniles, typologie psychosociologique.

BESOINS DE SÉCURITÉ & SÛRETÉ / PROTECTION, du jeune – Aspirations, de quiétude, de sûreté, sérénité adojuvéniles, typologie psychosociologique.

BESOINS, DÉFIS ET ASPIRATIONS DES ADOLESCENTSOuvrage de psychologie, Canada, 20e s.

BESOINS D’ENCOURAGEMENT-RENFORCEMENT, du jeune – Aspirations, de stimulation, d’affermissement, de fortification adojuvéniles, typologie psychosociologique.

BESOINS D’ESTIME & DE RECONNAISSANCE, du jeune – Aspirations, de considération, de respect, d’acceptation adojuvéniles, typologie psychosociologique.

BESOINS D’EXPÉRIMENTATION-ACTION, du jeune – Aspirations, de vérifications concrètes, d’applications pratiques, d’agissements, de terrain juvéniles, typologie psychosociologique.

BESOINS ÉMOTIONNELS, du jeune – Aspirations sentimentales, d’affects, de perceptions psychomorales fortes, adojuvéniles, typologie psychosociologique.

BÊTA-CAROTÈNEComposé organique, de pigmentation orange, de nature, végétale & animale, antioxydant, immunostimulant, vitaminé A.

BIBLE, LA / BIBLIQUE – Textes judéo-chrétiens, canoniques sacrés, Moyen-Orient, Antiquité / relevant, de la Bible.

BICENTENAIRE DE LA RÉVOLUTION FRANÇAISE, DE 1789 – Commémorations, de la prise de la Bastille & de la Déclaration, des Droits de l’Homme et, du Citoyen, France, 20e s.

BICYCLETTE-S – Cycle, vélo, vélocipède.

BIEN / BÉNÉFIQUE – Conformité, aux règles morales : bienfait, félicité, grâce axiologiques / relevant, du bien.

BIEN-ÊTRE – Plénitude : quiétude, contentement, sérénité.

BIEN PUBLIC – Intérêt général, avantage, de tous, bénéfice, de la communauté.

BIEN SE CONNAÎTRE, POUR BIEN PILOTER SA VIELivre, de psychologie & développement personnel, France, 21e s.

BIEN VIVRE, MAL VIVRE ? – À vous de choisir – Livre de psychologie, France, 21e s.

BIENFAISANCE-S / BIENFAIT-S / BIENFAISANT / BIENFAITEUR-S – Générosité, bienveillance, bonté – faveur, avantage, don / relevant, du bienfait / auteur, de bienfait.

BIENSÉANCE-S SOCIALE-S / BIENSÉANT – Tact, savoir-vivre, décence, en la vie collective, en société, avec autrui / relevant, de la bienséance.

BIENVEILLANCE-S / BIENVEILLANT – Prévenance, magnanimité, mansuétude / relevant, de la bienveillance.

BIERCE, A.Écrivain, journaliste, États-Unis, 19e/20e s.

BIG BANG / Grand Boum – Modèle cosmologique, décrivant, l’origine & l’évolution, de notre univers, par explosion initiale, Europe, États-Unis, 20e s.

BIGOT (Le), J.-Y. – Sociologue, France, 20e/21e s.

BILATÉRALISME-S / BILATÉRAL – Mutualité, réciprocité, échanges bilatéraux / relevant, du bilatéralisme.

BILIEUX – Anxieux, pessimiste, susceptible.

BILL OF RIGHTS / « Déclaration des Droits » – Texte constitutionnel initial, fondateur, de la monarchie parlementaire britannique, Royaume d’Angleterre, 17e s.

BIOAlimentation, agriculture biologiques, productions naturelles, sans additifs artificiels. – Label correspondant.

BIOCHRONOMÈTRE-S – Système de mesure, des rythmes biologiques humains, également : chronobiologie.

BIORYTHME-S / BIORYTHMIQUE – Rythmes biologiques, chronobiologie, mesure, des rythmes biologiques, des humains / relevant, du biorythme.

BISEXUALITÉ / BISEXUEL – Attirance, lien, pour & avec, les deux sexes, dualisme psychique humain, masculin & féminin / relevant, tenant, de la bisexualité.

BISSCHOP, M. – Enseignante, thérapeute, Pays-Bas & Belgique, 20e/21e s.

BIZUTAGE-S / BIZUTEUR-S / BIZUTÉ-S scolaires – Mise, à l’épreuve, des scolarisés, brimades, physiques & psychiques, rites initiatiques & de passage / relevant, du bizutage.

BLASEMENT-S / BLASÉ – Indifférence, désabusement & dégoût, lassitude / relevant, du blasement.

BLED, J.-P.Historien, France, 20e/21e s.

BLESSURE-S DU SPORT / BLESSANT / BLESSÉ – Lésions, traumatismes, plaies, des activités, pratiques, physiques & sportives / relevant, de la blessure.

BLEU DE KAOLIN – Œuvre picturale artistique, France, 20e s.

BLITZKRIEG / Guerre éclair – Métaphore : offensive décisive, par engagement foudroyant maximal, d’anéantissement, des forces ennemies.

BLOCAGE-S / BLOQUANT / BLOQUÉ – Immobilisation, inhibition, paralysie / lié, au blocage.

BLOG-S / Journal-aux de bord électronique-s – Site Internet personnel, interactif, de libre expression écrite, audiovisuelle.

BOILEAU, N.Écrivain littéraire, poète, France, 17e/18e s.

BOISSON-S – Breuvage, consommation liquide, ce qui se boit.

BOISSON-S EXCITANTE-S – Breuvage énergisant : stimulant, dopant, euphorisant, naturels & artificiels.

BON SAUVAGE, Mythe du – Idéalisation, de l’être humain, vivant, à l’état, de nature.

BONAPARTE, N.Chef militaire, homme d’État, souverain régnant, France, 18e/19e s.

BONAPARTISME / BONAPARTISTE-S – Mouvement politique, France, dep., le 19e s. / tenant, relevant, du bonapartisme.

BONHEUR-S / HEUREUX – Béatitude, félicité, plénitude / relevant, du bonheur.

BONIFACE VIIISouverain pontife, de l’Église catholique romaine, Saint-Siège, 13e/14e s.

BONIFICATION-S / BONIFIÉ – Amélioration, progression, dépassement, de soi / relevant, de la bonification.

BONNE-S VOLONTÉ-S – Disposition favorable, d’adhésion conciliante, désir, de bien faire, mouvement, de dévouement & d’altruisme.

BONUS / Plus-value, valeur ajoutée – Gratification, prime, avantage, en sus.

BONUS D’ANCIENNETÉ – Gratification, prime, avantage décisifs, d’antériorité, d’expérience, d’aînesse.

BOUC-S ÉMISSAIRE-S – Personne, entité, désignées, pour endosser, une responsabilité, une faute, pour lesquelles, elles sont étrangères.

BOUDDHISME / BOUDDHISTE-S – Religion & philosophie, monde, dep., le 5e s. av. J.-C. / relevant, tenant, du bouddhisme.

BOUGER, C’EST LA SANTÉ ! – Article de santé, de magazine, de presse écrite d’information, France, 21e s.

BOULÈ / Conseil – Assemblée législative citoyenne, de l’ensemble, des cités, de la Grèce antique.

BOULIMIE-S / BOULIMIQUE – Troubles du comportement alimentaire, voracité, forts excès nutritionnels, psychopathologiques addictifs, irrépressibles / relevant, atteint, de la boulimie.

BOURBON (de), L.Chef, de maison royale, héritier dynastique, Espagne, France, 20e/21e s.

BOURBONSDynasties royales régnantes, capétiennes, Europe, dep., le 13e s.

BOURGEOISIE-S / BOURGEOIS – Classe sociale favorisée, intellectualisée, dominante / relevant, membre, de la bourgeoisie.

BOURGUIGNONSFaction politique, opposée, aux Armagnacs, France, 15e s.

BP, Brevet Professionnel – Diplôme, d’enseignement secondaire professionnel, France, dep., le 20e s.

BRACONNIER, A.Psychiatre, psychanalyste, France, 20e/21e s.

BRAINSTORMING / REMUE-MÉNINGES – Recherche collective, d’idées inventives, créatives, originales, de résolution, de problématiques, par libres associations, de pensées.

BRAMANTEArchitecte, peintre, États pontificaux, 15e/16e s.

BRETON (Le), D.Sociologue, France, 20e/21e s.

BREVET DE TECHNICIEN, BTDiplôme, d’enseignement secondaire, techno-professionnel, France, dep., le 20e s.

BREVET DES COLLÈGES, Diplôme National du Brevet – Diplôme, de fin, d’enseignement secondaire général, de premier degré, France, dep., le 20e s.

BRICOLAGE-S / BRICOLEUR-S / BRICOLÉ – Entretien, réparation & restauration, fabrication / relevant, du bricolage.

BTS, Brevet de Technicien Supérieur – Diplôme, d’enseignement supérieur technologique, de premier cycle, France, dep., le 20e s.

BUDGET-S / BUDGÉTAIRE / BUDGÉTÉ – Prévision comptable, recettes & dépenses, balance, des comptes, état financier / relevant, du budget.

BUFFET, M.-G.Femme politique, France, 20e/21e s.

BUREAUCRATIE-S / BUREAUCRATIQUE / BUREAUCRATE-S – Pouvoir, autorité, système administratifs / relevant, membre, de la bureaucratie.

BURIDAN, ÂNE DEFable philosophique métaphorique : de dilemme cornélien, d’indécision, de libre-arbitre moral personnel, notamment, France, 14e s.

BURLESQUE – Comique & loufoque, grotesque & farfelu, cocasse & saugrenu.

BURN OUT / Syndrome d’épuisement professionnel – Fatigue psychosomatique majeure, intense stress, dépressif & d’inertie & de saturation, total effondrement, cognitif, émotionnel, comportemental.

BUT-S – Objectif, finalité, dessein.

BUZZRumeur, retentissement, propagation & médiatisation.

 

 

                             Faire Fructifier, les Ressources, de l’AdoJeunesse Masculine !

 

 

C O A C H – C O N S E I L   /   C O A C H I N G   D E   V I E

A D O L E S C E N T S   /   J E U N E S   M A S C U L I N S

L Y C É E N S   /   É T U D I A N T S   /   A C T I F S

 

 

– Yves REMY, Dr

 

 

Coach de Vie AndroJeunoConseiller

Spécialiste AndroJeunesse-AndroÉducation

Consultant Institutionnel & Politique AdoJeunes

 

Docteur en Sciences Humaines et Sociales, Paris

(PsychoSociologie du Développement de l’AdoJuvénilité)

Certifié Acec / Coaching Personnel (Ados / Jeunes), Paris

 

 

Mentoring Andro15-24

 

Booster, la Confiance

Des Jeunes XY  !

 

 

Cabinet

 

Andro-AdoJeunologie®

 

PARIS 16 / Foch

 

 

Andro-AdoJeunoConseil15-24.Org

 

 

> L’Expertise de la Masculinité AdoJuvénile

Confiance en Soi / Motivation / Stress

Coaching de Vie Cognitif / Émotionnel / Comportemental

 

 

L’Andro-AdoJeunoConseil® permet, à tout jeune homme, de 1524 ans, de croire, en soi, se motiver, s’apaiser

Accompagnement spécifique, en réalisation, de soi, andro-adoJuvénile, pour se dépasser, devenir meilleur, s’épanouir.

En programme andro-adoJeunologique méthodique, adapté : écrit, directif, interactif, structuré.

Par études de cas, exercices, entraînements pratiques. En apprentissages, d’andro-adoJeunoCoaching de vie : formatifs, consultatifs, décisionnaires.

 

 

YR/c – 7 rue Marbeau, 75116 Paris, Foch, France, UE

 

SecteurPl. de l’Étoile – Av. Foch

Neuilly-sur-Seine – Av. de la Grande-Armée

 

T. 33 1 45 65 96 22 – M. 33 6 64 94 13 29

– Contact Internet –

 

 

>> Mémento d’AndroJeunoCoaching de Vie

 

 

Préambule   AndroJeunologue®   AndroJeunologie®   Expertise   Évaluation

Travaux   AndroJeune   AndroJeunoScience®   AndroJeunoConseil®-4   Cabinet

 

 

> Difficulté, des Jeunes / Adolescents XY, Coaching de Vie, Paris 16

 

Difficulté, des jeunes / adolescents garçons, maîtrise, de soi, mutation, action …, sont partie intégrante améliorative, du coaching de vie d’Andro-AdoJeunologie®.

 

 

– Haut de Page –

 

 

___________ C

 

ÇAPulsions, plaisirs, désirs, de l’inconscient, inné & acquis, en psychanalyse.

CACIQUE-S – Caste, de privilégiés, de favorisés, dirigeants, monopolisant, les plus hautes positions sociales.

CAGE DE FARADAY, effet – Émission maximale, d’ondes électromagnétiques, par appareils, tels, les téléphones mobiles, en habitacles métalliques, souterrains.

CAHIER-S DE TEXTES – Cahier scolaire personnel, d’informations & de tâches importantes, à accomplir : identité, devoirs scolaires, notes…, en études secondaires, France.

CAÏNPersonnage biblique, Moyen-Orient, Antiquité.

CALCIUM – Composé chimique, de la nature & du corps humain, indispensable, à la santé osseuse & des cellules musculaires, nerveuses.

CALENDES GRECQUES, Renvoyer, aux – Métaphore : reporter, à une date fictive, à jamais, éluder, de façon, définitive.

CALIMERO, SYNDROMESentiment, de persécution, d’injustice, plainte permanente, sur le mode geignard, d’un personnage, de dessin animé, Italie, 20e s.

CALME-S – État, d’ataraxie, d’équanimité, de quiétude / tranquille, paisible, serein.

CALORIE-S / CALORIQUE – Valeur énergétique alimentaire / relevant, des calories.

CALVIN, J.Théologien, réformateur, pasteur chrétien protestant, France, Suisse, 16e s.

CALVINISME / CALVINISTE-S – Doctrine théologique protestante, vision, du christianisme, monde, dep., le 16e s. / relevant, tenant, du calvinisme.

CAMARA, H.Prélat chrétien catholique, tenant, de la justice sociale, Brésil, 20e s.

CAMBRONNE, P.Officier général, France, 18e/19e s.

CAMDESSUS, M.Économiste, haut fonctionnaire, France, 20e/21e s.

CAMISOLE-S DE FORCE MENTALE – Métaphore, moyens sociomoraux rigides, de contention, d’inhibition, de contrôle psychiques.

CAMPING-S / CAMPEUR-S – Loisir touristique, de plein air, par séjour, sous la tente, en caravane, camping-car / pratiquant, le camping.

CAMPUS – Ensemble infrastructurel éducatif, résidentiel, culturel universitaire.

CAMUS, A.Écrivain littéraire, philosophe, France, 20e s.

CANAILLE-S – Gredin, crapule, scélérat.

CANCER-S / CANCÉREUX / CANCÉRIGÈNE – Tumeur maligne inflammatoire, à proliférations pathologiques anarchiques, de cellules / relevant, atteint, du cancer / le causant, l’aggravant.

CANDIDE OU L’OPTIMISMEConte philosophique, France, Suisse, 18e s.

CANFIELD, J.Auteur, en développement personnel, États-Unis, 20e/21e s.

CANNABIS / CANNABIQUE / HASCHISCH / MARIJUANAChanvre, tétrahydrocannabinol, psychotrope, de nature addictive / relevant, du cannabis.

CANTINE-S SCOLAIRE-S & UNIVERSITAIRE-S – Réfectoire, restaurant, restauration, en milieu éducatif, secondaire & supérieur, France, 21e s.

CAP, Certificat d’Aptitude Professionnelle – Diplôme, de l’enseignement secondaire & professionnel, France, dep., le 20e s.

CAPACITÉ-S / CAPABLE – Faculté, aptitude, compétence / relevant, de la capacité.

CAPACITÉS CÉRÉBRALES / MENTALES / NEURONALES – Facultés, aptitudes, compétences cognitives & de l’esprit, psychiques, intellectuelles.

CAPÉTIENSDynastie royale régnante, franque, Europe, 10e-21e s., France, 10e-19e s.

CAPITAL – Fondamental, décisif, primordial.

CAPITALISATION-S / CAPITALISÉ – Métaphore : amassement, de fructification, mise à profit, d’enrichissement personnels / relevant, de la capitalisation.

CAPITALISME / CAPITALISTE-S – Économie, de marché, libéralisme, propriété privée / tenant, relevant, du capitalisme.

CAPPANNELLI, G. & S. – Consultants, formateurs, en développement personnel, États-Unis, 20e/21e s.

CAPRICE-S / CAPRICIEUX – Lubie, extravagance, inconséquence / relevant, du caprice.

CAP-S – Métaphore : direction, objectif & dessein, destination.

CAPTATIVITÉ-S / CAPTATIF – Abus, possessivité, monopolisation affectifs / possessif.

CAPUCINS, NÉCROPOLE DESCrypte funéraire impériale, de dynastie régnante, Empire d’Autriche, Autriche, dep., le 17e s.

CAPULETFamille gibeline, réelle ou, fictionnelle, théâtrale, de Juliette, rivale, de celle, de Roméo, les Montaigu, Rome / États italiens, Antiquité, Moyen Âge, Renaissance.

CARENCE-S / CARENTIEL / CARENCÉ – Déficience, lacune, insuffisance / lié, aux carences.

CARLO (De), A.Écrivain littéraire, Italie, 20e/21e s.

CARNET-S DE CORRESPONDANCE – Livret scolaire, en enseignement secondaire, au collège & lycée, d’information, de suivi, d’échanges éducatifs, France.

CAROLINGIENSDynastie, royale & impériale, régnante, Europe, 8e-10e s.

CAROTÉNOÏDE-SCarotènes, xanthophylles… : pigments, jaunes & oranges, de certains végétaux, notamment.

CARRIÈRE, J.-C.Écrivain littéraire, France, 20e/21e s.

CARRIÈRE-S PROFESSIONNELLE-S – Parcours, d’emploi, de métier, vie active.

CARTER, H.Archéologue, égyptologue, Royaume-Uni, 19e/20e s.

CASUISTIQUE-SDialectique subtile : logique, raisonnement, argumentation.

CATALYSE-S / CATALYSEUR-S / CATALYSÉ – Modification réactive, réactionnelle / vecteur, dont, l’existence & l’action, génèrent, un effet donné, induit : métaphore / relevant, de la catalyse.

CATASTROPHISME / CATASTROPHISTE – Pessimisme excessif, n’entrevoyant, que le pire, en tout & pour tout / relevant, du catastrophisme.

CATATONIE-S / CATATONIQUE – Métaphore : psychopathologie, de passivité, négativisme, alternant, avec des excitations ponctuelles / relevant, de la catatonie.

CATÉGORICO-DÉDUCTIVITÉ / CATÉGORICO-DÉDUCTIF – Raisonnement, dont les prémisses, étant vraies, les conclusions afférentes, le sont, aussi / relevant, de la catégorico-déductivité.

CATÉGORISATION-S / CATÉGORISÉ – Typologie, classification & classement, répartition / relevant, de la catégorisation.

CATHARSIS / CATHARTIQUE – Purification morale, extériorisation émotionnelle thérapeutique, à objectif, effet, de résolution, d’une problématique donnée / relevant, de la catharsis.

CATHOLICISME / CATHOLIQUE-S – Christianisme originel universel, religion monothéiste, vérité morale, spirituelle révélée, monde, dep., le 1er s. / relevant, tenant, du catholicisme.

CAUSE DES ADOLESCENTS, LALivre de psychologie, France, 20e s.

CAUSE DES ENFANTS, LALivre de psychologie, France, 20e s.

CAUSE DES JEUNES – Défense, des intérêts, de la jeunesse.

CAVATINE-SAir, d’inspiration lyrique, d’opéra & d’oratorio, de grande douceur, Europe, 18e/19e s. / romance musicale sentimentale.

CEAUSESCU, N.Homme d’État, dictateur, Roumanie, 20e s.

CENSURE-S / CENSEUR / CENSURÉ – Veto, prohibition, contrôle / relevant, de la censure.

CE QUE JE CROISLivre, de philosophie morale, spiritualité, France, 20e s.

CERTITUDE-S / CERTAIN – Assurance, conviction, évidence / relevant, de la certitude.

CERVEAU EN CONSTRUCTIONLivre de psychophysiologie, États-Unis, 21e s.

CERVEAU & HÉMISPHÈRE CÉRÉBRAL DROITS, INTUITIFSEncéphale, système nerveux, hémisphères cérébraux, instinctifs & créatifs.

CERVEAU & HÉMISPHÈRE CÉRÉBRAL GAUCHES, RATIONNELSEncéphale, système nerveux, hémisphères cérébraux, du raisonnement & de la logique.

CERVEAU LIMBIQUE-émotionnel : sensitif : affectif & sentimental – Encéphale, système nerveux, hémisphères cérébraux, des ressentis & états d’esprit.

CERVEAU NÉOCORTICAL-cognitif : mental : abstrait & réflexif – Encéphale, système nerveux, hémisphères cérébraux, de la pensée & l’intellect.

CERVEAU REPTILIEN-comportemental : « agissant » : instinctif & impulsif – Encéphale, système nerveux, hémisphères cérébraux, des actes & abstentions.

CERVEAU-X HUMAIN-S / CÉRÉBRAL – Encéphale, système nerveux, hémisphères cérébraux humains : néocortical cognitif, limbique émotionnel, reptilien comportemental / relevant, du cerveau.

CFA, Centre de Formation d’ApprentisÉtablissement, de formation professionnelle, en alternance, théorique & pratique, d’enseignement & de terrain, secondaire & supérieure.

CHAGRIN-S D’AMOURTristesse, détresse, souffrance sentimentales, affectives, comme, d’attachement / groupe musical, France, 20e s.

« CHAIR À CANON » / Jeunes soldats sacrifiés, en premières lignes – Guerre, sacrifice, victimes expiatoires.

CHALLENGE-S – Défi, gageure, pari.

CHAMPIGNON-S HALLUCINOGÈNE-SChampignons psychotropes : psychostimulants & à effets sensoriels, hypnotiques, hallucinogènes.

CHAMP-S & ONDE-S ÉLECTROMAGNÉTIQUE-S – Particules photoniques, formant, de l’énergie, à rayonnements magnétoélectriques, incluant, les radiofréquences.

CHANGEMENT-S / CHANGEANT – Modification, évolution, mutation / relevant, du changement.

CHANGEMENT-S SOCIAL-AUX / SOCIÉTAL-AUX – Modifications, évolutions, mutations, de la collectivité, civilisation, communauté, organisées, en partages, interactions, coopérations.

CHANSON-S – Mélodie, air, composition musicale, instrumentale & vocale.

CHANTAGE-S – Intimidation, racket, extorsion, par menaces.

CHANTIERS DE LA JEUNESSE FRANÇAISE, CJFOrganisation paramilitaire, de formation et, d’encadrement, d’activités, civiques & physiques, pour les jeunes, France, 20e s.

CHANT-S / CHANTEUR-S / CHANTÉ – Mélodie, air, production musicale vocale / relevant, du chant.

CHAPLIN, C.Acteur, réalisateur, de cinéma, Royaume-Uni, 19e/20e s.

CHARGE-S SCOLAIRE-S – Obligation, travail, contrainte éducatifs, de cursus, d’enseignement.

CHARISME-S / CHARISMATIQUE – Prestige, aura, ascendant / relevant, du charisme.

CHARLES II, des Francs – Souverain régnant, Francie occidentale, 9e s.

CHARLES III, des Francs – Souverain régnant, Francie occidentale, 9e/10e s.

CHARLES VI, de France – Souverain régnant, France, 14e/15e s.

CHARLES VII, de France – Souverain régnant, France, 15e s.

CHARLES VIII, de France – Souverain régnant, France, 15e s.

CHARLES IX, de France – Souverain régnant, France, 16e s.

CHASSEUR-S-CUEILLEUR-SHommes préhistoriques paléolithiques, pratiquant, la chasse, la pêche, la cueillette, plus anciens moyens, de subsistance, du genre humain, monde, entre trois millions & 12 000 ans, av., notre ère.

CHÂTIMENT-S / CHÂTIEUR / CHÂTIÉ – Peine, sanction, punition répressives / relevant, du châtiment.

CHAT-S DE DISCUSSION-S / Communication-s Internet / CHATTEUR – Réseaux sociaux instantanés, d’échanges, en ligne / participant, à un chat.

CHEF-S D’ÉTABLISSEMENT-S SCOLAIRE-S / Principal-aux, proviseur-s – Dirigeant, d’un établissement, d’enseignement secondaire, général, professionnel, technologique, France.

CHEMIN DE L’ESPÉRANCE, LELivre, de philosophie politique, France, 21e s.

CHEMINEMENT-S – Avancée, progression, évolution.

CHEMINS DE LA SAGESSE, LESLivre de philosophie, spiritualité, France, 20e s.

CHÈQUES VACANCES – Dispositif sociorécréatif, d’aide financière, à l’accès, aux congés, repos, loisirs, des jeunes, France, 21e s.

CHERCHEUR-S – Savant, scientifique, inventeur.

CHERTÉ / CHER – Caractère financier dispendieux, onéreux, coûteux / relevant, de la cherté.

CHICHANarguilé, forme, de pipe, à eau, système, permettant, de fumer, avec un dispositif, d’évaporation, d’eau.

CHIMÈRE-S / CHIMÉRIQUE – Utopie, illusion, mirage / relevant, de la chimère.

CHLORURE DE CALCIUM Produit chimique, à qualités, notamment, réfrigérantes, par effet réactif, entre l’acide chlorhydrique & le carbonate, de calcium.

CHOC-S ÉMOTIONNEL-S – Ébranlement, saisissement, traumatisme, liés, aux sentiments, affects, ressentis, psychophysiologiques humains.

CHOIX / CHOISISSEUR-S / CHOISI-S – Sélection, alternative, option / relevant, du choix.

CHOIX DE VIE – Sélection, alternative, option, décisionnaires existentielles.

CHOIX DES ÉTUDES SUPÉRIEURES – Sélections, possibilités, options décisionnaires, en matière, de formations, d’enseignements, post-secondaires, France.

CHOIX DU BAC – Sélections, possibilités, options décisionnaires, concernant, les filières, du baccalauréat, France.

CHOIX D’UN MÉTIER – Sélection, possibilité, option décisionnaires, concernant, les branches professionnelles, du travail, de l’emploi, France.

CHOLESTÉROL / CHOLESTÉROLIQUE – Graisse corporelle humaine, d’origine, alimentaire & physiologique / relevant, du cholestérol.

CHÔMAGE-S / CHÔMÉ – Inactivité, privation, d’emploi, vacance professionnelles / férié, sans travail, non travaillé.

CHÔMEUR-S / Chercheur-s, demandeur-s d’emploi – Inactif, sans travail, en disponibilité professionnelle.

CHOPIN, F.Compositeur, Pologne, France, 19e s.

CHORYPHÉE-SChef de chœur, dans la tragédie grecque antique / personne, occupant la première place.

CHOSE-S / CHOSIFIÉ – Entité im/matérielle inanimée, abstraite, concrète : objet, réalité, bien / matérialisé, réifié, concrétisé.

CHRIST / CHRISTIQUE – Jésus, de Nazareth, fondateur, de religion monothéiste, Messie, rédempteur, du christianisme, des chrétiens, Moyen-Orient, 1er s. / relevant, du Christ.

CHRISTIANISME / CHRÉTIEN-SReligion abrahamique monothéiste, selon, les enseignements, de Jésus, de Nazareth, monde, dep., le 1er s. / relevant, tenant, du christianisme.

CHRONOLOGIE-S / CHRONOLOGIQUE – Succession temporelle, des faits / relevant, de la chronologie.

CHRONOPHAGIE-S / CHRONOPHAGE – Consommation, du temps / qui requiert, beaucoup, de temps.

CHRONO-[PSYCHO]BIOLOGIE / CHRONO-PSYCHOBIOLOGIQUE – Rythmes temporels humains, psychologiques & biologiques / relevant, de la chrono-psychobiologie.

CHRYSALIDE-S / CHRYSALIDIQUE – Stade transitoire, de la nymphe, des lépidoptères, entre celui, initial, de larve & chenille & celui, définitif, d’imago & papillon : métaphore pubertaire, des adolescents humains / relevant, de la chrysalide.

CHURCHILL, W.Homme d’État, Royaume-Uni, 19e/20e s.

CICCHELLI, V. – Sociologue, France, 20e/21e s.

CIE, Confédération Internationale des Étudiants – Ex-organisation mondiale étudiante, de l’Entre-deux-guerres, monde, 20e s.

CIGARETTE-S ÉLECTRONIQUE-S & ÉLECTROMÉCANIQUE-S / e-cigarette-s – Cigarette, à vapeur, par aérosol, aromatisé ou, non, notamment, au goût, de tabac.

CINÉMA / CINÉMATOGRAPHIQUE – Art, du spectacle, septième art, création audiovisuelle / relevant, du cinéma.

CINQUIÈME RÉPUBLIQUE FRANÇAISERégime politique, à dominante présidentielle, France, 20e/21e s.

CIO, Comité International Olympique – Organisation internationale, non gouvernementale, mettant en œuvre, les jeux Olympiques quadriennaux, d’été & d’hiver, monde.

CIP, Contrat d’Insertion Professionnelle – Dispositif, d’insertion socioprofessionnelle, pour les jeunes, en difficulté, finalement, retiré, France, 20e s.

CIRCONCISION-S / Posthectomie-s / CIRCONCIS – Excision, du prépuce / excisé.

CIRCONSTANCE-S / CIRCONSTANCIEL – Conjoncture, occurrence, contexte & situation / relevant, des circonstances.

CISTERCIEN-SOrdre monastique chrétien, catholique régulier, religieux conventuel, lié, par des vœux, un engagement spirituels, afférents, France, monde, dep., le 11e s.

CITÉ ANTIQUE / POLIS – Communauté politique, de citoyens, de l’Antiquité, notamment, helléniques, autoadministrés.

CITÉ DE DIEU CONTRE LES PAÏENS, LAŒuvre de spiritualité, de philosophie, théologie, Afrique du Nord romaine, 5e s.

CITOYENNETÉ-S / CITOYEN-S – Qualité, de citoyen : ressortissant, d’un État, nanti, de droits & devoirs civils, civiques, politiques, afférents / relevant, titulaire, de la citoyenneté.

CIVILISATION MINOENNECulture, société helléniques, méridionales antiques : crétoise, santorine, Grèce, 28e s.-13e s. av. J.-C.

CIVILISATION-S / CIVILISATIONNEL / CIVILISATEUR / CIVILISÉ – Ensemble, de caractéristiques, culturelles, morales, intellectuelles, historiques…, d’une société / relevant, de la civilisation.

CIVILISATION-S PRÉCOLOMBIENNE-SCultures, sociétés, des populations autochtones, des Amériques, antérieures, aux colonisations européennes étrangères, Amériques, 30e s. av. J.-C.-17e s.

CIVISME / CIVIQUE – Dévouement, service, sens patriotes, de la collectivité publique, l’intérêt général, la communauté nationale, de la part, des citoyens / relevant, du civisme.

CLAES, M. – Universitaire de psychologie, Canada, 20e/21e s.

CLAIRVAUX, Abbaye de – Ancien monastère cistercien, France, 12e-18e s.

CLAIRVOYANCE-S / CLAIRVOYANT – Sagacité, discernement, perspicacité / relevant, de la clairvoyance.

CLARTÉ-S / CLAIR – Intelligibilité, précision, netteté / relevant, de la clarté.

CLASSE DE CINQUIÈMEDeuxième année, d’études secondaires collégiales, de premier degré, France.

CLASSE DE PREMIÈREDeuxième année, d’études secondaires lycéennes, de second degré, France.

CLASSE DE QUATRIÈMETroisième année, d’études secondaires collégiales, de premier degré, France.

CLASSE DE SECONDEPremière année, d’études secondaires lycéennes, de second degré, France.

CLASSE DE SIXIÈMEPremière année, d’études secondaires collégiales, de premier degré, France.

CLASSE DE TERMINALETroisième année, d’études secondaires lycéennes, de second degré, France.

CLASSE DE TROISIÈMEQuatrième année, d’études secondaires collégiales, de premier degré, France.

CLASSE-S D’ÂGE – Ensemble, de personnes, d’âge identique : génération, cohorte, ère, de vie.

CLASSE-S D’ÉTUDES – Promotion, niveau, degré, d’avancée, académiques, France.

CLASSE-S PRÉPARATOIRE-S, aux Grandes écoles, CPGE – Enseignements supérieurs généraux, sélectifs, menant, aux concours, des Grandes écoles, France.

CLASSE-S PRÉPARATOIRE-S ÉCONOMIQUE-S ET COMMERCIALE-SEnseignements supérieurs généraux, sélectifs, d’économie, menant, aux concours, des Grandes écoles, de management, France.

CLASSE-S PRÉPARATOIRE-S LITTÉRAIRE-SEnseignements supérieurs généraux, sélectifs, de littérature, menant, aux concours, des Grandes écoles littéraires, France.

CLASSE-S PRÉPARATOIRE-S SCIENTIFIQUE-SEnseignements supérieurs généraux, sélectifs, de sciences, menant, aux concours, des Grandes écoles, d’ingénieurs.

CLAUSE-S LÉONINE-SMétaphore : dévolution juridique, à un cocontractant, de droits, très disproportionnés, comparativement, à ses obligations.

CLÉANTE – Personnage, de fiction théâtrale, de comédie, France, 17e s.

CLÉOPÂTRE VIIThéa Philopator, souveraine régnante, Égypte, 1er s. av. J.-C.

CLERGÉ-S / CLÉRICAL – Églises, ecclésiastiques, institutions, d’une religion / lié, au clergé.

CLIENTÉLISME-S / CLIENTÉLISTE – Démagogies & populismes, intéressements excessifs, faveurs indues & corruptrices / relevant, du clientélisme.

CLIMAX – Apogée & acmé, summum & point d’orgue, zénith & paroxysme.

CLIVAGE-S / CLIVANT / CLIVÉ – Séparation, division, différenciation / relevant, du clivage.

CLOAQUE-S – Métaphore : bas-fond, bourbier immonde, vecteur, d’avilissement moral.

CLOVIS Ier, des Francs – Souverain régnant, Francie, 5e/6e s.

CNJ, Consultation Nationale des Jeunes – Consultation de la jeunesse, de France, sous, le gouvernement Balladur, France, 20e s.

COACH / CONSEILLER PERSONNEL DE VIE, andro-adoJeunologue® Professionnel, de la relation d’aide, pour garçons adolescents & jeunes hommes.

COACHÉ-S – Client, de guidance professionnelle « personnalisée », en vue, de résultats tangibles, mesurables : professionnels, scolaires, personnels.

COACHING, LE – Livre, de développement personnel, France, 21e s.

COACHING PERSONNEL / CONSEIL DE VIE andro-adoJeunologique / COACHÉ-S – Accompagnement professionnel, de la relation d’aide, pour garçons adolescents & jeunes hommes / suivi-s, en coaching.

COACHING SCOLAIRE, ÉCOLE, INDIVIDU – Thèse, de doctorat universitaire, en sociologie, France, 21e s.

COACHING-S / Entraînement-s – Guidance professionnelle personnalisée, d’entreprise, sportive, pédagogique, de vie. En vue, de résultats tangibles, mesurables : professionnels, sportifs, scolaires, personnels…

COACHING-S ÉTUDIANT-S – Guidance professionnelle « personnalisée », en vue, de résultats tangibles, mesurables : en matière, d’études supérieures.

COACHING-S PROFESSIONNEL-S – Guidance professionnelle personnalisée, en vue, de résultats tangibles, mesurables : en matière, d’emploi, de carrière, de métier & profession.

COACHING-S SCOLAIRE-S – Guidance professionnelle personnalisée, en vue, de résultats tangibles, mesurables : en matière, d’études, de cursus, secondaires & supérieurs.

COACH-S / Entraîneur-s – Guide professionnel, d’entreprise, sportif, pédagogue, de vie. Générant, des résultats « personnalisés », tangibles, mesurables : professionnels, sportifs, scolaires, personnels…

COACH-S SCOLAIRE-S – Guides professionnels, générant, des résultats « personnalisés », tangibles, mesurables : en matière, d’études.

COCTEAU, J.Écrivain, poète, dramaturge, France, 19e/20e s.

CODE DE LA ROUTEDispositions, législatives & réglementaires, organisant, la circulation, des voies publiques, France.

COERCITION-S / COERCITIF – Contrainte, obligation, astreinte / relevant, de la coercition.

CŒUR – Métaphore : émotions, sentiments, affects.

COGITATION-S / COGITATIF – Réflexion, introspection & méditation, spéculation / relevant, de la cogitation.

COGITO, ERGO SUM / Je pense, donc, je suis – Postulat, de « certitude imparable », face, au doute : irréfutabilité, de la réalité humaine, individuelle pensante.

COGNITION-S / COGNITIF – Connaissance, intellect, mental : pensée, en rapport, avec les émotions, comportements / relatif, aux cognitions.

COGNITION-S NÉGATIVE-S – Connaissance, intellect, mental pessimistes, défaitistes, non constructifs & improductifs.

COGNITIVISME / COGNITIVISTE – Relation d’aide & études, approche psychothérapeutique, axées, sur les pensées, l’intellect, le mental / relevant, du cognitivisme.

COGNITIVO-ÉMOTIVO-COMPORTEMENTALISME / ISTE – Relation d’aide & études, approche psychothérapeutique, axées, sur les pensées, affects, conduites / relevant, du cognitivo-émotivo-comportementalisme.

COHABITATION-S, PARENT-S & ADOJEUNE-S / COHABITANT-S – Coexistences, partages, d’habitat, communauté résidentiels familiaux, entre juniors & ascendants / en cohabitation.

COHÉRENCE-S INTÉRIEURE-S / COHÉRENT – Validité, logique, pertinence psychomorales, endogènes solides : propres, à l’individu pensant / relevant, de la cohérence.

COHÉSION-S / COHÉSIF – Homogénéité, solidarité, harmonie & logique / lié, à la cohésion.

COHN-BENDIT, D.Leader étudiant, homme politique, Allemagne, France, 20e/21e s.

COHORTE-S / COHORTAL – Génération, classe, d’âge, période / relevant, de la cohorte.

COIGNARD, S.Journaliste, essayiste, France, 20e/21e s.

COLÈRE-S / COLÉRIQUE / COLÉREUX / ENCOLÉRÉ – Courroux, fureur, emportement / relevant, de la colère.

COLLABORATION-S / COLLABORATIF – Coopération & association, participation, contribution / relevant, de la collaboration.

COLLAPSUS / Effondrement-s – Chute, anéantissement, écroulement.

COLLECTIVISME / COLLECTIVISTE – Suppression, de la propriété individuelle productive, collectivisation, des moyens & résultats, de production, système économique communiste / relevant, du collectivisme.

COLLECTIVITÉ-S / COLLECTIF – Communauté, société, groupe / relevant, de la collectivité.

COLLÈGE-S / COLLÉGIAL – Établissement, d’enseignement secondaire, du premier degré éducatif, France / relevant, du collège.

COLLÉGIEN-S – Élève, d’un établissement, d’enseignement secondaire, du premier degré éducatif, France.

COLLÉGIENS, LES – Orchestre musical artistique, France, 20e s.

COLONIE-S DE VACANCESHébergement & loisirs collectifs, pour jeunes mineurs.

COLONISATION-S / COLONISATEUR-S / COLONISÉ-S – Expansion & invasion, occupation & dépendance, exploitation & domination, de pays tiers, par d’autres / tenant, relevant, de la colonisation.

COLUCHEM. Colucci, humoriste, comédien, France, 20e s.

COLVILLE, C.Militaire, officier général, Royaume, de Grande-Bretagne & Royaume-Uni, 18e/19e s.

COMA-S ÉTHYLIQUE-S / COMATEUX – Intoxication alcoolique majeure, générant, une perte, de conscience, par ingestion massive, d’alcool / relevant, atteint, du coma.

COMBATIVITÉ / COMBATIF – Ardeur, à se battre, agressivité, aptitude & appétence, pour lutter / relevant, de la combativité.

COMBAT-S / COMBATTANT-S / COMBATTU – Conflit, affrontement, antagonisme / relevant, du combat.

COMBIEN ? / Quantus ? – Question interrogative, concernant, la quantification.

COMMEDIA DELL’ARTE / Comédie, de l’art – Théâtre, comédie, farce, à l’italienne, dep., le 16e s.

COMMENT ACQUÉRIR LA MAÎTRISE DE SOI – Ouvrage, de psychologie & développement personnel, France, 20e s.

COMMENT NOUS AVONS RUINÉ NOS ENFANTSLivre, de sociologie & d’économie, France, 21e s.

COMMENT ? / Quomodo ? – Question interrogative, sur les diverses façons, d’agir.

COMMENT TRAVAILLER PLUS EFFICACEMENT – Livre, de méthodologie scolaire, France, 21e s.

COMMISÉRATION / COMMISÉRATIF – Pitié, compassion, miséricorde / lié, à la commisération.

COMMUNAUTARISME-S / COMMUNAUTARISTE – Collectivisme, tribalisme, grégarisme / lié, au communautarisme.

COMMUNAUTÉ-S / COMMUNAUTAIRE – Collectivité, société, groupe/ment / relevant, de la communauté.

COMMUNE DE PARISPériode & mouvement historiques insurrectionnels, France, 19e s.

COMMUNICATION-S AUDITIVE-S – Échange, transmission, contact, opérant, par la perception sensorielle, de l’ouïe, d’ondes sonores, de l’écoute, typologie psychosociologique.

COMMUNICATION-S / COMMUNICATIONNEL / COMMUNICATIF / COMMUNICANT / COMMUNIQUÉ – Échange, transmission, contact / relevant, de la communication.

COMMUNICATION-S ÉCRITE-S – Échange, transmission, contact scripturaux, par langage graphique rédigé, inscription, de signes, typologie psychosociologique.

COMMUNICATION-S ÉMOTIONNELLE-S – Échanges, transmissions, contacts sentimentaux, d’affects, de perceptions ressenties, typologie psychosociologique.

COMMUNICATION-S INFORMATIVE-S – Échanges, transmissions, contacts déclaratifs, de message, renseignement, typologie psychosociologique.

COMMUNICATION-S INTERACTIVE-S – Échanges, transmissions, contacts coopératifs, de réciprocité, réactivité mutuelle, typologie psychosociologique.

COMMUNICATION-S NON VERBALE-S – Échanges, transmissions, contacts, d’expression corporelle : gestuelle, comportementale, faciale…, typologie psychosociologique

COMMUNICATION-S PERCEPTIVE-S – Échange, transmission, contact, liés, à la connaissance, la sensation, l’impression : cognitions, émotions, comportements, typologie psychosociologique.

COMMUNICATION-S VERBALE-S – Échanges, transmissions, contacts oraux, parlés, de vive voix, typologie psychosociologique.

COMMUNICATION-S VISUELLE-S – Échange, transmission, contact, par la vision & les yeux, le regard, l’image, typologie psychosociologique.

COMMUNION-S / COMMUNIONNEL – Union, alliance, harmonie interpersonnelles / relevant, de la communion.

COMPARAISON-S / COMPARATIF / COMPARÉ – Confrontation, rapprochement & parallèle, évaluation / relevant, de la comparaison.

COMPASSION-S / COMPASSIONNEL – Empathie, commisération, humanité / relevant, de la compassion.

COMPENSATION-S / COMPENSATOIRE – Contrepartie & réparation, consolation, revanche / relevant, de la compensation.

COMPÉTENCE-S / COMPÉTENT – Capacités, aptitudes, savoir-faire / doué, de compétence.

COMPÉTENCE-S PROFESSIONNELLE-S – Capacités, aptitudes, savoir-faire, dans le domaine, du travail, de l’emploi, du métier, de la part, d’un professionnel.

COMPÉTENCE-S SOCIALE-S – Capacités, aptitudes, savoir-faire, dans le domaine, de la vie, en société, relationnelle, communautaire.

COMPLAISANCE-S / COMPLAISANT – Faiblesse, facilité, indulgence démagogiques / relevant, de la complaisance.

COMPLÉMENT-S ALIMENTAIRE-SNutriments & substances nutritionnels, physiologiques, ajoutés, à un régime alimentaire normal, car, manquants & insuffisants.

COMPLEXE-S PSYCHIQUE-SSentiments, d’infériorité, manques, d’estime & de confiance & d’affirmation, de soi, timidité.

COMPLIESDernière, prière quotidienne chrétienne, de fin, du jour, au crépuscule.

COMPORTEMENTALISME / Behaviorisme / COMPORTEMENTALISTE – Relation d’aide & études, approche psychothérapeutique, fondées, sur les attitudes, actes, conduites humains / lié, au comportementalisme.

COMPORTEMENT-S / COMPORTEMENTAL – Conduites & actes, abstentions, paroles : en lien, avec les cognitions, émotions / relatif, aux comportements.

COMPRÉHENSION / COMPRÉHENSIF – Entendement, intelligence & connaissance, tolérance / relevant, de la compréhension.

COMPROMIS – Conciliation & accommodement, arrangement & entente, concession & transaction.

COMPROMISSION-S / COMPROMETTANT – Bassesse, malversation, avilissement / relevant, de la compromission.

COMPULSION-S À PLAIRE – Force intérieure irrépressible, impérieuse, pulsionnelle, à séduire, satisfaire, amadouer, autrui.

COMPULSION-S / COMPULSIONNEL / COMPULSIF – Force intérieure irrépressible, impérieuse, pulsionnelle / relevant, de la compulsion.

CONCENTRATION : MENTALE / CONCENTRÉ – Focalisation cognitive, très attentive, sur un objet donné / relevant, de la concentration.

CONCEPTION-S / CONCEPTION-S PROPRE-S / CONCEPTIONNEL – Vision, idée, appréciation – approche spécifique personnelle / relevant, de la conception.

CONCEPTUALISATION-S / CONCEPTUALISÉ – Idéation, imagination, concrétisation, d’une abstraction / relevant, de la conceptualisation.

CONCERTATION-S / CONCERTÉ – Accord, consultation, entente / relevant, de la concertation.

CONCERTO POUR CLARINETTE, en la majeur, K 622 – Œuvre musicale classique, Saint-Empire, 18e s.

CONCERTO POUR PIANO & ORCHESTRE, NUMÉRO 2, en fa mineur, opus 21 – Composition musicale classique, Pologne, 19e s.

CONCERT-S – Divertissement, représentation, audition musicaux.

CONCESSION-S / CONCESSIONNEL – Abandon, renonciation, compromis transactionnels / relevant, de la concession.

CONCILE DE NICÉE, Premier – « Concile général œcuménique », des évêques, de l’Empire romain, Asie mineure, 4e s.

CONCILIATION-S / CONCILIATEUR / CONCILIANT – Accommodement & compromis, entente & accord, médiation & arrangement, entre parties prenantes opposées / lié, à la conciliation.

CONCLUSION-S HÂTIVE-S / CONCLUSIF – Leçons, conséquences, déductions prématurées, précipitées, bâclées / relevant, de la conclusion.

CONCORDE-S – Union, entente, harmonie.

CONCOURS – Épreuves académiques, de sélection, des meilleurs candidats.

CONCRÉTISATION-S / CONCRÉTISÉ / CONCRET – Réalisation, accomplissement, mise en œuvre / relevant, de la concrétisation / tangible.

CONDAMNATION-S / CONDAMNÉ – Sanction, opprobre, réprobation / frappé, de condamnation.

CONDITION HUMAINEÉtat, réalités, spécificités, de l’homme, de la destinée terrestre, des humains, de leur vie physique, psychique, morale.

CONDITIONNEMENT psychique / CONDITIONNÉ – Prédétermination, influence, manipulation mentales / relevant, du conditionnement.

CONDITIONS DE VIEÉtat, réalités, spécificités, des modalités, de l’existence quotidienne, d’un individu humain.

CONFESSIONS D’UNE RELIGIEUSE, LESLivre, de mémoires autobiographiques, France, 21e s.

CONFIANCE, EN SOI / CONFIANCE / CONFIANT – Estime, de soi, assurance, affirmation, de soi-même, foi, en ses aptitudes / sérénité, sécurité, foi / relevant, de la confiance, en confiance.

CONFLIT-S / CONFLICTUEL – Lutte, tiraillement, combat / relevant, du conflit.

CONFLIT-S PSYCHIQUE-SLuttes, tiraillements, combats « endogènes, comme, exogènes » psychomoraux.

CONFORMISME-S / CONFORMISTE – Traditionalisme, conventionnalisme, suivisme / relevant, du conformisme.

CONFORMITÉ-S / CONFORME – Adaptation, alignement, orthodoxie & normativité / relevant, de la conformité.

CONFORT-S / CONFORTABLE – Aisance, bien-être, agrément / relevant, du confort.

CONFRATERNITÉ-S / CONFRATERNEL – Bons procédés & relations, entre pairs / relevant, de la confraternité.

CONFRONTATION-S – Comparaison, opposition, conflit.

CONGRATULATION-S / CONGRATULATOIRE / CONGRATULATEUR / CONGRATULÉ – Marque, de contentement, compliments, félicitations / relevant, de la congratulation.

CONGRUENCE / CONGRUENT – Accord, adéquation, harmonie / relevant, de la congruence.

CONJONCTION-S / CONJONCTIF – Réunion, union, rencontre / relevant, de la conjonction.

CONJONCTURE-S / CONJONCTUREL – Situation, circonstance, occurrence / relevant, de la conjoncture.

CONNAIS-TOI, TOI-MÊME !Aphorisme philosophique, grec antique.

CONNAISSANCE DE SOIConscience & pratique, compréhension & expérience, intuition, de soi-même.

CONNAISSANCE-S / CONNAISSANT – Acquis culturels, de savoirs, d’instruction / qui a, des connaissances.

CONQUÉRANTS, LESŒuvre de littérature, France, 20e s.

CONSCIENCE DE CLASSE NÉOGÉNÉRATIONNELLE – Appréhension, par la jeunesse, de sa réalité, son état adojuvéniles, ses capacités, à asseoir, ses intérêts propres.

CONSCIENCE DE SOIAppréhension personnelle, par l’être humain, de sa réalité, son état endogènes propres, ses aptitudes, à assurer, tous ses intérêts spécifiques.

CONSCIENCE DU MONDE – Appréhension, par l’être humain, des « réalités exogènes », de l’univers global.

CONSCIENCE HUMAINE – Perceptions existentielles, « sens moral & des valeurs », facultés cognitives, émotionnelles, comportementales perceptives, des humains.

CONSCIENCE MORALE – Droiture, abnégation, rectitude.

CONSCIENCE-S / CONSCIENT – Représentations & perceptions existentielles, sens moral & des valeurs, facultés cognitives, émotionnelles, comportementales perceptives / relevant, de la conscience.

CONSCIENT – Ce qui est accessible, à l’être humain & ce dont, il perçoit, les réalités.

CONSEIL DE VIE – Relation d’aide professionnelle, avis, suggestions, en matière existentielle quotidienne.

CONSEIL DE VIE, POUR ADOLESCENTS / JEUNESRelation d’aide professionnelle, avis, suggestions, pour l’adoJeunesse, en matière existentielle, au quotidien.

CONSEIL-S / CONSEILLER / CONSEILLÉ – Avis, recommandation, suggestion – assemblée / relevant, du conseil.

CONSENSUS / CONSENSUEL – Accord, consentement, approbation généraux / relevant, du consensus.

CONSERVATEUR-S – Partisan, du statu quo politique, socioéconomique, culturel & moral.

CONSERVATISME-SPhilosophie-s opposée-s, aux évolutions politiques, sociales, morales.

CONSERVATOIRE-S DE MUSIQUE, DE DANSE ET, D’ART DRAMATIQUEÉcoles, d’enseignements culturels et, artistiques : musicaux, de danse et, théâtraux, France.

CONSIDÉRATION / CONSIDÉRABLE / CONSIDÉRÉ – Estime, égards, respect / respectable, estimable, appréciable / respecté, estimé, apprécié.

CONSOLE-S DE JEUX VIDÉO – Systèmes électroniques & informatiques, permettant, de jouer, aux jeux vidéo.

CONSOLIDATION-S / CONSOLIDÉ – Affermissement, renforcement, fortification / renforcé.

CONSOMMATION-S / CONSOMMATIF / CONSOMMATEUR-S / CONSOMMÉ – Achats, usages & utilisations, transformations, de biens, produits, services / relevant, de la consommation / usager, de consommation-s / utilisé.

CONSOMPTION-S / CONSOMPTIF – Usure, destruction, dépérissement & affaiblissement / relevant, de la consomption.

CONSTANCE-S / CONSTANT – Persévérance, volonté & force, ténacité / relevant, de la constance.

CONSTANTIN Ier, de Rome – Souverain régnant, Rome, 3e/4e s.

CONSTRUCTION-S / CONSTRUCTEUR / CONSTRUIT – Élaboration & constitution, édification, structure & système / relevant, de la construction.

CONSTRUCTIVITÉ / CONSTRUCTIVISTE / CONSTRUCTIF – État, de ce qui est constructif : à objectif, de résultat positif, créateur, d’avancées / relevant, de la constructivité.

CONSUBSTANTIALITÉ / CONSUBSTANTIEL – Ce qui est inséparable, identité unique trinitaire, du Père, du Fils, du Saint-Esprit, dans la théologie chrétienne / relevant, de la consubstantialité.

CONSULTING ÉDUCATION / ANDRO-ADOJEUNESSE – Coaching / conseil de vie des juniors masculins & andro-adoJeunologique, France, 21e s.

CONSUMÉRISME-S / CONSUMÉRISTE – Mode, de vie, individualiste, matérialiste, hédoniste, axé, sur la consommation intensive, de biens, produits, services / relevant, du consumérisme.

CONTEMPLATION / CONTEMPLATIF – Méditation, recueillement, introspection / relevant, de la contemplation.

CONTEMPTION-S / CONTEMPTEUR-S – Mépris, dédain, dénigrement / personne, qui dénigre, critique, méprise, autrui & quelque chose.

CONTENTEMENT-S / CONTENT/É – Satisfaction, joie, béatitude / relevant, du contentement.

CONTENTION-S / CONTENTIF / CONTENTIONNÉ – Maintien, immobilisation, compression – métaphore : coercition / relevant, de la contention.

CONTES DE MA MÈRE L’OYE / BARBE BLEUE, LARecueil, de huit contes de féesconte populaire, France, 17e s.

CONTESTATION-S / CONTESTATAIRE-S / CONTESTÉ – Rébellion, opposition, subversion / tenant, relevant, de la contestation.

CONTRACEPTIF-S & PILULE CONTRACEPTIVE / CONTRACEPTION-SAnticonceptionnels, moyens, de prévention, de grossesses, de planning familial / régulation, des naissances.

CONTRAINTE-S / CONTRAIGNANT / CONTRAINT – Sujétion, astreinte, coercition / difficulté, impératif, obligation / relevant, de la contrainte.

CONTRAT SOCIAL / CONTRACTUEL / CONTRACTANT / CONTRACTÉ – Accord, d’acceptation, de limitation, de libertés, en contrepartie, de lois, de protection, du « corps social » & stade, du jugement moral, selon, typologie psychosociologique / relevant, du contrat.

CONTRAT SOCIAL, DU – Ou, Principes du droit politique Livre, de philosophie politique, France & Pays-Bas, 18e s.

CONTRAT-S D’APPRENTISSAGEDispositif juridique, formalisant, la formation, en alternance, liant, études secondaires, supérieures professionnelles & emploi, en entreprise, France.

CONTRAT-S DE QUALIFICATION – Actuel Contrat de Professionnalisation, dispositif public, d’aide, à l’insertion socioprofessionnelle, France.

CONTRE-RÉFORME & Réforme catholiqueMouvement inédit, de rénovation, de l’Église catholique romaine, post-tridentine, Saint-Siège, monde, 16e s.

CONTRÔLE-S / CONTRÔLEUR-S / CONTRÔLÉ – Examen, vérification, inspection / relevant, du contrôle.

CONTROVERSE DE VALLADOLIDDébat moral, à propos, de la colonisation, du Nouveau Monde, Espagne & Amérique latine, 16e s.

CONVICTION-S / CONVICTIONNEL / CONVAINCANT / CONVAINCU – Certitude, foi & adhésion, persuasion / relevant, de la conviction.

CONVIVIALITÉ-S / CONVIVIAL – Relations réciproques chaleureuses, tolérantes, d’échanges confiants / relevant, de la convivialité.

COOPÉRATION-S / COOPÉRATIF / COOPÉRATEUR-S / COOPÉRANT – Collaboration, concours, contribution / relevant, de la coopération.

COOPTATION-S / COOPTATIF / COOPTÉ-S – Désignation, d’un membre nouveau, d’une entité donnée, par ceux, qui la constituent / relevant, de la cooptation.

COP, Conseillers d’Orientation Psychologues – Actuels psychologues de l’Éducation nationale, professionnels de la psychologie, de l’orientation des études et, métiers, dans l’enseignement secondaire, France.

COPERNIC, N.Religieux, médecin, astronome, Pologne, 15e/16e s.

COPIE-S D’EXAMEN – Épreuve, travail, écrit scolaires, universitaires, sur support papier, aux fins, de vérification, des connaissances, d’études.

CORNEILLE, P.Dramaturge, poète, France, 17e s.

CORPORATISME-S / CORPORATISTE – Défense, de ses intérêts particuliers internes, par une entité catégorielle spécifique, aux dépens, de ceux – généraux -, qui lui sont externes / relevant, du corporatisme.

CORPS : anatomique humain / CORPOREL – Organisme, entité physique, enveloppe bio-physiologique, de l’homme / relevant, du corps.

CORRUPTION-S / CORRUPTIF / CORRUPTEUR / CORROMPU – Malversation, malhonnêteté, perversion / relevant, de la corruption, initiateur & bénéficiaire, de corruption.

CORTISOL / Hydrocortisone – Hormone stéroïde, secrétée, par le cortex humain, de la glande surrénale, à partir, du cholestérol.

CORYDONJeune personnage, de poèmes pastoraux, de fables, Grèce, Antiquité.

COSMOPOLITISME-S / COSMOPOLITE – Universalisme, citoyenneté, du monde, humanisme, sans frontières / relevant, du cosmopolitisme.

COUBERTIN (de), P.Historien, pédagogue, dirigeant sportif, France, 19e/20e s.

COUCH POTATO-ES / Patate-s de canapé – Génération adojuvénile, adepte, de la position avachie & du grignotage, devant, un écran vidéo : télévision, ordinateur, tablette, jeu vidéo…

COUDRON, O. – Médecin, France, 20e/21e s.

COUÉ de La CHÂTAIGNERAIE, É.Psychologue précurseur, pharmacien, France, 19e/20e s.

COUP DE JEUNE, UN – Portrait d’une génération moraleOuvrage de sociologie, France, 20e s.

COUP-S DE TABAC – Tempête maritime, mauvais temps : métaphore : événement brutal, aux effets néfastes.

COUPLE-S – Union, duo, ménage, affectifs & conjugaux.

COUR SUPRÊME DES ÉTATS-UNISPlus haute instance judiciaire, tribunal, de « dernier ressort », États-Unis, d’Amérique.

COURAGE-S / COURAGEUX – Vaillance, bravoure, cran, physiques & moraux / relevant, du courage.

COURS DE MUSIQUE, DE GUITARE – Enseignements, leçons, transmissions, théoriques & pratiques, en matière, de musique instrumentale, de guitare.

COURS MAGISTRAL-AUX – Enseignements, leçons, transmissions académiques, des savoirs, en pédagogie orale théorique, en cursus, d’études, secondaires & supérieures, France.

COURS : scolaire-s / universitaire-s – Enseignement, leçon, transmission académiques, des savoirs pédagogiques, en cursus, d’études, secondaires & supérieures.

COURT TERME – Délimitation, d’une période brève, à échéance rapprochée, dans le temps.

COUSTEAU, J.-Y.Officier, de la Marine nationale, explorateur océanographe, France, 20e s.

COÛT-S / COÛTEUX – Valeur & montant, prix, frais & dépense / cher, onéreux, dispendieux.

COVEY, S.Essayiste, États-Unis, 20e/21e s.

CPE, Conseiller Principal d’Éducation – Responsable pédagogique, en établissements, d’enseignement secondaire : collège & lycée, France.

CPE, Contrat Première Embauche – Contrat, de travail, spécifique, à durée indéterminée, pour les jeunes, système contesté et abrogé, France, 21e s.

CRAINTE-S / CRAINTIF – Inquiétude, peur, frayeur & alarme / relevant, de la crainte.

CRÉATION, LAŒuvre artistique, de musique lyrique sacrée, Saint-Empire, 18e s.

CRÉATION-S / CRÉATEUR-S / CRÉÉ – Conception & invention, élaboration & innovation, production & fondation / relevant, de la création.

CRÉATION-S, D’ENTREPRISE-S – Institution, constitution, instauration, fondatrices, d’une / de plusieurs, société-s économique-s, de production, de biens & services, à but commercial.

CRÉATIVITÉ-S / CRÉATIF – Inventivité, innovation, imagination / relevant, de la créativité.

CRÉSUSSouverain régnant, renommé, pour son opulence, Lydie, Asie Mineure, 6e s. av. J.-C.

CRÈTE / CRÉTOIS – Région méridionale, de la Grèce, notamment, antique, Europe / relevant, de la Crète.

CRISE D’ADOLESCENCE & D’ADOJEUNESSE / ADOJUVÉNILE – Postulat, de marasme, tensions, malaise, d’identité, réels ou, supposés, de la jeunesse.

CRISE-SMarasme, tensions, malaise, ontologiques, axiologiques, matériels.

CRISE-S DE CIVILISATIONMarasmes, tensions, malaises, ontologiques, axiologiques, matériels, sociétaux mondiaux.

CRISE-S MORALE-SMarasme, tensions, malaises, ontologiques, axiologiques, spirituels, personnels & collectifs.

CRISE-S PSYCHIQUE-S – Marasme, tensions, malaise, psychologiques, ontologiques, moraux, personnels.

CRISE-S : SOCIOÉCONOMIQUE-S & SOCIÉTALE-S – Marasme, tensions, malaise, matériels, culturels, humains.

CRITIQUE-S CONSTRUCTIVE-S – Reproches, contestations, objections positifs, créateurs, d’avancées.

CRITIQUE-S / CRITIQUABLE / CRITIQUEUR / CRITIQUÉ – Reproche, contestation, objection / contestable / contestataire / contesté.

CROISIÈRE-S – Voyage & circuit maritimes plaisanciers.

CROISSANCE-S : ÉCONOMIQUE-SDéveloppement, essor, progression, de toutes activités, de production, distribution, consommation, des richesses, biens, services.

CROISSANCE-S : PHYSIQUE-SDéveloppements, essors, progressions physiologiques, corporels, anatomiques & somatiques.

CROYANCE-S / CROYANT-S – Adhésions, convictions, credo personnels / relevant, tenant, de la croyance.

CROYANCE-S POSITIVE-SAdhésion, conviction, credo optimistes, constructifs, favorables.

CRYPTIEÉpreuves, d’initiation spartiates, de la jeunesse, Grèce, Antiquité.

CUISINE-S / CUISINÉ – Gastronomie, mets, préparation culinaire / concocté, mitonné, mijoté.

CUISINE-S DIÉTÉTIQUE-S – Gastronomie, mets, préparations culinaires « équilibrés », de bonne hygiène alimentaire, allégés.

CULPABILITÉ-S / CULPABILISANT / CULPABILISÉ / COUPABLE-S – Réalité & sentiment, de faute, manquement, transgression / relevant, de la culpabilité.

CULTURALISME ANDRO-ADOJEUNOLOGIQUE – Mise en exergue, par l’Andro-AdoJeunologie®, de l’influence, de la culture, des habitus culturels éducatifs, sur la personnalité, le psychisme, du junior masculin.

CULTURALISME / CULTURALISTE – Mise en exergue, de l’influence, de la culture, des habitus culturels éducatifs, sur la personnalité, le psychisme propres, individuels / relevant, tenant, du culturalisme.

CULTURE DIGITALE / INFORMATIQUE / NUMÉRIQUE 2.0 – Habitus, compétences, pratiques, propres, à la communication interactive, à supports Internet informatisés.

CULTURE DU SIÈCLE, DE LOUIS XIVHabitus, érudition, intellect, prévalant, au dix-septième siècle, dit, le Grand Siècle, sous, le Roi-Soleil, France.

CULTURE-S / CULTUREL – Habitus, érudition, intellect / relevant, de la culture.

CULTURE-S SCOLAIRE-S – Habitus, érudition, intellect, des savoirs, transmis & reçus, lors, des cursus, d’études académiques.

CURSUS : D’ÉTUDES – Filières générales, professionnelles, technologiques, d’enseignements, secondaires & supérieurs, France.

CURSUS GÉNÉRAL-AUX – Filières générales, d’enseignements, secondaires & supérieurs, théoriques, France.

CURSUS PRATIQUE-S – Filière, d’enseignements, secondaires & supérieurs, d’apprentissages concrets, professionnalisés, France.

CURSUS PROFESSIONNEL-S – Filières professionnelles, des enseignements, secondaires & supérieurs, des métiers, France.

CURSUS SUPÉRIEUR-S – Filières générales, professionnelles, technologiques, des études supérieures universitaires, d’écoles, de Grandes écoles, post baccalauréat, France.

CURSUS TECHNOLOGIQUE-S – Filières technologiques, des enseignements, secondaires & supérieurs, France.

CURSUS TECHNO-PROFESSIONNEL-S – Filières professionnelles, technologiques, d’études, secondaires & supérieures, France.

CURSUS THÉORIQUE-S – Filières générales, des enseignements, secondaires & supérieurs, abstraits, non professionnalisés, France.

CUSTOMISATION-S / CUSTOMISÉ – « Singularisation » : personnalisation, différenciation, individualisation, des choses / relevant, de la customisation.

CV, Curriculum Vitae – Synthèse, de l’état civil, de la formation, du parcours professionnel, des compétences, ambitions, d’avenir, d’un travailleur & candidat, à un emploi.

CYBERNÉTIQUE-SScience robotique, des systèmes autonomes, de la supervision, reliant, les processus, gouvernant, les humains & des machines intelligentes.

CYBERSOCIABILITÉ / CYBERSOCIABLE – Usage, des réseaux sociaux, en ligne, des nouvelles technologies, de l’information & la communication numériques, informatiques, de l’Internet mondial / relevant, de la cybersociabilité.

CYBORG-SEn science-fiction, futurologie, être humain & « intelligent », dont, l’organisme comporte, des greffes, d’implants mécaniques.

CYCLE CENTRAL & D’APPROFONDISSEMENT, DU COLLÈGE – Classes, de cinquième & de quatrième, du premier degré, de l’enseignement secondaire, France.

CYCLE D’ADAPTATION, DU COLLÈGE – Classe, de sixième, du premier degré, des cursus, d’études secondaires, France.

CYCLE D’ORIENTATION, DU COLLÈGE – Classe, de troisième, du premier degré, des cursus, de l’enseignement secondaire, France.

CYCLOTHYMIE / CYCLOTHYMIQUE – Trouble, de l’humeur, psychique, alternatif, euphorique & dépressif, bipolarité psychopathologique, manies / relevant, atteint, de la cyclothymie.

CYNISME / CYNIQUE – Amoralité, provocation, inconvenance : psychologie – antimatérialisme, anticonformisme, scepticisme : philosophie / relevant, tenant, du cynisme.

 

 

___________ D

 

18 À 25 ANS – Livre de psychologie, France, 20e s.

XVIIIe DYNASTIE PHARAONIQUELignée, de souverains régnants, de l’Égypte antique, 16e- 13e s. av. J.-C.

DAEU, Diplôme d’Accès, aux Études Universitaires – Diplôme d’université, d’obtention d’équivalence, au baccalauréat, France.

DAILYMOTIONService, d’hébergement, de partage, visionnage, de vidéos, en ligne, France, monde.

DALAÏ-LAMAT. Gyatso, leader spirituel bouddhiste, des tibétains, Tibet, Inde, 20e/ 21e s.

DANGER-S / DANGEREUX – Péril & risque, menace, insécurité / relevant, du danger.

DANGER-S IMAGINAIRE-S PHOBIQUE-S – Peurs anxieuses, non fondées, faisant entrevoir, des périls, menaces, insécurités fictifs.

DANSE-S – Mouvement, chorégraphie, rythmique.

DARES ANALYSES, Direction de l’Animation de la Recherche, des Études et des Statistiques : sondage – Étude d’opinion sociologique, France, 21e s.

DAS, Débit d’Absorption Spécifique – Indice, indiquant, la quantité, d’énergie, libérée, par les radiofréquences, vers l’usager, par un appareil radioélectrique, à son optimum.

DATATION-S / DATÉ – Attribution, d’une date spécifique, fait, de situer, dans le temps passé, fixation chronologique / fixé, dans le temps.

DAUDET, A.Écrivain littéraire, France, 19e s.

DAZIBAO-SGrand journal mural, chinois, manuscrit, de propagande & contestation.

DEAN, J.Acteur de cinéma, États-Unis, 20e s.

DÉBÂCLE DE 1940 – Défaite militaire française, face, à l’Allemagne, aux débuts, du Second Conflit mondial, France, 20e s.

DÉBARQUEMENT DE NORMANDIEOpération militaire Overlord, des Alliés, de libération, de l’Europe occidentale, en fin, de Second Conflit mondial, France, 20e s.

DÉBOIRE-S – Déconvenue & déception, mésaventure, échec & revers.

DÉBOUCHÉ-S : SCOLAIRE-S / PROFESSIONNEL-S / ÉCONOMIQUE-S – Résultat professionnel, des études scolaires, de rentabilité, des compétences, d’insertion sociale.

DÉBOUSSOLEMENT-S / DÉBOUSSOLANT / DÉBOUSSOLÉ – Désorientation & déconcertation, décontenancement, trouble / relevant, du déboussolement.

DEBRÉ, O.Artiste peintre, France, 20e s.

DÉCENTRALISATION-S / DÉCENTRALISATEUR / DÉCENTRALISÉ – Désétatisation, proximité, relocalisation décisionnaires / relevant, de la décentralisation.

DÉCENTRATION-S : DE SOI / DÉCENTRÉ – Recul, altruisme, extériorisation / en décentration.

DÉCEPTION-S / DÉÇU / DÉCEVANT – Déconvenue, désillusion & désappointement, déboire / désappointé / relevant, de la déception.

DÉCÉRÉBRATION-S / DÉCÉRÉBRÉ / DÉCÉRÉBRANT – Métaphore : destruction, du cerveau, de l’esprit, des capacités, de raisonnement éclairé / relevant, de la décérébration.

DÉCHÉANCE-S : morale-s / DÉCHU – Avilissement, dégradation, abaissement / relevant, de la déchéance.

DÉCIBEL-S – Unité, de mesure acoustique, d’évaluation, d’intensité sonore.

DÉCISION-S / DÉCISIONNAIRE / DÉCIDÉ – Arbitrage, choix, détermination / relevant, de la décision.

DÉCLARATION FRANÇAISE, DES DROITS DE L’HOMME ET DU CITOYENÉnoncé national, de libertés humaines fondamentales, France, 18e s.

DÉCLASSEMENT-S / DÉCLASSÉ – Rétrogradations, déchéances, abaissements / relevant, du déclassement.

DÉCOMPENSATION-S psychique-s / DÉCOMPENSÉ – Déséquilibre psychopathologique, entre deux réalités psychologiques, antinomiques / relevant, de la décompensation.

DÉCONCENTRATION mentale / DÉCONCENTRÉ – Défaut, de focalisation cognitive attentive, sur un objet donné, inattention, dissipation / relevant, de la déconcentration.

DÉCONDITIONNEMENT psychique / DÉCONDITIONNÉ – Libération, d’une mise, en condition psychologique : annihilation, des prédéterminations, influences, manipulations mentales / lié, au déconditionnement.

DÉCOURAGEMENT-S / DÉCOURAGÉ / DÉCOURAGEANT – Accablement, abattement, lassitude / relevant, du découragement.

DÉCOUVERTE-S / DÉCOUVERT – Révélation, trouvaille, innovation / lié, à la découverte.

DÉCOUVRIR UN SENS À SA VIE – Avec la logothérapie – Livre de psychologie, philosophie, développement personnel, Autriche, 20e s.

DÉDUCTION-S / DÉDUCTIF / DÉDUIT – Raisonnement, syllogisme, conclusion logiques / relevant, de la déduction.

DÉFAILLANCE-S / DÉFAILLANT – Insuffisance, déficience, dysfonctionnement / relevant, de la défaillance.

DÉFAITISME / DÉFAITISTE – Fatalisme, découragement, renonciation / relevant, du défaitisme.

DÉFAUSSEMENT-S – Fuite, de ses responsabilités, fait, d’éluder, une difficulté, de ne pas faire face, aux problèmes.

DÉFAUT-S – Inconvénient & faille, imperfection & anomalie, insuffisance & travers.

DÉFECTUOSITÉ-S / DÉFECTUEUX – Insuffisance, imperfection, défaut / lié, à la défectuosité.

DÉFENSE-S / DÉFENSIF / DÉFENDU / DÉFENSEUR – Protection, sauvegarde & préservation, soutien / relevant, acteur, de la défense.

DÉFENSES IMMUNITAIRESAptitudes, de l’organisme, du système immunitaire humains, à lutter, contre les agents, d’agressions, exogènes.

DÉFENSEUR DES DROITSAutorité constitutionnelle indépendante, de sauvegarde, des droits & libertés fondamentales, des citoyens, France.

DÉFENSEUR DES DROITS ADOJUVÉNILES – Hypothèse, d’une « autorité constitutionnelle » indépendante, de sauvegarde, des droits & libertés fondamentales, des adojeunes, France, 21e s.

DÉFENSEUR DES ENFANTSAutorité administrative, de sauvegarde, des droits & libertés fondamentales, des enfants & adolescents mineurs, France.

DÉFENSIVE-S – Vigilance, d’autodéfense, qui-vive, sauvegarde passive.

DÉFÉRENCE-S / DÉFÉRENT- Respect, égards & considération, estime / lié, à la déférence.

DÉFIANCE-S / DÉFIANT – Soupçon, crainte, suspicion / relevant, de la défiance.

DÉFICIENCE-S / DÉFICIENT – Défaillance & insuffisance, lacune & carence, imperfection / relevant, de la déficience.

DÉFICIT-S, DES COMPTES SOCIAUX d’État – Insuffisance, pertes, dette, des comptes publics, en matière sociale : santé, famille, vieillesse, chômage…, France.

DÉFI-S – Challenge, gageure, pari.

DÉGÉNÉRESCENCE-S / DÉGÉNÉRESCENT – Détérioration, décomposition, déliquescence / relevant, de la dégénérescence.

DÉGOÛT-S / DÉGOÛTANT / DÉGOÛTÉ – Répulsion & répugnance, écœurement, aversion / relevant, du dégoût.

DELACROIX, E.Artiste peintre, France, 18e/19e s.

DÉLAI-S – Échéance & laps de temps imparti, prolongation & moratoire, sursis.

DÉLAISSEMENT-S / DÉLAISSÉ – Abandon, renonciation, déréliction / lié, au délaissement.

DÉLÉGATION / DÉLÉGUÉ INTERMINISTÉRIELS À LA JEUNESSE – Organes, de coordination, publics, de l’action étatique, en matière, de politiques, de Jeunesse, France.

DÉLIQUESCENCE-S / DÉLIQUESCENT – Dégénérescence, décomposition, décadence / relevant, de la déliquescence.

DÉLIT-S-DÉNI-S DE JEUNESSE – Préjugés, anti-jeunes, associant, la jeunesse, à un défaut & niant ses qualités, valeurs, sa légitimité.

DÉMAGOGIE-S / DÉMAGOGIQUE / DÉMAGOGUE-S – Flatterie, manipulation, complaisance / relevant, tenant, de la démagogie.

DÉMIURGE-S / DÉMIURGIE / DÉMIURGIQUE – Créateur cosmogonique divin, notamment, platonicien, « organisateur », de l’univers / créativité, du démiurge / relevant, du démiurge, de la démiurgie.

DÉMOBILISATION-S / DÉMOBILISATEUR / DÉMOBILISÉ – Découragement, démotivation, relâchement / relevant, de la démobilisation.

DÉMOCRATIE EN AMÉRIQUE, DE LALivre, de philosophie politique, France, 19e s.

DÉMOCRATIE-S / DÉMOCRATIQUE / DÉMOCRATE – Souveraineté, gouvernement, régime, politiques populaires citoyens : collectifs, libres, égalitaires / relevant, tenant, de la démocratie.

DÉMOCRATIE-S PARLEMENTAIRE-S / Indirecte-s, représentative-s – Pouvoir, souveraineté, régime politiques populaires, parlementaires législatifs, d’assemblée-s délibérante-s élue-s.

DÉMOCRATISATION-S DES ÉTUDESOuverture maximale, de la scolarisation, l’accès, aux formations, l’égalité réelle, des chances & conditions scolaires, à tous les jeunes.

DÉMOGRAPHISATION-S DES ÉTUDES – Augmentation, du nombre, de jeunes scolarisés, par opposition, à la démocratisation : égalité, des chances & conditions scolaires, de tous.

DÉMONS, LES / LES POSSÉDÉSŒuvre de littérature, Russie, 19e s.

DÈMOS / Peuple libre, des citoyens grecs antiques – Collectivité civique assemblée, de la Cité, à pleins pouvoirs, de décision, en souveraineté populaire démocratique.

DÉMOTIVATION-S / DÉMOTIVANT / DÉMOTIVÉ – Démobilisation, relâchement, inappétence / relevant, de la démotivation.

DENDRITE-S / DENDRITIQUE – Prolongements, du corps cellulaire, des neurones / relevant, des dendrites.

DÉNÉGATION-S / DÉNÉGATIF / DÉNÉGATEUR-S – Déni, désaveu, contestation & démenti / relevant, tenant, de la dénégation.

DENIAU, J.-F.Écrivain, homme politique, France, 20e/21e s.

DÉNI-S / DÉNIÉ – Dénégation, démenti, refus / relevant, du déni.

DÉNOMINATEUR-S COMMUN-S – Réalité spécifique similaire, propre, à plusieurs personnes & choses.

DÉONTOLOGIE / DÉONTOLOGIQUE – Éthique, morale, principes, de conduite, professionnels & plus largement, règles ontologiques, axiologiques, de vie / relevant, de la déontologie.

DÉPASSEMENT / DÉPASSEMENT DE SOI / DÉPASSÉ – Ascèse, accomplissement, de soi, élévation morale / relevant, du dépassement.

DÉPENDANCE-S AUX COMPORTEMENTS – Assuétude, obsession, compulsion récurrentes, incoercibles, à des actes.

DÉPENDANCE-S AUX PERSONNES – Assuétude, obsession, compulsion : récurrentes & incoercibles, à autrui.

DÉPENDANCE-S AUX PRODUITS – Assuétude, obsession, compulsion récurrentes, comme, incoercibles, à des substances.

DÉPENDANCE-S / DÉPENDANT / ADDICTION-S / ADDICTIF / ADDICT – Assuétude, obsession, compulsion récurrentes, incoercibles / relevant, de la dépendance & de l’addiction.

DÉPERSONNALISATION / DÉPERSONNALISÉ – Psychopathologie, de perte, de la conscience, de sa propre entité cognitive, émotionnelle, comportementale, par déréalité interne / relevant, de la dépersonnalisation.

DÉPRESSION-S mentale-s / DÉPRESSIF – Psychopathologie, d’abattement, de souffrance, neurasthénie / relevant, atteint, de la dépression

DÉPRIME-S / DÉPRIMANT / DÉPRIMÉ – Accablement, découragement, tristesse / relevant, atteint, de la déprime.

DÉPRIVATION-S / DÉPRIVATIF / DÉPRIVÉ – Privation : perte, manque, défaut, de ce qui était disponible, auparavant, mais, ne l’est plus, désormais / relevant, de la déprivation.

DÉRÉALISATION-S / DÉRÉALISÉ – Altérations, des perceptions & des vécus extérieurs : dissociation, doute métaphysique, irréalité & étrangeté / relevant, de la déréalisation.

DÉRÉLICTION-S / DÉRÉLICTIONNEL – Abandon, solitude, isolement, moralement, perçus & créés : mélancolie, découragement, délaissement / relevant, de la déréliction.

DE RE MILITARI / Epitoma institutorum rei militaris, [Traité] De la Chose militaire – Traité militaire, Empire romain, fin 4e, déb. 5e s.

DÉRESPONSABILISATION-S / DÉRESPONSABILISANT / DÉRESPONSABILISÉ – Perte, de conscience, de sens, de ses devoirs, des conséquences, de ses actes & de ses obligations sociomorales / relevant, de la déresponsabilisation.

DÉRISION-S / DÉRISOIRE – Moquerie & ironie, mépris & dédain, raillerie & sarcasme – Insignifiance, inconsistance & petitesse, vacuité / relevant, de la dérision.

DERMATOLOGIE / DERMATOLOGIQUE – Discipline médicale, traitement sanitaire curatif, des affections cutanées, des muqueuses, phanères / relevant, de la dermatologie.

DÈS QUE LE VENT SOUFFLERAChanson artistique, œuvre musicale, France, 20e s.

DÉSABUSEMENT-S / DÉSABUSÉ – Désenchantements & désillusionnements, déceptions, amertumes / relevant, atteint, du désabusement.

DÉSADDICTION-S / DÉSADDICTIF / DÉSADDICT – Désintoxication, sevrage, délivrance, des dépendances / relevant, de la désaddiction.

DESCARTES, R.Philosophe, scientifique, France, 16e/17e s.

DESCENDANCE-S / DESCENDANT-S – Lignée & lignage, filiation, progéniture / néogénération.

DESCRIPTION-S / DESCRIPTIF / DÉCRIT – Définition & développement, état, représentation & exposé / relevant, de la description.

DÉSENGAGEMENT-S / DÉSENGAGEANT / DÉSENGAGÉ – Désertion & retrait, abandon & défection, renonciation / relevant, du désengagement.

DÉSESPÉRANCE-S / DÉSESPÉRANT – Désespoir, tristesse, découragement / déprimant.

DÉSESPOIR-S / DÉSESPÉRÉ – Affliction, abattement, accablement & détresse / anéanti.

DÉSHÉRENCE-S morale-s / DÉSHÉRENT – Abandonnisme, déréliction, vacuité / relevant, de la déshérence.

DÉSIDÉALISATION-S / DÉSIDÉALISÉ – Démoralisation, désaffection, désenchantement / lié, à la désidéalisation.

DÉSILLUSIONNEMENT / DÉSILLUSIONNÉ – Désenchantement & désappointement, déception & déconvenue, déboire / relevant, atteint, du désillusionnement.

DÉSINTÉRESSEMENT-S / DÉSINTÉRESSÉ – Générosité, abnégation & détachement, altruisme & renoncement / relevant, du désintéressement.

DÉSINTOXICATION-S / DÉSINTOXIQUÉ – Sevrage, délivrance, des dépendances, désaddiction / relevant, de la désintoxication.

DÉSINVESTISSEMENT-S / DÉSINVESTI – Retrait, désintérêt, indifférence / démobilisé.

DÉSIR-S D’ENFANT-S – Aspirations, souhaits, attentes familiaux, en matière, de naissance, de progéniture, parentalité.

DÉSIR-S / DÉSIRANT / DÉSIREUX / DÉSIRÉ – Aspiration, souhait, attente / relevant, du désir.

DESJARDINS, A.Intellectuel, auteur spiritualiste, France, 20e/21e s.

DÉSOCIALISATION-S / DÉSOCIALISÉ – Désinsertion, non-intégration, auto/exclusion, de la vie, en société, de la communauté, la collectivité / marginalisé.

DESPOTISME / DESPOTIQUE – Absolutisme & totalitarisme, tyrannie & arbitraire, oppression / relevant, du despotisme.

DESPOTISME ÉCLAIRÉPouvoir politique monarchique, guidé, par la raison, Europe, 18e s.

DESSEIN EXISTENTIEL – Projet & ambition, intention, objectif, de vie, d’avenir, axiologiques personnels.

DESSEIN-S – Projet & ambition, intention, objectif.

DESSERT-S – Dernier plat, d’un repas, généralement, sucré.

DESSIN-S ANIMÉ-SFilm-s, d’animation, imitant, les mouvements, par projection, de dessins successifs, illustrant, les déroulements vidéo.

DESSIN-S / DESSINÉ – Esquisse visuelle, croquis, représentation graphique / figuré.

DESTINATION-S DE VOYAGE-S – Objectif, de déplacement, vers un lieu, de tourisme, séjour, villégiature, de vacances.

DESTINÉE-S – Destin, avenir & sort, existence.

DESTIN-S – Destinée, providence, trame existentielle – avenir, vie prédéterminés.

DÉTACHEMENT / DÉTACHÉ – Ataraxie, renoncement, équanimité & sérénité / relevant, du détachement.

DÉTENTE-S / DÉTENDU – Apaisement, repos, délassement / relevant, de la détente.

DÉTENTE-S MUSCULAIRE-S – Décontraction, extension, relaxation.

DÉTERMINATION-S / DÉTERMINANT / DÉTERMINÉ – Résolution, volonté, opiniâtreté / relevant, de la détermination.

DÉTERMINISME / DÉTERMINISTE – Philosophie, postulant, que la réalité, est déterminée, par des précédents, antécédents, selon, un principe, de causes, à effets / relevant, du déterminisme.

DÉTRACTION-S / DÉTRACTEUR-S – Dénigrement, critique, calomnie & médisance / accusateur.

DÉTRAQUEMENT-S / DÉTRAQUÉ – Dérèglement, perturbation, désordre / lié, au détraquement.

DETTE-S PUBLIQUE-S / ENDETTEMENT / ENDETTÉ – Dus & arriérés, débits & créances, découverts & déficits, de la collectivité nationale, France / relevant, de la dette & l’endettement.

DETTE-S SOCIALE-S – Dû & arriéré, débits & créances, découverts & déficits, des comptes publics sociaux, France.

DEUIL-S / ENDEUILLÉ – Affliction, malheur, épreuve / frappé, par le deuil.

DEUS EX MACHINA / Dénouement « providentiel » – Intervention inattendue, inespérée, décisive, de résolution, in extremis, d’une situation inextricable, désastreuse.

DEUST, Diplôme d’Études Universitaires, Scientifiques & Techniques – Diplôme-s, de l’enseignement supérieur technologique, de premier cycle, France.

DEUX-ROUES MOTORISÉ-S / SCOOTER – Véhicule, de transport, de personnes, muni, de deux- roues, à moteur.

DEUXIÈME CYCLE UNIVERSITAIREÉtudes, de l’enseignement supérieur général, menant, en deux ans, au diplôme & grade, de Master 2, Bac +5, France.

DEUXIÈME HOMME, LELivre de sociologie, France, 21e s.

DÉVALORISATION / DÉVALORISANT / DÉVALORISÉ – Discrédit, dépréciation, déconsidération / relevant, de la dévalorisation.

DÉVALUATION-S / DÉVALUÉ – Dépréciation, dévalorisation, amoindrissement / relevant, de la dévaluation.

DÉVELOPPEMENT / DÉVELOPPÉ – Épanouissement & enrichissement, évolution & progrès, essor / relevant, du développement.

DÉVELOPPEMENT PERSONNELEnsemble, de procédés, de réalisation, de soi : « aller bien, mieux progresser, devenir meilleur, optimiser, ses potentiels »…

DEVENIR LE MEILLEUR DE SOI-MÊMELivre de psychologie, États-Unis, 20e s.

DÉVIANCE-S / DÉVIANT / DÉLINQUANCE-S / DÉLINQUANT – Transgressions : contraventions, délits, crimes : infractions, contre les biens, les personnes / hors-la-loi.

DEVIENS, CE QUE TU ES ! – Maxime philosophique antique, Grèce, 5e s. av. J.-C.

DÉVOIEMENT-S / DÉVOYÉ – Perversion, déviance, écart / relevant, atteint, de dévoiement.

DÉVOILEMENT-S / DÉVOILÉ – Divulgation, révélation, exhibition / relevant, du dévoilement.

DEVOIR-S – Obligations & impératifs, responsabilités, charges.

DÉVORATION-S / DÉVORATEUR / DÉVORÉ – Cannibalisme, anthropophagie, ingestion, de chair humaine : métaphore : sacrifice, d’autrui / relevant, de la dévoration.

DÉVOUEMENT-S / DÉVOUÉ – Abnégation, générosité, attachement & loyauté / relevant, du dévouement.

DIABLE VAUVERT, AU – Métaphore : très loin, de façon, inaccessible, malaisée.

DIAGNOSTIC-S / DIAGNOSTIQUÉ – Identification, évaluation, appréciation, d’une réalité, une problématique données, par leurs manifestations spécifiques / relevant, du diagnostic.

DIALECTIQUE-S / DIALECTICIEN-S – Logique, argumentation, raisonnement, en « thèse, antithèse, synthèse » : échanges, questionnements, interprétations / relevant, tenant, de la dialectique.

DIALOGUE-S – Communication : débat, échange, discussion.

DIAPHRAGME / DIAPHRAGMATIQUE – Muscle, séparant, le thorax, de l’abdomen, se contractant & décontractant, lors, de l’inspiration & l’expiration / relevant, du diaphragme.

DICHOTOMIE-S / DICHOTOMIQUE – Contraste, opposition, antagonisme / lié, à la dichotomie.

DICO ADOLivre de santé, France, 21e s.

DICTIONNAIRE DE L’ADOLESCENCE ET DE LA JEUNESSELexique holiste, transversal, pluridisciplinaire, de sciences humaines & sociales, santé, droit, France, 21e s.

DICTIONNAIRE DU DIABLE, LERecueil littéraire, de définitions, États-Unis, 20e s.

DIDEROT, D.Écrivain, philosophe, encyclopédiste, France, 18e s.

DIÉTÉTIQUE-SDiète, équilibre alimentaire, hygiène nutritionnelle / nutritivement, équilibré.

DIETRICH, M.Actrice, artiste chanteuse, Allemagne, États-Unis, 20e s.

DIEU : UNIQUE TRINITAIRE – Entité suprême universelle, salutaire, à triple composante, de la religion monothéiste chrétienne : Père, Fils, Saint-Esprit.

DIFFAMATION-S / DIFFAMATOIRE / DIFFAMÉ – Allégation hostile : calomnie & médisance, dénigrement, accusation / relevant, de la diffamation.

DIFFÉRENCE-S / DIFFÉRENTIEL / DIFFÉRENT – Dissemblance, disparité, discordance & opposition / relevant, de la différence.

DIFFÉRENCIATION-S / DIFFÉRENCIATEUR / DIFFÉRENCIÉ – Distinctions, discriminations, séparations / relevant, de la différenciation.

DIFFICULTÉ-S D’IDENTITÉ – Problèmes, de caractère, d’individualité, de singularité, des êtres humains.

DIFFICULTÉ-S / DIFFICULTUEUX / DIFFICILE – Problème & peine, embarras & ennui, tracas & adversité / relevant, de la difficulté.

DIFFICULTÉ-S ENDOGÈNE-S – Problème-s, d’origine, de nature, d’effets internes.

DIFFICULTÉ-S EXOGÈNE-S – Problème-s, d’origine, de nature, d’effets externes.

DIFFICULTÉ-S SCOLAIRE-S – Problème-s lié-s, aux études, cursus académiques, formations éducatives, d’enseignement.

DIFFICULTÉ-S SOCIOÉCONOMIQUE-S – Problèmes, de type social & économique : collectifs, relationnels, des groupes & des conditions, de vie, matérielles, productives.

DIGNITÉ / DIGNE – Respectabilité, noblesse, grandeur / relevant, de la dignité.

DILEMME-S – Choix, alternative, option cornéliens.

DIMENSION / ESSENCE / PÔLE ANATOMIQUES & BIOPHYSIQUES, MATÉRIELS – Typologie psychosociologique, de sciences humaines, sociales : physiologie, subsistance, France, 20e s.

DIMENSION / ESSENCE / PÔLE COGNITIFS & MENTAUX, INTELLECTUELS & RATIONNELS – Typologie psychosociologique, de sciences humaines, sociales : pensée, raisonnement, France, 20e s.

DIMENSION / ESSENCE / PÔLE PSYCHOAFFECTIFS & ÉMOTIONNELS, RELATIONNELS – Typologie psychosociologique, de sciences humaines, sociales : personnalité & sentiments, liens psychiques, France, 20e s.

DIMENSION / ESSENCE / PÔLE SOCIAUX, COMPORTEMENTAUX & ORGANISATIONNELS – Typologie, de nature psychosociologique, de sciences humaines, sociales : sociabilité, conduites & gestion-mode, de vie, France, 20e s.

DIMENSION / ESSENCE / PÔLE SPIRITUELS & MORAUX, DES VALEURS & IDÉOLOGIQUES – Typologie psychosociologique, de sciences humaines, sociales : axiologie, idéaux, France, 20e s.

DINKMEYER, D., Sr & Jr / MCKAY, G. D. & J. L. – Psychologues, États-Unis, 20e/21e s.

DIONYSISME / DIONYSIAQUEPar opposition nietzschéenne, à l’apollinisme, plus rigoriste, exubérance, pétulance, richesse, de l’existence / relevant, du dionysisme, de Dionysos.

DIOXYDE DE CARBONEGaz & anhydride carboniques, CO2, composé inorganique, incolore, inodore, à saveur piquante.

DIPLÔME-S D’ÉCOLE-S DE COMMERCECertification, de l’enseignement supérieur sélectif, non universitaire, de management, France.

DIPLÔME-S DE GRANDE-S ÉCOLE-SCertification, de l’enseignement supérieur sélectif, non universitaire, France.

DIPLÔME-S D’ÉTUDES SUPÉRIEURES / UNIVERSITAIRE-S Certification, de cursus supérieur, général, professionnel, technologique universitaire & d’école post-bac, France.

DIPLÔME-S D’INGÉNIEURCertification, d’enseignement supérieur sélectif, non universitaire, scientifique, d’ingénieur, France.

DIPLÔME-S / DIPLÔMANT – Certification académique, des enseignements, secondaires & supérieurs, France / menant, à un diplôme.

DIPLÔME-S PROFESSIONNALISÉ-S / PROFESSIONNEL-S – Certification, de cursus secondaire & supérieur, en formation classique & alternance, préparant, directement, à l’emploi, France.

DIPLÔME-S UNIVERSITAIRE-S PROFESSIONNALISÉ-S – Certification, de cursus supérieurs, d’université, en formation classique & alternance, menant, directement, à l’emploi, France.

DIPLÔMÉ-S, Jeune-s – Adojeunes qualifiés, des certifications, d’enseignements, secondaires & supérieurs, généraux, professionnels, technologiques, France.

DIRECTION : DE VIE / DIRECTIONNEL – Gestion & organisation, sens & choix, orientation & conduite propres, existentiels / relevant, de la direction.

DIRECTIVITÉ-S / DIRECTIF – Fait, de fixer, d’autorité, des objectifs, orientations / relevant, de la directivité.

DIRECTOIRERégime politique censitaire, d’une partie, de la Première République, France, 18e s.

DISCERNEMENT-S – Intelligence, perspicacité, clairvoyance & sûreté, de jugement.

DISCIPLINE-S DE VIE – Organisation, rigueur, méthode & règle existentielles.

DISCIPLINE-S / DISCIPLINÉ – Organisation, rigueur, méthode & règle / ordonné.

DISCOURS DE LA MÉTHODEŒuvre de philosophie, France & Pays-Bas, 17e s.

DISCOURS SUR L’ÉDUCATION DES JEUNES – Communication philosophique, Grèce, 4e s. av. J.-C.

DISCRIMINATION-S / DISCRIMINATOIRE / DISCRIMINANT / DISCRIMINÉ – Différenciation, ségrégation & apartheid, distinction / relevant, de la discrimination.

DISJONCTION-S / DISJONCTIF – Dislocation, désunion, effondrement : métaphore / relevant, de la disjonction.

DISPONIBILITÉ-S / DISPONIBLE – Disposition, vacance, liberté / en disponibilité.

DISPUTATIO / « Débat dialectique » – Méthode d’enseignement, de recherche, d’examen universitaire, en scolastique médiévale européenne.

DISPUTE-S FAMILIALE-S – Différend, discorde, altercation, au sein, d’une famille.

DISSEMBLANCE-S / DISSEMBLABLE – Différence & divergence, disparité, contraste / relevant, de la dissemblance.

DISSERTATION-S / DISSERTATIF – Exposé, composition, rédaction scolaires, écrits / relevant, de la dissertation.

DISSIMULATION / DISSIMULATEUR / DISSIMULÉ – Duplicité, hypocrisie & fourberie, occultation / relevant, de la dissimulation.

DISTANCIATION-DÉSIDÉALISATION – Recul, relativisation, démarquage / désacralisation, désublimation, abaissement.

DISTANCIATION-S / DISTANCIÉ – Recul, relativisation, démarquage / lié, à la distanciation.

DISTORSION-S : COGNITIVE-S / ÉMOTIONNELLE-S / COMPORTEMENTALE-S – Déformation & altération, déséquilibre & inversion, confusion & erreur, des pensées et, donc, des affects, attitudes.

DISTRESS – « Mauvais stress », inhibiteur nocif, par opposition, à l’eustress : « bon stress », mobilisateur bénéfique.

DITES OUI AU CHANGEMENTLivre de psychologie, États-Unis, Canada, 21e s.

DIVERGENCE-S / DIVERGENT – Dissension, désaccord, antagonisme / lié, à la divergence.

DIVINE COMÉDIEŒuvre, de littérature poétique, États italiens, 14e s.

DIVISEUR-S COMMUN-S – Ce qui désunit, sépare, désolidarise fort, la majorité, la plupart, l’ensemble, de la communauté, des humains.

DIVORCE-S / DIVORCÉ-S – Rupture, séparation, désunion juridiques, d’un mariage civil / relevant, du divorce.

DIX CALAMITEUSES – Dernière décennie, de « crise » socioéconomique & morale, monde, 21e s.

DOC ? J’AI BESOIN D’AIR !Livre, de psychologie & santé, France, 21e s.

DOC ? J’AI UNE LOVE LIFE !Livre, de psychologie & santé, France, 21e s.

DOC, LEC. Spitz, médecin pédiatre, consultant, intervenant, de médias audiovisuels, France, 20e/21e s. / Puis, W. Pavageau, médecin sexologue, consultant, intervenant, de médias audiovisuels, France, 20e/21e s.

DOCTORAT-S / DOCTORAL / DOCTEUR-SQuatrième & dernier grade, de cursus supérieur, diplôme, de troisième cycle universitaire, bac +8, système européen, d’études, LMD, France & Europe / lié, au doctorat / titulaire, d’un doctorat.

DOLTO, C.Médecin pédiatre, France, 20e/21e s.

DOLTO, F.Médecin pédiatre, psychanalyste, France, 20e s.

DOMAINE-S D’ACTIVITÉ-S : PROFESSIONNELLE-S – Champ, de compétences, afférent, au métier, à l’emploi, au travail, exercés, en une carrière donnée.

DOMINATION-S / DOMINATEUR / DOMINANT / DOMINÉ – Ascendant & hégémonie, emprise & prépondérance, influence & pouvoir / relevant, de la domination.

DON DE SOI – Entier dévouement personnel, au profit, d’autrui.

DONNÉES DE FOND, D’UN COURS – Fondamentaux essentiels, d’un enseignement, à retenir, par l’élève & l’étudiant.

DON-S – Aptitude, capacité, talent.

DOPAMINENeurotransmetteur chimique moléculaire, transmettant, des informations, entre les neurones cérébraux.

DOSSIER-S : académique-s – Ensemble, des éléments, retraçant, les parcours, résultats, d’études, des élèves & étudiants.

DOSTOÏEVSKI, F.Écrivain littéraire, Russie, 19e s.

DOULEUR-S / DOULOUREUX – Souffrance, épreuve, tourment & peine / lié, à la douleur.

DOUTE-S / DUBITATIF / DOUTEUX – Incertitude, perplexité, scepticisme / relevant, du doute.

DOXA-SOpinions partagées, d’une population, concernant, les attitudes sociales.

DRAGUE-S / DRAGUEUR-S / DRAGUÉ-S – Approches, de séduction, d’autrui / relevant, de la drague.

DRAME-S / DRAMATIQUE – Catastrophe, tragédie, désastre / relevant, du drame.

DROGUE-S / STUPÉFIANT-S / DROGUÉ-S – Substances psychotropes toxiques, naturelles & synthétiques, licites ou, illicites, affectant, tout le système neuronal – causant, fortes dépendances, assuétudes, accoutumances / toxicomane, addict, intoxiqué / relevant, contenant, absorbant, de la drogue.

DROIT À LA DIFFÉRENCE – Droit, à la reconnaissance, de sa « singularité personnelle ».

DROIT À L’INDIFFÉRENCE – Droit, à la neutralité, la non-réactivité, face, aux spécificités, de chacun-e.

DROIT LÉGAL – Latitude, juridiquement, garantie, par la loi valide & réglementation juridique, en vigueur.

DROITETendance idéologique politique, dite, « conservatrice », par rapport, à la gauche, dite, « progressiste », France, dep., la fin, du 18e s.

DROITES AUJOURD’HUI, LESLivre, de sciences politiques, France, 21e s.

DROIT-SRègles structurant, les conduites sociétales humaines, les liens sociaux & latitudes, juridiquement, garanties, par les lois, en vigueur.

DROIT-S / DEVOIR-S, DU MINEUR / JEUNE / DE LA JEUNESSE – Latitudes sociétales, légales, des jeunes, mineurs & majeurs, tempérées, par leurs obligations, responsabilités.

DROIT-S NATUREL-SNormes, appréhendant, la nature, la destinée humaines.

DROITS DE L’HOMMEDroits humains, universels & intemporels, inaliénables, irrévocables & inconditionnels, au-delà, du droit particulier, localement, applicable.

DROITURE-S : morale-s / DROIT – Rectitude personnelle éthique, axiologique, ontologique / relevant, de la droiture.

DRT, Diplôme de Recherche Technologique – Diplôme bac +6, de troisième cycle, des enseignements supérieurs technologiques, France.

DU, Diplôme Universitaire – Certification professionnalisée, propre, à un établissement, d’enseignement supérieur, France.

DUCLOS, G. / LAPORTE, D. / ROSS, J. – Psychoéducateur / psychologue / psychoéducateur, psychothérapeute, Canada, 20e/21e s.

DUPIN, É.Journaliste, écrivain, France, 20e/21e s.

DUPLICITÉ / DUPLICE – Mauvaise foi & faux-semblant : sournoiserie, hypocrisie, dissimulation / relevant, de la duplicité.

DURÉE-S / DURABLE – Période, temps, moment / constant, continu, stable : dans le temps.

DUT, Diplôme Universitaire de Technologie – Certification, de premier cycle, des études supérieures technologiques, France.

DYNAMISME-S / DYNAMIQUE – Vitalité, énergie, entrain / relevant, du dynamisme.

DYSFONCTIONNEMENT-S / DYSFONCTIONNEL – Dérèglement, anomalie, défaut / relevant, du dysfonctionnement.

DYSLEXIE-S / DYSLEXIQUE – Trouble, de l’apprentissage, la lecture, l’orthographe, sans atteinte intellectuelle, psychiatrique, sensorielle / relevant, atteint, de la dyslexie.

DYSMORPHOPHOBIE-S / DYSMORPHOPHOBIQUE – Peur irrationnelle, des « anomalies » physiques, trouble, de l’image corporelle / relevant, atteint, de la dysmorphophobie.

 

 

___________ E

 

EAU-XÉlément liquide : métaphore.

ECCLESIA / Assemblée – Assemblée citoyenne populaire, des cités grecques, de l’Antiquité, notamment, athénienne.

ECCLÉSIASTE IIILivre biblique, Moyen-Orient, Antiquité.

ÉCHANGE-S : HUMAIN-S – Communications interactives mutuelles, entre congénères terriens.

ÉCHÉANCE-S / ÉCHU – Terme, délai, date limite / relevant, de l’échéance.

ÉCHEC-S – Insuccès, revers, déboire.

ÉCHEC-S SCOLAIRE-S / UNIVERSITAIRE-S – Difficultés académiques, menant, généralement, au décrochage, à l’arrêt, des études.

ÉCLAIRAGE-S / ÉCLAIRANT / ÉCLAIRÉ – Perspective, avis, guidance / relevant, de l’éclairage.

ÉCLECTISME / ÉCLECTIQUE – Diversité de goûts, largesse d’esprit, universalité culturelle, intellectuelle, morale / relevant, de l’éclectisme.

ÉCOLE-S CATHÉDRALE-S & ÉPISCOPALE-SInstitution européenne médiévale, de cursus, d’enseignements supérieurs.

ÉCOLE-S & GRANDE-S ÉCOLE-S DE COMMERCEÉtablissement sélectif commercial, privé, d’études supérieures, en management, économie, gestion, « affaires », France.

ÉCOLE-S & GRANDE-S ÉCOLES D’INGÉNIEURSÉtablissement scientifique sélectif, public & privé, d’enseignement supérieur, en ingénierie, France.

ÉCOLE-S / SCOLAIRE – Établissement, d’enseignement, secondaire & supérieur / relevant, de l’école.

ÉCONOMIE-S / ÉCONOMIQUE / ÉCONOME / ÉCONOMISÉ – Production, distribution, échange, consommation, de biens, services – épargne, gain, bonne gestion / relevant, de l’économie.

ÉCOUTE-S : DES AUTRES / ÉCOUTANT / ÉCOUTÉ – Attention portée, à autrui, par l’audition, en échanges, d’émetteur, à récepteur / relevant, de l’écoute.

ÉCOUTE-S MUSICALE-S – Audition, d’œuvres, de musique.

ÉCOUTEUR-S / BALADEUR-S MP3 – Lecteur numérique, d’écoute musicale.

ÉCRAN-S : VIDÉO – Dispositif, de visionnage audiovisuel.

ÉCRIT, MODE – Type d’expression, reposant, sur des signes graphiques d’écriture.

ÉCRIT-S / SCRIPTURAL – Production, de signes graphiques d’écriture / relevant, de l’écrit.

ÉCRITUREGraphie & alphabet, style écrit, rédaction.

ÉCRITURE, des jeunes – Production écrite, littéraire, de la jeunesse.

ÉCRITURES, LES SAINTESTextes bibliques, testamentaires, évangéliques canoniques « sacrés », judéo-chrétiens, Moyen-Orient, Antiquité.

ECTOPLASME-S / ECTOPLASMIQUE – Fantôme, spectre, émanation supposés – métaphore : humain inexistant / spectral, falot, transparent.

ÉCUEIL-S – Difficulté, obstacle, danger.

ÉCUME DES JOURS, L’Œuvre de littérature, France, 20e s.

ÉDEN / ÉDÉNIQUE – Paradis terrestre, lieu, de délices, état, de grâce / relevant, de l’Éden.

ÉDIT DE MILAN / DE CONSTANTIN – Décret, de tolérance religieuse, liberté, de culte, Empire romain, 4e s.

ÉDUCATEUR-S / ÉDUQUÉ-S – Formateur, guide, pédagogue / formé, guidé, instruit.

ÉDUCATION ANDRO-ADOJEUNOLOGIQUE – Apprentissage, formation, guidance, d’Andro-AdoJeunologie® : coaching / conseil de vie, pour les 15-24 ans masculins.

ÉDUCATION-S / ÉDUCATIF / ÉDUCATIONNEL / ÉDUCATEUR-S / ÉDUQUÉ-S – Apprentissage, formation, enseignement : familiaux, en études / relevant, de l’éducation, des sciences éducatives.

ÉDUQUER LES JEUNES, MALGRÉ TOUTLivre de psychologie, Belgique, 21e s.

EFFET-S – Résultat & conséquence, incidence & impact, retentissement & portée.

EFFICACITÉ-S / EFFICACE – Aptitude, à atteindre, un effet escompté / relevant, de l’efficacité.

EFFORT-S – Application, concentration & peine, volonté.

EFFROI-S / EFFRAYANT / EFFRAYÉ – Frayeur, épouvante, angoisse / relevant, de l’effroi, la frayeur.

ÉGALITÉ-S D’ÂME – Équanimité, détachement, ataraxie : stoïcisme, euthymie, constance morale.

ÉGALITÉ-S DES SEXES – Parité, similitude, équivalence, entre hommes & femmes.

ÉGALITÉ-S / ÉGALITAIRE / ÉGAL – Parité, similitude, équivalence / relevant, de l’égalité.

ÉGLISE D’ANGLETERREÉglise chrétienne anglicane, officielle, d’Angleterre.

ÉGLISE-S / ECCLÉSIAL – Communauté spirituelle, institution ecclésiale, des religions chrétiennes : catholique, orthodoxe, protestantes / relevant, de l’Église.

EGOPersonnalité, tempérament, caractère : représentation & conscience, de soi, attributs, innés & acquis, sujet pensant.

ÉGOCENTRISME-S / ÉGOCENTRIQUE – Individualisme « narcissique », sentiment, de toute puissance, excès, de conscience, de soi / relevant, de l’égocentrisme.

ÉGOÏSME-S / ÉGOÏSTE-S – Individualisme, intéressement, autocentration / autocentré.

ÉGOTISME-S / ÉGOTISTE – « Culte », de soi-même, autosuffisance, intérêt excessif, de soi / relevant, de l’égotisme.

ÉJACULATION-S / ÉJACULATOIRE / ÉJACULATEUR – Émission biologique orgasmique, sexuelle masculine / relevant, de l’éjaculation.

ÉLECTION-S PRÉSIDENTIELLE-S FRANÇAISE-SDésignation, au suffrage universel direct, par le peuple citoyen, électeur, du chef de l’État & de l’Exécutif national, France.

ÉLECTROHYPERSENSIBILITÉ, Syndrome, d’, EHS / ÉLECTROHYPERSENSIBLE – Sensibilité électromagnétique supposée, aux champs, ondes afférents, avec hypothétiques, possibles, symptômes liés / relevant, atteint, de l’électrohypersensibilité.

ÉLEVAGE-S : ÉDUCATIF-S / ÉLEVÉ – Éducation, formation, instruction / éduqué.

ÉLÉVATION : DE SOI / MÉTAPHYSIQUE / MORALE / SPIRITUELLE – Dépassement, de soi, sublimation, transcendance personnelle : en réalisation, accomplissement, de soi.

ÉLÈVE-S – Scolarisé, des cursus, des enseignements, secondaires & supérieurs, collégien, lycéen, apprenti, étudiant, France.

ÉLITE-S / ÉLITAIRE – Minorité sociétale, à statut supérieur, par certaines vertus, socialement, distinguées / relevant, de l’élite.

ÉLITISME-S / ÉLITISTE – Déterminisme social : immobilité sociétale, promotion, des meilleurs minoritaires, mise, à l’écart, de la majorité / relevant, de l’élitisme.

ELKING, A. – Psychologue, États-Unis, 20e/21e s.

ELLIPSE-S / ELLIPTIQUE – Raccourci allusif, métaphore : minimalisme / relevant, de l’ellipse.

ELLIS, A.Psychologue, États-Unis, 20e/21e s.

ÉLOIGNEMENT-S / ÉLOIGNÉ – Distance & indifférence, retrait, absence / en éloignement.

ÉLYSÉE, L’Présidence, de la République française, siège, du chef, de l’État & de l’Exécutif national, France, dep., le 19e s.

ÉMANCIPATION / ÉMANCIPATOIRE / ÉMANCIPATEUR / ÉMANCIPÉ – Libération, indépendance, souveraineté / relevant, de l’émancipation.

ÉMANCIPATION-S FAMILIALE-S – Libération, indépendance, souveraineté, du jeune, à l’égard, de sa famille verticale, d’origine.

EMBAUCHE-S / EMBAUCHEUR-S / EMBAUCHÉ-S – Engagement, recrutement, enrôlement / recruteur / recruté.

ÉMETTEUR-S / ÉMIS – Locuteur, sujet parlant, producteur, d’un message oral linguistique, à destination, d’un récepteur humain, à l’écoute / produit, proféré.

ÉMISSION-S : AUDIOVISUELLE-S / RADIOPHONIQUE-S / TÉLÉVISUELLE-SProgrammation médiatique, radio & télédiffusée.

EMMANUELLE, SŒURM. Cinquin, religieuse chrétienne catholique, France, 20e/21e s.

ÉMOTION-S / ÉMOTIONNEL / ÉMOUVANT / ÉMU – Sentiments, affects, réactions : physiques, psychiques, moraux & en lien, avec les cognitions, comportements / relevant, des émotions.

ÉMOTIVISME / ÉMOTIVISTE – Relation d’aide & études, approche psychothérapeutique, basées, sur les émotions, affects, sentiments / relevant, de l’émotivisme.

ÉMOTIVITÉ-S / ÉMOTIF – Affectivité, sensibilité, réactivité émotionnelle / affectif & relevant, de l’émotivité.

EMPATHIE / EMPATHIQUE – Compassion, altruisme, compréhension / relevant, de l’empathie.

EMPIRE IMMOBILEMétaphore issue, de l’image, en Occident, de la Chine impériale, de la dynastie Qing, 17e-20e s.

EMPIRE ROMAIN D’OCCIDENTPartie occidentale, de l’Empire romain, régime politique, de l’Antiquité tardive européenne, Rome, 3e/4e s.-5e s.

EMPLOI-S DE VACANCES – « Petits travaux », de congés, lycéens & étudiants, notamment, estivaux.

EMPLOI-S DU TEMPS – Organisation, activités, programme : planification, calendrier, plan, de travail.

EMPLOI-S : PROFESSIONNEL-STravail, rétribution, contrat : activité, profession, métier.

EMPLOYÉ-S – Salarié, préposé, travailleur.

EMPLOYEUR-S – Recruteur, patron, entrepreneur capitaliste.

EMPREINTE-S – Marque, signe distinctif, trace.

EMPYRÉE-SParadis, séjour, des dieux, firmament & voûte céleste supérieure.

ÉMULATION-S / ÉMULATEUR / ÉMULATIF / ÉMULE – Incitation & motivation, compétition, concurrence / relevant, de l’émulation.

ENA, École Nationale d’Administration – Établissement public, d’enseignement supérieur sélectif, préparant, à la haute fonction publique, France.

ENCOURAGEMENT-S / ENCOURAGEANT / ENCOURAGÉ – Soutien, approbation, incitation / relevant, de l’encouragement.

ENCYCLOPÉDIE ou, Dictionnaire raisonné, des Sciences, des Arts & MétiersOuvrage encyclopédique pluridisciplinaire, des Lumières, France, 18e s.

ENDE (van der), M. / JARRY, M. – Réalisatrice audiovisuelle / journaliste, France, 20e/21e s.

ENDOGAMIE-S : HUMAINE-S & SOCIALE-S / ENDOGAMIQUE / ENDOGAME – Choix, en son environnement : homogénéité, similitude, d’âge, socioéconomique, culturelle, géographique, d’emploi, éducative, idéologique, religieuse… / relevant, tenant, de l’endogamie.

ENDOGÉNÉITÉ-S / ENDOGÈNE – Internalité / interne, lié, à l’intérieur.

ENDORPHINE-S / ENDORPHINIQUE – Substance, du système nerveux central, à propriétés analgésiques / relevant, des endorphines.

ÉNERGIE / ÉNERGIQUE – Force & vigueur, résolution & détermination, volonté & dynamisme / relevant, de l’énergie.

ÉNERGIE-S MENTALE-S – Force, détermination, volonté psychiques, de l’esprit.

ENFANTEMENT-S / ENFANTÉ – Accouchement, délivrance, mise, au monde / mis, au monde.

ENFANTS DÉSUNIS DU LABOUREUR, LESFable, Grèce, 6e s. av. J.-C.

« ENFANTS DU SIÈCLE » – Génération Z, jeunes, de vingt ans & moins, en 2020, nés, au vingt-et-unième siècle, métaphore littéraire, France, 19e s.

ENFANTS TERRIBLES, LESŒuvre de littérature, France, 20e s.

ENFERMEMENT-S / ENFERMÉ – Claustration, isolement, repli, sur soi / reclus.

ENGAGEMENT-S ASSOCIATIF-S – Participation, à un groupement, une organisation, en vue, d’objectifs communs.

ENGAGEMENT-S / ENGAGÉ – Choix idéologiques, moraux, sociaux : en actes, paroles, écrits / en engagement-s.

ENGOUEMENT-S – Passion, enthousiasme, emballement.

ENJEU-X – Hypothèse, de gain & perte, par le biais, d’une action, d’un objectif, d’une réalité donnés.

ENM, École Nationale de la Magistrature – Établissement public sélectif, d’enseignement supérieur, préparant, à la haute fonction publique judiciaire, France.

ENNUI-S / ENNUYEUX / ENNUYÉ – Lassitude morale, spleen, désintérêt / relevant, de l’ennui.

ENRACINEMENT-S / ENRACINÉ – Ancrage, fixation profonde, implantation / ancré, implanté.

ENRICHISSEMENT-S : INTELLECTUEL-S & MORAL-AUX / ENRICHISSANT – Accroissement, développement, élargissement, des choses, de l’esprit & spirituelles / propre, à l’enrichissement.

ENS, École-s Normale-s Supérieure-s – Établissements publics, scientifiques & littéraires, sélectifs, d’études supérieures, en lettres, sciences humaines, sciences, technologie, France.

ENSEIGNANT-S & PROFESSEUR-S – Pédagogues & éducateurs, formateurs, instructeurs, en cursus, d’études, secondaires & supérieures.

ENSEIGNANTS DANS LA TOURMENTELivre, de psychosociologie & sciences de l’éducation, France, 21e s.

ENSEIGNEMENT-S / ENSEIGNÉ-S – Éducation, instruction, formation, en cursus secondaires & supérieurs – préceptes & éclairages, leçons & conclusions – mission, de guidance, conseil / bénéficiaire, relevant, de l’enseignement.

ENSEIGNEMENT-S SCOLAIRE-S – Éducation, instruction, formation, en cursus, d’études : secondaires & supérieurs.

ENTENDEMENT – Intelligence & intellect, jugement & raisonnement, compréhension.

ENTENTE-S – Bonne intelligence & complicité, accord & alliance, harmonie relationnelle & concorde.

ENTHOUSIASME-S / ENTHOUSIASMANT / ENTHOUSIASTE – Exaltation & engouement, fougue & entrain, allégresse & ferveur / relevant, de l’enthousiasme.

ENTRAIDE-S / ENTRAIDANT / ENTRAIDÉ – Solidarité, coopération, soutien & secours, mutuels / relevant, de l’entraide.

ENTRAÎNEMENT-S / ENTRAÎNEUR / ENTRAÎNÉ – Exercice, préparation, training / relevant, de l’entraînement

ENTRAÎNEMENT-S MENTAL-AUX – Exercice, préparation, training psychiques, de l’esprit, intellectuel.

ENTRE ADULTES ET ADOLESCENTSLivre de psychologie, France, 20e s.

ENTRE-DEUX – Intermédiaire, milieu, transition.

ENTRE-SOI – Sociabilité exclusive, discriminante, avec, ses semblables, pairs, congénères.

ENTREPRISE-S / ENTREPRENANT / ENTREPRENEUR-S / ENTREPRIS – Société, firme, compagnie – action, projet, exécution / qui entreprend / relevant, de l’entreprise, de l’action.

ENTRETIEN-S – De concours & d’embauche : entrevue, d’évaluation sélective, en vue, de l’acceptation, en cursus, d’études, l’intégration, dans l’emploi.

ENTRETIEN-S MATÉRIEL-S / ENTRETENU – Subvention, aux besoins, de subsistance, les plus élémentaires / relevant, de l’entretien.

ENVIE-S / ENVIEUX / ENVIÉ – Désir, souhait, jalousie & convoitise / relevant, de l’envie.

ENVIRONNEMENT-S / ENVIRONNANT / ENVIRONNÉ – Contexte & entourage, cadre, de vie, milieu naturel / relevant, de l’environnement.

ENVOÛTEMENT-S / ENVOÛTANT / ENVOÛTÉ – Sortilège, ensorcellement, fascination & saisissement / relevant, de l’envoûtement.

ÉPANOUISSEMENT-S / ÉPANOUISSANT / ÉPANOUI – Plénitude, bonheur, développement personnels, psychiques & moraux, optimum / relevant, de l’épanouissement.

ÉPHÉBIE / ÉPHÈBE-SFormation, militaire & civique, des jeunes gens masculins, avant, leur adultisme, en Antiquité grecque, notamment, athénienne / jeune homme.

ÉPICES D’ANCIEN RÉGIME – Redevances rémunératrices, parfois, corruptrices, des plaideurs, aux juges, France, 16e-18e s.

ÉPICTÈTEPhilosophe, Grèce, 1er/2e s.

ÉPICUREPhilosophe, Grèce, 4e/3e s. av. J.-C.

ÉPICURISME / ÉPICURIEN-S – École philosophique, prônant, bonheur & sagesse, aux fins, d’atteindre, la paix, de l’âme : ataraxie, Grèce, 4e/3e s. av. J.-C. / relevant, tenant, de l’épicurisme.

ÉPILEPSIE-S / ÉPILEPTIQUE – Pathologie nerveuse, à troubles convulsifs, sensoriels / atteint, relevant, de l’épilepsie.

ÉPÎTRE AUX GALATESLivre, du Nouveau Testament biblique, Moyen-, Orient, Antiquité.

ÉPOQUE CONTEMPORAINEPériode historique actuelle, depuis, les débuts, du 19e s., en Europe.

ÉPREUVE-S : adversité / ÉPROUVANT – Douleur, malheur, souffrance / pénible.

ÉPREUVE-S ORALE-S : scolarité – Examen, interrogation, composition scolaires, sur le mode verbal, non écrit.

ÉQUANIMITÉ / ÉQUANIME – Égalité, d’âme, détachement, sérénité / relevant, de l’équanimité.

ÉQUILIBRE, LABEUR-DÉTENTE – Balance, répartition satisfaisantes, épanouissantes, entre l’activité, de travail & celle, du loisir.

ÉQUILIBRE-S : psychomoral-aux / ÉQUILIBRANT / ÉQUILIBRÉ – Harmonie, santé, stabilité psychiques : cognitives, émotionnelles, comportementales / relevant, de l’équilibre psychomoral.

ÉQUIPE-S PÉDAGOGIQUE-S – Enseignants, travaillant, en réseau, de façon, interactive, pour optimiser, la qualité, l’efficacité, de l’enseignement, de façon, pluridisciplinaire.

ÉQUITÉ / ÉQUITABLE – Justice, égalité, impartialité / relevant, de l’équité.

ÉRASTE-SHomme adulte, en relation, de couple, avec, un adolescent, en l’Antiquité gréco-romaine.

ÈRE MODERNEPériode historique, de la fin, du Moyen Âge, à la fin, du 18e s., en Europe.

ÉRECTION-S : masculine-s – Rigidité, turgescence, gonflement organiques sexuels mâles.

ERGONOMIE-S / ERGONOMIQUE – Analyse, des conditions, de travail, de l’adéquation, homme & machine & emploi / relevant, de l’ergonomie.

ERIKSON, E. H.Psychanalyste, États-Unis, 20e s.

ÉROMÈNE-SAdolescent, en relation, de couple, avec, un homme adulte, en l’Antiquité gréco-romaine.

ÉROSPersonnage, de fiction mythologique, grecque antique & amour.

ERRANCE-S / ERRANT – Instabilité, incertitude, cheminement, sans buts / en errance.

ERREUR-S / ERRONÉ – Faute & manquement, inexactitude, méprise & confusion / relevant, de l’erreur.

ESCLAVAGE-S / ESCLAVAGISTE-S / ESCLAVE-S – Asservissement & servitude, soumission & assujettissement, dépendance / relevant, de l’esclavage.

ÉSOPEÉcrivain littéraire, Grèce, 7e/6e s. av. J.-C.

ESPACE-S / SPATIAL – Aire, surface, étendue / relevant, de l’espace.

ESPACE-S-TEMPS, CONTINUUM-S – Continuité, entre la dimension spatiale & temporelle.

ESPÉRANCE-S – Attente, idéal, espoir : vertu théologale, d’allégresse, Bible néotestamentaire, Moyen-Orient, 1er/2e s.

ESPÉRANCE-S DE VIEDurée, de vie, moyenne, pour une population donnée.

ESPOIR-S / ESPÉRÉ – Attente, espérance, aspiration & désir / relevant, de l’espoir.

ESPRITRaison, spiritualité, âme : psyché, intellect, pensée.

ESPRIT DES LOIS, DE L’Œuvre, de sciences politiques, France, Suisse, 18e s.

ESPRIT : SAINT, TRINITÉSaint-Esprit, Esprit, de Dieu, troisième entité trinitaire, avec le Père, le Fils, dans la foi chrétienne.

ESSAIS SUR LE DÉVELOPPEMENT MORALOuvrage, de psychologie axiologique, États-Unis, 20e s.

ESSENTIEL – Primordial & fondamental, capital & principal, important & fond.

ESTIME DE SOIAcceptation sociale, par autrui, acceptation, de soi-même, amour, de soi, par soi-même, foi, en sa valeur propre : confiance, en soi, assurance, affirmation, de soi.

ESTIME / ESTIMABLE / ESTIMÉ – Égards, considération, respect / relevant, de l’estime.

ÉTABLISSEMENT-S D’ENSEIGNEMENT / SCOLAIRE-S – Structure éducative, publique & privée, secondaire & supérieure, de formation générale & professionnelle & technologique, France.

ÉTAPE-S – Gradation, passage & palier, phase & stade.

ÉTAT DE DROITPrimauté légale, démocratie, « souveraineté populaire » : hiérarchie, des normes, séparation, des pouvoirs, limitations, de la puissance publique.

ÉTAT DE NATUREDroits naturels, absence, de règles, humanité présociale.

ÉTAT-S D’ÂME – Humeur, sentiment, conscience morale & scrupules.

ÉTAT-S DE CONSCIENCE MODIFIÉ-SÉtat mental spécifique, différent, de l’état habituel, de conscience ordinaire.

ÉTAT-S DE FLOW / FLUX : CRÉATIFÉtat mental modifié, de conscience, d’intense concentration productive, inventive, fructueuse.

ÉTAT-S D’ESPRIT – Mentalité, représentation mentale, situation & réalité psychiques.

ÉTAT-S NON ORDINAIRE-S DE CONSCIENCE – État mental spécifique, différent, de l’état, de conscience, ordinaire.

ÉTAT-S ORDINAIRE-S DE CONSCIENCE – État mental habituel, « normal », différent, de l’état, de conscience, modifié.

ÉTAT-S RÉACTIONNEL-S – État pathologique réactif, suscité, par un traumatisme psychique.

ÉTATS / TROUBLE BIPOLAIRES / Ex-psychose maniaco-dépressive, PMD – Troubles, de l’humeur, euthymie, dépression, euphorie, manie, hypomanie.

ÉTHIQUE À NICOMAQUE, L’Livre de philosophie, Grèce, 4e s. av. J.C.

ÉTHIQUE UNIVERSELLEStade, le plus avancé, de la conscience morale personnelle, selon, une typologie psychomorale.

ÉTHIQUE-SDéontologie, principes & rectitude, axiologie & téléologie / relevant, de l’éthique.

ETHNIE-S / ETHNIQUE – Groupe humain, à structuration homogène, uni, par une communauté morale, de civilisation, collectivement, consciente / relevant, de l’ethnie.

ÉTHOLOGIE / ÉTHOLOGIQUE – Étude, des mentalités, mœurs, comportements, des animaux & humains, en leur milieu naturel / relevant, de l’éthologie.

ETHOSCaractères, propres, à un groupe humain, issu, d’une même société.

ÊTREÉtat ontologique : biophysique & matériel, psychomental & intellectuel, spirituel & des valeurs, social & organisationnel, psychoaffectif & relationnel, des humains.

ÊTRE HEUREUX, POUR RÉUSSIR, DANS SA VIE – Article sociologique, de quotidien, de presse écrite, d’information, France, 21e s.

ÉTUDES, À L’ÉTRANGER – Formations, des cursus, secondaires & supérieurs, hors, de France.

ÉTUDES COURTES – Formations, de cursus secondaires & premier cycle, des enseignements supérieurs : en filières générales, professionnelles, technologiques, France.

ÉTUDES / ENSEIGNEMENT-S POSTBAC / SUPÉRIEURS / UNIVERSITAIRES – Formations, des cursus, des trois cycles, post-secondaires, généraux, professionnels, technologiques, France.

ÉTUDES / ENSEIGNEMENT-S PROFESSIONNELS : SECONDAIRES / SUPÉRIEURS – Formation, des cursus professionnels, des premier & second degrés, des collèges & lycées / des trois cycles universitaires, écoles postbac, centres, d’apprentissage, France.

ÉTUDES / ENSEIGNEMENT-S SECONDAIRES – Formations, des cursus, de premier & second degrés, des collèges & lycées, généraux, professionnels, technologiques, centres, d’apprentis, France.

ÉTUDES GÉNÉRALES : SECONDAIRES / SUPÉRIEURES – Formations, des cursus, de premier & second degrés, des collèges & lycées / des trois cycles universitaires & postbac généraux, France.

ÉTUDES LONGUES – Deuxième & troisième cycles, de cursus supérieur, formations générales, professionnelles, technologiques, des universités, Grandes écoles, écoles postbac, France.

ÉTUDES : SECONDAIRES & SUPÉRIEURES – Formations, des enseignements, des cursus généraux, professionnels, technologiques, de la classe, de sixième, aux doctorats, France.

ÉTUDES TECHNOLOGIQUES : SECONDAIRES / SUPÉRIEURES – Formations, des cursus, de premier & second degrés, des collèges & lycées / trois cycles technologiques universitaires, d’écoles postbac, France.

ÉTUDES TERTIAIRES – Formations, des cursus, secondaires & supérieurs, technologiques, préparant, aux professions, du secteur économique tertiaire, France.

ÉTUDIANT-S / ESTUDIANTIN – Scolarisé, de l’enseignement supérieur, des trois cycles, des cursus généraux, professionnels, technologiques universitaires, post-secondaires & postbac, France / relevant, des étudiants.

EUCHARISTIE / EUCHARISTIQUE – Sacrement du christianisme, symbolisant, le sacrifice christique, par la symbolique, du pain & du vin / relevant, de l’eucharistie.

EUDÉMONISME / EUDÉMONIQUE – Perception, du bonheur, comme, plein « idéal humain », plénitude, ataraxie, équanimité : sérénité, béatitude, épanouissement / lié, à l’eudémonisme.

EUPHORIE-S / EUPHORIQUE – Béatitude & bonheur, joie & félicité, allégresse & exaltation / relevant, de l’euphorie.

EUROPE / EUROPÉEN-SContinent occidental, de l’Ouest, du monde, outre, l’Amérique du Nord, l’Australie / relevant, ressortissant, de l’Europe.

EUSTRESS – « Bon stress », mobilisateur bénéfique, par opposition, au distress, « mauvais stress », inhibiteur nocif.

ÉVALUATION-S / ÉVALUATIF / ÉVALUÉ – Appréciation, estimation, expertise / relevant, de l’évaluation.

ÉVANGÉLISATION-S / ÉVANGÉLISATEUR-S / ÉVANGÉLISÉ-S – Annonce, de l’Évangile, du Nouveau Testament biblique, de la foi chrétienne révélée / relevant, tenant, de l’évangélisation.

ÉVANGILE-S SELON : JEAN, LUC, MARC, MATTHIEU / ÉVANGÉLIQUE / ÉVANGÉLISTE-SÉcrits bibliques canoniques, du Nouveau Testament, relatant, les enseignements spirituels, de Jésus, de Nazareth, Moyen-Orient, Antiquité / relevant, auteur, des Évangiles.

ÉVANGILE-S : SYNOPTIQUE-SÉcrits bibliques « canoniques », convergents, du Nouveau Testament, selon, leurs auteurs « officiels » : Luc, Marc, Matthieu, Moyen-Orient, Antiquité.

ÉVEIL DE VOTRE PUISSANCE INTÉRIEURE, L’Livre, de développement personnel, États-Unis, 20e s.

ÉVEIL-S / ÉVEILLEUR / ÉVEILLÉ – Révélation, éclosion, développement / relevant, de l’éveil.

ÉVÉNEMENT-S / ÉVÉNEMENTIEL – Occurrence, fait, situation / relevant, de l’événement.

ÉVITEMENT-S / ÉVITANT / ÉVITÉ – Mécanisme, d’autoprotection, par mise, à l’écart, de ce qui paraît menaçant / relevant, de l’évitement.

ÉVOLUTION-S / ÉVOLUTIF / ÉVOLUÉ – Changement, processus, cheminement & progression / relevant, de l’évolution.

EXAGÉRATION-S / EXAGÉRÉ – Outrance & hyperbole, excès, disproportion & amplification / relevant, de l’exagération.

EXAMEN-S DE MUSIQUE – Épreuve, contrôle, composition, en matière, d’études musicales.

EXAMEN-S / EXAMINATEUR-S / EXAMINÉ-S – Épreuve, contrôle, composition, scolaires & universitaires – observation, étude, analyse / relevant, de l’examen.

EXCELLENCE / EXCELLENT – Perfection, éminence, qualité, d’exception / lié, à l’excellence.

EXCÈS AFFECTIF – Démesure, abus, dérèglement sentimentaux, d’affects.

EXCITANT-SProduit dopant & stimulant, euphorisant, psychotrope.

EXCITATION-S MULTISENSORIELLE-S / EXCITÉ – Stimulation, stimulus, sollicitation, de tous les sens / relevant, de l’excitation.

EXCLUSION-S / EXCLUSIF / EXCLU – Rejet, ostracisme, bannissement & mise, à l’écart / relevant, de l’exclusion.

EXCLUSIVISME-S / EXCLUSIVISTE – Attitude, d’exclusion & d’exclusivité, de parti pris & d’élitisme, de préjugé & discrimination / relevant, de l’exclusivisme.

EXCOMMUNICATION-S / EXCOMMUNICATOIRE / EXCOMMUNICATEUR-S / EXCOMMUNIÉ – Bannissement, éviction & exclusion, anathème / relevant, de l’excommunication.

EXÉGÈSE-S / EXÉGÉTIQUE – Explication, interprétation & critique, commentaire & analyse / relevant, de l’exégèse.

EXEMPLARITÉ / EXEMPLAIRE – Caractère, de ce qui a un objectif pédagogique, marquant, les esprits, par son excellence / relevant, de l’exemplarité.

EXEMPLE-S – Idéal, modèle & paradigme, illustration & précédent.

EXERCICE-S – Entraînement, préparation, application & pratique.

EXERCICE-S CARDIOVASCULAIRE-S – Entraînement, préparation, mouvements physiques, destinés, à renforcer, le système, du cœur & des vaisseaux.

EXHIBITIONNISME-S / EXHIBITIONNISTE-S – Dévoilement excessif, de soi, impudeur, étalage public abusif, de son intimité / relevant, de l’exhibitionnisme.

EXIGENCE-S : morale-s / EXIGEANT / EXIGÉ / EXIGIBLE – Rigueur & impératif, aspiration, volonté & effort, en matière existentielle, d’objectifs, de vie, philosophique, axiologique / relevant, de l’exigence.

EXISTENCE-S / EXISTENTIEL – Réalité, vie, destinée / relevant, de l’existence.

EXISTENTIALISME / EXISTENTIALISTE – Courant philosophique, littéraire, pour qui, l’homme accomplit, souverainement, sa destinée, par ses actes, Occident, dep., le 19e s. / relevant, tenant, de l’existentialisme.

EXOGÉNÉITÉ / EXOGÈNE – Extérieur, dehors, externalité / externe.

EXPATRIATION-S / EXPATRIÉ-S – Émigration, exil, éloignement / relevant, de l’expatriation.

EXPECTORATION / EXPECTORÉ – Expulsion, de sécrétions, des voies aériennes inférieures – produit, de cette expulsion / relevant, de l’expectoration / métaphore.

EXPÉRIENCE-S / EXPÉRIENTIEL / EXPÉRIMENTÉ – Acquis, pratiques, apprentissages & qualifications / relevant, bénéficiant, de l’expérience.

EXPÉRIMENTATION-S / EXPÉRIMENTAL – Application & pratique, test & essai, expérience & tentative / relevant, de l’expérience, l’expérimentation.

EXPERTISE COMPTABLEProfession, de contrôle, de la régularité, sincérité, fiabilité, des comptes, d’une entreprise, un organisme, relativement, à la réglementation, en vigueur.

EXPERTISE-S / EXPERT-S – Estimation, appréciation, évaluation / spécialiste, praticien.

EXPLICATION-S / EXPLICATIF / EXPLIQUÉ – Clarification & éclairage, interprétation, définition & indication / relevant, de l’explication.

EXPLICITE – Clair, formel, précis.

EXPOSITION : DE SOI / PHYSIQUE / PSYCHIQUE – Affirmation, de soi, audace, confrontation, à autrui, aux aléas, à ce qui inquiète.

EXPOSITION-HABITUATIONConfrontation, à ce qui inquiète & apprentissage, de réduction, des réactions, à un stimulus continu.

EXPRESSION-S ORALE-S / EXPRESSIF / EXPRIMÉ – Communication, manifestation, locution & discours verbaux / relevant, de l’expression.

EXTÉRIORISATION-S / EXTÉRIORISÉ – Manifestation, expression & affirmation, affichage / relevant, de l’extériorisation.

EXTIMITÉ / EXTIME – Volonté, de dévoilement, de son intimité / relevant, de l’extimité.

EXTRAVERSION / EXTRAVERSIF / EXTRAVERTI-S – Prédisposition/posé, aux contacts sociaux & stimulations nouvelles, interactives externes, ouverture psychosociale / tenant, relevant, de l’extraversion.

EXUTOIRE-S – Dérivatif, antidote, diversion.

ÉZÉCHIEL, PROPHÉTIE, D’Vision spirituelle, dans le Livre, d’Ézéchiel : la Bible hébraïque & l’Ancien Testament biblique, Moyen-Orient, Antiquité.

 

 

___________ F

 

FABLESEnsemble de fables, en prose, Grèce, 6e s. av. J.-C.

FABLESRecueils, de morale pratique didactique, France, 17e s.

FABULEUSE DÉCOUVERTE DE LA TOMBE DE TOUTANKHAMON, LALivre, de mémoires autobiographiques, Royaume-Uni, 20e s.

FACEBOOK / FACEBOOKEUR – Réseau social mondial, en ligne, États-Unis, 21e s. / usager, de Facebook.

FACILITÉ-S / FACILE – Aisance, simplicité, commodité / relevant, de la facilité.

FAC/ULTÉ-S – Structure pédagogique disciplinaire, scientifique universitaire, France.

FAIBLESSE-S / FAIBLE – Faille, défaillance & déficience, fragilité & insuffisance / relevant, de la faiblesse.

FAILLIBILITÉ / FAILLIBLE – Fait, de pouvoir, se tromper, commettre, des erreurs, des fautes / relevant, de la faillibilité.

FAILLITE-S / FAILLI-S – Échec & insuccès, débâcle & fiasco, défaite / relevant, de la faillite.

FAIRE / FAIT – Accomplissement, action, entreprise / réalisé.

FAIRE-SAVOIR – Communication autopromotionnelle & de notoriété.

FAISEUR-S DE ROIS – Personne, groupe, de grande influence, notamment, en matière, de leadership & décisionnelle.

FAIT-S / FACTUEL – Événement, circonstance, réalité & acte / relevant, d’un fait.

FALLACIEUX – Trompeur, mensonger, insidieux & spécieux.

FAMILLE-S / FAMILIAL – Ascendance, descendance, filiation : généalogie, parenté, alliance / relevant, de la famille.

FANGET, F.Médecin psychiatre, France, 20e/21e s.

FANTASMAGORIE-S / FANTASMAGORIQUE – Surnaturel, fantastique, visions troublantes / relevant, de la fantasmagorie.

FANTASME-S / FANTASMATIQUE – Désir conscient & inconscient, représentation imaginaire, vision & situation illusoires / relevant, du fantasme.

FAQUIN-S Personnage grossier, médiocre, méprisable : coquin, maraud, butor.

FAR, Force mentale, Action-s déterminante-s, Résultats décisifs – Base fondamentale, de méthodologie & postulat, de l’Andro-AdoJeunologie®, France, 21e s.

FARMER, M.Artiste interprète musicale, France, 20e/21e s.

FARRER, B. – Enseignant, Canada, 20e/21e s.

FAST-FOOD / Restauration rapide – Restauration, à gain, de temps, en service éclair, sur place & à emporter, pour un prix, plus bas, qu’en restaurant classique.

FATALISME / FATALISTE-S – Résignation, défaitisme, suivisme pré/déterministes / relevant, tenant, du fatalisme.

FATIGUE-S / FATIGUANT / FATIGUÉ – Lassitude physique & morale, affaiblissement, asthénie : abattement, épuisement, surmenage / relevant, atteint, de la fatigue.

FAUTE-S / FAUTIF-S – Infraction, erreur & tort, méfait & manquement / relevant, auteur, de la faute.

FAUX-SEMBLANT-S – Hypocrisie & simulation, simulacre & duperie, apparence & affectation.

FAYETTE, LAG. du Mortier de, aristocrate, officier général, homme politique, France, 18e/19e s.

FEINSTEIN, S. – Universitaire, en sciences éducatives, États-Unis, 20e/21e s.

FÉLICITÉ-S – Bonheur, béatitude, allégresse & joie.

FÉODALISME-S / FÉODALITÉ-S / FÉODAL – Devoirs & services mutuels, dépendances, clientélismes étroits : hiérarchies, de suzerains, vassaux, France, Moyen Âge / métaphore / lié, au féodalisme, à la féodalité.

FERMETÉ / FERME – Énergie & rigueur, solidité & autorité, détermination & ténacité / relevant, de la fermeté.

FERMETURE-S : mentale-s / FERMÉ – Étroitesse, d’esprit, mentalité obtuse, intolérance psychique / relevant, de la fermeture mentale.

FÉRULE-S – Autorité, joug & contrainte, domination.

FEU – Métaphore : incandescence, chaleur, flamboiement.

FEUILLE-S DE ROUTE – Plan, d’action, grandes lignes, d’un programme, fixation, d’étapes stratégiques.

FIBRE-S ALIMENTAIRE-S – Composants glucidiques, notamment, végétaux : fruits, légumes, céréales.

FICHE-S DE COURS – Courts résumés écrits, synthétisant, les aspects, les plus importants, d’un enseignement, scolaire & universitaire, à retenir.

FIDÉLITÉ-S / FIDÈLE-S – Loyauté, attachement & constance, dévouement / relevant, tenant, de la fidélité.

FIEHL, J.-F. – Formateur, en psychodéveloppement personnel, France, 20e/21e s.

FIERTÉ / FIER – Amour-propre & orgueil, dignité, noblesse & honneur / relevant, de la fierté.

FILIÈRE GÉNÉRALE D’ÉTUDES – Cursus, de formations générales, abstraites théoriques, non, pratiques professionnelles ni, technologiques, France.

FILIÈRE ST2SCursus, d’enseignement secondaire technologique, de lycée, conduisant, au baccalauréat, Sciences & Technologies, de la Santé & du Social, France.

FILIÈRE STI2DCursus, d’enseignement secondaire technologique, de lycée, conduisant, au baccalauréat, Sciences & Technologies, de l’Industrie & du Développement durable, France.

FILIÈRE STMGCursus, d’enseignement secondaire technologique, de lycée, conduisant, au baccalauréat, Sciences & Technologies, du Management & de la Gestion, France.

FILIÈRE-S : SCOLAIRE-S / PROFESSIONNELLE-S – Cursus, d’études disciplinaires, secondaires & supérieures / nomenclature, des métiers, de l’emploi.

FILM-S : DE CINÉMAProductions, réalisations, projections cinématographiques & œuvres audiovisuelles, de fiction & arts, du spectacle.

FILS / FILIAL – Descendant & filiation masculins, jeune garçon & homme, issus, de leurs parents, progéniture masculine / relatif, aux fils, en tant, que descendants.

FILS : TRINITÉL’une, des trois entités divines, de la Sainte Trinité, avec le Père, le Saint-Esprit, dans la foi chrétienne.

FINALITÉ-S / FINALISÉ – But, dessein & fin, destination & objectif / relevant, de la finalité.

FINANCEMENT-S / FINANCE-S / FINANCIER / FINANCEUR / FINANCÉ – Subvention, paiement, investissement – argent, ressource, moyens pécuniaires / lié, au financement, aux finances.

FIRMAMENT-S – Ciel, voûte céleste, voûte stellaire / métaphore : sommet.

FISU, Fédération Internationale du Sport Universitaire – Organisme, de planification, des compétitions sportives, amateurs mondiales, pour étudiants, d’enseignements supérieurs.

FIXITÉ / FIXE – Immobilité & constance, permanence & persistance, immuabilité & invariabilité / relevant, de la fixité.

FIZE, M.Sociologue, France, 20e/21e s.

FLEGME-S / FLEGMATIQUE – Imperturbabilité & impassibilité, sérénité & équanimité, sang-froid / relevant, du flegme.

FLEURS DU MAL, LESRecueil, de poèmes littéraires, France, 19e s.

FOI – Confiance, conviction & croyance, spiritualité.

FOI, EN SOI – Estime, confiance, affirmation, de soi.

FOI MÉDIÉVALE – Spiritualité, mysticisme, convictions morales, du Moyen Âge, Europe, 5e- 15e s.

FONCTIONNARISATION-S / FONCTIONNARISÉ / FONCTIONNAIRE-S – Accord, du statut, de fonctionnaire, d’agent, de fonction, publics / relevant, de la fonctionnarisation / agent public.

FONDAMENTAUX / FONDAMENTAL – Principes, règles, idées, constituant, l’essentiel, la base, la nature, d’une réalité humaine donnée / relevant, des fondamentaux, de l’essentiel.

FOND-S – Essentiel, base, principal & important.

FONTAINE (de La), J.Poète, fabuliste, moraliste, France, 17e s.

FOOTBALL / FOOTBALLISTIQUE – Sport collectif, de ballon rond, à deux équipes / relevant, du football.

FOR INTERNEÉvaluation, d’un acte donné, à l’aune, de la conscience morale personnelle.

FORCE DE CARACTÈRE – Vigueur, puissance, volonté, de personnalité, psychiques, mentales.

FORCE INTÉRIEURE – Vigueur, puissance, volonté, de personnalité, tempérament, caractère.

FORCE MENTALE – Vigueur, potentiels, pouvoirs puissants, de personnalité, psychiques & cognitifs, moraux.

FORCE-S / FORT – Énergie & vigueur, potentiel, puissance & pouvoir / relevant, de la force.

FORCE-S MORALE-S – Vigueur, puissance, volonté axiologiques, spirituelles, ontologiques.

FORCE-S / PUISSANCE / RESSOURCE-S / SOLIDITÉ / VOLONTÉ MENTALE-S – Vigueur, potentiel, pouvoir, de personnalité, psychiques, cognitifs.

FORCE-S VIVE-S – Personne, physique & morale, dont, le potentiel, le rôle, servent, la société, l’équilibre, la stabilité, la prospérité nationaux.

FORGET 68Livre de témoignage, sociopolitique autobiographique, France, 21e s.

FORMATION ET INSERTION DES JEUNES : Il y a urgence !Article socioéconomique, de publication écrite spécialisée, France, 21e s.

FORMATION-S CONTINUE-S : PROFESSIONNELLE-SEnseignements pratiques, de nature professionnalisée, post-études initiales : durant, l’ensemble, de la vie active.

FORMATION-S, EN & PAR, ALTERNANCEDouble formation, scolaire & professionnelle, apprentissage & instruction duale, succession, de cours, d’école & travail, d’entreprise, France.

FORMATION-S / FORMATEUR / FORMÉ – Cursus, enseignement, études théoriques, généraux & professionnels & pratiques / apports, d’enrichissements humains personnels / lié, à la formation.

FORMATION-S GÉNÉRALE-S / GÉNÉRALISTE-S – Cursus généraux théoriques, non, pratiques professionnels ni, technologiques, des études secondaires & supérieures, France.

FORMATION-S INITIALE-SÉtudes, secondaires & supérieures, « de base », antérieures, préparatoires, à la vie active professionnelle.

FORMATION-S PROFESSIONNALISANTE-S / PROFESSIONNELLE-S – Cursus professionnels & technologiques pratiques, non, théoriques généraux, des études secondaires & supérieures, France.

FORMATION-S TERTIAIRE-S – Cursus, d’études, en matière économique, des services.

FORME-S / FORMEL – Manière, façon, style / relevant, de la forme.

FORMULATION-S MENTALE-S – Énonciation intellectuelle, psychique, spirituelle.

FORUM-S : INTERNETEspace Internet public, permanent, de libre expression écrite, différée, selon, des thématiques & sujets, de discussions, préétablis.

FOURASTIÉ, J.Économiste, France, 20e s.

FRACTIONNEMENT-S DES TÂCHES / FRACTIONNÉ – Division, scission, partage & répartition, du travail, de la besogne, des occupations / relevant, du fractionnement.

FRAGILITÉ / FRAGILE – Précarité, faiblesse, instabilité & vulnérabilité / relevant, de la fragilité.

FRANCE ANTI-JEUNELivre de sociologie, France, 21e s.

FRANCE / FRANÇAISPays occidental européen, de l’Ouest / relevant, issu, de la France.

FRANCE QUI TOMBE, LALivre critique, de socioéconomie & sciences politiques, France, 21e s.

FRANÇOIS Ier, de France – Souverain régnant, France, 15e/16e s.

FRANÇOIS-JOSEPHBiographie historique, France, 20e s.

FRANÇOIS-JOSEPH Ier, d’Autriche et, de Hongrie – Souverain régnant, Autriche & Hongrie, 19e/20e s.

FRANÇOIS, PAPESouverain pontife, de l’Église catholique romaine, Saint-Siège, 20e/21e s.

FRANKL, V.Médecin neurologue, psychiatre, Autriche, 20e s.

FRANKLIN, B.Homme politique, écrivain, inventeur, États-Unis, 18e s.

FRATERNITÉ / FRATERNEL – Solidarité, amour, charité / relevant, de la fraternité.

FRATRIE-S / FRATERNEL – Frères & sœurs, d’une même famille / relevant, de la fratrie.

FRÈRE-S / FRATERNEL – Personnes masculines, nées, de même père & même mère / lié au frère.

FREUD, S.Médecin neurologue, psychanalyste, Empire d’Autriche, Autriche, 19e/20e s.

FROMENT, P. – Personnage, de fiction littéraire, France, 19e s.

FRONDE, LATroubles, révoltes socioéconomiques, politiques, Royaume de France, 17e s.

FRONDE-S / FRONDEUR-S – Insurrection, révolte, opposition / relevant, tenant, de la fronde.

FRUCTIFICATION-S / FRUCTIFIANT / FRUCTUEUX / FRUCTIFIÉ – Métaphore : optimisation, production, d’avantages, de profits, bénéfices / relevant, de la fructification.

FRUIT-SProduit comestible végétal, de saveur, généralement, sucrée.

FRUSTRATION-S / FRUSTRANT / FRUSTRÉ – État, d’insatisfaction, face, à un désir inassouvi, un objectif inaccessible / relevant, de la frustration.

FUGACITÉ-S / FUGACE – Brièveté, furtivité, inconstance / relevant, de la fugacité.

FUITE-S / FUITIF / FUITEUR-S – Déroute & évasion, débandade & échappée, exode & esquive / relevant, de la fuite.

FUMISTERIE-S / FUMISTE-S – Amateurisme, manque de sérieux, mystification / plaisantin.

FUN RADIOStation radiophonique jeunes, privée, du groupe média, RTL / M6 / Bertelsmann, France, 20e /21e s.

FURTIVITÉ-S / FURTIF – Fugacité, brièveté, rapidité & mobilité / relevant, de la furtivité.

FUTÉ-S – Malin, astucieux, débrouillard.

FUTUR-S – Avenir, destin, postérité.

 

 

___________ G

 

GABEGIE-S / GABEGIQUE – Gaspillage, gâchis, mauvaise gestion / relevant, de la gabegie.

GABIES (de), D.Statue, de la déesse Artémis, Grèce, 4e s. av. J.-C.

GAGNANT-GAGNANT – Configuration, en laquelle, deux partenaires, protagonistes, voient leurs intérêts, bénéfices, respectés, comblés, à égalité.

GAGNANT-PERDANT – Configuration, en laquelle, l’un, des deux partenaires, protagonistes, voit ses intérêts, bénéfices, respectés, comblés, alors, que l’autre, est floué, en inégalité.

GAGNANT-S / GAGNEUR-S – Vainqueur & vainquant, battant, qui réussit.

GAGNER, J. – L. – Écrivain littéraire, Canada, 20e s.

GAIN-S / GAGNÉ / GAGNANT – Bénéfice, profit, avantage / relevant, du gain.

GALILÉE, G.Scientifique, astronome, États italiens, 16e/17e s.

GALIMATIAS – Charabia, jargon, amphigouri.

GALLAND, O.Sociologue, France, 20e/21e s.

GALLICANISME religieux & politique – Doctrine, d’autonomie, de l’Église catholique nationale, à l’égard, de la papauté, par opposition, à l’ultramontanisme, France, 14e-19e s.

GALLICAN-S – Tenant, du gallicanisme : doctrine, d’autonomie, de l’Église catholique nationale, par rapport, au Saint-Siège, opposition, aux ultramontains, France, 14e-19e s.

GARÇON QUI CRIAIT AU LOUP, LE / LE BERGER MAUVAIS PLAISANT – Fable, Grèce, 6e/4e s. av. J.-C.

GARÇON-S – Homme, « en devenir », jeune homme, masculinité adojuvénile : caractère, sexe, genre, identité.

GARDE-S D’ENFANT-S – Baby-sitting : surveillance ponctuelle, rémunérée, de jeunes enfants, en l’absence, de leurs parents.

GAUCHECourant politique, de défense, d’idéaux, dits, « progressistes », d’égalité, de justice sociale, critique, de l’ordre établi.

GAULLE (de), C.Officier général, homme d’État, président de la République, France, 19e/ 20e s.

GEEK-S / Passionné-s – Fan technophile, culturel, de jeux vidéo, sciences, d’informatique…

GÉMONIESEscalier, d’exposition, des condamnés, à mort, exécutés, en la Rome antique / métaphore : vouer, aux gémonies : accabler, vilipender, maudire.

GÉNÉRALISATION-S / GÉNÉRALISATEUR / GÉNÉRALISÉ – Extrapolation, universalisation, propagation / relevant, de la généralisation.

GÉNÉRALITÉ-S / GÉNÉRAL – Universalité, globalité, majorité & communauté / relevant, de la généralité.

GÉNÉRATION CLes vingt ans et moins, ayant grandi, avec les Tic, technologies, de l’information et, de la communication, pour communiquer, collaborer, créer, Occident, 21e s.

GÉNÉRATION CAMÉLÉON – Jeunesse Z, mouvante, adaptable, résiliente.

GÉNÉRATION MORALE – Jeunesse, des libertés, souplesses, ouvertures : écoute, dialogue, prise, en compte, Occident, France, 20e/21e s.

GÉNÉRATION PÉNITENTE – Jeunesse « punie : mortifiée, en faute, exclue », par préjugés, discriminations, ségrégations, anti-jeunes, France, Occident, 21e s.

GÉNÉRATION SACRIFIÉE – Jeunesse, en marasme social, économique, moral, abandonnée, défavorisée, maltraitée, à ses dépens, au profit, des aînés prioritaires, dominants, France, Occident, 21e s.

GÉNÉRATION VILIPENDÉE – Jeunesse déconsidérée : décriée, dépréciée, dénigrée, par discrédit, anti-jeune, France, Occident, 21e s.

GÉNÉRATION XClasse d’âge, dans la maturité, née, dans les décennies 1960 & 1970.

GÉNÉRATION YJeunesse, des vingt-quarante ans, en 2020, suivant, ses aînés X et, précédant, ses cadets Z, Occident, 20e/21e s.

GÉNÉRATION Y, LALivre de sociologie, France, 21e s.

GÉNÉRATION ZEnfants & adojeunes actuels, de vingt ans et, moins, en 2020, post-Y, natifs, du 21e s., Occident, 21e s.

GÉNÉRATION Z – Mode d’emploi – Ouvrage de sociologie, France, 21e s.

GÉNÉRATION ZOMBIE – Jeunesse fantomatique : manipulée, dupée, sans volonté propre, France, Occident, 21e s.

GÉNÉRATION-S / GÉNÉRATIONNEL – Cohorte, filiation, âge, époque, « sous-population », ascendance, descendance / relevant, de la génération.

GÉNÉROSITÉ-S / GÉNÉREUX – Altruisme, philanthropie, désintéressement / relevant, de la générosité.

GENÈSE DES STRUCTURES LOGIQUES ÉLÉMENTAIRES, LALivre de psychologie, Suisse, 20e s.

GENÈSE, LIVRE DE LAPremier livre biblique, Moyen-Orient, Antiquité.

GÉNÉTIQUEHérédité, études afférentes / héréditaire.

GENPUKU / Cérémonie, de la majorité, des garçons adolescents, au Japon – Mogi, pour les adolescentes. Actuellement : seijin shiki, pour les jeunes, des deux sexes, de vingt ans, âge, de la majorité, Japon, dep., la fin, du 19e s.

GENS – Personnes, humains, monde.

GÉOCENTRISME / GÉOCENTRIQUE – Ancien système astronomique, considérant, la Terre, comme, le centre immobile, de l’Univers, autour, duquel, tourneraient, tous les astres, Europe, Antiquité-16e s. / relevant, du géocentrisme.

GÉORGIQUESPoème, Rome, 1er s. av. J.-C.

GÉRER VOTRE STRESS – Livre de psychologie, Royaume-Uni, 20e s., France, 21e s.

GÉRONTOCRATIE-S / GÉRONTOCRATIQUE – Pouvoir politique, des plus âgés, les gérontes, du fait, de leur sagesse, supposée / relevant, de la gérontocratie.

GESTALT, LA – L’Art du contact – Livre de psychologie, France, 21e s.

GESTION : du temps – Organisation, administration, occupation chronologiques, de la durée, la conjoncture & des circonstances, du moment.

GESTUELLE-S – Geste-s : actes, actions, mouvements, ayant, une signification particulière.

GHETTO néo/générationnel / GHETTOÏQUE / GHETTOÏSATION / GHETTOÏSÉ – Métaphore : ostracisme, marginalisation, isolement & confinement, de la communauté juvénile minoritaire, ségréguée, en tant, que telle / relevant, du ghetto.

GIBELINS – Faction politique, opposée, aux Guelfes, États italiens, 13e/14e s.

GIBET-S – Potence, dispositif, d’exécution, de supplice, métaphore : moyen, d’anéantissement.

GIBRAN, G. K.Poète, Liban, États-Unis, 19e/20e s.

GIDE, A.Écrivain littéraire, France, 19e/20e s.

GINGER, S.Psychologue, France, 20e/21e s.

GIRONDINS & GIRONDEGroupe politique parlementaire, révolutionnaire, fort opposé, aux Montagnards, France, 18e s.

GISCARD d’ESTAING, V.Homme d’État, président, de la République, France, 20e/21e s.

GLANDE-S ENDOCRINE-SOrgane interne, de sécrétion, d’hormones, directement, dans la circulation sanguine, non, par un canal, comme, une glande exocrine.

GLANDE-S SURRÉNALE-SDeux glandes endocrines, triangulaires, au-dessus, des reins, principalement, responsables, de la gestion, du stress, la régulation hydrosodée.

GLOBALISATION / GLOBALISANT / GLOBALISÉ / GLOBAL – Généralisation, universalisation, mondialisation : unification & uniformisation / relevant, de la globalisation, la globalité.

GLOBALISME / GLOBALISTE – Holisme, structuralisme, mondialisme & libre circulation transnationale / relevant, du globalisme.

GLOIRE À VINGT ANS, LALivre, d’histoire biographique, France, 21e s.

GLUCIDE-S / GLUCIDIQUE – Composant, à base, de carbone, d’hydrogène, d’oxygène, d’apport énergétique, pour l’organisme humain / relevant, des glucides.

GLUCOSE / GLUCOSIQUE – Sucre glucidique, principale source énergétique, de l’organisme humain / relevant, du glucose.

GNOSEPhilosophie, menant, à la plénitude morale, par la connaissance, de soi.

GOETHE (von), J. W.Écrivain, homme d’État, États allemands, 18e/19e s.

GOLEMDans la mystique, mythologie, hébraïques juives, figure inerte, animée, par son créateur humain, au service, de ce dernier.

GONADOTROPHINE-SHormone glycoprotéique, agissant, sur les glandes sexuelles, en stimulant, leur fonction.

GOOGLEMoteur, de recherche, Internet, États-Unis, monde, 21e s.

GOUROU-S – Maître spirituel & à penser, directeur, de conscience, chef sectaire.

GOÛT-S / GUSTATIF – Sens gustatif & saveur, désir & penchant, impression & sens visuel, esthétique / relevant, du goût.

GOÛTS CULINAIRES – Préférences, en matière alimentaire, gastronomique, de cuisine.

GOÛTS MUSICAUX – Préférences, en matière, de musique, de mélodies, d’harmonies sonores.

GRAALObjet mythique, de légende médiévale, coupe, de la Cène christique / métaphore : quête, objectif difficiles, mais, fort prometteurs.

GRÂCEAide divine, en vue, du Salut, dans la foi chrétienne.

GRADE-S UNIVERSITAIRE-SDegré, dans la hiérarchie, des études supérieures, validé, par un diplôme afférent, France.

GRAIN-S – Tempête, rafale, bourrasque : métaphore.

GRAND SIÈCLEDix-septième siècle français, dit, de Louis XIV, le « Roi-Soleil ».

GRANDE-S ÉCOLE-SÉtablissement sélectif, d’enseignement supérieur, d’excellence, France.

GRANDEUR / NOBLESSE D’ÂME – Force morale, hauteur, de sentiments, dignité axiologique.

GRANDIR / GRANDI / GRAND – Mûrir, psychiquement, se développer, moralement, s’élever & croître, en sagesse / mûr, développé, sage.

GRAND-S-PARENT-S / GRAND-PARENTAL – Parents, du père & de la mère / relevant, des grands-parents.

GRANDS PRINCIPES D’UN COURS – Principaux éléments, significatifs, structurants, instructifs, d’un enseignement scolaire, secondaire & supérieur.

GRAPHISME-S / GRAPHIQUE / GRAPHISTE-S – Discipline, de création, de choix, d’utilisation, d’éléments graphiques, comme, supports représentés, de communication, culture / relevant, du graphisme / pratiquant, le graphisme.

GRATIFICATION-S / GRATIFIANT / GRATIFIÉ – Satisfaction narcissique, avantage, bénéfice / relevant, de la gratification.

GRATIFICATION-S SENTIMENTALE-S – Satisfaction narcissique, avantage, bénéfice affectifs.

GRATITUDE-S – Reconnaissance, affection, remerciement, pour gratifications obtenues.

GRAVIER, J.-F.Géographe, France, 20e/21e s.

GRÈCE ANTIQUECivilisation, des peuples, de langue & de culture grecques, de l’Antiquité, notamment, classique, hellénistique, romaine, 6e s. av. J.-C.-3e s. ap. J.-C.

GREDIN-S – Forban, scélérat, canaille & fripouille.

GREEN, J.Écrivain littéraire, États-Unis, France, 20e s.

GRÉGARISME-S / GRÉGAIRE – Conformisme, collectivisme, communautarisme : sans nette structuration sociale / relevant, du grégarisme.

GROSSESSE-S : ADOLESCENTE-S – État, des jeunes filles mineures, enceintes, de façon, volontaire & le plus souvent, accidentelle.

GROUPE-S DE JEUNES / GROUPAL – Collectif & collectivité, communauté & ensemble, cohorte juvéniles / relevant, du groupe.

GROUPE-S DES PAIRS – Collectif & collectivité, communauté & ensemble, « cohorte », des semblables, congénères, d’alter ego adojuvéniles.

GROUPE-S MUSICAL-AUX – Ensemble artistique, produisant, de la musique instrumentale & vocale.

GUELFES – Faction politique, opposée, aux Gibelins, États italiens, 13e/14e s.

GUÉRIR L’ANXIÉTÉ – Livre de psychologie, Royaume-Uni, France, 21e s.

GUÉRIR SES BLESSURES INTÉRIEURESLivre de psychologie, France, 21e s.

GUÉRISON-S / GUÉRISSEUR / GUÉRI – Soulagement, convalescence & rétablissement, salut / relevant, de la guérison.

GUERRE DES GÉNÉRATIONS – Conflits, incompréhensions, dissensions, entre membres, de cohortes, d’âges différents, notamment, entre jeunes & aînés adultes.

GUIDANCE ÉDUCATION-ADO/JEUNESSE – Assistance, relation d’aide, accompagnement & suivi, de jeunes, en matière, de réalisation, de soi.

GUIDANCE-S – Assistance, aide, accompagnement & suivi.

GUIDE DE L’ADOLESCENT, LEOuvrage holistique, de santé & guide, de vie, France, 20e/ 21e s.

GUIDE DE L’ORIENTATION SCOLAIRE – Ouvrage, de pédagogie & sciences de l’éducation, France, 21e s.

GUIDE-S / GUIDÉ – Conseiller & mentor, accompagnateur, éducateur / conseillé, éclairé.

GUILANE-NACHEZ, E. – Psychothérapeute, coach, en développement personnel, France, 20e/21e s.

GUITTON, J.Philosophe, écrivain, France, 20e s.

GUSTATION / GUSTATIF – Sens, ressenti, des goûts, saveurs / relevant, de la gustation.

GYMNASTIQUE-S MENTALE-S – Exercice, entraînement, mode, de développement & moyen, de fortification psychiques, moraux, de l’intelligence & l’intellect.

 

 

___________ H

 

HABEAS CORPUS / Aie le corps – Obligation, de juger, avant, d’emprisonner, principe, dep., la Rome antique, l’Angleterre médiévale & du 17e s.

HABILLEMENT-S / HABILLÉ – Vêture, tenue & mise vestimentaires, habit / vêtu.

HABITAT-S / HABITANT-S / HABITÉ – Logement & logis, résidence & demeure, domicile & habitation / résident / occupé.

HABITUATION-S / HABITUÉ-S – Amoindrissement, d’une réaction, à un stimulus spécifique, continu, dénué, de renforcement, du fait, d’une accoutumance, à celui-ci / accoutumé.

HABITUDE-S / HABITUEL / HABITUATION / HABITUÉ – Pratique, mode, usage, de vie, réguliers, routiniers, coutumiers / relevant, de l’habitude.

HABITUS – Façon, d’être, habitudes, comportements, des individus, groupes, collectivités.

HABSBOURGDynastie impériale, Saint-Empire, Empires d’Autriche, d’Autriche-Hongrie, 13e-20e s.

HADDOCK, Capitaine – Héros, de bande dessinée, Belgique, 20e s.

HAENDEL, G. F.Compositeur, Saint-Empire, Royaume, de Grande-Bretagne, 17e/18e s.

HAINAUT (de), P.Souveraine régnante, France, Royaume d’Angleterre, 14e s.

HAINE-S / HAINEUX – Détestation & exécration, répulsion, aversion / relevant, de la haine.

HAMLETTragédie théâtrale historique / personnage, de fiction théâtrale tragique, Royaume d’Angleterre, 17e s. : œuvre & Royaume de Danemark : intrigue.

HAMON, H.Écrivain littéraire, France, 20e/21e s.

HAMON, H. / ROTMAN, P.Auteur littéraire / essayiste, France, 20e/21e s.

HANDICAP-S / HANDICAPANT / HANDICAPÉ-S – Infirmité, désavantage & infériorité, déficience / relevant, atteint, d’un handicap.

HARCÈLEMENT-S / HARCELEUR / HARCELÉ – Persécution, acharnement, maltraitance répétés / relevant, du harcèlement.

HARDIESSE-S / HARDI – Assurance & aplomb, intrépidité & vigueur, audace & courage / relevant, de la hardiesse.

HARMONIE-S / HARMONIEUX – Accord & concorde, symbiose, équilibre / lié, à l’harmonie.

HARPAGONPersonnage, de fiction théâtrale, de comédie, France, 17e s.

HARTMANN, V.Peintre, architecte, Russie, 19e s.

HAUT CONSEIL DE L’ÉDUCATIONActuel, Conseil supérieur des programmes, organisme consultatif, sur les savoirs, les programmes, l’évaluation, des résultats, France, 21e s.

HAYDN, J.Compositeur, Saint-Empire, Empire d’Autriche, 18e/19e s.

HEC, Hautes Études Commerciales de Paris, École des – Établissement privé, de management, d’enseignement supérieur sélectif, Grande école, France.

HÉDONISME-S / HÉDONIQUE / HÉDONISTE-S – Épicurisme, quête, des plaisirs, évitement, des déplaisirs / relevant, tenant, de l’hédonisme.

HEGEL, G. W. F.Philosophe, Saint-Empire, États allemands, 18e/19e s.

HEIDEGGER, M.Philosophe, Allemagne, 19e/20e s.

HÉLIOCENTRISME / HÉLIOCENTRIQUE – Système astronomique, considérant, le Soleil, tel, le centre, de l’Univers, puis, comme, l’astre, autour, duquel, tournent, la Terre & les planètes / relevant, de l’héliocentrisme.

HÉRACLITEPhilosophe, Grèce, 6e/5e s. av. J.-C.

HERCULANUMAncienne ville antique, de l’Empire romain.

HÉRÉDITÉ-S / HÉRÉDITAIRE – Génétique, atavisme, ascendance & descendance / relevant, de l’hérédité.

HERGÉG. Remi, dessinateur, scénariste, de bande dessinée, Belgique, 20e s.

HÉRITAGE-S / HÉRITIER-S / HÉRITÉ – Legs, transmission, succession / bénéficiaire, d’héritage / acquis, par héritage.

HERMÈSPersonnage, de fiction mythologique, grecque antique.

HERPÈS / HERPÉTIQUE – Infection virale, de la peau, des muqueuses, causant, des lésions cutanées, des tissus / relevant, de l’herpès.

HÉSIODEPoète, Grèce, 8e s. av. J.-C.

HESSEL, S. / MORIN, E.Écrivain / sociologue, philosophe, France, 20e/21e s.

HÉTÉRONOMIE / HÉTÉRONOME – Obéissance, à des règles externes, venant, d’autrui, non, de soi-même : en subordination, dépendance, conditionnement / relevant, de l’hétéronomie.

HÉTÉROSEXUALITÉ-S / HÉTÉROSEXUEL-S – Sentiments, attirances, inclinations, pour le sexe opposé / relevant, tenant, de l’hétérosexualité.

HEURISTIQUE-S – Analyse, de la découverte, des faits, théories, savoirs : épistémologie, méthodologie, recherche.

HIÉRARCHISATION-S / HIÉRARCHISÉ – Organisation hiérarchique : classement, par ordre, d’importance, de valeur, accordées : croissantes & décroissantes, objectives & subjectives / relevant, de la hiérarchie, la hiérarchisation.

HIGH-TECH / Technologies de pointe – Industrie, d’avant-garde, notamment, électronique, informatique, des techniques avancées.

HILLION, J. – Thérapeute, France, 20e/21e s.

HIROSHIMAVille détruite, par l’arme atomique américaine, Japon, 20e s.

HISTOIRE DE LA PENSÉE OCCIDENTALELivre, d’histoire philosophique, France, 21e s.

HISTOIRE DE LA PHILOSOPHIE OCCIDENTALELivre, d’histoire philosophique, France, 21e s.

HISTOIRE / HISTORIQUE – Événements & faits passés, sciences, les étudiant & savoirs afférents, étapes évolutives, spécifiques, d’un domaine donné / relevant, de l’histoire.

HOLDEN, H. – Écrivaine, Canada, 20e/21e s.

HOLISME / HOLISTE – Appréhension, d’un phénomène, un système complexe, comme, un tout, ses propriétés, ne pouvant être comprises, par ses seuls, composants / relevant, du holisme.

HOLOMÉTABOLERelatif, aux insectes, passant, de l’état larvaire, à celui, d’insecte, via, celui, transitoire, de nymphe / métaphore : l’enfant, devenant adulte, via, l’adolescence.

HOMINIDÉ-SPrimate mammifère hominoïde, notamment, humain, à locomotion bipède, cerveau développé, aptitudes sociales & aux apprentissages.

HOMMAGE AU CARRÉ / PARFUM VERT – Œuvre picturale artistique, États-Unis, Allemagne, 20e s.

HOMO ERECTUS / Homme bipède – Primate hominidé paléolithique, d’Asie préhistorique, entre 2 millions d’années & cent dix mille ans, avant, le présent.

HOMO GALLICUS / Homme gaulois – Ancêtre, des Français, Antiquité, débuts, du Moyen Âge / métaphore : Français actuel.

HOMO SAPIENS / Homme savant, moderne – Primate hominidé bipède, actuel, représentant Homo, seul, encore, vivant, d’origine africaine, depuis, 300 000 ans.

HOMOSEXUALITÉ-S / HOMOSEXUEL-S – Sentiments, attirances, inclinations, pour le sexe similaire / relevant, tenant, de l’homosexualité.

HONNÊTE HOMMEPersonne, « de qualité », humaniste, cultivée, Europe, 17e s.

HONNÊTETÉ / HONNÊTE – Droiture, probité, intégrité / relevant, tenant, de l’honnêteté.

HONTE-S / HONTEUX – Embarras, gêne, confusion / relevant, de la honte.

HORIZONTALITÉ : organisationnelle & sociale / HORIZONTAL – Structuration, de vie, souple, égalitaire, participative / relevant, de l’horizontalité.

HORLOGE BIOLOGIQUESystème, contrôlant, les biorythmes, une part, de l’hypothalamus, le noyau suprachiasmatique, siège, de l’horloge circadienne humaine.

HORMONES DE STRESSSécrétions, de glandes endocrines, dans la circulation sanguine, influant, sur le comportement, la gestion, du stress : adaptation, d’équilibre.

HOSTILITÉ-S / HOSTILE – Opposition, aversion, ressentiment / relevant, de l’hostilité.

HQP, Hautes Qualités Personnelles – Valeurs, vertus, mérites, individuels spécifiques, menant, l’individu, notamment, jeune, à la réalisation, au dépassement, à l’élévation, de soi.

HUGO, V.Écrivain, poète, dramaturge, France, 19e s.

HUIS CLOSPièce de théâtre littéraire, France, 20e s.

HUMANISME DE LA RENAISSANCEMouvement intellectuel européen, du 16e s., fondé, sur les écrits antiques.

HUMANISME-S / HUMANISTE – Philosophie, privilégiant, l’homme, ses valeurs & mouvement intellectuel européen, du 16e s., fondé, sur les écrits antiques / relevant, de l’humanisme.

HUMANITÉSÉtudes secondaires générales, de langue, littérature, civilisation grecques, latines antiques, classiques, France, Moyen Âge-20e s.

HUMILITÉ / HUMBLE – Modestie, simplicité, effacement / relevant, de l’humilité.

HUMOUR-S / HUMORISTIQUE – Dérision, gaieté, fantaisie / relevant, de l’humour.

HYDRATE-S DE CARBONEMolécule, du sucre, glucide, sucresse.

HYGIÈNE-S CORPORELLE-SSoins, de propreté, du corps.

HYGIÈNE-S DE VIEMoyens, principes, pratiques, préservant, favorisant, la santé : physique, psychique, sociale.

HYGIÈNE-S / HYGIÉNIQUE – Santé & prophylaxie, soin & traitement, salubrité & propreté / relevant, de l’hygiène.

HYGIÈNE-S MORALE-S – Règles, de bonne santé psychomentale, intellectuelle, spirituelle.

HYPERBOLE-S / HYPERBOLIQUE – Exagération, excès, amplification / relevant, de l’hyperbole.

HYPERFRÉQUENCE-S – Fréquence radioélectrique & électromagnétique, micro-ondes, élevée.

HYPERSENSIBILITÉ-S / HYPERSENSIBLE – Sensibilité, physique & psychique, excessive, extrême / relevant, de l’hypersensibilité.

HYPERTENSION artérielle / HYPERTENDU – Pathologie cardiovasculaire, causée, par pression artérielle excessive / atteint, d’hypertension.

HYPERVENTILATION RESPIRATOIRE / HYPERVENTILÉ – Augmentation anormale, de l’air, dans les poumons, provoquée, par une respiration excessive, prolongée & profonde / atteint, d’hyperventilation.

HYPNOSE-S / HYPNOTIQUE / HYPNOTISEUR / HYPNOTISÉ – État modifié, de conscience, entre, veille & sommeil : narcose, suggestion, magnétisme / relevant, de l’hypnose.

HYPOCONDRIE / HYPOCONDRIAQUE – Crainte, de nature psychopathologique, permanente, obsessionnelle, sans fondement, pour son état, de santé / relevant, atteint, de l’hypocondrie.

HYPOCRISIE-S / HYPOCRITE-S – Duplicité, dissimulation, faux-semblant / relevant, tenant, de l’hypocrisie.

HYPOGLYCÉMIE / HYPOGLYCÉMIQUE – Diminution anormale, du taux glucidique, de sucre, dans le sang / relevant, de l’hypoglycémie.

HYPOPHYSE / Glande pituitaire / HYPOPHYSAIRE – Glande endocrine, hormones, cerveau / relevant, de l’hypophyse.

HYPOTHÉTICO-DÉDUCTIVITÉ / HYPOTHÉTICO-DÉDUCTIF – Formulation, d’une hypothèse, pour en déduire, des effets futurs – prédiction – ou, passés – rétrodiction -, de façon, valide / relevant, de l’hypothético-déductivité.

HYPOVENTILATION RESPIRATOIREInspiration pulmonaire, d’air, insuffisante, provoquant, un manque, d’oxygène, dans le sang, une augmentation, de CO2, une acidification sanguine.

 

 

____________ I

 

ICAREJeune personnage, de fiction, de la mythologie grecque antique, mort, suite, à un vol, trop proche, du Soleil, avec des ailes, de cire & plumes, ayant fondu / métaphore.

ICONOCLASME / ICONOCLASTE – Opposition, aux traditions & interdits, principes & valeurs, adhésions & pensée, communément, admis / relevant, tenant, de l’iconoclasme.

IDÉAL / IDÉAUX – Sublimation, modèle, absolu / sublimé, théorique, parfait & rêvé.

IDÉALISATION / IDÉALISÉ – Glorification & exaltation, admiration excessives, embellissement, des réalités, reposant, sur des préjugés, trop favorables / relevant, de l’idéalisation.

IDÉALISME-S / IDÉALISTE-S – Primauté, de la pensée, de l’esprit, des valeurs abstraites, sur le matérialisme / relevant, tenant, de l’idéalisme.

IDÉE-S / IDÉATIONConception, perception, philosophie / processus, de création, d’idées.

IDENTIFICATION-S / IDENTIFICATOIRE / IDENTIFIÉ – Assimilation, projection, transfert / relevant, de l’identification.

IDENTITÉ COLLECTIVE – Caractéristiques, conscience & représentation, de soi, identification, propres, à l’ensemble, de la communauté, à l’appartenance, à celle-ci, typologie psychologique.

IDENTITÉ INDIVIDUELLE – Caractéristiques, conscience & représentation, de soi, identification, propres, à la personne, en tant, que telle, qu’entité spécifique, typologie psychologique.

IDENTITÉ SOCIALECaractéristiques, conscience & représentation, de soi, identification, propres, à la société, à l’appartenance, d’un sujet, à celle-ci, typologie psychologique.

IDENTITÉ-S / IDENTITAIRE – Caractéristiques, conscience & représentation, de soi, identification / relevant, de l’identité.

IDÉOLOGIE-S / IDÉOLOGIQUE / IDÉOLOGUE-S – Cognitions : dogmes, morale : valeurs, normativité : normes / relevant, tenant, de l’idéologie.

IDH, Indice de Développement HumainIndice statistique, évaluant, le niveau, d’évolution sociétale, des pays, du monde.

IEP, Instituts d’Études Politiques / Sciences Po – Établissements d’enseignements, de cursus éducatif supérieur, public sélectif, France.

IFOP / SOS ÉDUCATIONSondage d’opinion, étude sociologique, France, 21e s.

IGNORANCE-S / IGNORANT-S / IGNORÉ – Insuffisance, lacune, inculture / lié, à l’ignorance.

IKEAEntreprise multinationale commerciale, de mobilier, Suède, monde, 20e/21e s.

ILITCH, S. / SPRINCEANA, D. – Consultants, en ressources humaines, France, 20e/21e s.

ILLUSION-S / ILLUSOIRE – Mirage, irréalité, chimère / relevant, de l’illusion.

IMAGE DE SOIRéputation, représentation, figuration adojuvéniles.

IMAGE-S / IMAGÉ – Représentation, apparence, figuration / relevant, de l’image.

IMAGE-S MENTALE-SReprésentation, figuration, construction psycho-intellectuelles.

IMAGINAIRE-SImage, représentation, récit & mythe irréels / relevant, de l’imagination.

IMAGINATION-S / IMAGINATIF / IMAGINÉ – Représentation & inspiration, créativité, pensée & vision / lié, à l’imagination.

IMAGO / IMAGOÏQUE – Représentations psychiques inconscientes, des objets parentaux, familiaux / relevant, de l’imago.

IMC, Indice de Masse Corporelle – Système, de mesure, de la corpulence humaine, selon, la taille & la masse.

IMMANENCE-S / IMMANENT – État, de ce qui a, son essence, en soi-même / relevant, de l’immanence.

IMMATURITÉ-S / IMMATURE-S – Infantilisme, irresponsabilité, dépendance / relevant, de l’immaturité.

IMMÉDIATETÉ-S / IMMÉDIAT/EMENT – Instantanéité, sur-le-champ, soudaineté / relevant, de l’immédiateté / de suite.

IMMOBILISME-S / IMMOBILISTE-S – Conservatisme, attentisme, inertie / relevant, tenant, de l’immobilisme.

IMMUNITÉ-S : PSYCHOSOMATIQUE-S / IMMUNITAIRE – Mécanismes, de défense, de résistance, physiques & psychiques, de l’organisme humain, face, aux vecteurs infectieux, pathologies, agressions externes / relevant, de l’immunité.

IMMUTABILITÉ / IMMUTABLE – Intangibilité, d’essence, de principe, de temps / relevant, de l’immutabilité.

IMPATIENCE-S / IMPATIENT – Hâte, fougue, irritation / relevant, de l’impatience.

IMPÉRATIF-S – Devoir & obligation, contrainte & nécessité, commandement / obligatoire, nécessaire.

IMPÉRITIE-S – Inaptitude, incapacité, incompétence.

IMPERIUM / Pouvoir d’État absolu, suprême – Autorité, puissance, souveraineté.

IMPERIUM ROMANUM / Primat, de Rome – Pouvoir exécutif, des gouvernants romains, de l’Antiquité, sous la Monarchie, la République, l’Empire, Rome, 8e s. av. J.-C.-5e s.

IMPLICATION-S / IMPLICATIF / IMPLIQUÉ – Retombée, conséquence, répercussion / lié, à l’implication.

IMPLICITE-S – Sous-entendu, tacite, informel.

IMPORTANCE / IMPORTANT – Poids & prix, force, intérêt & valeur / relevant, de l’importance.

IMPOSSIBLE EST POSSIBLE, L’Livre, de développement personnel, États-Unis, 20e s.

IMPOSTURE-S / IMPOSTEUR – Duperie, leurre, mensonge / relevant, tenant, de l’imposture.

IMPÔT-S / IMPOSITION / IMPOSABLE / IMPOSÉ – Contribution, charge, prélèvement / lié, à l’impôt.

« IMPRESSIONS CALIFORNIENNES » – Article sociologique, de quotidien, de presse écrite, d’information, France, 20e s.

IMPRÉVISIBILITÉ / IMPRÉVISIBLE – Incertitude, aléa, ignorance / relevant, de l’imprévisibilité.

IMPROVISATION-S / IMPROVISATEUR / IMPROVISÉ – Imagination, invention, impréparation / relevant, de l’improvisation.

IMPUDENCE-S / IMPUDENT-S – Arrogance, effronterie & indécence, cynisme / relevant, de l’impudence.

IMPUISSANCE / IMPUISSANT – Incapacité, insuffisance, faiblesse / relevant, de l’impuissance.

IMPULSIVITÉ / IMPULSIF – Spontanéité, emportement, irréflexion / relevant, de l’impulsivité.

INACTION-S / INACTIF-S – Inertie, passivité, oisiveté / relevant, de l’inaction.

INCAPACITÉ / INCAPABLE – Inaptitude, incompétence, inefficacité / relevant, de l’incapacité.

INCERTITUDE-S / INCERTAIN – Indétermination, doute, aléa / relevant, de l’incertitude.

INCHAUSPÉ, I. – Journaliste, France, 20e/21e s.

INCIVILITÉ-S / INCIVIL – Impolitesse, irrespect, discourtoisie : désordre asocial / relevant, de l’incivilité.

INCIVISME-S / INCIVIQUE – Bafouement, de l’intérêt général, la collectivité, la communauté publique : institutions, État, patrie / relevant, de l’incivisme.

INCLINATION-S AUX PLAISIRS – Penchant, affinité, appétence, pour les contentements, satisfactions, l’agrément.

INCOMPÉTENCE-S / INCOMPÉTENT-S – Incapacité, insuffisance, inaptitude / relevant, de l’incompétence.

INCONSCIENTChamp, de la pensée, échappant, à la conscience, la connaissance / lié, à l’inconscient.

INCONSTANCE / INCONSTANT – Versatilité, instabilité, variabilité / relevant, de l’inconstance.

INCONVÉNIENT-SOUFFRANCE – Désavantage, écueil, risque – tourment, douleur, affliction.

INCONVÉNIENT-S – Désavantage, écueil & incommodité, risque.

INCROYABLES – Merveilleuses / Muscadins : jeunes hommes & jeunes femmes élégants, excentriques favorisés, sous le régime politique, du Directoire, Première République, France, fin 18e s.

INCURIE-S – Laisser-aller, négligence, relâchement.

INDÉPENDANCE-S / INDÉPENDANT-S – Souveraineté, émancipation & affranchissement, autonomie / relevant, de l’indépendance.

INDIEN-S D’AMÉRIQUEPremiers habitants amérindiens, du continent américain, antérieurs, à la colonisation européenne & leurs descendants ultérieurs.

INDIFFÉRENCE-S / INDIFFÉRENT – Désintérêt, détachement, dégagement / relevant, de l’indifférence.

INDIGENCE-S / INDIGENT-S – Pauvreté, dénuement, misère / relevant, de l’indigence.

INDIGNÉS, LESJeunes protestataires espagnols, contemporains, Espagne, 21e s.

INDIGNITÉ / INDIGNE – Bassesse & ignominie, infamie & avilissement, vilenie & déshonneur / relevant, de l’indignité.

INDISCIPLINE-S / INDISCIPLINÉ – Désordre, dissipation, insubordination / lié, à l’indiscipline.

INDISPONIBILITÉ-S / INDISPONIBLE – Inaccessibilité, accaparement, fermeture / relevant, de l’indisponibilité.

INDIVIDUALISME / INDIVIDUALISTE-S – Humanisme & personnalisme, autonomie propre, égocentrisme / relevant, tenant, de l’individualisme.

INDIVIDUATION-SÉPARATION – Distinction, différenciation, singularisation – éloignement, autonomisation, distanciation.

INDULGENCE / INDULGENT – Compréhension, bienveillance, clémence & mansuétude / relevant, de l’indulgence.

INÉGALITÉ-S / INÉGAL – Différence & dissemblance, disparité, iniquité, notamment, sociales / relevant, de l’inégalité.

INERTIE-S / INERTE – Inaction & immobilisme, léthargie & atonie, apathie & passivité / relevant, de l’inertie.

INFÉODATION / INFÉODÉ – Soumission, sujétion, asservissement / relevant, de l’inféodation.

INFÉRENCE-S ARBITRAIRE-S – Distorsion cognitive, consistant, à tirer, des conclusions, sans preuve ni, tenir compte, des faits avérés.

INFÉRIORISATION / INFÉRIORISANT / INFÉRIORISÉ – Dépréciation, rabaissement, minimisation / relevant, de l’infériorisation.

INFÉRIORITÉ-S / INFÉRIEUR-S – Faiblesse, servitude & subordination, désavantage / relevant, de l’infériorité.

INFIRMIER-S – Personnels, de santé, des deux sexes, assurant, des soins préventifs, curatifs, palliatifs, sur prescriptions médicales.

INFLEXION-S / INFLÉCHI – Changement & modification, évolution, modulation / relevant, de l’inflexion.

INFLUX COSMIQUE-SSignaux, rayonnements, émis, depuis, l’espace.

INFLUX ÉLECTROMAGNÉTIQUE-SSignaux électriques, propres, aux aimants, champs magnétiques.

INFORMALITÉ / INFORMEL – Souplesse, spontanéité, improvisation / lié, à l’informalité.

INFORMATION-S / INFORMATIONNEL / INFORMATIF / INFORMATEUR / INFORMÉ – Nouvelle, communication, message / relevant, de l’information.

INFORMATIQUE / INFORMATISÉ – Traitement automatique, d’informations, par programmation, d’ordinateurs, de logiciels, en matière, de savoirs, communication / relevant, de l’informatique.

INFRAHUMANITÉ / INFRAHUMAIN – Humains délaissés, déclassés, défavorisés / relevant, de l’infrahumanité.

INFRASTRUCTURE-S / INFRASTRUCTUREL – Fondation, équipement, base matérielle / relevant, de l’infrastructure.

INGÉNIOSITÉ-S / INGÉNIEUX – Savoir-faire & inventivité, intelligence & talent, habileté & adresse / relevant, de l’ingéniosité.

INHIBITION-S / INHIBITIF / INHIBITEUR / INHIBÉ – Blocage, arrêt & paralysie, ralentissement psychophysiologiques / relevant, de l’inhibition.

INITIATION-S / INITIATIQUE / INITIATEUR / INITIÉ – Apprentissage & éducation, instruction & formation, découverte / relevant, de l’initiation.

INITIATIVE-S – Proposition, décision, action & intervention.

INJUSTICE-S / INJUSTE – Partialité, iniquité, abus / relevant, de l’injustice.

IN MEDIO STAT VIRTUS / L’idéal est dans l’équilibre – La vertu est éloignée, des extrêmes : adage, prônant, la nuance, la modération, la mesure, en toute chose.

INNÉCongénital : possédé, dès, la naissance.

INNOVATION-S / INNOVANT – Création & invention, changement & audace, découverte & transformation / relevant, de l’innovation.

INQUIÉTUDE-S / INQUIÉTANT / INQUIET – Crainte & appréhension, préoccupation & tourment, anxiété & alarme / relevant, de l’inquiétude.

INQUISITION / INQUISITORIAL – Ancienne juridiction, de l’Église catholique, compétente, en matière, d’hérésie, Saint-Siège, monde, 12e-19e s. / relevant, de la Sainte Inquisition.

INSANITÉ-S / INSANE – Égarement, absurdité, stupidité & ineptie / relevant, de l’insanité.

INSATISFACTION-S / INSATISFAISANT / INSATISFAIT – Mécontentement, inassouvissement, frustration / relevant, de l’insatisfaction.

INSÉCURITÉ-S AFFECTIVE-S – Dangers, menaces, précarités & vulnérabilités, en matière sentimentale, émotionnelle, d’attachements relationnels, typologie psychologique.

INSÉCURITÉ-S ÉDUCATIVE-S – Dangers, menaces, précarités & vulnérabilités, en matière, d’apprentissages, de formation, transmissions, typologie psychologique.

INSÉCURITÉ-S ÉMOTIONNELLE-S – Dangers, menaces, précarités & vulnérabilités, en matière, de ressentis & sentiments, d’affects, de réactions psychiques, typologie psychologique.

INSÉCURITÉ-S / INSÉCURE – Dangers, menaces, précarités & vulnérabilités / relevant, de l’insécurité.

INSEE, Institut National de la Statistique & des Études Économiques – Organisme public, de statistiques, France.

INSERTION-S : économique & professionnelle & sociale & sociétale / INSÉRÉ – Intégration, assimilation, « incorporation » personnelles, de l’individu, en son environnement : économie, emploi, société / relevant, de l’insertion.

INSOUCIANCE-S / INSOUCIANT – Détachement, indifférence, négligence & imprévoyance / relevant, de l’insouciance.

INSPIRATION-S / INSPIRANT / INSPIRATEUR / INSPIRÉ – Influence & instigation, impulsion & émulation, modèle / relevant, de l’inspiration.

INSTABILITÉ-S / INSTABLE – Fluctuation, inconstance, précarité / relevant, de l’instabilité.

INSTAGRAMApplication & service, de partages, de photos, vidéos, sur plateformes mobiles, de communications Internet, États-Unis, monde.

INSTINCT-S / INSTINCTUEL / INSTINCTIF – Disposition, im/pulsion, tendance / relevant, de l’instinct.

INSTRUCTION : scolaire / INSTRUCTIF / INSTRUIT – Apprentissage, éducation, enseignement & formation / relevant, de l’instruction.

INSULTE-S / INSULTANT / INSULTÉ – Injure & invective, outrage & offense, affront & attaque / relevant, de l’insulte.

INTÉGRATION-S : morale & nationale & professionnelle & sociale & sociétale / INTÉGRÉ – Insertion, assimilation, « incorporation » personnelles, de l’individu, en son environnement : axiologie, communauté, emploi, société / relevant, de l’intégration.

INTÉGRITÉ-S : physique & psychomorale & sociale / INTÈGRE – Bonne santé physiologique, psychique & spirituelle, relationnelle / relevant, de l’intégrité.

INTELLECT-S / INTELLECTUEL-S – Entendement & compréhension, intelligence & pensée, raison & esprit / relevant, tenant, de l’intellect.

INTELLECTUALISATION-S / INTELLECTUALISÉ – Rationalisation & défense émotionnelle, par le raisonnement, la logique / relevant, de l’intellectualisation.

INTELLIGENCE ÉMOTIONNELLEAcuité psychique sentimentale, des affects appréhendés, typologie psychologique.

INTELLIGENCE MENTALEAcuité psychique, de la pensée cognitive « élaborée », typologie psychologique.

INTELLIGENCE OPÉRATOIRE FORMELLEAcuité psychique, d’abstraction, hypothético-déductive, typologie psychologique.

INTELLIGENCE / STADE HYPOTHÉTICO-DÉDUCTIFS – Capacités mentales, à concevoir, des hypothèses, déductions, conséquences, validités, expériences, empirismes, inductions, leurs propriétés afférentes.

INTELLIGENCE-S / INTELLIGENT – Facultés mentales, de l’esprit, du savoir, discernement : perspicacité & entendement, abstraction & compréhension, pensée & raison / lié, à l’intelligence.

INTEMPORALITÉ-S / INTEMPOREL – Atemporalité, éternité, invariabilité / lié, à l’intemporalité.

INTERACTIVITÉ / INTERACTIF – Échange, communication, partage / relevant, de l’interactivité.

INTERDÉPENDANCE / INTERDÉPENDANT – Dépendance mutuelle, corrélation, interaction / relevant, de l’interdépendance.

INTERDIT-S – Proscription, censure, prohibition / proscrit, censuré, prohibé.

INTÉRÊT GÉNÉRALCe qui est considéré, comme favorable, à l’ensemble, des ressortissants, d’une communauté.

INTÉRÊT-S INDIVIDUEL-S – Avantage, bénéfice, profit, propres, à une personne, un individu.

INTÉRÊT-S / INTÉRESSANT / INTÉRESSÉ – Avantage, attention, bénéfice / lié, à l’intérêt.

INTÉRIMAIRE-S / INTÉRIMTravailleur remplaçant, suppléant, transitoire / emploi provisoire.

INTÉRIORISATION-S / INTÉRIORISANT / INTÉRIORISÉ – Assimilation, adoption, de règles, d’opinions exogènes, devenant alors, endogènes / relevant, de l’intériorisation.

INTÉRIORITÉ-S / INTÉRIEUR – Intimité psychomorale, internalité, endogénéité / relevant, de l’intériorité.

INTERNALITÉ-S / INTERNE – Intériorité, endogénéité, intimité / relevant, de l’internalité.

INTERNET / WEB 2.0 – « Web, du 21e s. », à partages, d’informations, participations créatives, des internautes, échanges interactifs, réseaux sociaux…

INTERNET / NET / TOILE / WEB – Réseau, de télécommunications informatiques mondiales & système hypertexte lié.

INTERPRÉTATION-S / INTERPRÉTATIF / INTERPRÉTÉ – Explication & commentaire, exégèse, compréhension / relevant, de l’interprétation.

INTERPRÉTATION-S SUBJECTIVE-S – Explication, commentaire, compréhension particuliers, individuels, personnels.

INTERVENTIONNISME / INTERVENTIONNISTE-S – Dirigisme & autoritarisme, immixtion & ingérence, étatisme / relevant, tenant, de l’interventionnisme.

INTERVIEW, DE D. COHN-BENDITEntretien sociopolitique, de presse quotidienne écrite, d’information, France, 21e s.

INTIMITÉ-S / INTIME-S – Profondeur, intériorité, vie privée / relevant, de l’intimité.

INTROSPECTION-S / INTROSPECTIF – Retour, sur soi, autocritique intérieure, observation, de soi-même : en conscience / relevant, de l’introspection.

INTROVERSION / INTROVERSIF / INTROVERTI-S – Repli, sur soi, réserve, intériorité cognitifs, émotionnels, comportementaux / tenant, relevant, de l’introversion.

INTROVERTI ET HEUREUXLivre de psychologie, Canada, 21e s.

INTUITION-S / INTUITIF – Appréhension directe, immédiate, d’une réalité, sans raisonnement ni, expérience / relevant, de l’intuition.

INTUITU PERSONÆ – Locution latine : « en fonction, de la personne ».

INVENTAIRE-S / INVENTORIÉ – Recensement, dénombrement & énumération, état / recensé.

INVENTIVITÉ-S / INVENTIF – Créativité, imagination, innovation / relevant, de l’inventivité.

IPHONE-S / Téléphone mobile smartphone, d’Apple – Écran téléphonique multimédia, de communication, d’information, de données informatiques.

IPOD / Baladeur numérique audio, d’Apple – Outil mobile, d’écoute musicale.

IRRATIONALITÉ-S / IRRATIONNEL – Absurdité, incohérence & inconséquence, déraison / relevant, de l’irrationalité.

IRRÉDENTISME-S / IRRÉDENTISTE – Accaparement hégémonique, revendication, d’identité, de souveraineté : métaphore / relevant, de l’irrédentisme.

IRRÉFRAGABILITÉ-S / IRRÉFRAGABLE – Irréfutabilité, irrécusabilité, caractère inattaquable / relevant, de l’irréfragabilité.

IRRESPONSABILITÉ-S / IRRESPONSABLE-S – Inconscience, légèreté, inconséquence / relevant, de l’irresponsabilité.

IRRÉVÉRENCE-S / IRRÉVÉRENCIEUX – Irrespect & impertinence, insolence & inconvenance, désinvolture & incorrection / relevant, de l’irrévérence.

ISOLEMENT-S / ISOLANT / ISOLÉ – Solitude, éloignement, claustration / lié, à l’isolement.

IST, Infections Sexuellement Transmissibles – Affections pathologiques, occasionnées, par relations sexuelles.

IUP, Instituts Universitaires Professionnalisés – Ex-établissements, d’études supérieures, professionnelles & technologiques, universitaires, actuels, départements, d’université, France.

IUT, Institut-s Universitaire-s de Technologie – Établissement, d’enseignement supérieur, technologique professionnel, universitaire, France.

IVRESSE-S / IVRE – Alcoolisme, ébriété, éthylisme / relevant, de l’ivresse.

 

 

___________ J

 

JACOBIN-S / JACOBINISMETenants, du jacobinisme républicain / doctrine politique, de défense, de la souveraineté populaire, l’indivisibilité, de la République, France, fin 18e s. De nos jours, bureaucratie, centralisation, technocratie.

JACQUES, SAINTLe Majeur, apôtre & disciple, du Christ, Moyen-Orient, 1er s.

JAGOT, P.-C.Théoricien & auteur, en développement personnel, France, 19e/20e s.

J’AI MARCHÉ SUR LA LUNEMémoires autobiographiques, États-Unis, France, 21e s.

JALOUSIE-S / JALOUX / JALOUSÉ – Envie, rivalité, dépit & ombrage / lié, à la jalousie.

JAMES, W.Psychologue, philosophe, États-Unis, 19e/20e s.

JANIS, S. – Théoricienne & auteure, en développement personnel, États-Unis, 20e/21e s.

JANSÉNISME / JANSÉNISTE-S – Ascétisme, rigorisme : courant théologique, philosophique, politique, opposé, à l’absolutisme, ecclésial & monarchique, France, 17e/18e s. / relevant, tenant, du jansénisme.

JARDINAGE – Culture & travail, entretien, aménagement, des jardins, espaces verts.

JASMIN, C.Écrivain littéraire, Canada, 20e/21e s.

JEAMBAR, D. / RÉMY, J.Journalistes, écrivains, France, 20e/21e s.

JEAMMET, P.Médecin psychiatre, France, 20e/21e s.

JEAN, SAINT, DIT, L’ÉVANGÉLISTEApôtre & disciple, du Christ, Moyen-Orient, 1er s.

JEANNE D’ARCFigure historique, chef, de guerre, sainte, de l’Église catholique, France, 15e s.

JEANSON, H.Écrivain, journaliste, France, 20e s.

JÉSUITES / Compagnie de Jésus – Ordre religieux chrétien, catholique régulier, monde, dep., le 16e s.

JEUNE-S ACTIF-S / TRAVAILLEUR-S – Junior, exerçant, un emploi professionnel rémunéré, salarié & indépendant.

JEUNE-S ANTIQUE-S – Junior, de l’Antiquité classique, gréco-latine européenne, 6e s. av. J.-C.-4e s.

JEUNE-S ATRABILAIRE-S – Junior irascible & colérique, acariâtre & acrimonieux, misanthrope, typologie psychophilosophique.

JEUNE-S BILIEUX – Junior, inquiet & pessimiste, susceptible & ombrageux, tourmenté & sombre, typologie psychophilosophique.

JEUNE-S CONTEMPORAIN-S – Junior, de l’Histoire récente, Europe, 19e-21e s.

JEUNE-S DÉVIANT-S – Junior, hors normes sociales : contestataire, transgressif, délinquant.

JEUNE-S, EN DIFFICULTÉ : ÉDUCATIVE / SOCIOÉCONOMIQUE – Junior, en marasme scolaire, social, matériel.

JEUNE-S FLEGMATIQUE-S – Junior détaché, posé, placide, typologie psychophilosophique.

JEUNE-S HANDICAPÉ-S – Junior « inadapté », invalide, infirme.

JEUNE-S MÉDIÉVAL-VAUX – Junior, du Moyen Âge, Europe, 5e-15e s.

JEUNE-S PRÉHISTORIQUE-S – Junior, de l’époque, allant, de l’apparition, de l’homme, à celle, de l’écriture, monde, env. 2,8 millions d’années, av., le présent – 3 500 av. J.-C.

JEUNE-S PROTOHISTORIQUE-S – Junior, de l’époque, allant, de la fin, de la Préhistoire, à l’Antiquité : peuples, sans écriture, évoqués, par des écrits, d’autres populations, monde, 4e millénaire av. J.-C. – déb., de notre ère.

JEUNE-S SANGUIN-S – Junior impulsif, vif, inconscient, typologie psychophilosophique.

JEUNE-S TALENT-S – Junior doué, ayant, du génie, une prédisposition, de « virtuose », en un domaine particulier.

JEUNE-S VICTIME-S – Junior, subissant, un préjudice jeunophobe, maltraité, ostracisé, ès qualité : discriminé, défavorisé, désavantagé.

JEUNES EUROPÉENS ET LEURS VALEURS, LESLivre de sociophilosophie, France, 21e s.

JEUNES : HOMMES DE L’ANNÉE 1966 – Distinction opérée, par un magazine, de presse écrite, d’information, États-Unis, 20e s.

JEUNES, LES – Dossier pluridisciplinaire, de publication scientifique, France, 21e s.

JEUNES, ON VOUS MENT !Livre, de sociologie éducative, France, 21e s.

JEUNESSE-BOULET – Junior, appréhendé, comme, une charge, un poids, une malédiction.

JEUNESSE DIFFÉRENTE ?, UNE – Les valeurs des jeunes Français, depuis 30 ans – Livre de sociologie, France, 21e s.

JEUNESSE DU MONDE, LA – Livre de sociologie & enquête internationale, d’opinion, France, 21e s.

JEUNESSE GLOBALE – Juniors, appréhendés, en leur ensemble, leurs réalités, spécificités intégrales : de façon, holistique, transversale, pluridisciplinaire.

JEUNESSE INDUSTRIELLE – Juniors, de l’ère matérielle, du secteur économique secondaire, de l’industrie, France, 19e/20e s.

JEUNESSE MODERNE – Juniors, de l’ère contemporaine, France, 19e/20e s.

JEUNESSE MODESTE – Juniors, de milieux socioéconomiques, culturels populaires.

JEUNESSE MONDIALE – Juniors, de l’ensemble, de la planète, des cinq continents, de toutes origines ethniques.

JEUNESSE MOYENNE – Juniors, de milieux socioéconomiques, culturels médians, entre, les classes populaires & celles, les plus favorisées.

JEUNESSE-OURSIN – Juniors, appréhendés, comme, étant, importuns, encombrants, gêneurs : « fâcheux », dont, « l’on ne sait, que faire » : métaphore.

JEUNESSE OUVRIÈRE – Juniors prolétaires, des classes populaires : travailleurs manuels salariés.

JEUNESSE, PERSONA NON GRATA / Indésirable – Juniors, qui ne sont pas, les bienvenus, en leur propre société : rejetés, discriminés, ostracisés.

JEUNESSE POSTINDUSTRIELLE – Juniors, de l’ère, de l’économie tertiaire, des services, des technologies numériques, de l’immatériel : savoirs, information, communication…, France, fin 20e/21e s.

JEUNESSE POSTMODERNE – Juniors, d’ère contemporaine récente, France, fin 20e/21e s.

JEUNESSE PRÉINDUSTRIELLE – Juniors, des époques, d’économies, à primauté, du secteur primaire agricole, France, avant, le milieu, du 19e s.

JEUNESSE PRÉMODERNE – Juniors, de l’Ancien Régime, des débuts, de l’ère contemporaine, France, fin 16e – déb. 19e s.

JEUNESSE-RESSOURCE – Juniors, appréhendés, comme, vecteurs, de richesses, d’atouts, de capacités.

JEUNESSE ROMANTIQUE – Jeunes, en marasme moral, France, Europe, 19e s.

JEUNESSE SUPÉRIEURE – Juniors, de catégories socioéconomiques, culturelles favorisées.

JEUNESSE-S / JEUNE-S / JUVÉNILE – Temps, de vie & état psychosociologique, entre enfance & adultisme, état & caractéristiques, d’un jeune, ensemble, des jeunes / relevant, de la jeunesse.

JEUNESSES FACE À LEUR AVENIR, LESOuvrage, de sociologie & enquête internationale, d’opinion, France, 21e s.

JEUNOPHOBIE / JEUNOPHOBE-S – Hostilité & aversion, rejet & animosité, préjugés négatifs, contre, les jeunes / relevant, tenant, de la jeunophobie.

JEUNOPSYCHOTHÉRAPIE-S – Relation d’aide psychologique, curative, pour jeunes majeurs.

JEUNOTHÉRAPEUTE-S – Praticien, de relation d’aide psychologique, curative, pour mineurs adolescents & jeunes majeurs.

JEUNOTHÉRAPIE-S / JEUNOTHÉRAPEUTIQUE – Relation d’aide psychologique, curative, pour adolescents mineurs & jeunes majeurs / relevant, de la jeunothérapie.

JEU-X – Distraction, passe-temps, divertissement.

JEU-X D’ARGENT – Distraction, passe-temps, divertissement, à enjeu, mise financiers.

JEU-X EN LIGNEDistraction, passe-temps, divertissement, sur Internet.

JEU-X VIDÉODivertissement informatique, par ordinateur & console, d’interaction humaine, en milieu virtuel.

JEUX OLYMPIQUES / OLYMPIADES modernes – Compétition mondiale plurisportive, d’été & d’hiver, monde, dep., le 19e s.

JMU, Jeux Mondiaux Universitaires – Actuelle Universiade, compétitions internationales universitaires, multisports, d’été & d’hiver, monde, 20e s.

JOBPersonnage biblique, notamment, de l’Ancien Testament, figure, du Juste, éprouvé, par Satan, symbole, du dénuement, renoncement, de l’abnégation, Moyen-Orient, Antiquité.

JOËL, PROPHÈTEAuteur biblique & de l’Ancien Testament, Moyen-Orient, Antiquité.

JOFFRIN, L.Journaliste, France, 20e/21e s.

JOIE DE VIVRE – Plénitude, ouverture, détachement psychologiques, face, à son existence personnelle, en confiance, acceptation, lâcher-prise.

JOIE-S / JOYEUX – Allégresse, gaieté, entrain / relevant, de la joie.

JOJ, Jeux Olympiques de la Jeunesse – Compétition adojuvénile mondiale, plurisportive, quadriennale, d’été & d’hiver, réservée, aux jeunes, de quinze – dix-huit ans, monde, 21e s.

JOUEUR DE FLÛTE DE HAMELIN, LELégende allemande, Saint-Empire, 13e s.

JOURNAL DE BORD / INTIME – Notation régulière, d’impressions, de réflexions personnelles.

JOURNAL, L’EXPATRIÉ – Livre, de mémoires autobiographiques, France, 20e s.

JOURNÉE-S DE DÉTENTE & RÉCRÉATIVE-S – Temps, « pour soi », de relaxation, typologie sociologique.

JOURNÉE-S PRÉPARATOIRE-S – Temps, d’organisation, des journées « opérationnelles », typologie sociologique.

JOURNÉE-S PRODUCTIVE-S – Temps, mettant en œuvre, ses domaines, de compétence & résultats, typologie sociologique.

JOUVENCE – Rajeunissement, renouveau, revitalisation.

JUDAÏSME / JUIF-SReligion monothéiste, abrahamique, juive / relevant, tenant, du judaïsme.

JUGEMENT DERNIERSentence divine, sur l’Humanité, à la fin, du monde, en la spiritualité monothéiste, juive, chrétienne, musulmane.

JUGEMENT MORAL / STADE CONVENTIONNELS – Typologie psychologique, selon, laquelle, le jeune est plus sensible, à l’altérité, prend en compte, attentes, lois, règles générales.

JUGEMENT MORAL / STADE POSTCONVENTIONNELS – Typologie psychologique, selon, laquelle, le jeune établit, son appréciation éthique, sur sa propre, évaluation axiologique.

JUGEMENT-S DE VALEUR – Appréciation, pensée, raisonnement subjectifs, personnels, moraux.

JUGEMENT-S / JUGÉ – Affirmation & appréciation, opinion & pensée, raisonnement & sentiment / relevant, du jugement.

JUGEMENT-S MORAL-AUX – Appréciation, pensée, raisonnement axiologiques : concernant, les règles sociales, les valeurs, les comportements.

JULES IISouverain pontife, de l’Église catholique romaine, Saint-Siège, 15e/16e s.

JUNIOR-S – Adolescent, jeune, cadet / relevant, de la jeunesse.

JUPPÉ, A.Homme d’État, France, 20e/21e s.

JUSTICE / JUSTE – Équité, droiture & probité, vertu – norme sociétale, institutionnelle – institution judiciaire / équitable.

JUVÉNALPoète, Empire romain, 1er/2e s.

JUVÉNILITÉ-S / JUVÉNILE – Jeunesse, ce qui est juvénile, jeune / relevant, de la juvénilité.

 

 

___________ K

 

KAMPRAD, I.Entrepreneur, jeune fondateur, d’une multinationale, du mobilier, Suède, 20e/ 21e s.

KANT, E.Philosophe, Saint-Empire, 18e/19e s.

KARAJAN (von), H.Chef d’orchestre, Autriche, 20e s.

KAREL – Animateur radiophonique, France, 20e/21e s.

KAUFFER, R.Écrivain littéraire, France, 20e/21e s.

KAZAN, E.Réalisateur, de cinéma, États-Unis, 20e/21e s.

KID-S – Ado, jeune, gamin.

KINESTHÉSIE / KINESTHÉSIQUE – Sensations somesthésiques, conscientes & inconscientes, des positions, mouvements corporels, proprioception / relevant, de la kinesthésie.

KINGS OF SUMMER, THE / Les Rois de l’été – Comédie cinématographique, États-Unis, 21e s.

KLOTZ, H.Réalisatrice, de cinéma, France, 20e/21e s.

KOHLBERG, L.Psychologue, États-Unis, 20e s.

KORZYBSKI, A.Philosophe, scientifique, Pologne, États-Unis, 19e/20e s.

 

 

___________ L

 

LABBÉ, C. / RECASENS, O. – Journalistes, France, 20e/21e s.

LABEUR-SACRIFICE – Besogne, activité, tâche – abnégation, dévouement, oubli, de soi.

LABEUR-S / LABORIEUX – Tâche & travail, besogne & ouvrage, activité & œuvre exigeants, durables / relevant, du labeur.

LABORATORES / Ceux qui travaillent – Travailleurs manuels, de l’ère médiévale, puis, de l’ordre du tiers état, sous l’Ancien Régime, France, 6e-15e s. / 16e-18e s.

LACHAL, C. / MORO, M. R.Médecins pédopsychiatres, psychanalystes, France, 20e/21e s.

LÂCHER-PRISE – Détachement, libération, abandon, de soi.

LÂCHETÉ-S / LÂCHE-S – Couardise, bassesse, faiblesse / relevant, tenant, de la lâcheté.

LAISSER-ALLER – Relâchement, désinvolture, incurie & négligence.

LAISSER FAIRE, LAISSER PASSERFormulation, du principe doctrinal économique, anti-interventionniste libéral, de libre échange, libre entreprise, libre concurrence, France, 18e s.

LAMBERT, C. – Entrepreneur, France, 20e/21e s.

LANCASTREDynastie royale régnante, opposée, à celle, d’York, Royaume d’Angleterre, 13e-16e s.

LANGAGE-S / LANGAGIER – Verbe & langue, expression, vocabulaire / relevant, du langage.

LAO-TSEUFigure spirituelle, Chine, 6e/5e s. av. J.-C.

LARDELLIER, P.Universitaire, en sciences, de l’information & la communication, France, 20e/21e s.

L’ART POÉTIQUEPoème didactique, France, 17e s.

LAS CASAS (de), B.Religieux chrétien catholique, écrivain, historien, Espagne, 15e/16e s.

LASSERRERestaurant gastronomique parisien, renommé, France.

LAUDESOffice liturgique chrétien, de l’aube.

LAVOISIER (de), A.-L.Chimiste, philosophe, économiste, France, 18e s.

LAWRENCE, T. E.Lawrence, d’Arabie, officier, archéologue, écrivain, Royaume-Uni, 19e/ 20e s.

LAXISME-S / LAXISTE-S – Indulgence, tolérance, compréhension excessives / relevant, tenant, du laxisme.

LEADERSHIP-S / Hégémonie-s – Domination, ascendant, charisme.

LEBASQUE, V.Réalisateur de cinéma, France, 20e/21e s.

LE CHARTIER EMBOURBÉFable, morale, œuvre littéraire, France, 17e s.

LE CIDTragi-comédie théâtrale, France, 17e s.

LEÇON-S – Morale & avertissement, conclusions, enseignements.

LEÇON-S DE CONDUITE AUTOMOBILE – Cours, apprentissage, formation, d’aptitude, à la circulation routière motorisée.

LECTURE-S / LECTEUR-S / LU – Fait, de lire, déchiffrement, décodage, du langage l’écrit / pratiquant, la lecture / déchiffré.

LEDOYENRestaurant gastronomique parisien, renommé, France.

LÉGALITÉ / LÉGAL – Légitimité & validité, régularité & licéité, conformité, à la loi / relevant, de la légalité.

LÉGENDE DES SIÈCLES, LARecueil de poèmes, France, 19e s.

LÉGITIMISME / LÉGITIMISTE – Mouvement politique français, royaliste, partisan, de l’aîné, des Capétiens, chef, de la maison, de Bourbon, dep., le 19e s. / relevant, du légitimisme.

LÉGITIMISTE-S – Royaliste, partisan, de l’aîné, des Capétiens, chef, de la maison, de Bourbon, France, dep., le 19e s.

LÉGUME-S – Plante potagère comestible.

LE LION ET LE RATFable, morale, œuvre littéraire, France, 17e s.

LENOTRE, G.Historien, auteur dramatique, France, 19e/20e s.

LENTEUR-S / LENT – Retard, apathie, indolence / relevant, de la lenteur.

LÉON XIIISouverain pontife, de l’Église catholique romaine, Saint-Siège, 19e/20e s.

LE PÈRE NOËL EST UNE ORDUREComédie théâtrale, France, 20e s. / comédie cinématographique, France, 20e s.

LÉPIDOPTÈRE-SInsecte, devenant papillon & papillon.

LE POISSON POURRIT TOUJOURS, PAR LA TÊTE – Adage philosophique chinois : le mauvais exemple vient, souvent, des dirigeants, élites, adultes, qui ont pourtant, devoir, d’exemplarité.

LE PROPHÈTE / THE PROPHETŒuvre littéraire poétique, philosophique, États-Unis, 20e s.

LE SPLENDIDTroupe, d’auteurs-acteurs, de théâtre / cinéma, France, 20e/21e s.

LETTRE À MÉNÉCÉETexte, de philosophie éthique, Grèce, 3e s. av. J.-C.

LETTRE-S DE MOTIVATION – Texte, mettant, en exergue, les compétences, qualités, d’un candidat, à un emploi, pour la réussite, de son insertion professionnelle.

LETTRESRecueil littéraire, de correspondance épistolaire, Rome, 1er/2e s.

LETTRES D’ÉLÈVES, VENUES DU PASSÉ, DES – Article sociologique, de presse quotidienne écrite, d’information, France, 21e s.

LETTRES DE MON MOULINRecueil, de « nouvelles littéraires », France, 19e s.

LEURRE-S / LEURRÉ – Duperie & mystification, imposture, illusion & artifice / trompé.

LÉVIATHANPuissance monstrueuse, de la fiction antique mythologique, phénicienne & des écrits bibliques.

LEWI, G. – Consultant, auteur, France, 20e/21e s.

LEXINGTON (de), É.Religieux catholique régulier, chef, de communautés monastiques, Royaumes d’Angleterre & de France, 12e/13e s.

LIBÉRALISME / LIBÉRAL – Doctrine, de philosophie politique, prônant, la liberté, personnelle & économique, la responsabilité, la limitation, des pouvoirs / relevant, du libéralisme.

LIBÉRATION-S & LIBÉRATION – France, 1944-1945 / LIBÉRATEUR / LIBÉRÉ – Affranchissement, émancipation, délivrance & rédemption – fin, de l’Occupation, de la France, par l’Allemagne, France, 20e s. / relevant, de la libération & la Libération, de 1944-1945.

LIBERTARISME / LIBERTARISTE-S – Volonté, de liberté absolue, rejetant, l’autorité, la contrainte, les institutions / relevant, tenant, du libertarisme.

LIBERTÉ DE CONSCIENCE / LIBRE CONSCIENCE – Liberté, de choix & de non-choix, des valeurs, croyances, adhésions.

LIBERTÉ DE PENSÉE / PENSER – Droit, de chacun, de déterminer, soi-même, la nature, de ses idées intellectuelles, philosophiques, morales, politiques, religieuses…

LIBERTÉ GUIDANT LE PEUPLE, LAŒuvre picturale artistique, France, 19e s.

LIBERTÉ-S / LIBRE – Autonomie, souveraineté, latitudes, de pensée, de choix, d’action / relevant, de la liberté.

LIBRE-ARBITREAutodétermination, souveraineté, autonomie, de destin.

LIBRE ENTREPRISESystème économique, en lequel, les « latitudes », des activités, des entreprises, la propriété, constituent, le principe, les restrictions, l’exception.

LIBRE-S ANTENNE-SÉchanges, entre auditeurs & animateurs, de radio, sur un sujet, leur important, en improvisation, liberté, de ton, décontraction.

LICENCE-S / LICENCIÉ-S – Deuxième grade, de cursus supérieur, diplôme, du premier cycle universitaire, Bac +3, système européen, d’études, LMD, France & Europe / titulaire, de licence.

LICENCE-S PROFESSIONNELLE-SDeuxième grade, de cursus supérieur, diplôme, du premier cycle universitaire, professionnalisé, préparant, directement, à l’emploi, France.

LIEN-S BILATÉRAL-AUX – Relation, rapport, corrélation mutuels, réciproques, interactifs.

LIEN-S HUMAIN-S – Relation, rapport, corrélation & interaction, entre Terriens, propres, à l’Homme.

LIEN-S / LIANT / LIÉ – Relation, rapport, corrélation & interaction / relevant, du lien.

LIEN-S MULTIPOLAIRE-S – Relation, rapport, corrélation & interaction multilatéraux, concernant, plusieurs, plus, de deux personnes, entités.

LIEN-S SOCIAL-AUX – Relation, rapport, corrélation & interaction, entre humains, en société.

LIGUE, LALigue catholique, Sainte Ligue, Sainte Union, parti confessionnel chrétien, de défense religieuse, France, 16e s.

LIMITE-S / LIMITATION-S / LIMITATIF / LIMITÉ – Cadre, borne, terme / relevant, de la limite.

LIPIDES / LIPIDIQUE – Corps gras, triglycérides, acides gras / relevant, des lipides.

LISZT, F.Compositeur, pianiste, Hongrie : Empire d’Autriche & d’Autriche-Hongrie, 19e s.

LITTÉRATURE / LITTÉRAIRE – Œuvres, art, études littéraires, écrits & oraux esthétiques / relevant, de la littérature.

LIVRE DE LA PRIÈRE COMMUNE, LE / « The Book of Common Prayer » – Ouvrage cultuel liturgique, fondamental, anglican, Royaume d’Angleterre, 16e s.

LIVRE-S / LIVRESQUE – Manuel & ouvrage, écrit & œuvre, publication / relevant, du livre.

LMD, Licence & Master & Doctorat / Licencié-s & mastérien-s & docteur-s – Système universitaire européen, grades & diplômes, des enseignements supérieurs, Europe, France / titulaire, d’un diplôme LMD.

LOCALISATION-S / LOCALISÉ – Détermination, de positions, de coordonnées, de situations, géographiques & spatiales / relevant, de la localisation.

LOGEMENT-S des jeunes – Type, mode, d’habitat résidentiel, dévolu, aux jeunes, France.

LOGIQUE-SMéthode, raison, dialectique / cartésianisme, cohérence, rationalité.

LOGORRHÉE-S / LOGORRHÉIQUE – Trouble, du langage, manie verbale, excès, d’expression orale, irrépressibles / relevant, de la logorrhée.

LOGOS / DialectiqueRationalité supérieure, présidant, aux destinées humaines, selon, certaines philosophies, notamment, grecque antique.

LOI-SRègle & prescription, principe & précepte juridique, législation & droit.

LOISIR-STemps libre : délassement, distraction, récréativité.

LONG TERME – Échéance lointaine, période prolongée, temps durable.

LOOK-S / Apparence-s extérieure-s / LOOKÉ – Style & allure, habillement, comportement, des plus caractéristiques / relevant, du look.

LOUIS III, des Francs – Souverain régnant, Francie occidentale, 9e s.

LOUIS IV, des Francs – Souverain régnant, Francie occidentale, 10e s.

LOUIS VII, des Francs – Souverain régnant, France, 12e s.

LOUIS IX, de France – Saint Louis. – Souverain régnant, France, 13e s.

LOUIS XIII, de France – Souverain régnant, France, 17e s.

LOUIS XIV, de France / Roi-Soleil – Souverain régnant, France, 17e/18e s.

LOUIS XV, de France – Souverain régnant, France, 18e s.

LOUIS XVI, de France / des Français – Souverain régnant, France, 18e s.

LOUVRE, Musée du – Musée national parisien, d’art & d’antiquités, France.

LOUXORCité de Thèbes, sépulture, du pharaon, Toutânkhamon, en la Vallée des Rois, Égypte, Antiquité.

LOVIN’ FUN / L’Amour Cool – Émission radiophonique interactive, de libre antenne jeunesse, France, 20e/21e s.

LOYAUTÉ-S / LOYAL – Droiture & probité, fidélité & dévouement, sincérité & franchise / relevant, de la loyauté.

LOYER-S : immobilier-s – Prix, de location, d’habitat, terme locatif résidentiel, coût mensuel, d’un logement.

LOYOLA (de), I.Religieux catholique régulier, fondateur, d’ordre, Espagne, 15e/16e s.

LSD / DAL, Diéthylamide de l’acide lysergiqueStupéfiant psychotrope, de la classe, des hallucinogènes.

LUC, saint, évangéliste – Disciple chrétien, de l’apôtre Paul, Empire romain, 1er s.

LUCAS CARTONRestaurant gastronomique parisien, renommé, France.

LUCIDITÉ-S / LUCIDE – Clairvoyance, perspicacité, pragmatisme & réalisme / relevant, de la lucidité.

LUMIÈRES, Philosophie desMouvement, de renouveau culturel, philosophique, littéraire, intellectuel européen, issu, de la Renaissance, Europe, 18e s.

LUMIÈRES SUR LE RÉFÉRENDUMArticles politiques, de quotidien national, de presse écrite, d’information, France, 20e s.

LUSTIGER, J.-M.Prélat, de l’Église catholique romaine, membre, de l’Académie française, France, 20e/21e s.

LUTHER, M.Religieux chrétien, théologien, universitaire, père, du protestantisme, Saint- Empire, 15e/16e s.

LUTHÉRANISME / LUTHÉRIEN-S – Branche, du christianisme protestant, fondée, sur les écrits, du théologien allemand, M. Luther, au 16e s. / relevant, tenant, du luthéranisme.

LUTTE-S DES CLASSESAffrontement, combat, antagonisme socioéconomiques, entre classes sociales.

LUTTE-S DES PLACES – Affrontement, combat, antagonisme socioéconomiques, culturels, éducatifs, entre individus, pour parvenir.

LYCÉEN-S – Élève, du second degré, de l’enseignement secondaire, général, professionnel, technologique, France.

LYCÉE-SÉtablissement, d’enseignement secondaire, de second degré & supérieur : sections, de techniciens supérieurs, classes préparatoires, aux Grandes écoles, France.

LYCÉE-S AGRICOLE-SÉtablissement, d’enseignements secondaires, de second degré, professionnalisé, liés, au domaine professionnel, de l’agriculture, l’agroalimentaire, France.

LYCÉE-S PROFESSIONNEL-SÉtablissement, d’enseignements secondaires, de second degré, professionnalisés, directement, liés, au monde, du travail, France.

LYCOPÈNEPigment caroténoïde rouge, de la tomate, des fruits rouges.

 

 

___________ M

 

MACHINE À TRIER, LA – « Comment la France divise sa jeunesse » – Livre de sociologie, France, 21e s.

MACROBUT-S – Objectif important, que le jeune, se fixe, à l’échelle mensuelle.

MACROCÉPHALIE / MACROCÉPHALEHypertrophie, développement, prééminence, très excessifs : métaphore / relevant, de la macrocéphalie.

MACROCOSME-S / MACROCOSMIQUE – Univers externe infini, vaste, global, par rapport, au microcosme interne restreint, limité, particulier, de l’être humain / relevant, du macrocosme.

MACRON, E.Homme d’État, président de la République, France, 20e/21e s.

MAGAZINE-S – Illustré, revue, journal, de publication périodique.

MAGISTÈRE-S / MAGISTÉRIEL / MAGISTÉRIEN – Diplôme, d’excellence, de cursus, de deuxième cycle, des enseignements supérieurs universitaires, France / relevant, titulaire, du magistère.

MAI-68 / MAI-1968 – Mouvement historique : social, sociétal, sociologique, des mentalités, culturel, politique, moral, de type contestataire, d’origine étudiante, France & Occident, 20e s.

MAÏEUTIQUE : socratique – En philosophie socratique, « art », de mener, l’interlocuteur, à trouver, exprimer, comprendre, les vérités, convictions, valeurs propres, qu’il possède.

MAIGREUR-S / MAIGRE – Caractère étique & chétif, émacié & fluet, hâve & filiforme / relevant, de la maigreur.

MAIL-S / E-MAIL-S / Message-s électronique-s – Courriel, courrier électronique, missive écrite informatique & Internet.

MAÏMONIDE, M.Rabbin, médecin, philosophe, jurisconsulte, Espagne, Égypte, 12e/13e s.

MAISON-S DES ADOLESCENTSStructure, d’accueil, de soins, d’orientation, en matière, de santé psychologique, destinée, aux adolescents, France.

MAÎTRE JACQUESPersonnage, de fiction théâtrale, de comédie, France, 17e s.

MAÎTRE-S – Enseignant, professeur, formateur.

MAÎTRISE / CONTRÔLE / DOMINATION, DE SOI / EMPIRE, SUR SOI – Assurance, domination, de soi, force mentale & sang-froid.

MAÎTRISE ÉMOTIONNELLE – Gestion, expression, vécu, bien « équilibrés », épanouissants, enrichissants, de ses sentiments, affects, ressentis.

MAÎTRISE PROFESSIONNELLE – Compétence avérée, en matière, de savoir-faire, d’un métier spécifique, exercé.

MAÎTRISE-S – Excellence, adresse, virtuosité & savoir-faire.

MAJORITÉ / MAJEUR-S – Postminorité, capacité, responsabilité, civiles & civiques, légales, « adultes », à partir, de dix-huit ans, France / relevant, ayant atteint, l’âge, de la majorité.

MAJORITÉ SEXUELLECapacité sexuelle active, légale, à partir, de l’âge, de quinze ans, correspondant, aussi, à l’âge, du consentement sexuel, des jeunes mineurs, France.

MAL-ÊTRE – Malaise, trouble, marasme psychiques & moraux.

MAL FRANÇAIS, LELivre de sociologie & sciences politiques, France, 20e/21e s.

MAL & MAUX / MALÉFIQUE – Ce qui est jugé, néfaste, dommageable, amoral : source, d’effets négatifs / relevant, du mal.

MALADE IMAGINAIRE, LEPièce de théâtre, de comédie, France, 17e s.

MALADIE-S CARDIOVASCULAIRE-S / Cardiopathie-s – Pathologies, du cœur & des vaisseaux sanguins.

MALADIE-S / MALADE / MALADIF – Trouble, pathologie, atteinte sanitaire / souffrant, atteint, relevant, de la maladie.

MALADIE-S NEURODÉGÉNÉRATIVE-S / Neurodégénérescence-s – Pathologie chronique invalidante, par altération, du fonctionnement, des cellules nerveuses, notamment, neuronales.

MALADIE-S PSYCHOSOMATIQUE-SPathologie, symptôme physiques, affectant, l’organisme physiologique, avec des causes émotionnelles.

MALAISE-S / MALAISÉ – Tourment, tension, trouble physiques, psychiques & moraux, sociaux / relevant, du malaise.

MALBOUFFE-SMauvaise alimentation, nocive, pour la santé, antidiététique, dénuée, de valeur nutritive, en excès énergétique, de graisses, sucres, sel.

MALFAISANCE-S / MALFAISANT – Propension, à nuire, faire, du mal, léser / relevant, de la malfaisance.

MALHEUR-S / MALHEUREUX – Adversité & infortune, désastre, épreuve / lié, au malheur.

MALLE, L.Réalisateur, de cinéma, France, États-Unis, 20e s.

MALRAUX, A.Écrivain littéraire, homme politique, France, 20e s.

MALTHUSIANISME / MALTHUSIEN – Restriction, repli : limitations, ralentissements, fermetures / relevant, du malthusianisme.

MALTRAITANCE-S / MALTRAITANT / MALTRAITÉ-S – Mauvais traitement / relevant, de la maltraitance.

MALUS – Sanction, désavantage, défaveur : métaphore.

MALUS DE JEUNESSE – Sanction, désavantage, défaveur : discrimination, anti-jeunes.

MALVEILLANCE-S / MALVEILLANT – Hostilité & animosité, malignité, intention, de nuire / relevant, de la malveillance.

MANAGEMENT / GESTION / COMPTABILITÉ : cursus – Études secondaires & supérieures, dans le domaine économique & des affaires, commercial, financier.

MANDARIN-S / MANDARINAL – Personnage influent, important, dominant / lié, au mandarin, au mandarinat.

MANGASBande dessinée japonaise.

MANICHÉISME / MANICHÉENDualisme, opposition, division caricaturale, dichotomique, sans nuances : simplisme idéologique / relevant, du manichéisme.

MANIPULATION-S / MANIPULATOIRE / MANIPULATEUR / MANIPULÉ – Tromperie, manœuvre, sujétion psychique : par pure influence insidieuse / relevant, de la manipulation.

MANNEQUINAT / MANNEQUIN-S – Profession, du mannequin : personne posant, s’exposant, pour promouvoir, des créations, de la mode / professionnel, présentant, celles-ci.

MANQUE, D’ESTIME / MÉSESTIME, DE SOI – Défaut, carence, insuffisance, d’amour propre, d’acceptation, de reconnaissance, par soi, de soi-même : par déficit, d’autovalorisation, de sa personne.

MANQUE-S / MANQUANT / MANQUÉ – Absence & privation, défaut & déficit, pénurie & carence / relevant, du manque.

MANTRA-S / MANTRIQUE – Incantation, formulation sacrées, mystiques, à fort pouvoir spirituel, réitérées, en méditation, dans l’hindouisme, le bouddhisme, notamment / relevant, du mantra.

MANUEL D’ÉPICTÈTE, LELivre de philosophie, Empire romain, 2e s.

MAOÏSME / MAOÏSTE-S – Courant, du communisme, Chine, 20e s. / relevant, tenant, du maoïsme.

MARASME-S : HISTORIQUE-S / SOCIÉTAL-AUX / SOCIOÉCONOMIQUE-S – Crise, dépression, affaiblissement, dans l’Histoire, la société, l’activité & l’état, de subsistance, des humains.

MARASME-S : PSYCHIQUE-S – Crise, dépression, souffrance psychomorales cognitives, émotionnelles, comportementales, des humains.

MARC, SAINT, ÉVANGÉLISTEHomme, d’Église, Moyen-Orient, 1er s.

MARCELLI, D.Médecin psychiatre, France, 20e/21e s.

MARCELLUS – Personnage, de fiction théâtrale, historique dramatique, Royaume d’Angleterre, 17e s. : œuvre & Royaume de Danemark : intrigue.

MARCHÉ DE L’EMPLOI & DU TRAVAILMise, en relation potentielle, de l’offre, de travail – par la main d’œuvre active – & de la demande, d’emploi, par le monde, de l’entrepreneuriat.

MARE NOSTRUM / NOTRE MER – Évocation latine, de la Méditerranée romaine antique.

MARGINALISATION / MARGINALISÉ – Exclusion, désocialisation, ostracisme & discrimination / relevant, de la marginalisation.

MARIE-ANTOINETTE, D’AUTRICHESouveraine régnante, Saint-Empire, Royaume de France, 18e s.

MARNE, Bataille de la – Première Bataille de la Marne, 1914. Combats militaires, du Premier Conflit mondial, France, 20e s.

MAROT, C.Poète, France, 15e/16e s.

MARX, K.Historien, philosophe, économiste, sociologue, États allemands, Royaume-Uni, 19e s.

MASCHINO, M.Journaliste, écrivain, France, 20e/21e s.

MASLOW, A.Psychologue, États-Unis, 20e s.

MASTÈRE-S spécialisé-s, MS – Diplôme, d’enseignement supérieur professionnalisé, de Grande école, de formation, de haut niveau, spécialisée, de troisième cycle, France.

MASTER-S / MASTÉRIEN-S – Troisième grade, de cursus supérieur, diplôme, du deuxième cycle universitaire, bac +5, système européen, d’études, LMD, France & Europe / titulaires, de master-s.

MASTER-S 2 PROFESSIONNEL-S – Ex-diplôme & grade universitaires européens, de cursus, de deuxième cycle professionnalisé, d’études supérieures, actuel, Master 2, France.

MASTER-S 2 RECHERCHE – Ex-diplôme & grade universitaires européens, d’enseignement, de deuxième cycle général, théorique fondamental, actuel, Master 2, France.

MASTER-S PROFESSIONNEL-S – Ex-diplôme & grade universitaires européens, de cursus, de deuxième cycle professionnalisé, d’études supérieures, actuel, Master, France.

MASTER-S RECHERCHE – Ex-diplôme & grade universitaires européens, d’enseignement, de deuxième cycle général, théorique fondamental, actuel, Master, France.

MASTODONTE-S / MASTODONTIQUE – Entité, de grande taille / relevant, du mastodonte.

MASTURBATION-S / MASTURBATOIRE – Autoérotisme, alloérotisme, onanisme / relevant, de la masturbation.

MATÉRIALISME-S / MATÉRIALISTE – Utilitarismes, hédonismes, consumérismes / relevant, du matérialisme.

MATÉRIALITÉ-S / MATÉRIEL – Réalité & concret, matière, objet / relevant, de la matérialité.

MATIGNON, Hôtel, de – Services, du Premier ministre, chef, du gouvernement national français.

MATINES / Vigiles – Office liturgique chrétien, de la nuit.

MATRIARCAT-S / MATRIARCAL – Prééminence sociale, familiale, de la femme & la mère / relevant, du matriarcat.

MATRULLO, É. / MAURETTE, É. – Entrepreneurs, auteurs, France, 20e/21e s.

MATTHIEU, SAINT, ÉVANGÉLISTEApôtre, disciple, du Christ, Moyen-Orient, 1er s.

MATURATION-S – Processus mental, qui conduit, à une prise, de responsabilité, chez l’Homme, évolution, de l’organisme, de l’esprit humains, vers l’adultisme.

MATURITÉ-S COGNITIVE-S – Développement humain maximal, de la pensée.

MATURITÉ-S COMPORTEMENTALE-S – Développement humain maximal, des conduites.

MATURITÉ-S ÉMOTIONNELLE-S – Développement humain maximal, des affects.

MATURITÉ-S / MATURE – Développement humain maximal, zénith physique, psychique, moral, sagesse ontologique / relevant, de la maturité.

MATURITÉ-S SEXUELLE-SDéveloppement humain maximal, de la sexualité.

MAURIN, D. – Auteur & praticien, en développement personnel, spirituel, France, 20e/21e s.

MAXIMALISATION-S / MAXIMALISTE / MAXIMALISÉ – Exagération, focalisation, grossissement / relevant, de la maximalisation.

MAZARIN, J.Diplomate, homme d’État, homme d’Église, France, 17e s.

MBA, Master of Business Administration / Maîtrise en Administration, des Affaires – Diplôme international, d’études supérieures, d’excellence, en conduite, des affaires, monde.

MÉCANIQUE-S – Ce qui concerne, la construction, le fonctionnement, des machines, véhicules, systèmes automatisés.

MÉDECINE ET SANTÉ DE L’ADOLESCENTLivre de santé, France, 21e s.

MÉDECIN-S & MÉDECINE / MÉDICAL – Praticien & pratique professionnels, de soins, de santé humaine / relevant, des médecins & de la médecine.

MÉDIA-S / MÉDIATIQUE – Moyens, de diffusion, de l’information, la communication écrites, audiovisuelles, Internet / relevant, des médias.

MÉDIATEUR-S – Conciliateur & arbitre, intermédiaire & négociateur, entremetteur.

MÉDIATION-S – Conciliation, arbitrage, entremise.

MÉDIATISATION-S / MÉDIATISÉ – Mise en exergue, d’un événement, d’un personnage, de la façon, la plus large, auprès, du public, par les médias / relevant, de la médiatisation.

MÉDICAMENT-S & MÉDICATION-S / MÉDICAMENTEUX – Remède, substance, composition préventifs, curatifs, à objectifs thérapeutiques – soin, traitement, prescription médicamenteux, médicaux / relevant, des médicaments.

MÉDIOCRITÉ / MÉDIOCRE – Insuffisance, insignifiance, bassesse / relevant, de la médiocrité.

MÉDITATION-S / MÉDITATIF / MÉDITANT – « Oraison » mentale, spirituelle, introspective : contemplation, approfondissement, recueillement & concentration / relevant, de la méditation.

MÉDUSE-SAnimal marin gélatineux, translucide, urticant.

MÉFIANCE-S / MÉFIANT – Scepticisme, suspicion, doute / relevant, de la méfiance.

MÉGABUT-S – Objectif, de vie, déterminant, annuel & décennal.

MEILLEUR-S – Nec plus ultra & fleuron, qualité maximale, excellence & quintessence.

MEIRIEU, P. / RUFO, M. / SCHILTE, C.Universitaire, en sciences de l’éducation / psychiatre / journaliste, France, 20e/21e s.

MÉLATONINEHormone, favorisant, le sommeil, produite, dans l’épiphyse, par la sérotonine, à effet chronobiologique.

MÉMOIRE / MÉMORIEL / MÉMORABLE / MÉMORISÉ – Capacité, à conserver, restituer, des réalités, données passées, représentation mentale, de temps antérieurs / lié, à la mémoire.

MÉMOIRES DE GUERREOuvrage, de « souvenirs » militaires, autobiographiques, France, 20e s.

MÉMORISATION & MÉMOIRE AUDITIVES – Moyen mnémotechnique : fait, de « retenir, par cœur », des données intellectuelles, par auditions répétées, de textes sonores, typologie psychologique.

MÉMORISATION & MÉMOIRE ÉCRITES / SCRIPTURALES – Moyen mnémotechnique : fait, de « retenir, par cœur », des données intellectuelles, par réécritures successives, de textes, typologie psychologique.

MÉMORISATION & MÉMOIRE KINESTHÉSIQUES – Moyen mnémotechnique : fait, de « retenir, par cœur », des données intellectuelles, par des répétitions, accompagnées, de mouvements physiques, du corps & en marchant, typologie psychologique.

MÉMORISATION & MÉMOIRE MENTALES – Moyen mnémotechnique : fait, de « retenir, par cœur », des données intellectuelles, par répétitions, en représentations, de l’esprit, typologie psychologique.

MÉMORISATION & MÉMOIRE ORALES – Moyen mnémotechnique : fait, de « retenir, par cœur », des données intellectuelles, par répétitions successives, de textes, à haute voix, typologie psychologique.

MÉMORISATION & MÉMOIRE VISUELLES – Moyen mnémotechnique : fait, de « retenir, par cœur », des données intellectuelles, par relectures successives attentives, de textes, typologie psychologique.

MÉMORISATION-S / MÉMORISÉ – Fait, de conserver, des données, en mémoire / relevant, de la mémorisation.

MENACE-S / MENAÇANT / MENACÉ – Intimidation, risque, danger & péril / relevant, de la menace.

MÉNARD, J.-D – Formateur, consultant, France, 20e/21e s.

MÉNINGITE-SInflammation, des méninges, membrane, entourant, le système nerveux central & du liquide cérébrospinal, qu’elles contiennent.

MENS SANA, IN CORPORE SANO / Un esprit sain, en un corps sain – Formulation, du poète satirique latin, Juvénal, en son œuvre poétique, les Satires, Rome, 1er/2e s.

MENSONGE-S / MENSONGER – Invention, tromperie, imposture / relevant, du mensonge.

MENTAL – Esprit, intellect, psychisme / relevant, de l’intellect, du psychisme.

MENTALISATION SUGGESTIVE – Représentation mentale, schématisations intellectuelles, projections psychiques évocatrices, expressives, significatives.

MENTALISATION-S / MENTALISÉ – Représentation mentale, schématisations intellectuelles, projections psychiques imaginatives & idéations / relevant, de la mentalisation.

MENTALITÉ-S / MENTAL – Caractère, croyances, traits psychiques / relevant, de la mentalité & intellectuel.

MENTORAT-S / MENTORAL – Relation d’aide, par guidance, conseil, inspiration / relevant, du mentorat, du mentor.

MENTOR-S – Guide, conseiller, inspirateur.

MÉPHISTOPHÉLÈSIncarnation diabolique maléfique, corruptrice, subversive.

MERCANTILISME / MERCANTILE – Théorie économique historique – avidité, profit, lucre & cupidité / relevant, du mercantilisme.

MÈRE-S / MATERNEL – Ascendante, génitrice, parente / relevant, de la mère.

MÉRITE-S / MÉRITOIRE / MÉRITANT / MÉRITÉ – Valeur, vertu, qualité & talent / relevant, du mérite.

MÉRITOCRATIE-S / MÉRITOCRATIQUE – Système établi, faisant dépendre, le positionnement socioculturel individuel, des capacités, valeurs, talents personnels / relevant, de la méritocratie.

MÉROVINGIENSDynastie royale régnante, France & Europe, 5e-8e s.

MERVEILLEUSESJeunes filles & femmes élégantes, excentriques, favorisées, sous, le régime politique, du Directoire, France, fin 18e s.

MÉSOBUT-S – Objectif, d’importance relative, que l’on se fixe, à échelle hebdomadaire.

MESSIE / MESSIANIQUE – Jésus-Christ, rédempteur divin, dans le christianisme, Moyen-Orient, 1er s. / relevant, du Messie.

MESURE-S / MESURABLE / MESURÉ – Pondération, sobriété, tempérance – acte, disposition, moyen / relevant, de la mesure.

MÉTABOLISATION-S / MÉTABOLISÉ – Processus, de transformation, mutation, changement : métaphore / relevant, de la métabolisation.

MÉTABUT-S – Objectif fondamental, de vie, à l’échelle, d’une existence humaine entière.

MÉTACOGNITION-S / MÉTACOGNITIF – Conscience personnelle, d’un humain, de tous ses aptitudes, mécanismes, de pensée, intellectuels / relevant, de la métacognition.

MÉTAMORPHOSE HOLOMÉTABOLETransformation, évolution, transmutation, de l’état, de larve, à celui, de nymphe, puis, d’insecte : métaphore.

MÉTAPÉDAGOGIE / MÉTAPÉDAGOGIQUE – Transmission, de l’art, d’enseigner, de méthodes, d’enseignement, de principes, de bonne éducation / relevant, de la métapédagogie.

MÉTAPHORE-S / MÉTAPHORIQUE – Analogie, image & symbole, comparaison / relevant, de la métaphore.

MÉTAPHYSIQUEŒuvre de philosophie, Grèce, 4e s. av. J.-C.

MÉTAPHYSIQUE-STranscendance théophilosophique, abstractions morales, spéculations ontologiques / relevant, de la métaphysique.

MÉTARÉFÉRENT-S – Entité, modèle, vecteur, identificatoires-balises, suprêmes.

MÉTASTASE-S / MÉTASTASIQUE – Déplacement, par voie sanguine, lymphatique, de vecteurs pathologiques, provenant, d’une lésion initiale / relevant, des métastases.

MÉTAVALEUR-S – Valeurs supérieures, valeurs phares, valeurs balises, en leur pleine & entière quintessence.

MÉTHODE-S / MÉTHODIQUE / MÉTHODOLOGIE-S / MÉTHODOLOGIQUE – Procédé & système, dispositif & moyen, façon & technique / relevant, de la méthode, la méthodologie.

MÉTHODE-S / MÉTHODOLOGIE-S DE TRAVAIL – Scolaires, des études, universitaires : moyens, mis en œuvre, d’optimisation, des tâches éducatives, de réussite, en cursus, secondaires & supérieurs, d’enseignements.

MÉTIER-SChamp, de spécialisations & qualifications, de l’activité professionnelle : travail, fonction, situation, dans l’emploi.

MIALARET, G.Pédagogue, universitaire, pionnier, en sciences, de l’éducation, France, 20e/ 21e s.

MICHEL ANGESculpteur, peintre, architecte, urbaniste, États italiens, 15e/16e s.

MICROBUT-S – Objectif, d’importance limitée, à l’échelle journalière.

MICROCOSME-S / MICROCOSMIQUE – Univers interne restreint, limité, particulier, par rapport, au macrocosme externe infini, vaste, global, de l’être humain / relevant, du macrocosme.

MICROENTREPRENEUR-S / MICROENTREPRENEURIAT-S – Travailleur individuel indépendant, en libre entreprise / travail individuel indépendant, en libre entreprise. Autoentrepreneur-s / autoentrepreneuriat, auparavant.

MIEUX – Ce qui est, plus avantageux & favorable, en progrès, amélioration.

MIEUX ORGANISER SA VIE – Ouvrage, de psychologie & développement personnel, France, 21e s.

MILITANTISME-S POLITIQUE-S / MILITANT – Activisme, engagement, défense, d’une cause idéologique / relevant, du militantisme.

MILLAS, Accident de – Accident de la route, ayant fait, des victimes, parmi, des adolescents collégiens, lors, d’un transport scolaire, France, 21e s.

MILLMAN, D. – Écrivain, auteur, en développement personnel, États-Unis, 20e/21e s.

MIMÉTISME-S / MIMÉTIQUE – Imitation, ressemblance, adaptation / relevant, du mimétisme.

MINÉRAL-AUX / MINÉRAL – Solides cristallins, naturels & synthétiques, inorganiques / relevant, des minéraux.

MINIMALISME-S / MINIMALISTE – Mise en œuvre, bouleversement, du minimum, de choses, quête, d’effets, à minimum, d’efforts / relevant, du minimalisme.

MINIMISATION-S / MINIMISÉ – Minoration, relativisation, sous-estimation / lié, à la minimisation.

MINISTÈRE DE LA JEUNESSEEx-administration centrale, des affaires adojuvéniles, actuel ministère, de l’Éducation nationale, en charge, des questions de Jeunesse.

MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE & DES SPORTSEx-administration centrale, des affaires urbaines, adojuvéniles, sportives, France.

MINISTÈRE DES ADOJEUNES & DES DROITS DE L’ADOLESCENT / DU JUNIOR – Administration centrale, des questions & droits adojuvéniles, hypothèse d’avenir, France.

MINORITÉ-S / MINORITAIRE – Infériorité, en nombre, comparativement, à un groupe, plus important / relevant, de la minorité.

MIRAGE-S – Illusion & chimère, fantasmagorie & rêve, leurre & mensonge.

MIRMILLON-SGladiateur lourd, à grand bouclier, Empire romain, Antiquité.

MISÈRE-S MORALE-S – Dénuement, détresse & infortune, souffrance psychiques, mentaux, spirituels.

MISE-S À L’ÉPREUVE – Vérification & test, contrôle, essai probatoires.

MISE-S EN VALEUR D’UN COURS – Optimisation, de la présentation, d’un enseignement, en l’objectif, de mieux, l’assimiler.

MISRAKI, P.Compositeur, auteur, chanteur, France, 20e s.

MISSI DOMINICI / Envoyés du seigneur – Envoyés spéciaux, des souverains carolingiens, Empire, d’Occident, 8e-10e s.

MISSION-S : DE VIE / IMPARTIE-S – Objectif & vocation, idéal, sens & valeurs personnels existentiels.

MMS, Multimedia Messaging Service / Service de messagerie multimédia – Système, d’émission & de réception, de messages multimédias, pour téléphonie mobile.

MNÉMOTECHNIQUE-S – Aide, à la mémoire, par des procédés, d’association mentale.

MOBILISATION-S / MOBILISATEUR / MOBILISÉ-S – Optimisation, motivation & incitation, encouragement & sollicitation / relevant, de la mobilisation.

MOBILITÉ-S / MOBILE – Changement, fluctuation, évolution / relevant, de la mobilité.

MOBILITÉ-S PHYSIQUE-S – Mouvement, déplacement, circulation.

MOBILITÉ-S SOCIALE-S – Changement, de statut social, des individus & groupes, dans le temps, différences statutaires, entre parents & enfants, France, 21e s.

MODÈLE-S – Référence & standard, archétype & exemple, paradigme & idéal.

MODÉLE-S D’IDENTIFICATION / IDENTIFICATOIRE-S – Référence, « archétype », fort idéal, d’assimilation, de projection, transfert.

MODÉLISATION-S / MODÉLISATEUR / MODÉLISÉ – Représentation : observation, de modèles, détermination, de conditions, d’optimisation, reproduction / relevant, de la modélisation.

MODÉRATION / MODÉRATEUR / MODÉRÉ-S – Sagesse : pondération, tempérance, sobriété / relevant, tenant, de la modération.

MODERNES, Les – Tenants, de l’innovation, la hardiesse, la jeunesse, par opposition, aux Anciens, partisans, de la tradition, la sagesse, maturité.

MODE-SFaçon, conjoncturelle & géographique, de s’habiller.

MOIPersonnalité, ego, soi.

MOLIÈREJ.-B. Poquelin, dramaturge, comédien, poète, France, 17e s.

MOLOCHDieu, auquel, il était sacrifié, des enfants, premiers-nés, Moyen-Orient, Antiquité & métaphore.

MONACHISMEÉtat, vocation, institution religieux, propres, aux moines & moniales, aux ordres réguliers monacaux chrétiens.

MONARCHIE CAPÉTIENNEInstitution dynastique royale, franque, France, 10e-19e s.

MONARCHIE-S CONSTITUTIONNELLE-S / MONARCHIQUE / MONARCHISTE-S – Système monarchique, dont, les pouvoirs sont fixés, par des règles, conventions, principes, préétablis / relevant, tenant, de la monarchie.

MONDE DU SILENCE, LE – Essai & film documentaire audiovisuel, France, 20e s.

MONDE / MONDIAL – Planète & globe, civilisation, humanité / relevant, du monde.

MONDE-S BARBARE-S – Société, humanité, univers primitifs, inconvenants, grossiers.

MONDE-S CIVILISÉ-S – Société, humanité, univers évolués, policés, raffinés.

MONDIALISATION / MONDIALISATEUR / MONDIALISÉ – Interdépendance internationale, intégration économique, massification, des échanges sociétaux / relevant, de la mondialisation.

MONESTÈS, J.-L. / VILLATTE, M. – Universitaires, en psychologie, France, 20e/21e s.

MONITION-S – Avertissement & mise en garde, admonestation & semonce, alerte.

MONOGRAPHIE-S / MONOGRAPHIQUE – Traité, ouvrage, œuvre approfondis, centrés, sur un sujet précis, limité, unique / relevant, de la monographie.

MONOPARENTALITÉ / MONOPARENTAL – Fait, pour un parent isolé, d’élever, seul, toute sa descendance / relevant, de la monoparentalité.

MONOPOLE-S ADULTOCENTRIQUE-S – Exclusivité, privilège, prérogative, réservés, aux seuls, adultes : dominants, aux dépens, des jeunes : subordonnés, dépendants, conditionnés.

MONOPOLISATION-S / MONOPOLISATEUR / MONOPOLISÉ – Accaparement, appropriation, captation / relevant, de la monopolisation.

MONOZYGOTE-S, JUMEAU-X / MONOZYGOTISME / MONOZYGOTIQUE – Jumeaux, issus, de la division, d’un seul, même œuf, fécondé & d’identité commune : univitellins, identiques, vrais / gémellité monozygote / relevant, du monozygotisme.

MONTAGNARDSGroupe politique, révolutionnaire parlementaire, républicain, opposé, aux Girondins, France, 18e s.

MONTAIGUFamille, réelle & fictive, théâtrale, celle, de Roméo, opposée, à celle, de Juliette, les Capulet, Rome / États italiens, Antiquité, Moyen Âge, Renaissance.

MONTESQUIEU (de), C.-L.Penseur politique, philosophe, écrivain, France, 17e/18e s.

MORALE CONVENTIONNELLETypologie psychologique, stade moral, psychique adolescent, de prédominance, du groupe, des pairs, du collectif.

MORALE POSTCONVENTIONNELLETypologie psychologique, stade moral, psychique adulte, des valeurs humaines fondamentales.

MORALE-S DE VIE – Éthique, règles, de conduite, valeurs « existentielles » fondamentales, guidant, la destinée humaine individuelle.

MORALE-S / MORAL – Éthique, règles, de conduite, valeurs / relevant, de la morale.

MORATOIRE-S – Suspension temporaire, délai, sursis.

MORT-S / MORTEL-S / MORTIFÈRE – Décès, trépas, disparition – trépassé / relevant, de la mort, voué, au trépas / causant, la mort.

MORTIFICATION / MORTIFIÉ – Pénitence & ascèse, offense & humiliation, affront & avanie / relevant, de la mortification.

MOSQUITODispositif sonore désagréable, à ultrasons, capté, uniquement, par l’ouïe, des jeunes, destiné, à les éloigner, de certains lieux.

MOTIVATION-S / MOTIVANT / MOTIVÉ – Vecteurs, générant, une action, déterminant, des comportements & activités psychiques, des états subjectifs / relevant, de la motivation.

MOTIVATION-S SPORTIVE-S – Facteurs, d’incitation, à pratiquer, une activité sportive.

MOULINSART, Château de – Édifice fictif, de bande dessinée, Belgique, 20e s.

MOUSSORGSKI, M.Compositeur, Russie, 19e s.

MOUVEMENT-S / MOUVEMENTÉ – Évolution, progression, progrès / relevant, du mouvement.

MOYEN ÂGE / MOYENÂGEUX – Époque historique européenne, millénaire, entre l’Antiquité & l’ère moderne, Europe, 5e-15e s. / médiéval, relevant, du Moyen Âge.

MOYEN TERME – Durée intermédiaire, entre le court & le long terme.

MOYENNE-S SCOLAIRE-S : DES NOTES – Résultat académique global, d’un scolarisé, prenant, en compte, l’ensemble, de ses évaluations, d’études.

MOYEN-S – Procédé, ressource, voie.

MOZART, W.-A.Compositeur, Saint-Empire, 18e s.

MP3 / MP4, Compression numérique multimédia, audiovisuelle – Baladeur, notamment, pour écoute musicale, lecteur audio / vidéo, intégré, aux téléphones mobiles, smartphones.

MST, Maladies Sexuellement Transmissibles – Affections pathologiques, occasionnées, par relations sexuelles.

MULTIDISCIPLINARITÉ / MULTIDISCIPLINAIRE – Croisement, de divers champs scientifiques disciplinaires, pour une meilleure approche / relevant, de la multidisciplinarité.

MULTILATÉRALISME / MULTILATÉRAL – Relations internationales, multipolaires interactives, par extension analogique : liens humains, coopératifs ouverts / relevant, du multilatéralisme.

MULTIMÉDIA-S : INFORMATIQUE-S / MULTIMÉDIATIQUE – Technologies, usant, de plusieurs médias, de la façon, la plus interactive, simultanée, notamment, sur Internet / lié, au multimédia.

MULTIPLICITÉ / MULTIPLE – Pluralité, diversité, abondance / relevant, de la multiplicité.

MULTIPOLARITÉ-S / MULTIPOLARISME-S / MULTIPOLAIRE – Relations internationales, multilatérales interactives, par analogie : rapports humains coopératifs, ouverts, confiants, de nature pluripartenariale / relevant, de la multipolarité, du multipolarisme.

MUMFORD, J. – Coach, de vie, Royaume-Uni, 20e/21e s.

MÛRISSEMENT-S / MÛR – Processus, de maturation, menant, à une personnalité posée, réfléchie, sage / relevant, du mûrissement, de la maturité.

MURPHY, J.Auteur, en développement personnel & spiritualité, États-Unis, 19e/20e s.

MUSCADIN-SIncroyables : jeunes hommes élégants, excentriques favorisés, sous le régime politique, du Directoire, France, fin 18e s.

MUSCULATION / MUSCULATEUR / MUSCLÉ – Exercices physiques, permettant, de développer, en volume musculaire, force athlétique, endurance, les muscles, du squelette humain / relevant, de la musculation / athlétique.

MUSÉE-S / MUSÉAL – Établissement-s, d’exposition, culturelle & artistique, scientifique & technologique / relevant, du musée.

MUSICOTHÉRAPIE / MUSICOTHÉRAPEUTIQUE – Thérapie, usant, de la musique, du son, pour favoriser, les aptitudes, la santé, psychiques, physiques, sociales humaines / relevant, de la musicothérapie.

MUSIQUE ROMANTIQUESon, mélodie, air musicaux sentimentaux, de rêverie, sensibilité, d’émotion, dominants, en Europe, au 19e s.

MUSIQUE-S / MUSICAL – Son, mélodie, air musicaux / relevant, de la musique.

MUSIQUE-S NUMÉRIQUE-SSon, mélodie, air musicaux digitaux, non analogiques.

MUTATION-S ENDOGÈNE-S – métamorphose, transformation, évolution internes.

MUTATION-S EXOGÈNE-S – métamorphose, transformation, évolution externes.

MUTATION-S / MUTATIF – Changement, métamorphose, transformation & évolution, des plus drastiques / relevant, de la mutation.

MUTISME-S / MUTIQUE – Silence, non-verbalisation, absence, de parole & d’expression orale / relevant, du mutisme.

MUTUALITÉ / MUTUEL – Réciprocité, partage & échange, bilatéralité / lié, à la mutualité.

MYSTIQUE-SFoi, révélation, rédemption / relevant, tenant, de la mystique, du mysticisme.

MYTHIFICATION-S / MYTHIFIÉ – Élévation, au rang, du mythe, de l’allégorie, la légende, du récit fabuleux : en idéal, exemplarité, exaltation / relevant, de la mythification.

MYTHOLOGIE-S / MYTHOLOGIQUE – Mythes civilisationnels, théogonie, récits & figures allégoriques / relevant, de la mythologie.

 

 

___________ N

 

NADIR-S – Point, position, valeur, les plus bas, minimaux, inférieurs, par opposition, à l’acmé, au maximum, au plus haut, du zénith.

NAGASAKIVille détruite, par l’arme atomique, Japon, 20e s.

NAISSANCE / NAISSANT / NATIF / NÉ – Extraction, milieu social, d’origine, condition personnelle initiale, subséquente / relevant, de la naissance.

NAPOLÉON – Livre, de biographie historique, France, 20e s.

NAPOLÉON Ier, des Français – Chef militaire, souverain régnant, France, 18e/19e s.

NAPOLÉON, J.-C.Héritier, de couronne impériale, France, 20e/21e s.

NARCISSISME / NARCISSIQUE – Égocentrisme, égoïsme, égotisme / relevant, du narcissisme.

NASSE-S – Métaphore : piège, traquenard, chausse-trape.

NATIONALITÉ-S – Appartenance juridique personnelle, à un État, son territoire, sa population.

NATIONS UNIESOrganisation internationale, réunissant, la plupart, des États, du monde, en une optique, de paix, de coopération universelles.

NATURALISME / NATURALISTE – Mouvement, littéraire & artistique, occidental, du 19e s., tendant, à retranscrire, la réalité, la plus objective, factuelle, technique, selon, la méthode, des sciences humaines & sociales / relevant, du naturalisme.

NATURE-S / NATUREL – Cosmos, monde, univers & essence, caractéristique, propriété / relevant, de la nature.

NATURISME / NATURISTE-S – Pratique, de vie, se voulant, en harmonie, avec la nature, en nudité commune, respect mutuel, de l’environnement / relevant, tenant, du naturisme.

NAVETTE-S SPATIALE-SVéhicule astronautique réutilisable, pouvant revenir, sur Terre, par atterrissage conventionnel, notamment, États-Unis, 20e/21e s.

NAZISME / NAZI-S – Idéologie politique totalitaire, Allemagne, 20e s. / relevant, tenant, du nazisme.

NÉANDERTAL, HOMME DEAncien primate hominidé, de type « Homo », Europe, Asie, Paléolithique, 430 000 à 30 000 ans, avant aujourd’hui.

NEC PLURIBUS IMPAR / À nul autre pareil / Au-dessus de tous – Devise royale, du Roi-Soleil, Louis XIV, France, 17e/18e s.

NÉCESSITÉ-S CAPITALE-S – Impératif & obligation, besoin, devoir fondamentaux, cruciaux, primordiaux, typologie sociologique.

NÉCESSITÉ-S IMPORTANTE-S – Impératif & obligation, besoin, devoir essentiels, principaux, substantiels, typologie sociologique.

NÉCESSITÉ-S PRIORITAIRE-S – Impératif & obligation, besoin, devoir urgents, préférentiels, pressants, typologie sociologique.

NÉGATIVISME-S / NÉGATIVISTE – Refus systématique, dénigrement, opposition & nihilisme / relevant, du négativisme.

NÉGATIVITÉ-S / NÉGATIF – Caractère pessimiste, défaitiste, défavorable, de ce qui est, non constructif, improductif & stérile, inutile / relevant, de la négativité.

NÉGOCIATION-S / NÉGOCIATEUR / NÉGOCIÉ – Pourparlers, tractation, concertation / relevant, de la négociation.

NE M’APPELEZ PLUS JAMAIS CRISE !Livre de sociologie, France, 21e s.

NÉOADOJEUNE-S COLLÉGIEN-S – Adonaissant : jeune adolescent débutant, collégien, de douze-quinze ans.

NÉOADOLESCENCE & PRÉJEUNESSE, 12-15 ANS – Jeunes adolescents débutants, élèves collégiens, des débuts, d’adolescence.

NÉOADOLESCENT-S-ADONAISSANT-S, 12-15 ANS – Jeune adolescent débutant, collégien.

NÉOGÉNÉRATION-S / NÉOGÉNÉRATIONNEL – Nouvelle génération adolescente, des treize – dix-huit ans & juvénile, des dix-neuf – vingt-quatre ans / relevant, de la néogénération.

NÉOPSYCHOÉDUCATION – Nouvelle approche, de relation d’aide, à dimension éducative, prenant en compte, la spécificité psychosociologique, des jeunes concernés.

NÉOTECHNOLOGIE-S / NÉOTECHNOLOGIQUE – Techniques récentes sophistiquées, de pointe, avancées, en divers domaines scientifiques, notamment, informatiques, informatives, de communication / relevant, des néotechnologies.

NÉPOTISME / NÉPOTISTE – Favoritisme, passe-droits, copinage indu, en faveur, de proches / relevant, tenant, du népotisme.

NERVOSITÉ-S / NERVEUX – Fébrilité & agitation, irritabilité & excitabilité, alarmisme & inquiétude / relevant, atteint, de la nervosité.

NEURASTHÉNIE-S / NEURASTHÉNIQUE – État, de type dépressif : abattement & tristesse, aboulie & anxiété, mélancolie & morosité / relevant, de la neurasthénie.

NEUROMÉDIATEUR-S / NEUROTRANSMETTEUR-S Molécule chimique neuronale, assurant, la transmission synaptique, des informations, au système nerveux.

NEUROSCIENCES / NEUROSCIENTIFIQUE – Disciplines scientifiques, d’étude, du système nerveux humain / relevant, des neurosciences.

NEUTRALITÉ « BIENVEILLANTE » – Objectivité, abstention, impartialité compréhensives, favorables, indulgentes, notamment, de la part, des praticiens, de la relation d’aide.

NEUTRALITÉ-S / NEUTRE – Objectivité, abstention, impartialité / relevant, de la neutralité.

NÉVRALGIE-S morale-s / NÉVRALGIQUE – Douleurs, souffrances, afflictions psychiques : métaphore / relevant, de la névralgie.

NÉVROSE-S / NÉVROTIQUE / NÉVROSANT / NÉVROSÉ-S – Trouble psychique conscient, à conflits, plutôt, douloureux, obérant, la vie sociale / relevant, atteint, de la névrose.

NEW AGE / Nouvel Âge, musique – Musique, à tonalité spirituelle.

NIETZSCHE, F.Philosophe, poète, États allemands & Allemagne, 19e s.

NIHIL NOVI SUB SOLE / Rien de nouveau, sous le soleil – Formulation, de la Vulgate biblique latine.

NIHILISME / NIHILISTE-S – Négation des valeurs, sens, buts, vérités collectifs, admis / relevant, tenant, du nihilisme.

NIVEAU-X DE VIEQualité & quantité, de biens, services, disponibles, par personne, groupe, population : confort matériel existentiel, individuel & collectif.

NIVELLEMENT-S / NIVELÉ – Alignement, égalisation, aplanissement / en nivellement.

NO LIFE / Sans vie – Jeunes, ne se consacrant, qu’à leur passion, en excès, d’addiction, à celle-ci, notamment, concernant, les cyberdépendances.

NOBEL DE LA PAIX, PRIXDistinction internationale, récompensant, les « contributions » majeures, en faveur, de la paix, des droits humains, libertés, de l’action humanitaire.

NOBLESSE : sociale / NOBLE – Milieux sociaux aristocratiques, privilégiés : hiérarchisés, endogames, héréditaires / relevant, de la noblesse.

NOCTURNESCompositions musicales, Pologne, France, 19e s.

NŒUD GORDIEN, LELivre, de réflexion politique, France, 20e s.

NOLAND, K.Peintre, sculpteur, États-Unis, 20e/21e s.

NOMENKLATURA / NOMENKLATURISTE-S – Dignitaires, d’État, fort privilégiés : apparatchiks, oligarchie, élite officiels : métaphore / membre, de la nomenklatura.

NON-ASSISTANCE, À GÉNÉRATION, EN DANGER – Fait, en une société, un pays, de ne pas garantir, suffisamment, de la meilleure façon, les droits, intérêts, de la jeunesse.

NON-DIPLÔMÉ-S – Jeune, dépourvu, de titres, certificats, labels académiques, sanctionnant, des formations, d’enseignements, secondaires & supérieurs.

NON-JUGEMENT-S – Acceptation inconditionnelle neutre, tolérante, ouverte, de soi-même, d’autrui, des réalités humaines.

NON POSSUMUS / Nous ne pouvons pas – Locution latine biblique, signifiant, un refus, des plus catégoriques, une impossibilité absolue, un blocage total.

NON-VERBALCommunication corporelle, physique, sans, nuls, mots : gestuelle, attitudes, expressions, physiologiques & faciales…

NORADRÉNALINEComposé organique, neuromédiateur, hormone, assurant, le passage, de l’influx nerveux, générant, stimuli, stress, émotions…

NORMALITÉ / NORMAL – Ordinaire, tradition, régularité & habitude / relevant, de la normalité.

NORMATIVITÉ / NORMATIF – Fait, d’être & rendre conforme, à une norme : règle, système, standard / relevant, de la normativité, la norme.

NORME-S : ÉTHIQUE-S / DE VIE – Règle, système, « standard » moraux, philosophiques, existentiels.

NOS ENFANTS NOUS HAÏRONTLivre, de socioéconomie politique, France, 21e s.

NOTE-S : ACADÉMIQUE-S / PRISE-S DE NOTES – Appréciation chiffrée, des performances scolaires – transcription écrite, par l’élève, d’enseignements oraux professoraux.

NOTORIÉTÉ-S / NOTOIRE – Renommée & célébrité, popularité, réputation / relevant, de la notoriété.

NOUVEAU MONDEAmérique, Océanie, par rapport, à l’Ancien Monde : Europe, Afrique, Asie.

NOUVEAU MONDE, VIEILLE FRANCEOuvrage, de réflexion socioéconomique, politique, France, 21e s.

NOUVEAU TESTAMENTÉcritures bibliques évangéliques, des enseignements, du Christ, Moyen-Orient, 1er s.

NOUVELLE-S GÉNÉRATION-S / NÉOGÉNÉRATION-S / NÉOGÉNÉRATIONNEL – Cohorte, d’âge récente, des adolescents & jeunes, de douze – vingt-quatre ans / relevant, de la néogénération.

NUISANCE-S / NUISIBLE – Source, de dommage & perturbation, méfait, préjudice / relevant, de la nuisance.

NUIT DEBOUTMouvement protestataire sociopolitique, manifestation sociale, contestation, de l’ordre établi, notamment, juvéniles, France, Europe, Canada, 21e s.

NUMÉRIQUEDigital, informatique, électronique, par opposition, à l’analogique / relevant, du digital.

NUMÉRIQUE ÉDUCATIF – Technologies digitales, informatiques, électroniques, utilisées, à des fins pédagogiques, didactiques, scolaires.

NUTRITION / NUTRITIONNEL / NUTRITIF – Alimentation, ingestion, subsistance / relevant, de la nutrition.

 

 

> Andro-AdoJeunoConseil®-5 / ou

Menu d’AndroJeunoCoaching de Vie

 

 

« Une vie réussie, est un rêve, d’adolescent
Réalisé, dans l’âge mûr »

 

A. de Vigny

Écrivain, France, 1797-1863

 

Cinq-Mars

Œuvre littéraire, France, 1826

 

 

<   1   2   3   4   5   6   7   8   9   >

 

 

– ANDRO-ADOJEUNOCOACHING DE VIE –

EN BREF

 

 

Yves REMY est Docteur des Universités. (PsychoSociologie adoJuvénile). Certifié Acec / Coaching personnel. (Ados / jeunes). Consultant institutionnel Éducation-Jeunesse, coach / conseiller de vie, du junior, uniquement, garçon. Andro-adoJeunologue®, concepteur et, théoricien-praticien, de l’Andro-AdoJeunologie®. En trois décennies, il a acquis, une maîtrise, de formation et d’exercice, d’excellence. En une double approche, théorique et pratique.

 

Andro-AdoJeunoScience®, étude, compréhension globales, transversales, pluridisciplinaires, de l’andro-adoJuvénilité. Andro-AdoJeunoConseil®, coaching / conseil de vie holistique, innovant, des adolescents / jeunes. Spécialement, du genre masculin. Expertise d’intervention, plus spécifique, du manque, d’estime, de confiance, d’affirmation, de soi, des jeunes hommes.

 

Yves REMY, Dr a créé, à Paris, l’unique cabinet privé, en France, de coaching / conseil de vie andro-adoJeunologique, personnel, intégral et, performant. Des 15-24 ans XY, à titre exclusif, spécialiste, des seules particulières problématiques et, questions adoJuvéniles masculines. Coaching de vie cognitif, émotionnel, comportemental, en réalisation, de soi, du junior mâle.

 

 

– ANDRO-ADOJEUNOCOACHING DE VIE –

L’ESSENTIEL

 

 

>> Andro-adoJeunologue®

Un coach de vie masculin, pour renforcer, les seuls jeunes XY

 

>> Andro-AdoJeunologie®

Une approche, un protocole d’intervention inédits / décisifs

 

>> Expertise d’Andro-AdoJeunoCoaching

Des indications d’accompagnement idoines / adaptées

 

>> Évaluations de Suivis d’Andro-AdoJeunoPratique

Des situations et, résultats significatifs / optimisés

 

>> Travaux d’Andro-AdoJeunoConsulting

Un procédé méthodique d’excellence / rigoureux

 

>> Andro-AdoJeunoScience®

Une maîtrise solide / globale, des réalités (andro)adoJuvéniles

 

>> Andro-AdoJeunoConseil®

Un coaching de vie androJeunologique complet / sur-mesure

 

 

– ANDRO-ADOJEUNOCOACHING DE VIE –

À PROPOS

 

 

15-24.ans, Accomplissement.de.soi, AdoJeune-s, AdoJeunesse-s, AdoJuvénilité-sAdolescence-s, Adolescent-s, Adulescent-s, Adultisation, Adultisme, Affectivité.

 

Affirmation.de.soi, Amitié, Amour, Andro-AdoJeunoConseil®, Andro-AdoJeunologie®, Andro-adoJeunologue®, Andro-AdoJeunoScience®, Andro-adolescence, Andro-adolescent-s.

 

AndroJeune-s, AndroJeunesse-s, AndroJuvénilité, Anthropologie, Aspiration-s, AssertivitéAssurance, Autodiscipline.de.vie, Auto-efficacité, Axiologie, Changement-s.

 

Chômage, Civisme, Coach.personnel, Coaching.de.vie, Cognition-s, Cognitivisme, Cohorte-s.d’âge, Collège-s, Collégien-s, Comportementalisme, Comportement-s, Confiance.en.soi.

 

Conseil.de.vie, Conseiller, Consommation-s, Consultant, Consulting, Consumérisme-s, Crise, Croyance-s, Culturalisme, Culture-s, Délinquance-s, DémographieDépassement.de.soi.

 

Développement.personnel, Docteur, Droit-s, École-sÉconomie, Éducation, Éducation.civique, Efficacité.personnelle, Élève-s, Émotion-s, ÉmotivismeEmploi, Emploi.du.temps.

 

Engagement-sEnseignement-sÉpanouissement, Estime.de.soi, Études, Études.secondaires, Études.supérieures, Étudiant-s, Expert, Expertise.andro-adoJeunologique, Famille-s, Filiation.

 

Intelligence.émotionnelle, Jeune-s, Jeune-s.homme-s, Jeunesse.internationale, Jeunesse-s, Juvénilité.masculine, Juvénilité-sLiberté-s, Loisir-s, Lycéen-s, Lycée-s, Maîtrise.de.destin.

 

Maltraitance-s, Marasme-sMasculinité, Maturité, Mentorat, Mère-s, Méthode-s.de.travail, MéthodologieMétier-s, Mondialisation, Motivation, Niveau.de.vie, Nouvelle-s.génération-s.

 

Objectif-s, Ontogénie, Ontologie, Optimisation.de.potentielsOptimisation.morale, Organisation.de.vie, Orientation, Parentologie, Parent-s, Pauvreté, Père-s, Personnalité.

 

Philosophie, Physiologie, Plénitude, Politique-sPolitique-s.de.la.Jeunesse, Psychologie, PsychoSociologie, Puberté, Qualité.de.vie, Quinze-vingt-quatre.ans, Réalisation.de.soi.

 

Relation.d’aide, RésilienceRéussite-s, Santé, Sciences.de.l’éducation, Sciences.de.la.jeunesse, Sciences.humaines.et.sociales, Sciences.politiques, SélectionSens.existentiel, Sérénité.

 

Sexualité-s, Sociabilité, Socialisation, Sociologie, Spiritualité-s, Stratégie-s.de.vie, Stress, TranscendanceTravail, Université-s, Valeurs, Vie.relationnelle, Volonté, Yves.Remy.Dr.

 

 

C’est Bien

Vous Êtes Un Homme

Pour Les Garçons !

 

Formulation, de nombreux praticiens, de santé et autres, à l’égard, de l’expert andro-adoJeunologue®, Yves REMY, Dr. Lui adressant, en coaching de vie d’Andro-AdoJeunoConseil®, des jeunes hommes.

 

 

CABINET YR/c

 

PARIS

 

 

ANDRO-ADOJEUNOCONSEIL®

 

COACHING / CONSEIL DE VIE ANDROJEUNES

CONSULTING INSTITUTIONNEL & POLITIQUE JUNIORS

 

 

Yves REMY, Dr consultant

 

– Yves REMY, Dr –

 

Coach / Conseiller de Vie Andro-adoJeunologue®

Docteur des Universités, Paris

 

Intervenant Public Éducation-Jeunesse

Conseil de vie, des Jeunes hommes

Expert Confiance en Soi AndroJuvénile

 

Andro-AdoJeunoCoaching

Coaching / Conseil de vie, en réalisation de soi, du Junior mâle

 

Depuis, Vingt-Cinq Ans

 

 

YR/c – 7, rue Marbeau, 75116 Paris, Foch

Île-de-France – FranceUnion Européenne

 

Ligne cabinet – 33 1 45 65 96 22

Ligne mobile – 33 6 64 94 13 29

 

– Contact Internet –

 

Consulting 15-24XY

Andro-AdoJeunoConseil15-24.org

 

 

Andro-AdoJeunoConseil® AndroAdoJeunesse

 

L’Accompagnement des Garçons de 15-24 Ans

L’Expertise de la Confiance en Soi AndroJuvénile

 

 

                                 Aider, le Garçon Junior, à Transcender, sa Pleine Juvénilité !

 

 

C O A C H – C O N S E I L   /   C O A C H I N G   D E   V I E

A D O L E S C E N T S   /   J E U N E S   M A S C U L I N S

L Y C É E N S   /   É T U D I A N T S   /   A C T I F S

 

 

– Yves REMY, Dr

 

 

Coach de Vie AndroJeunoConseiller

Spécialiste AndroJeunesse-AndroÉducation

Consultant Institutionnel & Politique AdoJeunes

 

Docteur en Sciences Humaines et Sociales, Paris

(PsychoSociologie du Développement de l’AdoJuvénilité)

Certifié Acec / Coaching Personnel (Ados / Jeunes), Paris

 

 

Mentoring Andro15-24

 

Booster, la Confiance

Des Jeunes XY  !

 

 

Cabinet

 

Andro-AdoJeunologie®

 

PARIS 16 / Foch

 

 

Andro-AdoJeunoConseil15-24.Org

 

 

> L’Expertise de la Masculinité AdoJuvénile

Confiance en Soi / Motivation / Stress

Coaching de Vie Cognitif / Émotionnel / Comportemental

 

 

L’Andro-AdoJeunoConseil® permet, à tout jeune homme, de 1524 ans, de croire, en soi, se motiver, s’apaiser

Accompagnement spécifique, en réalisation, de soi, andro-adoJuvénile, pour se dépasser, devenir meilleur, s’épanouir.

En programme andro-adoJeunologique méthodique, adapté : écrit, directif, interactif, structuré.

Par études de cas, exercices, entraînements pratiques. En apprentissages, d’andro-adoJeunoCoaching de vie : formatifs, consultatifs, décisionnaires.

 

 

YR/c – 7 rue Marbeau, 75116 Paris, Foch, France, UE

 

SecteurPl. de l’Étoile – Av. Foch

Neuilly-sur-Seine – Av. de la Grande-Armée

 

T. 33 1 45 65 96 22 – M. 33 6 64 94 13 29

– Contact Internet –

 

 

>> Mémento d’AndroJeunoCoaching de Vie

 

 

Préambule   AndroJeunologue®   AndroJeunologie®   Expertise   Évaluation

Travaux   AndroJeune   AndroJeunoScience®   AndroJeunoConseil®-4   Cabinet

 

 

> Difficulté, des Jeunes / Adolescents XY, Coaching de Vie, Paris 16

 

Difficulté, des jeunes / adolescents garçons, maîtrise, de soi, mutation, action …, sont partie intégrante améliorative, du coaching de vie d’Andro-AdoJeunologie®.

 

 

– Haut de Page –

 

 

Andro-AdoJeunoConseil®Consulting ÉducationJeunesse  Coaching de vie 15-24 ans XY
© Yves REMY, Dr, andro-adoJeunoCoach – 2003-2020 – ConfidentialitéMentions légales
Le site, Andro-AdoJeunoConseil15-24.org, Paris, est sous protection copyright ©, Sgdl-Cléo
A-A15-24.org est sous sauvegarde, d’un dépôt légal ©, à la Bibliothèque Nationale de France